PlayStation VR : QUEST 2 vs PSVR, l’élève dépasse le maitre ?

PlayStation VR : QUEST 2 vs PSVR, l’élève dépasse le maitre ?

30 décembre 2020 5 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

Quest 2 vs PSVR, comparatif en images

L’année 2020 touche à sa fin et nous nous n’étions toujours pas penché réellement sur le Quest 2 et le PSVR. Du Quest 2 si vous suivez notre émission podcast nous en avons parlé à plusieurs reprises mais ici même quasiment pas. Lors de la sortie du Quest 1er du nom nous vous avions concocté un article sympa et une vidéo rythmée au son des musiques du groupe Amphetamin.

Les membres de VR4player ont de nouveau retroussé leurs manches pour vous proposer avec humour le même type d’exercice à savoir présenter la dualité Quest 2 – PSVR.

Quest 2 vs PSVR, comparatif en images

En an et demi les rôles se sont inversés, Oculus from Facebook avec la sortie de leur 2ème livrée du casque autonome semble avoir définitivement bousculé la hiérarchie des casques VR devenant désormais le leader en prise d’initiative. Leadership facilité il faut le reconnaître par « l’abandon programmé » du PSVR par PlayStation. Oui je sais je pousse sans doute un peu trop mais si on y regarde bien le PSVR semble depuis plusieurs mois être à l’agonie lâché par son créateur qui ne lui offre qu’une simple rétro compatibilité avec le nouveau fer de lance de la marque PlayStation : j’ai nommé la PS5. D’ailleurs si nous nous penchons sur les sorties sur le catalogue PSVR, ces dernières sont aussi arides que les terres du parc national de Sarigua au Panama et sont bien souvent le résultat sans aucune amélioration technique d’un portage d’une version de jeu déjà présent sur Quest.

Même si le Quest 2 est doté d’une puce Snapdragon XR2 épaulé par 6go de mémoire vive lui conférant une puissance bien supérieure à celle qu’offrait la Snapdragon 835 du Quest, sa puissance reste encore bien en retrait par rapport à la puissance délivrée par une PS4 fat.

En plus d’une ergonomie revue et corrigée par une cure d’amaigrissement (-80g), une chaleur contenue grâce à une ventilation silencieuse mais efficace (par l’interstice entre la façade et le châssis du casque) mais aussi l’ajout en option des sangles Elite strap et Elite battery strap (batterie intégrée), c’est toutefois bien au niveau de la résolution que le Quest 2 fait un bond en avant. Ce dernier est désormais équipé de dalles LCD RGB à 1 832 x 1 920 px par œil contre deux dalles Oled PenTile de définition 1 440 x 1 600 px par œil pour son prédécesseur. Le tout avec un rafraichissement de 90Hz(depuis la Maj v23).

En face le PSVR n’a pas bougé, technologiquement il est semblable à la version sortie en octobre 2016 (déjà). Pourtant malgré le poids des ans il brille toujours autant par son ergonomie, référence incontestée du marché.

Même si sa résolution de 1920 x 1080 px  au total des deux yeux est moindre que celle du Quest 2 qui propose presque du 2k par oeil. Elle n’est cependant pas ridicule et fait encore largement le taf grâce à la dalle Oled RGB offrant de manière harmonieuse 2073600 pixels verts, 2,3millions de pixels rouge et autant de bleus soit un total de 6220800 pixels.

Sans le quasi statut d’anonyme que lui offre désormais PlayStation au sein de sa famille de produits, le PSVR pourrait encore largement tirer son épingle du jeu. Une ouverture pure et simple de la PS5 au PSVR lui permettrait même de traverser les deux ans à venir sans trop d’encombres. En effet si la PS5 est rétro compatible avec le PSVR, il n’existe pour l’heure aucune possibilité pour un développeur de créer  un jeu PS5 VR, tirant partie de la puissance de la nouvelle console. Et que dire si une mise à niveau technologique (nouveaux contrôleurs et pourquoi nouvel écran) venait à voir le jour, il ne ferait aucun doute que l’intérêt pour le PSVR serait relancé. Je vous renvois aux deux derniers articles de Laurent (vers un PSVR CUH-ZVR3 ? ; les futurs PS MOVE 2 ?)

Mais il n’en est rien et c’est Oculus from Facebook qui sont les plus actifs en faisant de leur casque autonome Quest 2 la pierre angulaire de leur politique avec un tarif sur le papier « agressif », la non différenciation entre les Quest 1 et 2…. Pourtant la décision de cesser de produire le casque filaire Rift-s surprend et laisse songeur quant à l’avenir de titres majeurs sur PCVR. Et ce même si avec le câble oculus link il est possible de profiter de ses titres PCVR avec le Quest 2.

Oculus soutiennent également leur casque en sortant des exclusivités telles que Star Wars: Tales from the Galaxy’s Edge ou des titres comme Myst, Jurassic World Aftermath. Et les développeurs ont bien senti le coup, c’est là où est la vie, c’est donc là où ils vont. Pour ceux qui suivent le site et le PSVR depuis un moment ce constat est flagrant et bien réel, les développeurs « boudent » le PSVR lui préférant la plateforme Quest, la raison sans aucun doute à la décision de PlayStation de ne pas ouvrir totalement la PS5 à la VR.

Ainsi par rapport à notre vidéo de 2019, le rapport de force c’est inversé, le challenger semble avoir définitivement éclipsé le King de l’époque à savoir le PSVR. Un peu partout nous mangeons du Quest à tour de bras, souvent avec tromperie je pense à certains individus présentant des jeux PCVR avec le Quest 2 sans préciser que ce n’est pas une version autonome du jeu (qui n’existe généralement pas la faute à pas assez de puissance). Du coup nous faisons face à de la tromperie faisant naître le mythe du casque parfait, du casque puissant….

Quest 2 vs PSVR, comparatif en images

C’est donc sans aucune prétention que nous mettons en vidéo la dualité Quest 2 vs PSVR dans leur version de base (version autonome face à PS4). Bonne vidéo.

Partagez nos articles !