PlayStation VR : Gun Club VR, on teste le stand de tir à domicile !

PlayStation VR : Gun Club VR, on teste le stand de tir à domicile !

18 décembre 2018 2 Par Sebastian

Partagez nos articles !

Gun Club VR PlayStation VR, PSVR

« Gun Club VR » est un jeu d’entraînement de tir développé par le studio The Binary Mill, les créateurs de « Rush VR », le jeu de wingsuit sorti il y a peu sur PlayStation VR (PSVR). Cette fois nous avons affaire à un jeu complètement différent au tarif de 24,99€. Devez-vous faire l’acquisition d’une carte d’adhérent au club ? C’est ce que nous allons voir…

Graphismes et interface de Gun Club VR :

Au commencement de Gun Club VR, nous allons commencer par choisir notre profil, il y en a plusieurs de disponibles, si un ami ou un membre de notre famille veut faire sa propre partie également, pas de soucis donc !

Une fois la partie lancée, quelques indications sont là pour nous orienter sur le début du jeu, une sorte de tutoriel (récité par un agent sous forme de bulles de dialogues en anglais) qui sera présent le temps de débloquer tous les éléments principaux. Face à une petite carte qui va nous indiquer les différents lieux accessibles, on se trouve dans une sorte de bâtiment/caserne au rendu agréable ; on peut même interagir avec des éléments du décor, il y a le magasin d’armes à notre gauche, une table en face de nous qui nous donne accès à notre matériel acheté et débloqué, ainsi que de la déco’ (casiers, portes, etc…). Le menu est donc clair, rien à signaler. Bonne nouvelle, les graphismes globaux sont de qualité, pas de flou, juste un poil de scintillement, ça fait plaisir !

Gun Club VR PlayStation VR, PSVR

Gameplay et durée de vie :

Si vous aimez pouvoir dézinguer du carton avec une grande panoplie d’armes, alors vous allez être comblés avec Gun Club VR, il y a beaucoup de choix par ici, tout est rangé par type (pistolets, SMGs, fusils d’assaut, fusils à pompe, …), et on peut même customiser l’ensemble (ajouter un viseur laser, une lampe torche, ajouter un lance-grenade, améliorer la capacité de munitions, augmenter les dégâts, ajouter un stabilisateur, rail, etc…) ou encore acheter directement des armes déjà entièrement optimisées. Le maniement de ces-dernières est plutôt jouissif d’ailleurs, vous allez devoir charger vos joujous de différentes manières en fonction de leur nature, par exemple, pour un Desert eagle, il vous faudra éjecter la cartouche à l’aide de la touche rond, prendre un chargeur sur votre ceinture, puis le mettre dans le compartiment prévu à cet effet pour enfin charger le tout ! Chaque arme dispose de son propre mode de fonctionnement. Si vous êtes gaucher, pas de problème, une option est disponible afin de résoudre ce problème. La ceinture vous permettra également de porter une grenade et se remplira automatiquement en fonction des améliorations que vous attribuerez à vos gadgets (ex : munitions de lance-grenades). Point négatif cependant, les armes qui se manient à deux mains sont pratiquement injouables (adieu fusils à pompe…), la technologie des PlayStation move n’est pas suffisante pour obtenir une précision digne de ce nom et c’est vraiment dommage tant le reste est bien équilibré… en effet, lors de la manipulation à deux manettes, l’ensemble bug et le fusil se met un peu où il le veut, ça bouge, bref, ce n’est pas stable mais pour le coup c’est un souci matériel. La bonne idée aurait été de rendre compatible l’Aim Controller pour ces armes en particulier (le jeu étant uniquement jouable aux PlayStation move).

Ne partez pas, Gun Club VR a toujours de quoi vous faire plaisir, et sachez qu’en dehors de ce gros point noir, il n’y a pas grand chose à signaler. Il y a en gros quatre modes différents, le premier est assez complet et vous demandera de tirer sur des cibles humaines (en carton bien sûr) qui apparaîtront au fur et à mesure, il y a 40 niveaux à faire avec une difficulté croissante pour vous aider à prendre du grade (certaines cibles vous tireront dessus, il y aura parfois des civils à éviter, vous serez dans le noir équipé de votre torche montée sur votre gun, etc…), mais selon la catégorie d’arme que vous choisirez, 40 nouveaux niveaux s’offriront à vous, contrairement aux autres modes qui eux ne changeront pas en fonction de vox choix d’arsenal. Chaque défi est un peu différent, vous vous trouverez dans un endroit de la salle et les ennemis n’apparaitront jamais de la même manière. Il y a déjà de quoi faire et ce n’est pas fini. Le deuxième mode vous demandera d’éradiquer une horde de zombies en carton qui s’avance vers vous, au début c’est simple, mais à force, il y en aura de plus en plus et certains iront plus vite ; il faudra bien réfléchir à son équipement avant de se lancer. Le troisième mode est très simpliste et vous permettra de vous entraîner avec de simples cibles rondes en easy, medium ou hard. Quant au quatrième, il vous mettra dans l’action, votre but sera de supprimer les cibles présentes puis d’orienter votre bras vers le checkpoint apparaissant ensuite afin de vous déplacer sur la map petit à petit en éliminant toutes les pancartes jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Ce dernier mode est divisé en deux, la deuxième partie vous emmènera dans un lieu un peu différent. Sachez que tous ces modes sont répartis sur deux environnements, un en intérieur dans un entrepôt, et l’autre en extérieur pendant la guerre et contre des cartons nazis ! Les divers lieux sont donc peu nombreux mais le plaisir reste au rendez-vous malgré tout. Pour les plus exigeants, sachez que vous avez la possibilité d’activer le mode « hardcore » dans les options, ce qui désactivera tout repère lors des phases de jeu, ce sera alors à vous de trouver les pancartes, vous n’aurez pas d’indications sur leur points de vie non plus, mais cela vous rapportera plus d’argent lors de vos réussites. La durée de vie est donc très importante pour peu que vous adhérez au concept, mais si vous me lisez toujours en ce moment, je pense que c’est le cas !

Sons :

C’est simple, ça pète de partout jusqu’à saturation, les armes à feu en ont dans le ventre, c’est dynamique, ce qui accentue ce petit côté jouissif un peu psychopathe. Les rechargements sont bien détaillés aussi, les explosions, etc… en bref, c’est réussi ! Les musiques « épiques » fonctionnent également ainsi que la voix off qui nous encourage de temps à autre. RAS !

Le seul hic, c’est que nous ne pouvons pas gérer le volume de la musique et des bruitages, on peut seulement couper l’un ou l’autre, dommage.

CONCLUSION :

« Gun Club VR » est un très bon jeu de shoot et il n’a pas beaucoup de concurrents hormis « Lethal  VR» sur notre PlayStation VR. Ce nouveau jeu est bien mieux et si vous êtes friands des stands de tir, vous allez être ravi car ce jeu a plus d’une corde à son arc. En effet, il dispose d’un contenu conséquent, de nombreuses armes variées, d’améliorations en tout genre et de divers modes de jeu pour vous satisfaire. Les sensations sont bonnes, les sons sont puissants, les rechargements se veulent assez réalistes, au final c’est peut-être le jeu que vous recherchiez pour vous défouler de temps à autres ; on retiendra surtout deux points négatifs : le problème de précision des armes à deux mains dû aux Ps move, ainsi que la répétitivité visuelle, mais l’expérience reste globalement plus que correcte ! Avis aux amateurs !

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Graphismes7.5
Gameplay7.5
Bande Son7
Immersion7.5
Rejouabilité8
Ratio Prix/Durée7.5
Note des lecteurs2 Notes9
Les plus
Contenu
Sensations
Fun
Les moins
Maniement des armes à deux mains
Peu de lieux différents
Un poil répétitif
7.5

Partagez nos articles !