PlayStation VR : The Last Guardian VR Demo, un bonheur éphémère sur PSVR

PlayStation VR : The Last Guardian VR Demo, un bonheur éphémère sur PSVR

13 janvier 2018 6 Par Sei
The Last Guardian VR

The Last Guardian se montre sur PSVR avec The Last Guardian VR Demo.

Apres une annonce à l’E3 2009 et moult péripéties dignes d’un épisode de ” Plus belle la vie ” la télé série, The Last Guardian, dernier né du japonais Fumito Ueda et de sa Team Ico est enfin sorti le 6 décembre 2016 sur PS4. Sept ans d’attente bien longue pour tous les fans des chefs d’œuvre qu’ont été Ico et Shadow of Colossus mais qui laisse un gout bien amer à certains et enchante les autres. Le jeu n’est pas parfait, divise, passionne, mais n’est-ce pas le propre de l’art que de faire réagir ? Discuter ? Interpréter ?

Le jeu, expérience, la démo qui nous intéresse ici, c’est tout le contraire : annoncé au Playstation Experience en décembre 2017 et PAF, directement disponible sur le PSN, et gratuit en plus. Mettons notre casque sur la tête et testons-le !

Le Menu :

Le menu est en français et il n’y a pas de dialogue, enfin si mais dans la langue propre à la série qui ne nécessite pas de traduction. La communication se fait autrement.

Le scénario de The Last Guardian VR Demo :

Dans The Last Guardian VR Demo. il n’y a ici pas vraiment d’histoire, nous nous retrouvons dans des ruines comme si nous allions vivre un moment random du jeu d’origine. Pas de but sinon celui d’avancer et de revivre un très court moment de complicité avec Trico, l’animal géant  mi-chat, mi-chien, mi-oiseau, mi-molette. Et là est tout l’intérêt, le seul même. Le soft est bien une démo et permet de montrer ce que la VR peut apporter à l’expérience sensitive qu’était The Last Guardian.  Nous nous retrouvons donc devant ce vieil ami, content de le revoir, plus impressionnant que jamais et….. il a l’air vivant. L’animation et l’intelligence artificielle était un gros challenge dans le développement du jeu. Sur cette démo, cela se traduit par une présence inédite de l’animal : il bouge et il réagit de manière très naturelle et réaliste.

The Last Guardian VR sur PSVR
The Last Guardian VR sur PSVR

Le Gameplay :

Vous n’aurez malheureusement pas beaucoup de temps pour profiter de The Last Guardian VR Demo puisque la démo dure une vingtaine de minutes tout au plus. Le gameplay est très restreint, nous sommes sur une démonstration technique. Les seules actions que vous aurez à faire, à la manette uniquement, seront : de lancer les barils à Trico, d’actionner un levier et de vous téléporter entre plusieurs points pour avancer. C’est très basique, c’est très court.  Presque aucune liberté n’est donnée au joueur d’explorer son environnement. Certaines phases sur le dos de Trico offrent tout de même de bonnes sensations.

Les Graphismes :

Les graphismes de The Last Guardian VR portent à confusion. Si The Last Guardian reste assez net et détaillé dans les premiers plans, les décors en extérieur sont eux très flous sur PS4 classique. De manière général les arrières plans sont une purée de pixels au-delà de 10 mètres. Il est toutefois bon de rappeler que le jeu d’origine faisait déjà tousser la console alors que, comble de l’optimisation, il était au départ prévu sur PS3. Les développeurs ont donc du faire des concessions graphiques pour assurer le nombre minimum de framerate nécessaire pour la VR.

The Last Guardian VR sur PSVR
The Last Guardian VR sur PSVR

Le Son :

Mis à part la compagnie de Trico, vous serez seul dans ces ruines, à même de profiter du rendu sonore de votre environnement. Ainsi, le vent souffle, les oiseaux chantent, Trico « triquette » (il fallait bien trouver quel bruit fait l’animal) et le tout est très immersif et bien rendu. La seule musique que vous entendrez sera pendant l’écran d’accueil, une petite mélodie simple au piano.

The Last Guardian VR
The Last Guardian VR

Conclusion :

The Last Guardian VR Demo porte donc malheureusement très bien son nom. C’est une démo gratuite très courte (10-15 minutes environ) qui se termine aussi vite que la carrière d’un chanteur de télé réalité. Le rendu sur PS4 Pro est sublime mais The Last Guardian VR Demo s’entache de quelques critiques notamment sur le fait qu’il n’y ait peu ou pas d’interactions ni de gameplay.

Cependant l’impression d’avoir Trico en face de soi est saisissante, le regarder se mouvoir est un vrai plaisir. The Last Guardian VR est une démo et se comporte donc en tant que tel, le maximum a été mis semble t’il dans la représentation de Trico, dans sa visualisation. Nous espérons que cette démo donne naissance à un vrai jeu, plus étoffé et bien plus long. S’il devait y avoir un regret ce serait que cet essai ne se transforme pas prochainement en un vrai jeu. Car, si court soit-il, la démonstration fonctionne à merveille en VR : nourrir et attirer Trico, monter sur son dos et changer de perspective, admirer les décors, tomber dans le vide,  chacune des interactions avec l’animal est un pur (mais trop éphémère) moment de bonheur. Qu’en serait-il cependant sur la longueur ?

Pour conclure, étant gratuite, cette démo est incontournable, n’hésitez pas à la télécharger. Les passionnés de la série adoreront se retrouver face à Trico plus vrai que nature et d’être immergé dans l’univers de The Last Guardian. Pour les autres, une fois la découverte passée, ils seront tentés de passer leur chemin, la faute à l’absence de gameplay.