PlayStation VR : PS4, PS4 Pro, les différences sur les jeux PSVR

PlayStation VR : PS4, PS4 Pro, les différences sur les jeux PSVR

10 février 2018 2 Par sylion

VR4Player.fr fait le point sur les jeux PlayStation VR et compare les différences entre leurs versions PS4 et PS4 Pro : résolutions, niveau de détails, ombres, flou, distance d’affichage, reflets, lumières, … Tout y passe. Assez pour changer de console PlayStation 4 ? A vous de juger !

Les différences PS4 V PS4 Pro : ne vous fiez pas à l’image ci-dessus (issue de London Heist de VR Worlds), honteusement mensongère et l’œuvre amateur photoshopée de votre serviteur. Mais si les pixels de notre gangster de gauche sont exagérés, l’image trop propre de celui de droite est issue de la communication de l’époque de la sortie du titre. Le procédé marketing n’est pas nouveau (le summum revient au site du câble Marseille que nous venons de tester) et il n’est pas rare de constater des différences, notamment du down-grade entre les images distillées par les éditeurs avant la sortie de leur jeu et son rendu final (on se rappelle tous de l’effet Witcher 3 qui a laissé des traces). Pour raviver vos souvenirs enfouis, il suffit de jeter un œil égaré aux deux images ci-dessous, encore tirées de l’excellent mais bien trop court London Heist … (et encore, je ne vous parle même pas de la résolution originale qui lorgnait vers la 4K …).

Tous ceux qui ont la chance de jouer en VR l’ont désormais compris, la résolution notamment, l’anti-aliasing (l’adoucissement de l’effet d’escalier sur les graphismes), et les effets spéciaux en général sont moins poussés que sur écran plat, la faute à un double écran à gérer, ainsi qu’à un taux d’images par seconde requis pour ne pas nous faire tourner la tête (60 fps, 90, voire 120 fps pour un confort optimal) : on est loin des risibles 30 fps généralement atteints par les titres AAA sur TV qui suffisent cependant à donner l’illusion d’animations fluides. Or, en VR, cela ne suffit pas et Sony est particulièrement sévère concernant notre confort visuel, n’hésitant pas à demander aux développeurs de revoir leur copie (d’où des retards de nombreux titres sur PlayStation VR). Un tel taux d’images à gérer en double a forcément un prix pour le hardware qui fait donc des concessions sur les effets spéciaux et la résolution générale dans le casque.

La PS4 Pro, un nouveau souffle pour la VR

A la toute fin 2016, Sony lance une version sur-vitaminée de sa console best seller, la PS4 estampillée Pro, un condensé de hardware qui en fait la console la plus puissante du marché jusqu’à l’arrivée tout récemment de la Xbox-X. Cette semi-génération est une première dans la généalogie de nos consoles de salon et traduit l’évolution exponentielle des technologies qui ne peut plus suivre le rythme d’antan de consoles à la durée de vie de 10 ans et plus. La raison principale ? La prévision de l’Xbox-X ? Non, plutôt le PC qui renaît de ses cendres, contre toute attente dans l’univers des jeux vidéos et qui creuse un écart technologique de plus en plus grand. Ce qui est d’autant plus vrai dans le monde émergeant et plein d’avenir de la réalité virtuelle : avec l’HTC Vive (et notamment sa nouvelle version Pro) et l’Oculus Rift, les PC proposent clairement des graphismes plus avancés, des configurations plus musclées et sont plus proches des possibilités techniques actuelles. Certes, le tout a un prix, sans même parler parfois de l’austérité des installations et des Early Access parfois injouables.

Pour en revenir à nos moutons (que nous sommes amis consoleux), la PS4 Pro amène donc un second souffle à cette génération hybride et, en attendant la PS5, a un potentiel de ressources insoupçonnées, qui plus est en VR. Jugez plutôt les différences : la Pro, comme la PS4 Fat, en a en son cœur 8. cadencés à 2,1 Ghz, contre 1,6 pour sa sœurette, et surtout un GPU qui double celui de la PS4 originale, soit 36 unités cadencées à 911 MHz (contre 800 pour la PS4). Pour qui me connaît, il saurait combien je déteste les chiffres, mais il faut bien  reconnaître une nette différence de puissance qui serait un atout indéniable en VR. Sony a promis juré craché qu’il n’y aurait jamais de jeux PlayStation 4 exclusifs à la Pro, pas même sur PlayStation VR, mais cela ne les empêche pas de sortir des versions avancées de leurs jeux, jouant sur la résolution, les effets supplémentaires et autres enrobages grâce aux capacités supérieures de la PS4 Pro.

Aussi, après les digressions, place aux résultats avec les DIFFÉRENCES ENTRE LES VERSIONS PS4 ET PS4 PRO SUR LES JEUX PSVR :

PS4 / PS4 Pro : les différences sur les jeux PSVR

Arizona Sunshine

90 Fps

90 Fps

1080p

Résolution supersamplée

Meilleure distance d’affichage, niveau de détails, ajout de MSAA

The Assembly

60 Fps

60 Fps

Résolution Subnative

1080p

Meilleurs effets, réflexion

Bandit Six: Combined Arms

Bandit Six Combined Arms

60 Fps

60 Fps

1080p

Résolution supersamplée

Batman Arkham VR

60 Fps

60 Fps

Rendu fovéal retiré

BattleZone

120 Fps

120 Fps

1080p

1890p

effets de lumière et de réflexion supplémentaires

Bound

60 Fps

60 Fps

1080p

Résolution supersamplée

meilleures ombres, lumières volumétriques

The Brookhaven Exp…

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

Call of Duty: Infinite…

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

Chess Ultra

chess ultra

60 Fps

60 Fps

1080p

Résolution supersamplée

Crystal Rift

60 Fps

60 Fps

1080p

1080p

meilleures textures

Dead or Alive Extreme…

60 Fps

60 Fps

1080p

Résolution supersamplée

Rendu fovéal retiré

DiRt Rally VR

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

Plus de détails, ombres, meilleurs effets météo

Don’t Knock Twice

60 Fps

60 Fps

Résolution subnative

1080p

meilleures lumières

DriveClub VR

60 Fps

60 Fps

Rendu fovéal retiré

Réflexions sur les carrosseries

Eagle Flight

60 Fps

60 Fps

meilleure distance d’affichage

Plus de détails dans les transitions

End Space

90 Fps

90 Fps

1080p, 4xMSAA

Résolution supérieure, 8xMSAA

améliorations des effets, volumes, textures

EVE Valkyrie Warzone

60 Fps

60 Fps

1080p

1620p dynamique

meilleures ombres, ajouts de lumières et de fumées

Fantastic Contraption

60 Fps

60 Fps

1080p

1350p

meilleures textures, plus de détails, fond, AA

Farpoint

60 Fps

60 Fps

1080p

Résolution supersamplée

Rendu fovéal moindre

Hatsune Miku…

60 Fps

90 Fps

1080p

résolution supersamplée

Headmaster

90 Fps

90 Fps

1080p

1530p

Here They Lie

60 Fps

60 Fps

900p

1080p

meilleurs effets de lumières d’ombre, occlusion ambiante

Holoball

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

How We Soar

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Hustle King VR

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

The Idolm@sters…

60 Fps

90 Fps

1080p

meilleure résolution

meilleure modélisation des personnages

Infinite Minigolf

60 Fps

60 Fps

1080p

1440p

Job Simulator

90 Fps

90 Fps

résolution supersamplée

résolution supersamplée

résolution fovéale retirée

Korix

120 Fps

120 Fps

1292p

1292p

Screen Space Ambient Occlusion

MoonShot Galaxy

60 Fps

60 Fps

résolution supersamplée

meilleure résolution

Mortal Blitz

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Moto Racer 4

60 Fps

60 Fps

résolution subnative

meilleure résolution

meilleure distance d’affichage

Perfect

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

résolution fovéale retirée

The Playroom VR

60-120 Fps

60-120 Fps

meilleure résolution

PlayStation VR Worlds

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

Effets de lumière, réflexion, ombres, détails

Polybius

120 Fps

120 Fps

1080p

2160p

Psychonauts in the…

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Resident Evil 7

60 Fps

60 Fps

résolution subnative

meilleure résolution

résolution fovéale retirée

REZ Infinite

60 Fps

60 Fps

1440×810 dans chaque œil

1920×1080 dans chaque œil (Area X)

RIGS

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

résolution fovéale retirée, meilleures lumières

Rise of the Tomb…

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

meilleure distance d’affichage

Robinson: the Journey

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

meilleure distance d’affichage, résolution fovéale retirée

Sports Bar VR

60 Fps

60 Fps

1080p

meilleure résolution

meilleures lumières et réflexions

Starblood Arena

Starblood Arena

60 Fps

60 Fps

1080p

meilleure résolution

Statik

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Sparc

sparc sur playstation vr

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Skyrim VR

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Superhot VR

60 Fps

60 Fps

1080p

résolution supersamplée

Super Stardust…

sparc sur playstation vr

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

Symphony of the …

60 Fps

60 Fps

résolution subnative

1080p

meilleures textures, ombres et distance d’affichage

 

Tethered

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

réflexions, lumières, anti-aliasing

 

Thumper VR

90 Fps

90 Fps

1080p

résolution supersamplée

Trackmania…

60 Fps

120 Fps

meilleurs effets

Tumble VR

60 Fps

90 Fps

meilleure résolution

Until Dawn: Rush…

60 Fps

60 Fps

meilleure résolution

ombres dynamiques

VEV: Viva Ex Vivo

90 Fps

90 Fps

1080p

1080p

PS4 pro, la force tranquille VR4player

Ces différences justifient-elles de passer à la PS4 Pro ?

Comme dirait l’autre, c’est vous qui voyez. Mais il y en a qui ont essayé sur PS4 et ils ont eu des problèmes. Assez pour les dégoûter de la VR qui leur a donné mal au crâne avec ses graphismes fouillis. Personnellement, pour avoir passé le cap de la Pro en cours de route PSVR, je dirais qu’il y a clairement un mieux sur certains jeux, en terme de confort visuel (résolution supérieure, supersamplée – comprendre échantillonnée, anticrénelée) ou simplement en effets supplémentaires purement esthétiques (lumières, ombres, réflexions, fonds, etc.). J’ai par exemple  vraiment apprécié le passage à la Pro sur Resident Evil 7 en terme de visibilité et constaté seulement quelques effets bonus pour VR Worlds. Pour qui ne joue plus que sur des jeux PSVR et alors que le PlayStation VR est le moins “costaud” des supports VR, peut-être faudrait-il envisager de passer à la Pro … Mais les différences sont loin d’être énormes quand même …

L’actualité de la PS4 Pro seule revient d’ailleurs sur le devant de la scène, avec d’une part, les détails de sa mise à jour 5.50, testée actuellement en beta et qui montre des options d’échantillonnage, un mode exclusif à la PS4 Pro. Cette option sera uniquement perceptible avec les TV 2K, soit du 1080p, et donnera des graphismes plus nets. La question reste posée si cette option aura un impact supplémentaire sur les jeux PlayStation VR. Et d’autre part, la PS4 Pro est mise en avant par sa toute première publicité cette année qui lui est consacrée. 2018, l’année de la PS4 Pro ? On vous laisse en juger et admirer ce nouveau spot d’opérette vantant la puissance de la PS4 Pro :