Playstation VR Worlds : Une compilation de mini-jeux. Notre Test, Review

Playstation VR Worlds : Une compilation de mini-jeux. Notre Test, Review

16 octobre 2017 2 Par Stephane Bonnery

Partagez nos articles !

VR Worlds Test VR4player

VR Worlds est une compilation de mini-jeux développée par Sony London Studio.

Comme vous l’avez sûrement vu dans cette news, l’un des tout premiers jeux du PSVR, VR Worlds sort en bundle avec le casque + caméra. Nous avons donc pensé qu’un petit test de cette compilation d’expériences était la bienvenue.

Le menu de VR Worlds

Voilà ce qui nous frappe en premier dans cette Compil’ et il n’y a pas à dire c’est réussi ! On est littéralement projeté au centre d’une immense pièce blindée d’effets spéciaux. Autour de nous se trouvent 5 statues représentant les 5 démos du jeu. Une sphère, devant nous, nous indiquera quelle expérience vous avez choisie. Prenez le temps d’essayer de toucher ces différentes sphères avec votre Dualshock … un petit détail qui fait son effet !

Comme le titre se compose de 5 expériences, autant faire un mini test rapide de chaque mini-jeu :

VR Luge

Sûrement le plus mauvais jeu de toute cette compilation… VR Luge est un jeu de street luge ! Le concept aurait vraiment pu être sympa en VR, mais cette expérience réunie pas mal de défauts :

Un seul environnement pour 4 épreuves, c’est vraiment trop peu. Graphiquement c’est très moyen avec cet aliasing omniprésent qui gâche vraiment l’expérience, une sensation de vitesse un peu faiblarde et la gestion des collisions foireuse. Le seul truc à sauver est le son mais sans plus. Bref, cette expérience n’est clairement pas le point fort de VR Worlds ! À faire une fois, juste pour essayer …

Danger Ball

Danger Ball est le jeu de sport de la compilation, sorte de Pong futuriste. Vous êtes plongé dans une arène. Chaque joueur aux deux extrémités d’un couloir. Votre objectif sera d’envoyer la balle contre les parois du couloir en lui donnant un effet avec votre tête, le but étant bien-sûr de passer l’adversaire. Visuellement, ce n’est pas mal du tout, c’est futuriste un peu à la façon des films Tron. Le son est bon lui aussi mais ce n’est pas un point important du titre. Il y a trois modes de jeu : Tournoi, Point en cascade et Match rapide pour vous tenir en haleine pendant quelques temps. La rejouabilité est forcément bonne sur ce titre même si on peut regretter l’absence d’un mode multijoueurs en ligne. Malgré ses graphismes plutôt minimalistes, Danger Ball fait son effet et on y revient avec plaisir !

Ocean descent

VR World dans les classements US et EU

Ocean Descent, voilà bien une expérience qui est là pour montrer le potentiel de la VR en termes d’immersion à ses copains et sa famille pendant une soirée ! Expérience passive, nul besoin de quelconque contrôleur (aucune interaction), pas de Motion Sickness,  ici c’est uniquement de la contemplation. Vous vous retrouvez donc dans une cage, prêt pour une descente dans les profondeurs de l’océan. Ce qui vous attends au bout de votre (trop) courte descente n’est autre qu’un grand blanc (requin) à l’appétit vorace.

Graphiquement c’est propre, la faune et la flore sont bien modélisées, mention spéciale au requin qui est impressionnant de réalisme, l’exemple parfait étant ses nageoires qui se plient en longeant les barreaux de la cage.

Le son n’est pas en reste également, et on se sent littéralement sous l’eau.

Hélas, le tout ne dure qu’un quart d’heure et une fois la surprise passée l’effet ne sera plus le même. Je passerai sur les deux autres modes anecdotiques qui ne servent au final à rien. Ces deux modes sont des extraits de l’expérience principale pour les plus jeunes sans le requin … Cette expérience reste idéale pour faire découvrir pour la première fois la VR à vos amis !

Scavengers Odyssey

Vous incarnerez dans Scavengers Odyssey un Alien dans une sorte de mécha-araignée, à la recherche d’un artefact perdu au milieu de débris dans l’espace.

Le gameplay de ce jeu est complet par rapport aux autres jeux de la compil’. Il se joue au pad, on se déplace avec le stick gauche et droit, le bouton R1 sert de grappin, L2 pour sauter vers une plateforme et pour tirer on vise avec notre tête ce qui peut donner un peu la nausée lors de déplacements rapides. Sa durée de vie est d’une heure maximum. Le jeu est graphiquement honnête même si l’aliasing gâche un peu la fête sur PS4.

Concernant le son c’est du tout bon et on est immergé dans cette bataille contre des bestioles qui passent leur temps à vous vomir dessus. Si vous êtes de ceux qui ont un peu la tête dans les étoiles, Scavengers Odyssey est un petit jeu bien sympathique à découvrir !

London Heist

London Heist, voilà le titre qui vaut à lui seul l’acquisition de VR Worlds !

Ce jeu nous transporte au milieu d’un gang Londonien, véritable clin d’œil au film Snatch. L’histoire alterne entre phases narratives et phases d’actions et le jeu dispose de trois fins différentes.

On peut choisir entre les PS Moves et la manette, mais pour une expérience optimale pendant les phases de tir, rien ne vaut les PS Moves pour ce jeu.

Graphiquement, c’est sûrement le plus beau de tous, avec des personnages hauts en couleurs et des décors vraiment bien rendus.

Le son est aux petits oignons et on s’en prend plein les mirettes pendant les 25 minutes que dure le mode histoire.

Eh oui 25 min, c’est peu malheureusement mais il reste les stands de tir si vous désirez passer un peu plus de temps sur ce titre et honnêtement on en redemande. Au final c’est bien sur celui-ci que l’on reviendra par plaisir.

VR Worlds
VR Luge3
Danger Ball6
Ocean Descent6
Sanvengers Odissey7
London Heist8
Note des lecteurs7 Notes4.9
Les plus
Une compil relativement variée pour vous donner un aperçu de la VR ...
London Heist et Scavengers Odissey
Optimisation PS4 Pro
Ocean Descent, très bien pour faire découvrir la VR à vos invités
Les moins
Expériences relativement courtes ...
Re-jouabilité limitée de certains titres
Conclusion
Pour conclure, on se demande presque si Sony n’a pas pressé les développeurs de London Studio pour sortir leurs jeux respectifs dans les temps, ce qui nous donne au final l’impression d’avoir à faire à un simple disque de grosses démos.Difficile de payer le prix fort pour cette compilation, mais en bundle avec le PSVR, Playstation VR Worlds prend tout son sens. Surtout que celui-ci regroupe finalement de nombreux types de Gameplay que la VR peut offrir. L'ensemble n'est donc pas désagréable et mérite le détour.

Partagez nos articles !