PlayStation VR : Dick Wilde The TEST review sur PSVR

PlayStation VR : Dick Wilde The TEST review sur PSVR

19 janvier 2018 2 Par spanks

Dick Wilde est un jeu développé par le studio Bolverk Games et édité par PlayStack.

Ce wave shooter est sorti sur Steam le 30 mars 2017, puis sur PSVR le 18 mai 2017. La version PSVR offrant même la possibilité d’utiliser l’AIM Controller (il fait d’ailleurs partie des premiers jeux après Farpoint à permettre d’utiliser la bête). Place à son test !

Menu et interface de Dick Wilde

On débute le jeu dans la cabane en bois de Dick avec un pistolet à ventouse. On s’en servira pour sélectionner les modes de jeux, tout est simple et intuitif. Tout le jeu et ses menus sont en anglais mais aucun problème pour s’y retrouver.

Dick Wilde le Test sur PSVR
Dick Wilde le Test sur PSVR
Dick Wilde le Test sur PSVR

Le Scénario

On se met dans la peau de Dick Wilde, un bon vieux chasseur du fin fond de l’Amérique qui ne rigole pas et qui a tout un panel d’armes à sa disposition.

Dick aime la chasse sur les plans d’eau, il ne choisira pas une canne à pêche pour ramener les poissons, lui ce qu’il aime c’est que ça pétarade. Il préférera donc les dégommer à coups de pistolets à clous ou à coups de lances roquettes à croire qu’il ne les aime pas du tout. Et ça tombe bien parce que la poiscaille non plus ne l’aime pas : ses ennemis composés de Piranhas, crocodiles ou tout autres créatures qui vivent dans le marais ont la fâcheuse tendance à l’attaquer en bande. Même les mouettes se joignent à la fête et prennent un malin plaisir à lui jeter leurs excréments au passage, il s’agit surement d’ailleurs d’un complot. Mais Dick ne se laissera pas faire !

Bref, on aura pas besoin de plus que ça en histoire pour arriver à s’éclater.

Le Gameplay

Comme cité plus haut le jeu était jouable lors de son lancement aux PS-move et à l’AIM controller.

Suivant le type de contrôleur utilisé, le jeu le détectera directement au démarrage et nous proposera les armes en conséquence :

  • Aim controler : arme tenue à deux mains.
  • PS Move : une arme dans chaque main.

L’AIM controler sera plus précis que les PS move, on prendra plus de plaisir à l’utiliser malgré le fait que l’on ait qu’une arme entre les mains.

Les armes sont très diversifiées mais n’offriront pas forcément la même précision et les mêmes avantages. Je ne vais pas toutes vous les citer, mais cela va du simple gun, au lance roquette en passant par une mitraillette paintball… La jouabilité ne sera pas la même avec chaque arme. Certaines armes proposent également un tir secondaire ce qui fait un peu varier le gameplay.

Certains ennemis vous jetteront des projectiles qu’il faudra esquiver, nous ferons donc pas mal de gymnastique. Si la caméra est bien placée, on ne rencontrera aucun problème de tracking. Assurez vous tout de même qu’il n’y ait personne à côté de vous car vous risquez de vous balancer souvent à gauche ou à droite, cela n’empêche cependant pas d’y jouer assis. A noter que les esquives sont primordiales pour passer certaines vagues, vous ne ferez pas long feu si vous ne bougez pas.

Le bestiaire est assez varié, chaque ennemi aura sa particularité et certains vous donneront plus de fils à retordre que d’autres (saloperies d’espadons !). Plus on passe les vagues, plus on a d’ennemis et plus ceux-ci deviennent agressifs.

A côté de ça, le jeu propose 3 environnement différents et 3 difficultés par environnement (chaque environnement n’ayant pas le même niveau de difficulté). A noter que passée la première difficulté le jeu devient rapidement hardcore, il sera dur de surmonter toutes les vagues pour affronter le boss final.

Dick Wilde le Test sur PSVR

A chaque fin de vague, on pourra choisir un bonus qui sera très utile pour surmonter les vagues suivantes :

  • Santé.
  • Une tourelle autonome qui tire sur les poissons.
  • Des mines.
  • Un lance roquettes automatique qui traite les oiseaux.

Passé les première vagues la tentation de reprendre de la vie sera importante du moins c’est ce qui m’a paru le plus censé après avoir tout essayé.

La prise en main de Dick Wilde se fait très rapidement et même les non initiés à la VR pourront facilement s’amuser sur le jeu (même si la difficulté est quand même assez élevée), ce qui en fait un jeu qui peut vite devenir familial ou bien le jeu que l’on sort quand on veut faire essayer le casque à ses amis. N’oubliez pas que les meilleurs commerciaux du PSVR ce sont les propriétaires du casque comme vous et moi.

Dick Wilde propose d’ailleurs pour ça un mode multijoueur très très fun, ou l’on se passe le casque à tour de rôle (jusqu’à 4 joueurs) et ou il faudra réaliser le meilleur score en allant le plus loin possible. Vous vous fendrez d’ailleurs la poire en voyant vos potes en train de bouger dans tous les sens pour esquiver les fientes d’oiseaux. Franche rigolade garantie !

Dick Wilde le Test sur PSVR
Dick Wilde le Test sur PSVR

La Bande Son

Dans Dick Wilde, la musique est de style Country car Dick est un bon ricain de l’intérieur des terres et il le revendique haut et fort. C’est d’ailleurs toujours la même musique qui tourne en boucle dans les menus et en cours de jeu (après tout, quand on aime, on ne change pas) mais pour mes oreilles elle fût très vite agaçante. Heureusement on peut la désactiver facilement dès le début dans la cabane de Dick en tirant sur la radio avec son pistolet à ventouse qui tue.

Les bruitages des armes sont plutôt bien représentés. Dick aime parler tout seul, pousser des cris de joie et même cracher  quand il réussit une belle performance (qui consiste à tuer la totalité des ennemis d’une vague), assez drôle (quand je vous dis que Dick est un bon ricain du terroir).

Les Graphismes

Dans son style dessin animé, le jeu propose des graphismes assez propres, un peu de flou et un léger aliasing de loin, mais ça n’empêchera en rien de très bien voir les ennemis arriver. Le tout est plus que satisfaisant pour ce style de jeu.

Conclusion

Dick Wilde est un jeu très fun même s’il peut se montrer très exigeant passé le premier niveau de difficulté.

Son mode multijoueur en local est clairement un atout, il est LE jeu à sortir en soirée avec ses amis puisque tout le monde (même les moins familiers avec le casque) pourra s’amuser dessus. La compatibilité avec l’AIM controler est aussi un plus car il apporte une très bonne précision lors des sessions. Le jeu reste également bien jouable aux PS move.

Dick Wilde vaut largement son prix de 15 euros, car une fois qu’on se sera cassé les dents sur la difficulté du mode solo, on pourra le ressortir régulièrement pour les amis ou la famille, et il fera souvent l’unanimité !

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
SCÉNARIO7
GAMEPLAY8
GRAPHISMES7.5
BANDE SON7
IMMERSION7.5
RATIO PRIX / DURÉE DE VIE8
Note des lecteurs3 Notes6.4
Les plus
Très fun
Compatible avec l’AIM controler
Peu de flou et d’aliasing
Un jeu " familial "
Les moins
Une difficulté trop vite ascensionnelle
La musique agaçante
7.5