in , ,

[TEST] Solaris Offworld Combat PSVR, 2ème tentative de First Contact réussie ?

Solaris Offworld Combat est le deuxième jeu du studio First Contact Entertainment, les développeurs du très bon Firewall Zero Hour. Sorti en septembre 2020 sur les autres plateformes VR, il a débarqué le 20 avril 2021 sur PlayStation VR avec, comme pour ALVO, une réduction dès son lancement de 50%, soit à 12.49€ au lieu de 24.99€. Une réduction que je trouve toujours surprenante au lancement d’un nouveau jeu et qui va dans le sens inverse des propos qu’ont pu tenir des personnes de l’industrie  tels que John GARVIN (scénariste et directeur créatif sur Days Gone) ou encore Aymar AZAIZAI (Directeur trans-média et business développement chez Ubisoft) au sujet de l’importance de l’achat d’un jeu au prix “fort” lors de son lancement pour les  développeurs et les éditeurs. Bon ici, nous sommes face à un titre uniquement multi joueurs en réseau… Alors sans personne sur les serveurs, il n’y a plus de jeux ! Comme dit précédemment, je vous laisse seuls juges de cela même si je vous donne mon avis sur le sujet. Du coup avec ce petit prix, que vaut Solaris Offworld Combat ?

Le Gameplay de Solaris Offworld Combat

Nous sommes donc ici face à un jeu UNIQUEMENT multijoueur, et c’est bien la première chose importante à savoir. Là ou son ainé avait un mode “entrainement” qui permettait de jouer hors ligne contre des IA, Solaris Offworld Combat ne propose lui qu’un seul et unique mode “Point de Contrôle” qui est une capture de zone et C’EST TOUT !

Et c’est un des premiers griefs qui était fait à Firewall Zero Hour, son seul et unique mode de jeu de “Recherche et Destruction”. Et bien là c’est la même chose, à croire qu’il vous faut posséder tous les jeux du studio pour faire un jeu complet ! Nous préparent-ils un 3ème jeu en match à mort par équipe uniquement ?

Cela étant dit, rentrons un peu plus dans les détails. Solaris Offworld Combat est un jeu vif et nerveux, il faudra être précis et en mouvement constant pour survivre, faire gagner votre équipe et vous placer MVP (N°1 sur le podium). Évidement les options “anti-motion sickness” sont présentes pour vous permettre de profiter pleinement du titre et c’est normal me direz-vous, mais il arrive encore que certains ne le proposent pas ou de manière très succincte. Il se joue à la DualShock 4 ou avec l’Aim Controller. Je vous conseil vivement ce dernier tant les sensations de jeu sont incomparables avec le reste des contrôleurs de la gamme PSVR (mais ça vous le saviez déjà). Il vous est possible de lancer une partie directement en solo pour rejoindre 3 autres alliés contre 4 autres ennemis ou bien de passer par l’onglet escouade et former votre propre équipe avant d’aller vous frotter à l’élite des « Athlons ». Enfiler votre casque, lancement de l’interface à la manière d’Iron Man, et c’est parti ! Vous voilà propulser sur une arène pour un pré-match qui fait office de Lobby avant le lancement de la partie. Et c’est ici un excellent point ! Plus d’attente les bras ballants que le serveur se remplisse pour lancer la partie. Vous pourrez vous familiariser avec le gameplay en attendant les autres joueurs et élaborer votre stratégie. Et si le serveur n’est pas plein, la partie se lancera quand même en faisant des matchs en 2vs2 ou 3vs3. Mais il arrivera aussi que le match Making ne soit pas ou alors trop sympa en faisant du 2vs3 ou du 3vs2. Cela restera faisable mais plus difficile compte tenu du système de points.

Solaris OffWorld Combat PSVR PlayStation VR VR4Player

Le mode “Point de Contrôle” fonctionne comme une “domination”, les Maps sont reparties en 5 zones, identifiables grâce à leurs inscriptions sur les murs, dans lesquels apparaitront les parties à contrôler. Fait intéressant : Chaque zone à contrôler aura une emprise au sol différente, certaines vous forcerons à rester à découvert, d’autres vous ferons tourner en rond etc… et cela apporte du stress au gameplay ce qui est plutôt plaisant, je dois le confesser, et plus vous serez nombreux en son seins plus les point augmenterons rapidement. Evidement il faudra vous débarrasser de vos ennemis en même temps et quoi de mieux que des armes ultra futuristes à base de laser pour une dépixélisation en bonne et due forme. Pour cela, comme écrit plus haut, pas de lobby puisqu’à la manière d’un Quake ou d’un Unreal Tournament tout se récupère sur le terrain durant les matchs.

Vous démarrerez toujours avec un petit pistolet semi-automatique au coup par coup et il vous faudra le changer ensuite assez rapidement pour être plus puissant. Pas de rechargement ici, lorsque votre arme est vide il faudra en ramassez une autre ou trouver la même pour récupérer des munitions. Mais chaque arme réapparaitra de manière aléatoire sur la Maps ce qui rendra plutôt difficile le maintien d’une même arme durant toute la partie. Important également : si vous faites une série de Kill, vous pourrez renaitre avec une arme de meilleure facture directement en guise de récompense après avoir été éliminé.

Solaris OffWorld Combat PSVR PlayStation VR VR4Player

La gestion de votre barre de santé et de bouclier est aussi présente et se restaure de la même façon que les armes, en les ramassant sur le terrain. Le symbole avec une croix rouge pour la vie et le symbole de bouclier pour l’armure. A noter que le son des impacts sera différent sur un ennemi si celui-ci possède une armure ou non.

Chaque combat qui se terminera soit au bout de 5 minutes soit dès que la première équipe aura atteint la limite de score maximale.

Vous gagnez de l’Exp à l’issue de chaque partie ce qui vous permettra de débloquer des skins pour vos armes et votre avatar masculin ou féminin en choisissant parmi casques et combinaisons, mais ils ne seront accessibles qu’à partir d’un certain niveau en fonction du modèle choisi.

Des défis viendront aussi augmenter le challenge de départ et rajouteront des récompenses !

Graphismes

Solaris Offworld Combat se déroule dans un univers futuriste très “Néons”, fortement inspiré par l’univers de “Tron” et il faut dire que ça marche malgré les défauts techniques dont il souffre, notamment l’aliasing qui est omniprésent surtout dans les menus mais qui est beaucoup moins perceptible durant les parties “in game”.

Les couleurs sont vives sans être agressives, tout est lisse, ce qui laisse une visibilité des plus claire et facilite l’identification des ennemis et alliées. Les couleurs des 2 camps seront le bleu et le rouge, également très rapidement identifiables. En revanche les Maps au nombre de sept (ce qui est mieux que lors de la sortie des versions PCVR et Quest qui n’en possédaient qu’une) sont assez répétitives visuellement. Puisqu’aucune texture, hormis un plaquage gris n’est présente, et bien cela se ressent dans la variété des environnements. Le Level design des Maps est lui bien géré et propose un gameplay asymétrique avec la possibilité de se laisser tomber dans le vide avec une gravité de quasiment zéro donnant l’impression de planer. Le design des armes est très sommaire mais facilement identifiable au premier coup d’œil pour chaque type.

Solaris OffWorld Combat PSVR PlayStation VR VR4Player

Bande Son

La bande son est assez soignée avec la présence d’une OST officielle qui vous sera offerte avec le jeu. Elle comprend 5 titres composés par Dylan EILAND, qui s’intègrent très bien au gameplay avec la musique en zone pour vous motiver et mon dieu que ça fonctionne, mais ne sera-t-elle pas usante à la longue ? On peut également entendre certains bruitages issus de la banque sonore de Firewall Zero Hour, notamment celle des explosions de grenades et celle des impacts de balles sur les ennemis. Pour le reste rien à dire, l’ambiance est là et la voix OFF de l’animateur motive et donne l’impression que nous somme en pleine session E-Sport et me fait penser à l’expérience After-H qui était présente à la PGW 2019. Mais ça c’était à une autre époque….

Conclusion

Solaris Offworld Combat est un jeu multi avec un gameplay très dynamique, facile et rapide à prendre en main. Son coté “old school” en combat et sa vitesse en font un jeu vraiment sympa une fois le casque sur la tête. Sa bande son est également un atout majeur dans l’ambiance qui s’en dégage et est un élément de motivation permanent. Mais son contenu très maigre avec seulement sept Maps différentes, un seul mode de jeu, pas de mode solo et très peu de récompenses, font qu’il risque de lasser sur le long terme si vous n’êtes pas un acharné du scoring. La communauté en ligne est très peu présente en ce moment. On sait que la VR étant un marché de niche (pour le moment), il est très difficile pour un jeu uniquement multi de s’imposer… surtout en été, période à laquelle les casques VR sont souvent laissés de côté pour cause d’inconfort et de grosses chaleurs… (Il faudra attendre des casques beaucoup moins volumineux et peut-être mieux ventilés pour palier à ce problème). Les développeurs ne sont pas responsables de ce boudage des serveurs en été… Il faut ajouter à ça le fait que le PSVR est en fin de vie et que beaucoup de joueurs attendent maintenant l’arrivée de son remplaçant ! Nous ne sanctionnerons donc pas Solaris Offworld Combat pour le manque de joueurs en ligne car, globalement, même si il est loin d’être parfait, le titre reste plutôt bon dans son ensemble.

L'avis de VR4Player
Test réalisé sur PS5
Scénario
0
Gameplay
8
Graphismes
6.5
Bande Son
7.5
Immersion
7.5
Rejouabilité
7
Rapport Qualité / Prix / Durée
7
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !0 Note
0
Les plus
Une bande son très appréciable
Un gameplay dynamique et simple de prise en main
La vitesse d'enchainements des parties et les pré match
Une ambaince vraiment cool en partie
Les moins
Un contenu beaucoup trop léger
Un seul mode de jeu
Des Maps pas vraiment varié au niveau esthétique
Le risque de ne rencontrer personne sur les serveurs !
7

Article de MaJaw

J'adore le GAME!!! Ca suffit Non?!

Commentaires

Votre avis sur cet article ?

Un Commentaire

Laisser un commentaire
  1. J’y ai joué plusieurs heures sur Quest et j’ai une relation amour/haine avec ce jeu. Le positif, c’est que les sensation sont vraiment bonnes, l’ambiance, le plaisir est immédiat. Le negatif, préparer vous a attendre longtemps avant de jouer. Le jeu souffre du meme probleme que Firewall a ses début, soit de patienter dans le lobby. Toutefois Firewall devait cette attente a son systeme de serveur, alors que pour Solaris, il y a simplement peu de joueurs. Les maps, il y en a 7…c’est peu, mais en plus, elles se ressemble tous!! Le mode de jeu unique nous laisse penser que First Contact n’a absolument pas écouter les critiques sur Firewall.

    Dois-je aussi rappeler qu’en ce moment sur Quest, il est le seul multi a ne proposer aucun bots pour combler le manque de joueurs, clairement une erreur que meme les débutants ne font pas.

    Bref, le jeu est désormais totalement éclipser par Hyper Dash qui offre tout ce que Solaris n’a pas….et c’est bien dommage car Solaris aurait pu devenir un classique. Sa base et son gameplay sont superbes….mais le contenu ne lui rend pas hommage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You Have Being Followed Uncommon Chocolate UNIVERSITY OF ABERTAY DUNDEE PSVR PlayStation VR VR4Player

You Are Being Followed gratuit sur le store sur Playstation VR

SONG IN THE SMOKE VR PLAYSTATION VR PSVR SONY VR4player

PlayStation VR : Song in the Smoke nous en montre un peu plus sur PSVR