PlayStation VR : A Fisherman’s Tale, une belle prise sur PSVR – Review

PlayStation VR : A Fisherman’s Tale, une belle prise sur PSVR – Review

22 janvier 2019 1 Par Okami7
A Fisherman's Tale InnerSpace VR VR4Player
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr

La réalité virtuelle est un hardware fort en matière d’immersion, il est possible de se croire à bord d’un vaisseau spatial, d’être au volant des bolides les plus prestigieux au monde ou encore de partir à l’aventure sur des planètes inconnues, ou de prendre part à des affrontements hors du commun. Depuis peu, les développeurs s’amusent également à jouer avec nos sens, notre ouïe et nos émotions. Il faut bien dire que seul dans notre univers avec nos caques audio et VR, tout est propice à l’amplification de notre immersion. Fated : The Silent Oath avait ouvert la voie de la narration et les membres d’ Innerspace VR l’ont bien compris en nous présentant au cours de leurs carrières en réalité virtuelle, la série Firebird, produite sur HTC, Oculus et Gear VR, composée de deux épisodes : La Peri et Unfinished. Plus proche d’une expérience que d’un jeu, Innerspace VR aux cotés de Vertigo Games, revient en poussant l’interaction du joueur avec leur nouvelle production nommée : A Fisherman’s Tale. Sorti le 22 Janvier au tarif de 14,99 euros Innerspace VR nous propose de nous replonger en enfance (à l’époque où nos parents nous racontaient une histoire avant de dormir), pour nous conter l’histoire de ce mystérieux gardien de phare. Aujourd’hui, casque PlayStation VR (PSVR) vissé sur la tête, nous partons vous raconter nos péripéties en compagnie de ce vieux barbu.

A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr

Scénario et gameplay : Un marin comme un poisson dans l’eau !

A Fisherman’s Tale commence par un prologue expliquant que nous incarnons un gardien de phare en bois articulé comme une marionnette, des fils sont même visibles sur nos mains faites de chêne, nous renvoyant directement à la référence de Disney et son cultissime Pinocchio. Une voix douce et chaleureuse décrit nos faits et gestes et nous demande de « nous brosser les dents » …… Excellente nouvelle, le jeu est intégralement narré en français ce qui fera toute la différence pour la suite de l’aventure. Uniquement jouable au PS move et en téléportation, Innerspace VR a privilégié un gameplay par téléportation et motion gaming afin de nous immerger en simplicité dans cette aventure sans nous submerger de contrôles à tout va.

Le studio a préféré porter l’intérêt de son soft sur sa narration, son histoire et sa poésie car presqu’aucune difficulté ne viendra perturber notre progression. En effet A Fisherman’s Tale est une histoire avant d’être un puzzle game. Cependant les puzzles sont vraiment originaux et bien pensés, sans vraiment trop en dire, nous sommes dans notre phare et nous avons une maquette représentant celui-ci. À noter que nous représentons nous même une maquette, ce qui permettra de jouer sur trois perspectives de tailles différentes. Pas très clair…. Un exemple sera plus concret : Dans le jeu on nous demandera de trouver une clef, celle-ci étant trop petite (dans notre perspective), il faudra la jeter dans la maquette afin que la clef nous tombe du ciel à taille réelle. Pas assez limpide ? Les poupées gigognes ça vous parle ? Et bien voilà, voyez l’univers de A Fisherman’s Tale lui même, reproduit en son sein à l’identique mais en plus petit. Ne vous inquiétez pas, il est possible d’activer des indices audio qui seront fort utiles et parfois même rigolos à entendre. Jamais la frustration viendra à vous gagner.

A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr

Graphismes et Bande son : Tellement bon, que j’en perd Némo.

Au premier contact avec la production d’Innerspace VR, aucun doute n’est possible, le studio développe en réalité virtuelle et cela se voit, le soft est réalisé avec brio, c’est léché, propre, net, le style cartoon fait des prouesses et que dire des animations toutes aussi loufoques qu’agréables. On se croirait dans un film d’animation des studios Pixar, les personnages et crustacés rencontrés sont fort et haut en couleurs, tantôt drôles, parfois durs, à la fois mélancoliques et attachants, A Fisherman’s Tale est toujours juste. Les mélodies viennent souligner les émotions dégagées amplifiant la magie de ce conte. Les dialogues collent parfaitement à l’univers du jeu, ne sont jamais rébarbatifs et la qualité du doublage intégral en français, finit par enfoncer le clou d’une (super) production sortie de nulle part, parvenant subtilement à nous arracher une larme… Merci Papa !

A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr
A Fisherman's Tale le Test sur PlayStation VR, PSVR par VR4player.fr

Immersion et durée de vie : Une joie de courte durée sur A Fisherman’s Tale

Le parallèle avec les productions d’animations n’est pas uniquement dû au design du jeu, mais malheureusement, également à sa durée de vie. A Fisherman’s Tale est composé de cinq actes dont le prologue, ce qui nous demandera une heure quarante-cinq en moyenne pour terminer cette aventure sans rejouabilité. L’immersion est tellement présente et l’histoire agréable à suivre que l’on n’aura même pas l’impression de s’être plongé dans ce conte riche en poésie et devant le staff de fin, la frustration sera bien présente.

TOP Conclusion testCONCLUSION :

Il est toujours difficile d’être qualitatif sur la durée, souvent les productions vidéoludiques meublent artificiellement leur durée de vie avec des quêtes anecdotiques voire ennuyantes mais ont le mérite de parfois rentabiliser l’achat d’un jeu, qui peut être couteux. Innerspace  VR a pris le risque de concentrer l’aventure de A Fisherman’s Tale en offrant aux joueurs un conte riche, intense, poétique doté d’une narration aux petits oignons. Il sera même préférable de le faire d’une traite afin de bénéficier de toute la qualité du jeu.  Proposant une jouabilité casual, le soft est limpide et pour fluidifier l’histoire, les puzzles ne poseront jamais de grandes difficultés, un peu à l’image d’une mélodie sans fausse note. Certes, le prix est onéreux par rapport à sa durée de vie mais est-ce là le prix de la qualité ? Poser vos mains sur A Fisherman’s Tale, c’est comme revenir en enfance, retrouver les douces soirées d’hiver avec sa maman nous racontant une merveilleuse histoire au bord d’un feu de cheminée accompagné d’un chocolat chaud rempli de marshmallow, recouvert d’un plaid. Seriez vous tentés par une tasse ?

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Scénario7
Graphismes9
Gameplay8
Bande Son9
Immersion8
Rejouabilité4
Ratio Prix/Durée4
Note des lecteurs2 Notes8.1
Les plus
Qualité d'un film d'animation
Des controles simples
Les émotions dégagées
Une bande son bien pensée
Les moins
Trop court
Enigmes trop simples ?
8