PS4 PSVR : Gran Turismo Sport sur Playstation VR et Forza Motorsport 7 en 1ère ligne.

PS4 PSVR : Gran Turismo Sport sur Playstation VR et Forza Motorsport 7 en 1ère ligne.

6 juillet 2017 5 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

Gran Turismo Sport sur Playstation VR

Le 16 novembre prochain les possesseurs de consoles PS4 devraient pouvoir s’offrir le dernier bijou des studios Polyphony DigitalGran Turismo Sport (GT-Sport), produit par Sony Interactive Entertainment. Face à lui, Forza Motorsport 7 produit par Microsoft. Préparez vos mitaines, faîtes chauffer vos pneus, ça va dépoter ! Cette officialisation de la date de sortie de Gran Tourismo Sport est une information à prendre avec des pincettes tant les versions précédentes ont maintes et maintes fois été reportées. Les accrocs à la licence s’en souviennent et ont été régulièrement déçus de cela. Toutefois, pour l’instant, aucun nuage à l’horizon alors profitons-en et fonçons ! GT sport sera le 13ème opus d’une licence sortie pour la première fois sur Playstation 1. Véritable révolution de l’époque, le jeu était axé très simulation au contraire de son concurrent direct Ridge Racer de Bandai Namco. Disposant d’un nombre de licences de constructeurs automobiles pléthorique, cette potion doublée d’une gestion fine des possibilités des réglages mécaniques firent de Gran Turismo un succès retentissant.

Gran Turismo Sport sur Playstation VR
Gran Turismo Sport sur Playstation VR

Annoncé lors du Paris Games week de 2015, le jeu est attendu depuis de pied ferme par les passionnés de la licence mais également par la critique. Gran Turismo Sport doit frapper fort pour marquer les esprits face à celui qui l’a détrôné du podium du meilleur jeu de courses sur console : Forza Motorsport 7, une exclusivité Microsoft. Avec ces deux bolides de courses, nous devrions entrer de plein pieds dans l’ère de la 4K. Il s’en est écoulé du temps depuis la sortie du premier Gran Turismo en fin d’année 1997. L’équipe de Polyphony Digital qui ne s’occupe que de ce titre a pris du poids et est passée de 15 membres à 200 membres aujourd’hui. Le boss de Polyphony Digital Mr Kazunori Yamauchi souligne d’ailleurs que c’est une force pour le studio mais surtout pour le jeu. Car l’esprit de famille du tout début est toujours présent. De cette union, il ne peut en sortir que de bonnes choses.

Forza Motorsport 7
Forza Motorsport 7

Espérons qu’il en soit ainsi. Car même si Gran Turismo Sport ne craint pas directement la concurrence de Forza Motorsport 7, les deux jeux étant des exclusivités respectives de Sony et Microsoft, la critique ne manquera pas de les comparer comme elle l’a toujours fait et les passionnés de simulations ou de jeux de courses automobiles n’hésiteront pas à s’y intéresser, ce qui pourra les inciter à se diriger vers telle ou telle console si besoin est. L’enjeu est donc de taille et dépasse de loin la simple équation du nombre de copies vendues et du bénéfice retenu de ces ventes. Avec ces deux mastodontes ce sont deux entités, deux “consoliers” qui s’affrontent pour prendre l’avantage sur la nouvelle génération de consoles qui s’annonce. Sony et Microsoft vont donc pousser fort derrière leur écurie respective. Si Sony, comme à son habitude, est resté relativement discret par rapport à la sortie de Gran Turismo Sport, Microsoft quant à eux ont fait de Forza Motorsport 7 le fer de lance de leur nouvelle console, la Xbox One X (anciennement projet Scorpio). Il n’y a qu’à regarder leur conférence lors du salon de l’E3. Deux références en matière de jeux vidéo de courses automobiles, soutenus par les deux plus gros fabricants de consoles de jeux, vont donc faire la course pour remporter le grand prix de la future génération de hardware, beau duel en perspective. Polyphony Digital père naturel de tous les Gran Turismo sortis sur Playstation doit donc relever les défis techniques que lui propose Forza Motorsport 7.

Quels sont les armes de Gran Turismo Sport face à Forza Motorsport 7?

L’arme première de Gran Turismo Sport est le nom de la licence elle-même. Gran Turismo est la référence à laquelle, certains joueurs vouent un culte sans bornes. Gran Turismo s’appuie également sur le nombre de  ses licences automobiles. À noter que Porsche fera partie du pack sur cet opus tout comme sur Forza Motorsport 7, Electronic Arts ayant perdu l’exclusivité sur Need for Speed. Au-delà de l’orientation compétitions automobiles du titre (plus de bolides de compétition et moins de voitures de tourisme), de ses 19 circuits (Nurburgrin, Brands Hatch) et du fait que le jeu sera plus axé arcade, c’est la technologie qui sera l’atout phare. Annoncé courant 2015, Gran Turismo Sport devait s’appuyer sur la technologie 4k ainsi que sur le Playstation Vr. Le jeu devait être entièrement jouable en réalité virtuelle. Au-delà de la révolution pour la licence, c’était surtout un formidable défi technologique que les studios Polyphony Digital lançaient à leur concurrent direct Forza Motorsport 7.

Gran Turismo Sport sur PS4 Pro

Le meilleur support pour retranscrire Gran Turismo Sport sera sans conteste la PS4 Pro. Polyphony Digital étant un studio exigeant et gourmand en puissance, la PS4 Pro sera la seule à même de reproduire le plus fidèlement la profondeur graphique du jeu. En effet, le jeu se rapprochant au fil de ses évolutions toujours un peu plus du photoréalisme, la demande en puissance de calcul est toujours plus importante. Avec la PS4 Pro, nous nous rapprochons encore plus du photoréalisme grâce à des résolutions 4K et des ratios de contraste à haute dynamique (HDR) pour la première fois utilisé pour Gran Turismo Sport. Sans compter que ce jeu se jouera sur des écrans de télévision à la pointe de la technologie. Il en sera de même pour Forza Motorsport 7 qui bénéficiera d’un avantage accru de puissance sur Xbox One X avec ses 6 Téraflops contre 4,2Tflops pour la PS4 Pro.

Alors, que devons-nous attendre de Gran Turismo Sport, référence du genre sur PS4 et annoncé dès son premier souffle d’existence comme jouable intégralement en VR ?

Quel meilleur support que la réalité virtuelle avec le Playstation VR pour un jeu de courses automobiles ? C’est un système complémentaire, l’un n’allant pas sans l’autre ou l’un se nourrissant de l’autre pour atteindre la quintessence d’un genre à renouveler. Sur Playstation VR, Drive Club VR ainsi que Dirt Rally VR ont déjà ouvert la voie à des jeux de courses automobiles compatibles avec la VR. Ceux-ci aux yeux de certains peuvent avoir quelques défauts mais n’oublions pas que ce ne sont pas des titres qui ont été conçus nativement pour la VR. Une mise à jour profonde des titres a dû être nécessaire pour les rendre entièrement compatibles avec celle-ci. Et le résultat fonctionne pour le bonheur de nombreux passionnés du genre.

PlayStation VR games

Deux années plus tard il en ressort que le titre ne sera que partiellement jouable en VR, un seul mode de jeu sera exploitable ! Les personnes ayant testé le jeu avec le Playstation VR rivé sur la tête, trouve la partie VR moins jolie moins dense que sans le casque. Ah bon !? Ça c’est de la nouvelle ! Ils s’attendaient à quoi sérieusement, à avoir le même rendu 4K de leurs écrans sur des écrans de résolution plus faible ? C’est ce que semble penser Mr Kazunori Yamauchi. Ont-ils oublié que la VR demande plus de puissance pour assurer un taux d’image beaucoup plus élevé ? Les propos recueillis par nos confrères de Venturebeat.com le laisseraient à penser. Ainsi, Mr Kazunori Yamauchi suite aux reproches faits sur la partie VR, semble dans ses propos ne pas croire un seul instant en la VR :

«  Le premier casque de VR a été développé avant ma naissance en 1962. J’ai attendu 50 ans. Après tout ce temps, j’espérais que ce serait plus incroyable que ce que l’on a aujourd’hui mais nous avons fait le maximum avec le périphérique qui est disponible »

Les propos sont cinglants et tendent à enfoncer le partenaire historique Sony. L’art de cracher dans la soupe ? Mr Kazunori Yamauchi enfonce le clou en annonçant que pour qu’un titre VR de sa licence soit de qualité il faudra attendre 50 ans sans doute … On peut donc prendre ses déclarations comme un aveu de défaite, Polyphony Digital ne sont pas capables de faire mieux que Driveclub en VR :

“Une fois que nous aurons des écrans 8K ce sera sympa…..Dual 8K et aussi 200Hz de taux de rafraîchissement, peut-être dans 50 ans encore»

Les propos de Mr Kazunori Yamauchi, si l’on peut louer sa liberté de pensée et de parole sont regrettables. Car si les premiers opus de la licence étaient au-dessus du lot, cette avance n’a cessé de fondre comme neige au soleil. Désormais la référence du jeu de courses automobiles n’est plus Gran Turismo mais bien la licence Forza Motorsport. Lutter seulement sur le plan technique de la 4K quand on est devenu l’outsider est un pari très risqué surtout quand le leader l’exploitera à merveille avec une machine plus puissante. Ainsi selon les dernières données Benchmarck de la Xbox One X, Forza Motorsport 7 est exécuté avec un temps de réponse de 11 ms. Le jeu tourne à 91 Fps avec seulement 66% d’utilisation du GPU. Une version en réalité virtuelle est techniquement plus que possible … Polyphony Digital, à trop vouloir être élitiste va finir comme Icare, par se brûler les ailes. Et le report de sortie du titre fin d’année 2016 n’a rien arrangé. Raison invoquée : « Plus de temps pour parfaire le jeu ». C’est une litanie bien maîtrisée chez Polyphony Digital. Le quasi rejet de la VR par l’équipe dirigeante pourrait être en soi une erreur stratégique pour une licence qui avait besoin de se renouveler en profondeur. Alors certes, le titre se vendra. Mais force est de constater que les joueurs PSVR, un peu comme pour Tekken 7,  ne feront pas l’achat d’un titre dont la partie VR semble avoir été « volontairement » bâclée drapant cette étroitesse d’esprit dans des insuffisances matérielles …

Le Roi se meurt, renaîtra-il de ses cendres ?

Gran Turismo Sport sortira peut-être le 16 novembre 2017.

Partagez nos articles !