PlayStation VR, PSVR : Witching Tower, test de la tour infernale

PlayStation VR, PSVR : Witching Tower, test de la tour infernale

6 novembre 2019 0 Par majaw

Partagez nos articles !

Witching Tower VR VR4Player PSVR PlayStation VR

Witching Tower est un jeu puzzle aventure développé par le studio Daily magic productions. Il est sorti le 25 octobre 2018 sur PC et est arrivé sur notre casque préféré le PlayStation VR (PSVR) le 17 septembre 2019. Il est aujourd’hui au prix de 19.99€ après un affichage erroné à 29.99€ durant une courte période. Que vaut ce jeux médiéval fantastique sur notre bonne vieille PS4 ? C’est parti pour le test.

Scenario :

Coté scenario c’est assez classique pour Witching Tower, une méchante sorcière a soumis un royaume suite à une guerre entre deux peuples, et préfère travailler avec les morts que les vivants. Après votre naissance la reine nous a jalousé car nous semblions être doté des mêmes pouvoirs qu’elle a acquis au prix de gros sacrifices. Votre rôle sera de libérer ces âmes errantes et de défaire la reine de son trône à l’aide des protagonistes que nous rencontrerons tout au long de notre aventure. C’est au cœur d’une cellule que vous réveillerez et incarnerez Anna Holland fille spirituelle d’une sorcière maléfique aux pouvoirs obscurs nommée sobrement « the Queen ». Votre premier objectif est de vous échappez ,en résolvant diverses énigmes plus ou moins difficile pour traverser et découvrir un donjon sur plusieurs niveaux jusqu’à l’objectif final que je vous laisse bien étendu découvrir. Pour cela nous serons accompagnés d’un petit crane vert flottant nommé sobrement « Skull » avec un certain sens de l’humour qui est lui aussi emprisonné et que nous libérons au début du jeu.

 

Witching Tower VR VR4Player PSVR PlayStation VR

Le Gameplay de Witching Tower :

Au niveau du gameplay tout se joue avec les PS move est uniquement avec les PS Move, cela donne une meilleure immersion par l’utilisation de nos deux mains car oui nous aurons besoin de nos deux mains pour avancer.

Le jeu se découpe en plusieurs niveaux avec plusieurs énigmes à la difficulté variée pour chacun d’entre eux. Cela ira d’une bombe cachée sous une pierre pour faire exploser un mur, à l’activation de boutons par le biais de notre pouvoir « télékinésique de manipulation mentale ».

Car nous aurons plusieurs pouvoirs à notre disposition (en plus de nos mains pour nous battre), que nous récupérerons pendant les niveaux à la manière d’un Zelda ainsi qu’une vision spécifique disponible dès le début du jeu qui nous aidera en cas de blocage sur une énigme.

Witching Tower aura aussi des combats plus ou moins corsés (mais pas trop quand même) que nous pourrons remporter de différentes manières :  soit en affrontant directement l’adversaire à l’aide d’une épée trouvée par ci par là ou de notre arc magique, soit en faisant diversion en prenant possession du corps d’un squelette qui passait par la pour servir de putching ball soit en utilisant à notre avantage les pièges que nous aurons évité auparavant pour arriver a notre objectif final. Et c’est là qu’arrive le premier point faible de ce jeu, j’ai nommé l’intelligence artificielle. C’est un fait les ennemis ont le QI d’une brique qui tombe du ciel pour la plupart et ne nous donnerons jamais vraiment de difficulté. Mais est-ce là le véritable intérêt du jeu ? Je ne pense pas, car le jeu mise surtout sur les énigmes qui seront nombreuses, et qui iront crescendo de niveau en niveau, non pas par leur difficulté mais plutôt par leur taille et durée. En effet au 1er niveau cela se passe sous forme de couloirs ou nous avancerons avec un seul chemin à suivre, mais au fur et à mesure plusieurs embranchements s’offriront à nous et nous devrons choisir les bons sous prétextes de devoir revenir en arrière pour trouver une pièce ou une clé oubliée. Cela ne sera pas trop gênant car il est très plaisant de se balader à l’intérieur de ce donjon qui m’a impressionné avec cette sensation de grandeur permanente lorsqu’on regarde en l’air.

Witching Tower VR VR4Player PSVR PlayStation VR

Graphisme et bande son :

Au niveau des graphisme le jeu est sombre de part son univers mais arrive à dégager quelques couleurs bien vives comme le vert ou le bleu des flammes ou des armes qui accentuent ce côté médiéval fantastique. Pour la technique le jeu tourne sous Unreal Engine et est très agréable à regarder. Sans être la claque graphique de l’année il est cohérent avec son univers et ne présente aucun flou de proximité, on en distinguera un peu mais aux environs des 50 / 80m de distances d’affichage. Pour l’aliasing il arrive parfois sur certaines zones éclairées mais sans vraiment déranger notre progression. Enfin je n’ai noté aucun clipping durant mon test.

Pour la bande son, le jeu est intégralement en anglais, sous-titré en anglais et c’est tout !

C’est un peu rude mais c’est comme ça. Je ne suis pas bilingue mais je comprends un peu l’anglais et ça ne m’a pas trop gêné dans la compréhension de l’histoire et encore moins dans la progression, mais ce sera un peu plus difficile quand même pour certaines énigmes si vous êtes bloqués. J’ai noté aussi quelques bugs sonores notamment lorsque l’on tue un ennemi, le son émis par celui-ci donne l’impression qu’il n’est pas mort ou qu’un autre ennemi arrive à cause d’un décalage entre les deux. C’est un peu déroutant au début mais à force on s’y fait. Pour le reste les bruits sont bien calés au bon moment et nous immerge bien dans l’ambiance mais on regrettera un peu une sensation de solitude par moments que notre ami skull pourrait combler par sa présence mais la je chipote un peu.

 

Rejouabilité :

Le jeu n’étant pas très long, environ 4 à 5h, et assez facile dans l’ensemble, la quête des trophées peut se faire d’une traite et ainsi empêcher toute rejouabilité, il n’y a également qu’un seul moyen de résoudre les énigmes pour chaque niveau et donc ça n’encouragera pas non plus l’envie de refaire le jeu.

CONCLUSION :

En conclusion malgré quelques bugs par ci par là et un doublage et sous-titre en anglais uniquement le jeu de Daily Magic est un très bon titre qui m’a donné envie de continuer l’aventure de bout en bout pour acquérir les nouvelles capacités et découvrir la suite de l’histoire. Doté d’un bon ratio durée / prix, Witching Tower est un bon jeu à posséder si vous aimez l’ambiance médiévale à la manière du jeu In Death ou des jeux à énigmes.

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4
Scénario6
Gameplay7
Graphismes7
Bande Son5
Immersion8
Rejouabilité3
Ratio Prix/Durée7
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Gigantisme des environnements
Graphismes
Variété du gameplay par rapport à la durée du jeu
Les moins
L'ambiance sonore un peu pauvre avec quelques bugs
L'IA très très moyenne
La facilité des énigmes à résoudre
6.5

Partagez nos articles !