PlayStation VR : Dick Wilde 2, Test du wave shooter le plus fun du PSVR

PlayStation VR : Dick Wilde 2, Test du wave shooter le plus fun du PSVR

5 mars 2019 1 Par spanks
dick wilde 2 psvr vr4player.fr

Dick Wilde 2 du studio danois Bolverk Games est sorti ce 19 février sur nos Playstation VR. Il est la suite directe du premier Dick Wilde sorti en 2017 qui était un wave shooter très exigeant mais tout de même plutôt fun. Contrairement au premier opus, le jeu se présente comme un rail shooter et non plus comme un simple wave shooter. Allons nous nous régaler ?

L’histoire de Dick Wilde 2 :

Dans Dick Wild 2, les animaux deviennent fous suite à une contamination aux produits toxiques. C’est sur notre radeau et bien armé que nous devrons éliminer la faune hostile qui pullule sur les rivières. Dans ce jeu, Dick sera notre allié et nous accompagnera à sa façon mais ça sera bel et bien à nous de faire le sale boulot (seul ou avec un ami) les amis.

dick wilde 2 psvr vr4player.fr

Le contenu de Dick Wilde 2 :

Le jeu propose 3 mondes composés de : 7 niveaux mais aussi de 4 défis pour débloquer de nouvelles armes et un niveau avec un big boss à la fin.

Chaque niveau possède plusieurs embranchements. Et il faudra parcourir les niveaux plusieurs fois pour obtenir le plus de clés possibles (qui se présentent sous la forme de poissons d’or) pour débloquer les niveaux d’après. Il faudra aussi vaincre le boss d’un monde pour pouvoir accéder au monde suivant.

Cela semble plutôt pas mal niveau contenu aux premiers abords, mais la déception est au rendez-vous lorsque l’on s’aperçoit que les décors du deuxième et troisième monde sont en réalité les même que ceux du premier monde mais recyclés. Seuls certains éléments du décor et les changements de couleurs viendront faire la différence.

Le jeu ne propose pas moins de 16 armes dont 12 seront à débloquer. Des éléments cosmétiques sont à débloquer à chaque niveau terminé, ce sont principalement des “chapeaux” qui seront utilisables en mode coopération pour pouvoir fraguer avec le plus de classe possible.

Le gameplay :

Dick Wilde 2 à l’instar de son aîné nous propose de jouer soit aux PS move et à l’Aim controller. Comme dans le premier Dick Wilde les armes s’adaptent automatiquement suivant le type de contrôleurs que l’on choisit (AIM Controller : une seule arme que l’on tient à deux mains ; PS Move : une arme dans chaque main). Le tracking reste très précis quelque soit le type de contrôleurs utilisé.

Nous avons la possibilité, une fois la jauge remplie, d’obtenir pendant un temps limité, deux flingues qui tirent des balles plus puissantes, ceci nous aidera à passer les passages les plus périlleux. Bien entendu, la difficulté augmente au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu. Les ennemis deviennent plus coriaces et sont de plus en plus nombreux au fil de la progression dans les niveaux. A noter que la difficulté est un peu mieux dosée que dans le premier opus qui devenait trop vite ” hardcore ” et exigeante. Le dernier monde restant tout de même bien corsé.

Le jeu peut se jouer assis ou debout mais tout dépend de votre capacité à esquiver les projectiles, car l’esquive détient une place très importante dans Dick Wilde (déjà dans le premier). Ne comptez pas survivre au troisième monde uniquement en vous défendant avec vos armes car vous n’irez pas très loin.

La grande nouveauté reste bien entendu l’ajout du mode coopération. Celui-ci rendra le jeu beaucoup plus fun, mais également beaucoup plus facile car le nombre d’ennemis ne semble pas s’adapter aux nombres de joueurs. Si tout seul le jeu deviendra plutôt difficile à partir du deuxième monde, il le sera plus sur le dernier monde à deux joueurs.

Dick Wilde 2 ne propose par contre pas de mode compétitif en local contrairement au premier. Le côté scoring est donc également un peu mis en retrait car le score n’aura plus autant d’importance. En ayant mis en avant le mode local compétitif sur leur premier jeu et le mode coopération en ligne sur leur deuxième jeu, le studio Bolverk Games parvient d’une certaine façon à rendre ses deux jeux complémentaires. Posséder le deuxième opus n’empêchera pas de retourner sur le premier si nous avons des invités à la maison. Ceci est un très bon point.

Comme dans le premier opus, les poissons en or ont une grosse importance dans Dick Wilde 2 mais pas tout à fait la même utilité : si dans le premier ces poissons servaient à gonfler son score car ils donnaient beaucoup plus de points qu’un ennemi classique, dans le deuxième il faudra en trouver le maximum pour débloquer les niveaux suivants.

À chaque run nous accumulons de l’agent qu’il sera possible de dépenser à chaque étape/bifurcation. Celui-ci permet de s’acheter des armes et des bonus qui permettrons de survivre plus facilement jusqu’à la fin du niveau. Plus on a terminé de niveaux dans un monde, plus la mise de départ est élevée dans celui-ci, ce qui permettra de commencer directement les runs dans de bonne conditions et armé jusqu’aux dents.

Dick Wilde 2

Les graphismes :

Le jeu est plutôt propre et même de loin, on pourra juste remarquer un léger aliasing sur la végétation. Certains éléments du décor sont très sympas comme le Dick Wilde géant que l’on pourra apprécier en parcourant le premier niveau.

Dick Wilde 2 possède une certaine pâte graphique qui lui est propre un peu comme dans le premier, cet opus étant tout de même nettement plus propre et travaillé.

La musique et les bruitages :

Concernant la musique, on reste dans la droite lignée du premier Dick Wilde, on retrouvera un style assez rock/country qui colle plutôt bien à l’ambiance du jeu. Les bruitages ne sont pas exceptionnels et auraient peut-être mérité un peu plus de travail pour donner plus de pêche au jeu mais le taf reste fait.

Mais le pire ne sont pas les bruitages en eux-mêmes mais les bugs de sons rencontrés durant l’aventure. Certaine fois, nous n’entendons plus notre arme quand nous tirons, nous avons dû par exemple avec Sylion affronter un boss qui ne fait aucun bruitage. Ces bugs semblent être accentués sur le mode coopération. Dommage.

CONCLUSION :

Dick Wilde 2 est plutôt une bonne surprise. Les développeurs parviennent à fournir une belle suite à leur premier bébé. Et quelle bonne idée de transformer cette licence en Rail Shooter !

L’ajout du mode coopération (en crossplay qui plus est !) est également un atout pour ce jeu qui devient à deux beaucoup plus fun mais également beaucoup moins difficile.
On retrouvera également le challenge du premier opus surtout sur le dernier monde qui est plutôt corsé (surtout en solo).

On regrettera tout de même légèrement la répétitivité des décors mais la durée de vie est tout de même très correcte pour le prix de 20 euros auquel il est proposé car il faudra surement compter une bonne dizaine d’heures si l’on veut bien terminer le jeu et récupérer l’intégralité des clés (carpes dorées). On espère que cette licence ne s’arrêtera pas là, longue vie à Dick Wilde !

  L’avis de Sylion : 

Avec ce bon Dick Wilde 2, on passe assurément un bon moment, surtout en coopération, à fraguer sans se prendre au sérieux ses bêtes aquatiques : le tracking à l’AIM et aux Move est excellent, les armes suffisamment différentes et le challenge toujours assez corsé pour vous tenir en haleine un certain temps. Passé l’agréable surprise de ses premiers niveaux,  le jeu de tir se montre néanmoins assez vite répétitif et finalement peu varié, malgré les ajouts bienvenus de la coopération (la réelle innovation du titre) et le nombre important de défis pour en venir à bout.

Mais ce qui gène le plus, ce sont quelques soucis de finition sur PlayStation VR, notamment concernant les sons qui ne suivent pas l’action et quelques rares freezes en fin de niveaux, en tout cas en coop et avant le dernier patch du jeu qui vient de tomber. Malgré ces petits désagréments, Dick Wilde 2 reste un bon jeu auquel on revient sans rechigner, en tout cas à deux. Au vu de la concurrence, je le conseillerais quand même moins pour qui se la joue exclusivement solo.

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Graphismes7
Gameplay7.5
Sons6
Immersion8
Rejouabilité8
Ratio durée de vie / prix8
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Fun !
Entièrement jouable en coopération et crossplay
Une durée de vie très correcte par rapport au prix
Les moins
Quelques bugs de sons
Répétitivité dans les décors
7.5