PlayStation VR : The Solus Project, le test review

PlayStation VR : The Solus Project, le test review

14 janvier 2018 11 Par spanks
The Solus Project - VR4player.fr

The Solus Project est un jeu développé par Teotl Studios et Grip Games jouable sur PlayStation VR.

Ce jeu est initialement sorti en accès anticipé en février 2016 sur Steam puis dans sa version finale en Juin 2016 et ensuite en juillet 2016 sur XBOX One. Le jeu a boudé nos PS4 jusqu’au 18 septembre 2017, date à laquelle il nous est arrivé fraîchement jouable dans son intégralité sur PSVR comme sur écran plat.

Il s’agit la d’un jeu de Science fiction, d’exploration et de survie (ne vous attendez pas à pouvoir cultiver des patates !) ou l’on se retrouve seul et perdu sur une planète parfois hostile. Survivra t’il au test review de VR4player ?

The Solus Project - VR4player.fr
The Solus Project - VR4player.fr

Menu et interface de The Solus Project :

Les menus et l’interface de The Solus Project sont tout en anglais, mais la navigation s’y fera assez facilement.

On y retrouvera les options de bases concernant les différents types de déplacements. Tout est paramétrable : déplacement libres, téléportations, vitesses de déplacement, types de rotations… C’est simple mais complet. Pensez à switcher sur le PSVR sinon vous vous retrouverez à jouer à The Solus Project en 2D avec votre PSVR (Mode cinéma).

 

Le scénario :

Seul au monde dans The Solus Project ?

Le début de l’histoire est très simple, ce qui devait arriver, arriva,  en 2151 notre planète Terre meurt, victime des éléments stellaires. Quinze ans après, l’exode de la race humaine embarquée dans des vaisseaux cargots, continue. Notre mission spatiale de reconnaissance (pour trouver une planète habitable) nous conduit en orbite géostationnaire de la planète ” Gliese-6143-C “, planète inexplorée. Votre vaisseau d’exploration est victime ” d’incidents ” et se crache sur la planète. Echapant à la mort grâce à votre capsule de survie, vous êtes (bien entendu) le seul survivant.

Le Dr Oktavia Sken seul survivant sur cette planète inconnue est cette fois-ci non pas interprété par Tom Hanks ni par Matt Damon mais bien par le meilleur acteur connu à ce jour : Vous, seul espoir de survie de l’humanité.

Le but sera donc de survivre et de trouver une échappatoire (tant pis pour les copains). Il y aura tout de même des objectifs (scénarisés) à réaliser qui donneront un but à notre existence, notre but « ultime » étant de rétablir la communication, nous trouverons également quelques petites énigmes sympathiques sur le chemin.

On pourra prendre tout notre temps pour réaliser tous ces objectifs mais il ne faudra pas oublier ni de manger ni de dormir (comme dans la vie réelle). On aura le plaisir de parcourir différents paysages pratiquement tous autant réussis les uns que les autres. Cette planète cache d’ailleurs bien des secrets que vous serez surpris de découvrir. Certains passages sont surprenants et même à la limite du jeu d’horreur, quelques petits frissons sont donc éventuellement à prévoir.

The Solus Project - VR4player.fr
The Solus Project - VR4player.fr

Le Gameplay :

Dans sa version PSVR (qui nous intéresse), le jeu est uniquement jouable aux PS Move et nous propose soit des déplacements par téléportations, soit des déplacements libres. Je vois déjà certains d’entre vous tirer la grimace et je préfère vous arrêter tout de suite : il fait parti pour moi des deux seuls jeux (avec Skyrim VR) à proposer des déplacements totalement jouables et bien pensés pour les PS Move (même les déplacements libres), à croire que le jeu a été fait pour jouer avec (ce qui n’est clairement pas le cas).

Le déplacement libre n’empêche pas de garder le système de téléportation actif, ce qui permettra de pouvoir jongler entre les deux, ce qui est une très bonne chose pour parcourir les kilomètres de marche qui nous attendent (et faire de l’escalade). A noter qu’un ” téléporteur ” sera aussi de la partie, il ressemble a une arme et tire des disques (il faut tirer le disque à l’endroit ou l’on veut se rendre), cet ustensile sera parfois très utile voir même indispensable pour réussir nos quêtes. Entraînez-vous avec car ce n’est pas intuitif et l’absence de tuto peut vous faire oublier l’utilité de cet instrument. Les interactions avec les objets sont assez intuitives mais il faudra un petit temps d’adaptation pour bien s’y faire et bien assimiler les mécanismes du jeu.

L’inventaire est simple et bien pensé, il faudra gérer habilement les objets que l’on veut garder avec nous ou se débarrasser car il y a bien entendu un nombre d’items à respecter (qui évoluera bien entendu au cours du jeu). Il y aura de rares bugs lors de son utilisation mais qui ne rendront pas le jeu injouable pour autant.

Il faudra constamment, comme tout bon jeu de survie, surveiller ses ” niveaux ” de faim, de soif, d’humidité, de chaleur et de chutes de température corporelle. Il ne faudra également pas oublier de dormir régulièrement (dans des endroits à l’abri de préférence). Ne pas les surveiller, c’est la mort assurée.

Pour profiter pleinement de The Solus Project, nous avons le choix total de la difficulté qui va de 0% à 100% (changeable à tout moment du jeu, je le précise), il est donc possible de sélectionner le pourcentage optimal suivant l’expérience recherchée. Si l’on souhaite découvrir tous les recoins de la planète, il sera peut être plus aisé de le faire avec une difficulté plus basse pour éviter de tomber en hypothermie trop souvent par exemple.

Des artefacts permettant d’augmenter nos capacités sont disséminés un peu partout, à vous d’être assez curieux et de fouiner tous les recoins de la planète pour mettre la main dessus. Il n’y a pas de combats à proprement parlé, mais nous tomberons tout de même sur des pièges et des environnements parfois assez hostiles lors de notre long périple.

Pour les sauvegardes il faudra trouver des « bornes » (pas de possibilité de sauvegarder ou on veut quand on veut) qui sont plutôt mal placées, on en trouvera beaucoup sur certains passages puis très peu sur d’autres. De ce côté-là ce n’est pas terrible, on aurait préféré sauvegarder quand on veut. Le craft sera aussi de la partie, mais ne vous attendez pas à ce que ça soit aussi poussé que Minecraft, il s’agira pour la plupart du temps de simplement combiner deux objets par exemple.

Les chargements paraissent parfois un peu long mais on se dit qu’ils valent le coup car pour un monde ouvert de cette envergure le jeu tourne relativement bien et est très fluide, et cela sans en pâtir graphiquement (sur PS4 PRO). On se rendra compte que ce n’est pas le côté survie qui primera (surtout si on baisse la difficulté) mais ça reste plutôt bien dosé car en VR ça sera avant tout l’exploration qui sera recherchée. Je pense d’ailleurs qu’en 2D je n’aurais jamais pu vivre le jeu de cette façon et l’aurait surement beaucoup moins apprécié.

The Solus Project - VR4player.fr
The Solus Project - VR4player.fr

Les graphismes :

 

The Solus Project est très beau sur PS4 pro (suite au patch fourni quelques semaines après sa sortie), l’ambiance graphique est exceptionnelle, les couleurs sont belles, certains paysages somptueux, les tempêtes sont vraiment bien rendues, on s’y croirait vraiment. On prendra beaucoup de plaisir à contempler les planètes et les décors lors de notre exploration, on cherchera même parfois des points élevés pour s’en mettre plein les mirettes (on fera ça entre deux tempêtes de préférence). Les coins plus sombres comme les grottes ou les temples qu’on aura pas mal l’occasion de visiter sont également bien réussis visuellement.

Graphiquement Solus Project fait partie du haut du panier des jeux PSVR connus.

The Solus Project sur psvr
The Solus Project sur psvr
The Solus Project sur psvr

La Bande Son :

La partie son est très efficace et renforce l’atmosphère mystérieuse et pesante qui nous entoure.

L’ambiance sonore est géniale, les petites musiques à l’approche des tempêtes ou autre danger nous plongent complètement dedans, c’est très immersif (même parfois inquiétant et oppressant). Le regret viendrait des voix off (anglaises) que l’on entend par moment via son PDA. Non content de ne pas être sous-titrées elles sont faiblardes et du coup difficilement audibles. Fort heureusement elles sont rares, courtes et ne perturbent pas le déroulement du jeu.

The Solus Project sur psvr
The Solus Project sur psvr
The Solus Project sur psvr

Conclusion :

Avec The Solus Project on parle d’un jeu qui ne coûte en tant normal que 20 euros et qui vous procurera pratiquement le même nombre d’heures de jeu effectif ! Il est l’un des jeux solos VR (avec notamment Skyrim VR) qui a la plus grosse durée de vie actuellement sur le Playstation Store (surtout pour le prix). J’attire votre attention sur le fait qu’actuellement avec les promos de janvier sur le PS Store on le trouve à moins de 10 euros.

L’immersion est très bonne et une fois le casque vissé sur la tête, l’ambiance est au rendez vous avec des musiques et des bruitages bien amenés et un style graphique efficace. Certes il pourra se montrer quelque peu répétitif lors de certains passages car on bouffe pas mal de grottes à traverser mais son ambiance et son contenu généreux en font un jeu immanquable (et remarquable). Personnellement je ne me suis pas ennuyé une seule seconde durant mon périple.

L’anglais pourra rebuter certaines personnes mais même les moins anglophones devraient réussir à assimiler les grandes lignes du scénario et à apprécier totalement cette aventure mais c’est surtout l’absence de tuto qui pourra perturber plus longuement le non initié. Toutefois en jouant on acquière les automatismes nécessaires et si ce n’est pas le cas Soluce PSVR a fait une vidéo pour les débutants fort utile (visible en fin d’article).

Alors, si vous aimez l’exploration, la science fiction, la survie et que vous en avez marre des expériences à dix balles sans intérêt, n’hésitez pas une seconde à vous le procurer ! Il s’agit là d’un must have. C’est un de mes coups de cœur VR de cette année 2017, tout y est réuni pour en prendre pleins les yeux, les oreilles et se sentir un autre pour de longues heures.

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
SCÉNARIO8
GRAPHISMES8.5
GAMEPLAY8
BANDE SON9
IMMERSION8.5
RATIO PRIX / DURÉE DE VIE9
Note des lecteurs2 Notes4.7
Les plus
L’ambiance et l’immersion
Les déplacements aux PS move bien optimisés
Les graphismes
La durée de vie
Les moins
Pas de français
Le système de sauvegarde
Les chargements parfois un peu longs
Pas de tuto
8.5