PlayStation VR : From Software, leur décision met-elle à mal le PSVR ?

PlayStation VR : From Software, leur décision met-elle à mal le PSVR ?

23 juin 2019 3 Par Cyril Thevenot
From Software - Stop VR - VR4player.fr

Cette semaine est tombée l’information selon laquelle From Software bien connu des gamers pour leur titre à succès Dark Soul (un peu moins pour l’exclusivité PlayStation VR Déraciné), mettait en suspend tout projet VR notamment sur PSVR. Devons nous nous inquiéter qu’un tel studio, malgré le soutien de Sony Interactive Entertainment abandonne la VR ? Fracasse-t-il la VR et le PSVR comme le boss de Polyphony Digital Mr Kazunori Yamauchi l’avait fait ? Devons nous nous poignarder ?

Déraciné From Software Test VR4Player Japan Studio PSVR PlayStation VR

Les propos engageant le studio From Software pour la VR :

Reprenons calmement les propos de Masanori Takeuchi producteur du studio  From Software lors de l’interview réalisé par Destructoid durant le dernier E3. En voici les éléments principaux :

  • ” Il n’y a pas de projets solides en ce moment “, ” C’est parce que lorsque nous avons fait Déraciné, le matériel était en réalité un peu plus contraignant que prévu. Nous ne pouvions pas tout à fait restituer et décrire les éléments que nous voulions utiliser sur PSVR – juste le matériel et le savoir-faire que nous avions à l’époque. “

 

  • ” Surtout avec Déraciné, nous avons dû nous concentrer moins sur la conception du jeu et davantage sur la manière dont cela affecte les joueurs. ” Par exemple, ” s’ils tombent malades en raison d’une faible résolution lorsqu’ils bougent leur tête ou d’un taux de frame faible ou quelque chose du genre, nous devons reconsidérer la conception du jeu et la manière de la rendre avant tout une expérience confortable “.

 

  • ” Nous avons quelques idées [pour des jeux de réalité virtuelle possibles] mais nous devons attendre de voir comment le matériel évolue “

 

  • ” Nous allons peut-être attendre un peu pour voir ce qui se passe avec le matériel de la PS5 ou de la prochaine génération, puis voir quelle sorte de performance nous pouvons obtenir, ce que nous pouvons rendre avec ce matériel, puis prendre une décision. “

 

  • ” L’équipe «préfère attendre que nous puissions lever la barrière du FPS et de la résolution et que cela soit une expérience confortable où nous pouvons amener le joueur à s’engager avec ce que nous voulons faire.”

Mr Masanori Takeuchi en dit beaucoup en peu de phrases, notamment que chez From Software ils ne sont pas satisfaits du travail réalisé sur Déraciné. Je rappelle que ce jeu avant sa sortie avait soulevé beaucoup d’enthousiasme et beaucoup moins après (Voir le test croisé ICI).

Nous apprenons aussi, que le studio ne maitrisait pas l’approche et la technique de création d’un jeu VR (savoir faire). Ce manquement semble rejetée sur le matériel et ses limites techniques. La notion de motion sickness revient régulièrement dans les paroles des développeurs pour expliquer les contraintes qui ont limité le développement de leur jeu : « nous avons dû nous concentrer moins sur la conception du jeu et davantage sur la manière dont cela affecte les joueurs…s’ils tombent malades en raison d’une faible résolution lorsqu’ils bougent leur tête ». C’est une réplique hélas bien connue des joueurs VR qui en ont assez d’entendre de tels propos. Le motion Sickness ne touche pas l’ensemble de la population VR et ceux qui y sont sujets le sont à des degrés divers (article sur le motion sickness). Connaissant le titre Déraciné, que devrions nous dire de titres comme Detached, Ace Combat 7 qui eux mettent à rude épreuve le joueur ? Donc, FAUX problème. Ces aveux maquillés cachent sans doute de la frustration et une commercialisation du titre pas à la hauteur de leurs attentes (je suis dur je sais).

 

Déraciné From Software Test VR4Player Japan Studio PSVR PlayStation VR

Restons positifs et lisons entre les lignes :

Mais restons objectifs et positifs :

« Juste le matériel et le savoir-faire que nous avions à l’époque » : « à l’époque » a son importance ici, nous pouvons sous-entendre que oui ils ont acquis de l’expérience en la matière grâce au jeu Déraciné mais qu’ils ont poussé haut-delà leurs compétences depuis.

L’équipe From Software « préfère attendre que nous puissions lever la barrière du FPS et de la résolution et que cela soit une expérience confortable où nous pouvons amener le joueur à s’engager avec ce que nous voulons faire » :

Le studio a bien des idées derrière la tête, ce qui confirme la phrase du dessus, qu’ils ont depuis poussé leurs connaissances et compétences en VR. Le studio revient un peu plus à ses amours, le FPS. Déraciné et son rythme mollasson semble avoir été plus une parenthèse qu’autre chose.

« Nous allons peut-être attendre un peu pour voir ce qui se passe avec le matériel de la PS5 ou de la prochaine génération » :

Voilààààààà nous y sommes, oui la PS4 et la PS4 Pro ne sont pas assez puissantes pour faire tourner de gros jeux VR gourmands en puissance. La PS5 avec les caractéristiques techniques avancées par Marc Cerny producteur et développeur de la PS5 (voir l’article) a ce qu’il faut là où il faut pour pouvoir s’éclater en VR. Autre point, l’équipe attend la PS5 ce qui peut vouloir dire qu’avec celle-ci ils pourraient développer des jeux VR PS5 qui tourneront avec le PSVR (PSVR et PS5 compatibles). En sachant que la nouvelle génération (PSVR2) n’arrivera pas en même temps que la PS5, pensez-vous que nous n’allons plus avoir de jeux VR une fois la PS5 sortie ? Si le FOV du PSVR reste insuffisant, sa dalle Oled RGB fait encore bonne figure et si le traitement de l’image à la source est meilleur, celle-ci sera d’autant plus belle dans le casque.

 

CONCLUSION :

Nous vivons une fin de génération, tout le monde a le regard tourné vers la future plateforme et le nouveau casque qui l’accompagnera dans un second temps. Les choses vont changer et les acteurs qui ont déjà fait leurs armes sur la première génération de casque ont acquis un savoir faire inestimable qu’ils sauront mettre à profit dans leurs futurs titres. Alors non, les propos tenus par MR Masanori Takeuchi, engageant le studio From Software ne sont pas cataclysmiques pour la VR loin de la. Ils ont juste pris une douche froide lors de leur première expérience (manque de savoir faire) et attendent la future génération de consoles pour voir s’ils pourront faire les jeux (FPS) bien rythmés qu’ils affectionnent.