Apex Construct, un bon jeu en formation… notre Test Review sur VR4player.

Apex Construct, un bon jeu en formation… notre Test Review sur VR4player.

20 février 2018 4 Par Laurent Ganne
APEX Construc PSVR vrplayer.fr

Apex Construct développé par Fast Travel Games a été sélectionné parmi les nouveautés mises en avant lors du Media ShowCase PlayStation à la Paris Games Week 2017, le 30 octobre dernier. En termes de bon procédé, le titre sort en exclusivité temporaire sur PlayStation VR. Même si c’est le premier jeu du studio de Stockholm, l’équipe des développeurs bénéficie d’un budget confortable de presque 3 millions de dollars et regroupe des ex-membres de DICE et d’EA, notamment Erik Odeldahl, à qui l’on doit Mirror’s Edge Catalyst.

Apex Construct nous propose de plonger dans un décor post-apocalyptique à la fois beau et dangereux, où deux puissantes intelligences artificielles se font la guerre depuis longtemps. Dans la peau du seul être humain encore en vie, vous découvrirez ses nombreuses zones secrètes et résoudrez des énigmes pour découvrir progressivement ce qui a conduit à l’extinction de la quasi-totalité des organismes vivants.

Nous y voilà ! L’heure est au test ! Que vaut Apex Conctruct ? Est-il le titre à avoir absolument dans sa VRthèque ? On décortique le jeu tout de suite !

 

Apex Construct : L’interface et les Options

Apex Construct commence par un fond noir et un logo de chargement bleu qui pique un peu les yeux ! Puis vous arrivez directement sur le menu principal dans lequel vous pourrez choisir de commencer une partie, de continuer votre partie, d’accéder aux crédits et aux réglages. Vous pourrez choisir également avant le lancement du jeu le niveau de difficulté souhaité ainsi que le choix du mode de jeu debout ou assis.

Dans les réglages, il vous sera proposé de sélectionner votre mode de déplacement, par téléportation ou libre, d’activer ou pas la vignette (le masque circulaire noir qui s’affiche lorsque vous avancez pour palier au Motion Sickness), les étapes de rotation à 30°, 45°, 90° ou en mode fluide ainsi que sa vitesse (si mode fluide) et votre main de prédilection (droitier ou gaucher).

Apex Construct propose une interface simple et rapide à comprendre mais les différentes options ne fonctionnaient pas toutes au moment de notre test. En effet, des bugs plutôt ennuyeux sont venus ternir l’expérience du jeu. On vous en parle un peu plus bas !

Les ennemis seront parfois très proches ! vrplayer.fr

Histoire et énigmes à résoudre

L’histoire d’Apex Construct nous projette dans un futur alternatif, une réalité virtuelle sans pitié ni avenir contrôlée par les machines. Le jeu emprunte au genre de la science-fiction d’anticipation, le scénario du genre radical dans lequel l’Humanité, causant sa propre perte, a complètement été rayée de la carte. La nature a repris ses droits, ou plutôt la machine qui l’imite avec ses bêtes de métal. Pas âme qui vive dans Apex Construct à l’exception du joueur qui mettra son casque PlayStation VR. En tant que dernier spécimen de la race humaine, vous vendrez chère votre peau aux robots qui ont fait des ruines de nos cités leur terrain de chasse privilégié. D’ailleurs, vous-même êtes rafistolé, en témoigne cette main gauche complètement synthétique (et ses Move sans stick analogique ^^). Au milieu d’une faune robotisée digne d’Horizon Zero Dawn, vous devrez faire preuve d’intelligence et de skill pour reconstruire Apex.

Vous allez devoir alterner dans Apex Construct des phases de combat à l’arc avec des ennemis qui apparaîtront par moment et de longues phases de réflexion et de puzzle pour rassembler des éléments vous permettant par exemple d’ouvrir certaines portes.

Le Gameplay

Apex Construct se joue uniquement aux PS Move. Nous avons choisi pour ce test, un mode de déplacement libre avec une rotation fluide en vitesse rapide. En même temps, nous n’avions pas le choix vu que le mode de rotation en degrés ne fonctionnait pas.

Vous allez vous réveiller dans une ville abandonnée qui ressemble à un rêve, peuplée de machines qui ne sont pas (dans leur grande majorité) vos amis. A vous d’arriver à résoudre les différentes énigmes des lieux pour vous frayer un chemin et en apprendre plus sur l’histoire qui vous a mené jusqu’ici.

Vous vous retrouverez à chaque fin de tableau chez vous, dans vos appartements servant de menu VR dans lequel vous pourrez vous restaurer, améliorer vos armes ou vérifier les niveaux qu’il vous reste à faire.

Vous trouverez des ordinateurs dans la grande majorité des salles que vous traverserez, en tous cas celles disposant de portes. Ces ordinateurs fonctionnent à l’ancienne, avec des commandes de type DOS qui vous feront accéder à des fichiers d’informations importants (en anglais) afin de récupérer des mots de passe ou autres éléments pour avancer dans l’histoire.

Vous devez entrer des lignes de commande simple comme “DIR” pour afficher les fichiers disponibles et ensuite “OPEN (nom du fichier)” pour l’exécuter. Ce mode de récupération d’informations est malheureusement un point noir dans Apex Construct car vous allez devoir taper sur un clavier virtuel qui aura tendance à faire un peu ce qu’il veut comme afficher deux lettres à la place d’une ! Au début, cela peut très vite énerver car on perd du temps sur quelque chose qui devrait être très simple  De plus votre personnage a tendance à changer de place à chaque fois que vous êtes devant un clavier. Si la fonction “DIR” amène à 5 ou 6 fonctions, vous serez alors obligé de retaper “DIR” à chaque fois pour ré-afficher les mots-clé, il n’y a pas d’ascenseur sur l’interface des PC ! Si il y a bien un truc d’énervant dans le Gameplay d’un jeu, c’est bien quand on sait ce qu’il faut faire mais que les commandes n’en font qu’à leur tête ! Avec un peu de patience et après avoir détruit 2 ou 3 PS Move, vous allez vous en sortir un peu mieux… Les commandes sur le clavier sont très sensibles !

Apex Construct : rencontre avec une cyber-meute - vrplayer.fr

D’autres consoles informatiques vous proposeront de rentrer un code à 4 chiffres qui vous ouvrira les portes d’une nouvelle salle. Vous pourrez trouver ses codes en lisant tout ce qu’il vous passe à porté de main, les notes ou les fichiers informatiques. Apex Construct peut donc clairement poser problème si vous ne comprenez rien à l’anglais.

Pour vos déplacements, vous avancez en pressant la touche “Move”, vous pouvez vous téléporter en pressant la touche “carré” et tourner sur vous-même avec les touches “Rond” et “Croix” de l’autre PS move. Les gachettes “T” assurent comme d’habitude la fonction de tir. Vous pouvez également faire un demi-tour à 180°.

Votre inventaire se situe au niveau de votre bras gauche. En actionnant la touche “Triangle”, il apparaitra à la manière d’un hologramme et vous pourrez y stocker plusieurs éléments récupérés dans votre aventure.

Pour finir, les combats sont plutôt bien rendus. Les mouvements de l’arc sont naturels, la visée relativement précise. L’usage d’un bouclier pour se protéger est une bonne idée !

Les Graphismes

Les graphismes sont un point fort de l’aventure Apex Construct. L’ensemble est plutôt joli, très coloré. Le choix des nuanciers est convainquant. L’image n’est pourtant pas dépourvue de défauts avec un aliasing, bien qu’acceptable, qui reste quand même visible par moment. On a déjà vu beaucoup mieux sur d’autres titres comme Bound par exemple, mais rassurez-vous, il n’y a rien d’alarmant de ce côté.

On peut par contre trouver le jeu très joli dès le départ mais se lasser du manque de variété dans la palette de couleurs et dans la diversité des environnements. Apex Construct reste toujours enfermé dans une ville où tous ses tableaux se ressemblent sans jamais permettre à nos rétines de souffler un peu en nous proposant un niveau totalement différent. C’est dommage, mais encore une fois, ça passe quand même relativement bien !

La musique et la bande Son

Les musiques d’Apex Construct fonctionnent très bien avec l’ensemble du jeu. Elles savent se faire discrètes dans des moments à suspens et plutôt rythmées avec un volume supérieur lors des phases d’action. La bibliothèque de sons n’est également pas un point négatif. Chaque mouvement ou action est bien affilié à ce que vous faites sans jamais vous choquer.

Cependant, Apex Construct souffre d’un très gros défaut sur la partie son. En effet, chaque musique ou ambiance sonore est très mal enchaînée entre elles. Il suffit de passer une porte pour se retrouver dans une ambiance totalement différente, ce qui réduit l’immersion dans le jeu. L’utilisation abusée du même type de musique dès qu’un robot arrive pour nous attaquer devient à la longue un système d’alarme omniprésent qui nous retire une partie de surprise … C’est dommage ! Autre point étrange, il arrive en plein milieu de certains niveaux en intérieur de se retrouver dans le silence absolu ! Le son Off n’existe pas dans la vraie vie, sauf pour la famille Bélier … et on perd encore du temps à se demander si c’est notre casque audio qui est en train de nous lâcher ou si nous sommes dans un bug sonore ?  Dès que l’attention du joueur est portée sur un point technique de ce type, on peut dire au revoir à l’immersion !

Des bugs à tire-larigots !

Apex Construct semble avoir été lancé dans la précipitation tellement il souffre de bugs en tous genres. Nous ne parlons pas ici de petits bugs qui peuvent faire sourire mais plutôt de problème qui peuvent littéralement vous bloquer dans la partie !

On s’est retrouvé par exemple avec Herbi, au tout début du jeu, à devoir tirer sur des cibles (panneaux) mais sans arc ! Ce dernier ayant totalement disparu une fraction de seconde après l’avoir attrapé. Un autre point à signaler sera la possibilité, grâce à la téléportation, de s’aventurer dans des zones en dehors de la map officielle. Je me suis retrouvé sur les toits de la ville, en essayant d’approcher un chien robot mais sans aucune possibilité de redescendre. Autre aventure qui m’a bien fait perdre 1h30 : dans une énigme, je rentre le bon code sur une console, j’entends bien une porte s’ouvrir et puis plus rien ! Ce n’est qu’après avoir cherché un très long moment que je me suis aperçu que la porte s’était ouverte qu’à 15% et avait décidé de s’arrêter là ! On est obligé de recommencer tout le niveau dans ce cas de figure … Quelques fois, ça a du bon, lorsqu’un ennemi est coincé dans un élément du décor et d’autres fois, on peut avoir envie de pulvériser encore deux ou trois PS Move ! D’autres petits bugs moins importants sont visibles comme l’absence d’eau qui coule si vous actionnez un lavabo alors que vous entendez pourtant l’eau couler …

Le studio Fast Travel Game a déjà communiqué sur l’arrivée très prochaine d’un patch qui devrait corriger la grande majorité de ses bugs. Dommage que le titre ne soit pas sorti directement en intégrant ce patch !

 

Apex Construct, un monde abandonné aux machines - vrplayer.fr

Conclusion

Apex construct souffre clairement d’un manque de variété, dans ses environnements et surtout dans sa mécanique. La plupart des énigmes se ressemblent entre elles. On a envie de crier car Apex Construct est très loin d’être un mauvais jeu mais il souffre, pour son lancement, de gros problèmes de finition. Le titre de Fast Travel Games enchaîne les bugs en tous genres et ceci dès les premières minutes. Que faut-il faire alors ? Lui mettre un 4/10 et ne plus jamais y revenir dessus ? Non ! Car ce test ne servira pas les joueurs une fois qu’un patch correctif sera arrivé. C’est pour cette raison que nous allons fermer les yeux sur certains bugs pour la notation finale. Apex Construct est plutôt joli, le monde dans lequel il nous emmène est très agréable à explorer. Les énigmes peuvent rappeler par moment l’esprit de la série Myst avec un enchaînement de mécanismes aboutissant sur l’ouverture d’une porte. Le Gameplay aux PS Move fonctionne, on ne peut pas vraiment taper sur les développeurs pour cela. On attend toujours l’arrivée de vrais contrôleurs en VR sur PlayStation VR.

Notre conclusion sera donc de vous dire que Apex Construct est un bon jeu PSVR. Il ne méritera une très mauvaise note que si les développeurs ne font rien pour corriger les multiples bugs de cette première version. Nous ne sommes pas sur PC mais bien sur Console de salon ! Dans l’ensemble, le jeu est beau, même très beau par moment. Les combats des premiers niveaux peuvent sembler plutôt scriptés au début mais deviennent beaucoup plus intéressants par la suite. La durée de vie va être variable en fonction de votre capacité à résoudre les énigmes : comptez entre 5 et 10 heures de jeu. Alors oui, on vous conseille Apex Construct mais pas forcément dans cette première mouture commercialisée trop tôt. Peut-être faut-il attendre une version plus stable ? Si vous êtes vraiment pressés et que vous adorez jouer à ce type de gameplay, alors prenez-le ! Le patch ne devrait plus tarder maintenant. Le jeu est bon, il faut juste corriger quelques détails qui tâchent ! 

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PlayStation 4 Pro
Histoire6.5
Gameplay6.5
Graphismes8
Son et Musique6.5
Rapport Qualité / Prix / Durée7.5
Note des lecteurs11 Notes6.3
Les plus
Graphiquement plutôt pas mal
L'utilisation de l'arc
La possibilité de revenir sur d'anciens niveaux
Les moins
Trop de bugs !
Répétitif à la longue
Le clavier des ordinateurs
Uniquement en Anglais
7