in , ,

[TEST] Wraith The Oblivion Afterlife sur PlayStation VR : Esprit… es-tu là ?

Le moment est venu de vous donner notre avis sur Wraith The Oblivion AFTERLIFE, développé par le studio Fast Travel Games et dispo sur Oculus Quest, PC VR et PlayStation VR. Le studio Fast Travel Games est un studio, éditeur et développeur de jeux exclusifs VR basé à Stockholm, en Suède, que j’affectionne tout particulièrement. Il nous a déjà gâté avec son jeu APEX CONSTRUCT sorti en février 2018 et l’expérience The Curious Tale of the Stolen Pets sortie en novembre 2019 tout aussi bien ficelée. Il est aussi à l’origine du jeu Budget Cut 2 sorti sur PC, mais le titre n’est pas arrivé sur PSVR pour le moment. Bref, on le savait, le studio a du talent à revendre et on l’attendait tout particulièrement sur son nouveau titre WRAITH THE OBLIVION, d’autant plus qu’il prend des risques cette fois, en s’attaquant à un style de jeu qu’il n’avait jusqu’alors jamais traité : L’horreur ou le thriller psychologique en VR !

Wraith The Oblivion Afterlife est sorti sur PlayStation VR le 27 octobre 2021 au prix de 24,99 €. Il se joue obligatoirement aux PS Move et dispose d’après ses développeurs d’une amélioration graphique sur PS4 PRO.

Wraith est donc un nouveau jeu de réalité virtuelle se déroulant dans l’univers de World of Darkness. Il partage le même univers que Vampire The Masquerade et Werewolf The Apocalypse.

Wraith The Oblivion AFTERLIFE PSVR PlayStation VR VR4Player Fast Travel Games
Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

Wraith The Oblivion : Un scénario correct mais pas incroyable

Le scénario du jeu vous fera incarner Ed Miller, un photographe qui était arrivé plus tôt au manoir Barclay avec sa femme Rachel pour documenter une séance de spiritisme. Mais quelque chose a mal tourné : Ed est mort, poignardé d’un coup de couteau en plein thorax pendant la séance, et sa femme Rachel a disparu.
Alors que le jeu commence, Ed est sur le point d’entrer à nouveau dans le manoir Barclay – cette fois-ci en tant que Wraith (Spectre) coincé dans les Shadowlands avec des pouvoirs surnaturels à sa disposition. Son but est de découvrir la vérité sur sa propre mort, le lieu où se trouve Rachel ainsi que le mystère plus vaste qui se déroule à l’intérieur du manoir.

La trame scénaristique du jeu n’a rien de surprenante, on a déjà vu ce type de mécanique dans de nombreux autres jeux. À savoir, vous êtes mort et vous allez devoir en savoir plus sur le lieu dans lequel vous vous trouvez, le pourquoi des choses etc… Vous aurez avec vous un appareil photo qui vous permettra de découvrir petit à petit l’histoire du jeu en flashant des artefacts lumineux dissimulés un peu partout dans le manoir. Globalement ça fonctionne plutôt bien sans être totalement surprenant.

Vous allez très vite faire la connaissance d’un Wraith bien cramé, mais il sera là plus pour vous conseiller et vous aider… De toute façon, vous n’avez pas de flingue donc vous serez bien obligé de l’écouter… je ne connaissais pas son nom, alors lui, je l’ai appelé ”Copain”.

Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

Un Gameplay classique mais efficace.

La première partie de Wraith the oblivion fera office de tuto, cette brève introduction vous apprendra les règles de base dans le jeu : Comment se déplacer avec vos PS Move, comment se baisser, comment courir, ou comment attraper des objets. Ce dernier point est plutôt sympa car il faudra viser l’objet que vous souhaitez attraper et le faire venir à vous en faisant un mouvement vers vous avec votre bras. Cela accentue cette impression d’être un jedi et de pouvoir bouger les objets de l’environnement par la force de votre esprit, de toute façon vous êtes déjà mort, alors autant vous consoler avec quelques pouvoirs ! A vous de vous familiariser avec ces commandes qui vont peut-être vous sembler peu pratiques au début du jeu mais qui sont très efficaces avec de l’entrainement !

Toute la panoplie d’options de réglage de confort est au rendez-vous, déplacements fluides, désactivation des œillères, rotations fluides ou angulaires, téléportation, volume des dialogues, des effets ou de la musiques, sous-titres en Français et plein d’autres langues !

Vous ne rencontrerez aucun monstre au début du jeu. L’introduction va se limiter à vous poser le décors grâce à des apparitions plutôt brutales des autres personnages qui vont vous mettre dans le bain… Attendez vous à faire quelques sursauts car vos anciens ”amis” arrivent toujours au moment ou vous les attendez le moins ! Et oui, vous avez pas commencé le jeu que vous êtes déjà bien tendu !

Wraith the Oblivion reste cependant plutôt simple dans son gameplay. Il vous faudra récupérer différents objets dans le manoir et les ramener à un point précis. Vous allez récupérer de nombreuses lettres qui vous en apprendront plus sur l’histoire du jeu. Cette première partie devient très vite ennuyeuse… vous vous baladez dans un milieu plus qu’austère et vous attendez les jump scare à répétition générés par l’apparition des fantômes du manoir qui déboulent comme des balles… sans jamais prévenir !
Cette première heure devient vite ennuyeuse… on ne fait que subir l’environnement sans jamais être réellement actif. A ce moment là, le jeu peut d’une certaine façon, décevoir mais rassurez-vous, ça ne va pas durer !

Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

Le titre commence vraiment à devenir intéressant à partir de la traversée du jardin. Vous allez devoir traverser cette zone sans faire de bruit et surtout sans vous faire repérer par un Wraith… Si il vous voit, des indicateurs fléchés de couleur blanche vous le signaleront. À vous de vous planquer !
La véritable force de Wraith The Oblivion réside dans les déplacements procéduraux des spectres, il n’y a pas ici de cycle ! Les Wraith sont non seulement imprévisibles, mais si ils vous repèrent, ils vont se mettre à courir comme des malades dans votre direction en poussant des gémissements à vous glacer le sang. Et cerise sur le gâteau, pour bien augmenter votre tension, les développeurs nous propose ici une action ”Courir” qui s’apparente plus à de la marche pas très rapide… En gros, si les wraiths sont à vos trousses, vous n’aurez que peu de chance de leurs échapper ! Ils sont souvent bien trop rapides ! Vous allez alors vous retrouver comme dans l’un de vos pires cauchemars dans lequel vous essayez de courir mais vous n’arrivez pas à avancer ! Vous êtes poursuivi par un spectre plutôt moche, mais le plus effrayant provient certainement des sons qu’il dégage… Il est derrière vous et vous le ressentez ! Voilà ou se trouve réellement toute la force de Wraith The Oblivion Afterlife ! Le plus fou dans l’histoire, c’est que vous avez beau vous dire que de toute façon, les spectres peuvent vous attraper, vous vous en foutez, vous êtes déjà mort ! et bien NON ! Vous flippez quand même ! WTF ?

Nous aurions aimé un peu plus d’interactivité avec les décors… Les lampes sont figées et ne tomberont pas si vous les percutez, les chaises non plus … les seuls éléments qui bougeront seront les objets que vous pourrez récupérer ou sur lesquels vous devrez interagir pour obtenir un indice… L’ouverture et la fermeture des portes peut par moment poser quelques problèmes… surtout si vous jouez assis.

Bon c’est pas cool d’être mort mais vous avez quand même quelques super pouvoirs ! Vous allez avoir la capacité de détecter les spectres grâce à votre super bras plein de veines bleues qui vous fera entendre les bruits plus en détails dans la direction vers laquelle vous le pointerez. Une sorte de sixième sens à la Witcher 3… ”Copain” sera là pour vous expliquer tout vos nouveaux super pouvoir de spectre ! Au début, il fait un peu peur Copain… mais après on est bien content de le retrouver ! Il est gentil Copain ! (Il faut bien se raccrocher à quelqu’un dans cet environnement de malades ! )

Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

Attention, chapitre graphismes… Ça pique !

Les Graphismes ne sont clairement pas le point fort de Wraith the Oblivion… et les habitués du PlayStation VR sur PS4 PRO vont s’en rendre compte dès le début du jeu. Les environnements sont très vides, trop vides ! L’architecture ART DÉCO choisie pour le manoir a quelque chose d’épurée, de très froid… Ce choix ne fait qu’accentuer cette impression que le titre n’a jamais été développé pour profiter des 4,2 Teraflops d’une PS4 PRO ! Dès le début du jeu, j’ai été frappé par la simplicité des textures, souvent juste plaquées sur des paroies planes, sans aucune texture de Bump (des textures qui donne un volume), très peu d’effet de réflexion… l’ensemble est terne, fade plutôt plat. Le joueur va très vite avoir une forte impression qu’il se trouve ici dans un jeu QUEST 2 créé pour une machine munie d’une puce XR2 de 1 téraflop et pas du tout amélioré pour une machine qui dispose de 4 fois plus de puissance ! Sur PC, le constat est encore plus flagrant et il est vrai que le jeu transpire une impression de fainéantise aiguë dictée non pas par un créateur soucieux de proposer la meilleure expérience possible pour chaque plateforme, mais plutôt dictée par un banquier qui s’est dit, on va pas s’embêter, on va faire un jeu pour le Quest et on fournira le même jeu pour ceux qui se sont saigner avec un crédit pour se payer une RTX 3090 ! Sei et Steph vous avons déjà proposé une vidéo comparative du jeu sur Oculus Quest et PC, les deux versions sont pratiquement identiques… On est très loin ici des deux versions très bien optimisées de MEDAL OF HONOR VR sur PC et Quest !

Certains diront certainement qu’il n’y a pas que les graphismes d’important dans un jeu… c’est certain… mais on est là dans le chapitre de la note des graphismes et franchement, Wraith The Oblivion nous donne l’impression que les développeurs ont essayé de nous la faire à l’envers ! Il vaut mieux éviter de regarder de près les modélisations low polygon ou les textures ! Wraith The Oblivion est le parfait exemple pour illustrer en quoi l’occulus QUEST peut pousser tout le marché de la VR vers le bas !
Le problème ici pourrait être corrigé avec un patch… c’est sur … mais nous aurions toujours cette impression que le studio a essayé de nous faire avaler une couleuvre !
Le débat derrière tout ça est de savoir si il est aujourd’hui justifier de dépenser des milliers d’euros dans une machine performante ou une très grosse carte graphique si c’est pour se taper tous les jeux du Quest 2 sans nette amélioration… En d’autres termes, que diraient les joueurs PS4 PRO et PS5 si on leur proposé des jeux de PS VITA sur leurs machines ?

Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

L’ambiance est au rendez-vous, si on n’y regarde pas trop de près, ça fait le job… c’est sur… mais si on ne dit rien, ça va se multiplier ! On peut se demander si les portages PC et Playstation n’ont pas été sous-traité par un autre studio qui n’avait que très peu de budget ! Ça serait sans doute passé sur un titre plus acidulé et plus ludique… Ça passe pas vraiment dans le style Horreur, Résident Evil 7 est passé par là, le PSVR est en fin de vie et de très nombreux titres datant de 2017 font largement mieux sur PS4 et PS4 PRO… On a un peu l’impression ici de faire marche arrière toute !

Wraith the oblivion a été encensé par la critique sur Quest 2 mais ouvre un débat sur les portages de jeux Standalone sur des machines biens plus puissantes ! On aurait pu espérer que Fast Travel Games utilisent cette puissance supplémentaire pour « doper » à fond les filtres antialiasing, malheureusement, ça n’est pas le cas ! L’architecture Art déco se caractérisant par de très nombreuses lignes droites, ça scintille de partout … Bonjour les escaliers sur PSVR !

Dans les point positifs, on notera l’effet de mouvement super cool pour faire arriver les protagonistes, une sorte de vague en estampe japonaise animée qui rend vraiment trop bien ! ”Copain” est aussi plutôt bien modélisé, le problème n’est pas vraiment dans les personnages mais plutôt dans les détails des bâtiments, les arbres, le nombre de polygones de l’environnement !

Bon, vous allez sans doute trouver la note des graphismes plutôt rude… Mais désolé, là il faut réagir ! Ça va pas plaire à tout le monde, mais c’est comme ça ! Il ne faut pas confondre des beaux graphismes avec la netteté d’un jeu… Cette démarche ne vaut pas plus de 3/10 à mes yeux car elle pousse tout le marché vers le bas et ne respecte ni les joueurs PC, ni les joueurs consoles qui pourraient avoir plus !

Wraith The Oblivion AFTERLIFE PSVR PlayStation VR VR4Player Fast Travel Games

Wraith The Oblivion, une ambiance sonore aux petits oignons…

Côté bande son le jeu est en anglais uniquement, mais bénéficie de sous-titres pour ne pas être perdu dans le récit. La musique est très bien intégrée dans l’ambiance générale du manoir et de son époque se situant dans les années 20/30. Le mixage est habile entre quelques notes de pianos lointaines et étouffées qui rappelleront le passé glorieux de la bâtisse, des musiques bien flippantes pour faire monter la mayonnaise… Bref ! sur ce point, Fast Travel Games ont fait du très bon boulot !

Le son est une partie très importante du jeu. Il n’y a pas une seule pièces ou vous n’aurez pas droit à des petits sons provenant de tous les côtés et qui auront pour seul but de ne pas vous faire relâcher la tension et c’est diablement efficace !

La cerise sur la gâteau sera sans doute le cri des différents Wraith qui vous glaceront le sang à coup sur ! Surtout si ils sont à vos trousses ! La bande son de Wraith The Oblivion est une réussite !

Afterlife WRAITH THE OBLIVION PlayStation VR PSVR VR4Player

WRAITH… Un jeu d’horreur ? Un Thriller Psychologique ou les deux à la fois ?

L’immersion dans le jeu est particulière… … Il existe plusieurs façon d’aborder le sujet du jeu d’horreur en VR. Il y a l’horreur cool, celui de la maison hantée de Disneyland qui est agréablement glauque. Cet horreur de AFFECTED THE MANOR avec ses codes biens particuliers, on s’y attend, on a peur, on fait un bon et on en rigole ! La grande majorité des jeux d’horreur surfent sur ce style d’horreur… Je parlerai ici « d’horreur grand public ».

Il existe une seconde variété d’horreur plus psychologique qui peut devenir plus lourde à supporter en fonction de votre personnalité. Wraith the Oblivion Afterlife se sert de la VR pour vous emporter dans un environnement très stressant, vous ne soufflez pas souvent et cette sensation étrange dans ce jeu peut générer au final une sorte de malaise… On a déjà vu un autre jeu du catalogue qui surfer sur ce type de peur avec un environnement dans lequel on peut se sentir oppressé : Je pense à HERE THEY LIE… Un jeu qui au final ne fait pas si peur que ça mais qui nous emporte dans une ambiance plus que glauque, malsaine et dans laquelle on a qu’une seule envie, c’est de la quitter ! Le jeu marquera clairement des points pour ceux qui aime ce type d’ambiance très particulière… mais pourra également devenir un mauvais point pour ceux qui ne souhaitent pas s’affliger ce stress permanent…

Fast Travel Games ont-ils bien fait leur boulot ? Oui sans hésiter ! Tout comme Sony Santa Monica Studio l’avait très bien fait avec Here they lie avant eux ! Ces jeux ne sont pas vraiment là pour faire peur… mais plutôt pour générer une angoisse permanente, un stress pesant…

Techniquement, c’est un sans faute pour le studio, le pari est réussi ! Mais va t-il réussir à faire mouche chez tous les fans d’horreur ? Ceux qui veulent un horreur qui diverti un peu comme ce que l’on peut retrouver dans Rush Of Blood par exemple, la peur jump scare qui fait rire, l’ambiance adorablement dégelasse ?

Wraith The Oblivion procure bien souvent une sensation d’impuissance, contrairement à Resident Evil 7, on n’a pas d’armes ici… Le but est de ne pas se faire repérer … On se rapproche par moment de l’ambiance de Intruders Hide and seek… sauf que là, vous vous planquez dans un placard pour ne pas vous faire repérer par une bestiole de 3 mètres pas très « choupy » qui pousse des rugissement glaçants !

Bref, l’immersion est-elle au rendez-vous ? Oui bien sur, elle est là ! Allez-vous l’apprécier ? Ça sera à vous d’en juger !

Wraith: The Oblivion - Afterlife, psvr-vr4player.fr

Re-Jouabilité et rapport qualité / prix

L’ambiance générale du titre peut déteindre sur sa rejouabilité car elle définira si le joueur a pris du plaisir dans WRAITH The Oblivion, ou si au contraire, il l’a terminé par contrainte en se disant qu’il était mal à l’aise tout du long et qu’il ne le refera plus !
À la sortie de Here They Lie, certains joueurs nous avaient exprimés ce malaise…

Le Gameplay n’étant pas un des plus inventif, une fois les puzzles reconstruits, Wraith The Oblivion ne sera certainement pas un titre que vous allez recommencer trois fois de suite pour faire du scoring ! Il pourra être refait au bout d’un certain temps …

Proposé à 25 euros, Wraith The Oblivion n’est pas une petite expérience de 1 heure. Il faudra compter environ 6 heures pour en voir le bout. Le jeu ne propose pas cependant une rejouabilité exemplaire, ni un gameplay révolutionnaire. Le titre a certaines qualités qui méritent clairement d’être remarquées. La version Quest de ce jeu, à l’origine de notre version PSVR est vendue 30 euros… Les joueurs PSVR bénéficient donc d’une remise de 5 euros, peut-être pour se faire pardonner d’un portage graphique très discutable et fainéant !

Wraith The Oblivion AFTERLIFE PSVR PlayStation VR VR4Player Fast Travel Games

Conclusion

En conclusion, devons nous conseiller Wraith the oblivion ? Oui certainement, ce n’est pas un mauvais jeu ! Mérite-t-il les notes stratosphériques qu’il a reçu sur Quest pour cette version PSVR ? Là ! désolé, mais c’est non !
On se doit de saluer la prise de risque du studio Fast Travel Games qui s’attaque ici à un genre qui n’a rien à voir avec ce qu’ils nous ont déjà proposé mais qui s’en sorte franchement plutôt bien ! Le jeu arrive à réunir l’ambiance stressante d’un Intruders Hide and seek tout en nous plongeant dans une atmosphère complètement malsaine et horrifique ! On se sent complètement désarmé, impuissant et notre seul objectif sera de sortir de ce merdier sans se faire repérer… en frôlant parfois la paranoïa dès qu’un cliquetis retenti derrière nous.

Il ne faudra pas s’attendre ici à un jeu PlayStation VR digne d’une PS4 ou maintenant d’un PS5. Wraith The Oblivion est un jeu QUEST sur PSVR ! (Avec les mêmes graphismes mais en plus flous ! ). Le titre n’est pas mauvais, il a cependant des défauts qui pourront être négligés par certains et pas par d’autres. Le studio Fast Travel Game est clairement une équipe bourrée de talents.

Si vous aimez les ambiances pesantes plutôt psychologiques, le studio gère ça avec brio ! Ce qui nous prouve que nous sommes ici face à un grand studio en VR, capable de passer des petits zozios tout mignons de The Curious Tale of the Stolen Pets à un titre complètement à son opposé le plus total.

L’une de ses principales faiblesses reste que Wraith the Oblivion ne dispose pas du portage qu’il méritait ni sur PC, ni sur PlayStation. L’ambiance générale du titre est là pour nous faire oublier les textures plates et les colonnes à 6 polygones… Vu dans sa globalité, ça passe… Il ne faut juste pas regarder de trop prés !

Wraith The Oblivion s’adresse à un public averti et n’est pas le genre de jeux grand public qui fera un carton plein. Mais malgré des faiblesses évidentes, il sera un très bon choix pour tous les fans du genre !

WRAITH THE OBLIVION AFTERLIFE Test PSVR VR4Player
L'avis de VR4Player
Test réalisé sur PS4 PRO
Scénario
6.5
Gameplay
7
Graphismes
3
Bande Son
9
Immersion
6.5
Rejouabilité
5
Rapport Qualité / Prix / Durée
6
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !0 Note
0
Les plus
L'ambiance générale bien flippante
Les WRAITH imprévisibles
La bande son
Certaines bonnes mécaniques du Gameplay
Les moins
Un jeu QUEST 2 sur PS4 PRO ?
Un environnement figé et austère sans surprise
L'ambiance générale plus stressante qu'horrifique
Un scénario classique
6

Article de Laurent Ganne

Passionné depuis tout petit par les nouvelles technologies (Oui, je sais c'est original !). Je suis graphiste de profession et spécialisé dans tout ce qui touche à l'image (3D, Web, Vidéo, PAO, Animation, Illustration, logo etc ...) et l'un de mes hobbies (qq j'ai le temps) c'est les jeux vidéos ! (Oh! Ça aussi c'est original !)

Commentaires

Votre avis sur cet article ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

IONIA Rhythm of the Universe PSVR PC VR PlayStation VR VR4Player

Aperçu de IONIA, Rhythm of the Universe sur PC avant la version PSVR

PSVR 2 Teasing Sony PS5 PlayStation VR 2

SONY PSVR 2 : Le Teasing du PlayStation VR Next Gen a-t-il déjà commencé ?