PlayStation 5 et Xbox All Access, le cheval de Troie de Microsoft

PlayStation 5 et Xbox All Access, le cheval de Troie de Microsoft

13 septembre 2020 8 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

PS5 PlayStation 5 SHOWCASE 2020

Microsoft se sont dévoilés, les prix de la Series X et de la Series S sont officiels. L’offre XBOX ALL ACCESS est lancée en France. Sony va devoir prendre la parole. Cette fois, on y est ! Le PlayStation Blog vient de communiquer sur la date de la prochaine conférence de Sony ! Alors retenez la date : “Avant le lancement de la PlayStation 5 à la fin de l’année, nous souhaitons vous donner un nouvel aperçu des excellents jeux qui seront disponibles avec la PS5 au lancement (et plus tard !). Notre prochain événement numérique durera environ 40 minutes et vous donnera des informations sur les derniers titres des Worldwide Studios et de nos partenaires de développement à la renommée internationale. Soyez à l’écoute en direct sur Twitch ou YouTube ce mercredi 16 septembre à 22h00 (heure française) pour découvrir ce que nous réserve la PS5.”

Ce communiqué de presse ne fait pas mention d’une éventuelle révélation du prix et de la date d’ouverture des pré-commandes de la PlayStation 5 mais il est maintenant évident, qu’à 2 mois de sa commercialisation, ses informations seront capitales pour un bon lancement mondial de la machine japonaise ! Sony est attendu sur la toile, sur ce sujet précis !

PS5 PlayStation 5 VR4Player

Une première bataille à l’avantage de la PlayStation 5

Jusqu’à présent, on peut dire que Sony s’en est plutôt très bien sorti face à Microsoft. Là ou la marque Américaine a choisi de communiquer sur la puissance de sa machine et mettre en évidence que la XBOX Series X (Avec ses 12 TéraFlops) sera la console la plus puissante du monde. Sony, de son côté, qui n’avait qu’une PS5 de 10,3 Téraflops sur le papier, a su rester silencieux et a prouvé au monde que la PS5 en avait sous la capot.

Ce n’est pas la première conférence “First Look Xbox Series X Gameplay” et ses 41 000 pouces bas (contre 38 000 pouces hauts), ni l’extrait de Gameplay de Halo Infinite présenté durant le Xbox Game Showcase de juillet qui aura prouvé la toute puissance de la Xbox Series X. Toute la communication de Microsoft s’est même prise un revers car après avoir marteler sur la puissance de sa machine, Microsoft se devait de présenter bien mieux que Sony !

À l’inverse, la démo UE5 présentée en mai par Epic Games, tournant sur PS5 en temps réel, aura marqué les esprits, tout comme les premières images de Gameplay de Ratchet & Clank Rift Apart. Les intentions d’achats sur la PlayStation 5 ont même été boostées après les différentes interventions de PlayStation et d’Xbox !

PS5 Unreal Engine 5 PlayStation 5 Démo Technique Lumen in the Land of Nanite Mark Cerny

Tout n’est pas gagné pour autant pour la PS5 !

Microsoft a peut-être perdu une manche mais la bataille est loin d’être gagnée pour Sony ! Comme nous vous l’expliquions dans notre dernier article “Xbox Series S : Sony et la PlayStation 5 PS5 en embuscade“, Phil Spencer, le dirigeant de Xbox Game Studios, ne considère plus Sony ou Nintendo comme des concurrents aujourd’hui. Cette affirmation peut (peut-être) en faire rager certains, mais il faut bien l’admettre, le marché du Jeu Vidéo a sensiblement évolué et nous ne sommes plus aujourd’hui dans la même configuration que pouvait l’être le match Xbox One, PlayStation 4 et Nintendo Switch

La bataille du prix de vente pourrait bien être remportée par Microsoft et en même temps, devenir bien plus néfaste pour Sony ! Bien que Sony possède une excellente machine et sache mener sa barque en communiquant au bon moment et en frappant toujours très fort, Microsoft utilise une autre technique qui pourrait le mener à la victoire.

L’annonce du prix de la XBOX SERIES S à 299,00€ est carrément hyper agressive. Microsoft fait le choix de proposer deux machines très différentes entre la SERIES X et la SERIES S. On peut clairement s’amuser à comparer une PlayStation 5 et une Xbox Series X. La deuxième machine de Sony, la PS5 DIGITAL EDITION est une PS5, aussi puissante que la PS5, et de ce fait, elle ne sera ni comparable en puissance (PS5>XBox SS), ni en prix à une SERIES S ! Pour rappel, cette petite XBOX SERIES S bénéficie d’une puissance de 4 TéraFlops RDNA2, ce qui la rend à peu près aussi puissante que la Xbox One X. Elle profitera de toute les avancées technologiques de sa grande sœur SX, à savoir :  le Ray Tracing, le SSD, l’architecture Xbox Velocity… Ça c’est sur le papier…  Plus concrètement, la Xbox Series S ne fera pas de 4K, elle est bridée à une résolution 2K (en 1440p), niveau Ray Tracing, on est plutôt ici dans de l’argument marketing. De plus la machine dispose de 1 Go de RAM de moins que la Xbox ONE X… La réel force de cette console est clairement son prix ! 299€ ! Cette machine ne se destine pas à un Hard Core Gamer mais plutôt à un joueur Casual qui se moque bien des TéraFlops… L’absence de lecteur physique de cette console en fait un ambassadeur de choix pour le GAMEPASS, l’abonnement au bouquet de jeux de Microsoft, et plus tard pour XCLOUD, le service en streaming de la firme américaine ! La XBOX SERIES S a un prix d’entrée très bas pour attirer des joueurs sur le GAMEPASS ! Et c’est bien là, que Microsoft compte bien chambouler le marché du jeu vidéo. En vendant de l’abonnement GAMEPASS & XCLOUD (par la suite).

Xbox Series S

XBOX ALL ACCESS, Achetez votre console à crédit…

Microsoft a une arme qui pourrait faire très mal à Sony si ce dernier ne la contre pas : Le XBOX ALL ACCESS !  Non seulement Microsoft casse les prix avec la Xbox Series S, une console digitale qui se destine principalement au GAMEPASS mais l’offre XBOX ALL ACCESS  est un véritable cheval de TROIE pour forcer l’accès au GAMEPASS !

Avec la crise sanitaire du Covid-19, le taux de chômage dans le monde a sensiblement augmenté (Passant de 3% à 18% aux USA par exemple). Il est clair que les ménages vont faire un peu plus attention à leur budget et au minimum, ne pas prendre de risques devant un avenir incertain…

L’option XBOX ALL ACCESS est en réalité un crédit, c’est un service qui intègre à la fois la console et l’abonnement Gamepass Ultimate (Catalogue de plus de 100 jeux / accès aux jeux en ligne). Au bout de 24 mensualités, la console est à vous. La XBOX SERIES X sera donc proposée à 35€ par mois (Sur 24 mois) et la XBOX SERIES S à 25€ (24 mois également)

Si PlayStation ne riposte pas mercredi prochain, les consommateurs vont donc se retrouver face à une XBOX SX de 12 TéraFlops à 35€ (par mois) avec laquelle ils pourront jouer en ligne avec leurs cousins sur PC Gamer. De l’autre côté Sony proposera une PS5 de 10,3 TéraFlops à 499€ (Estimation du prix), avec laquelle il faudra payer un abonnement PSPLUS de 50€ par an et un abonnement PS NOW mensuel de 9,99€ pour jouer avec des amis PlayStation en ligne. En ces temps de crise, l’offre américaine pourrait bien faire un VÉRITABLE CARTON !!!

En Juin, Phil Spencer qualifiait le XBOX ALL ACCESS de composante “CRITIQUE” pour le lancement de la série X et son succès à long terme lors de la keynote Game Lab Live. Phil Spencer l’avoue clairement, la stratégie de Microsoft n’est pas de savoir combien ils auront vendu de Xbox (toutes générations confondues) à la fin de l’année mais plutôt de vendre des abonnements. Le service All Access a été introduit en 2018 aux USA. Spencer a déclaré que la réception initiale du programme a été “excellente” et a promis “un soutien plus large du marché et des détaillants” pour garantir qu’un plus grand nombre de consommateurs disposent de l’option.

Il correspond à un modèle utilisé par les clients pour de nombreux autres appareils qu’ils achètent. Et si vous avez des services attachés à ces appareils que les gens adorent, cela devient simplement un moyen plus facile d’offrir un excellent produit aux clients. Phil Spencer

Cet automne, Microsoft va tripler son offre ALL ACCESS pour la rendre accessible dans de nombreux pays d’Europe d’après Bloomberg. La firme a déjà signé des partenariats avec Walmart et Target Corp aux USA. La Fnac ou Micromania proposeront cette offre en France (avec d’autres franchises Physiques ou Web). La XBos One vient se placer à la 9ème position des consoles les plus vendues dans le monde (Si on ne compte pas les consoles portables) mais termine 5ème sur le marché américain d’après Mat Piscatella, un analyste américain de renom dans le monde du jeu vidéo. On ne peut cependant pas dire réellement si cette différence est due principalement au nationalisme américain ou si l’offre XBox All Access a réussi à booster les ventes aux USA. Une chose est sure, si Microsoft étend son offre à l’Europe et au reste du monde, c’est que l’année de test aux USA a été un vrai succès sur les ventes.  Mais le XBOX ALL ACCESS ne cache t-il pas autre chose ?

XBOX ALL ACCESS, le cheval de TROIE de Microsoft !

La grande force du service XBOX ALL ACCESS n’est pas, en réalité, de proposer aux joueurs une console SERIES X à 35€ par mois. Si c’était le cas, ce crédit serait aux environs de 20€ par mois sur deux ans avec la console Seule ! Cette offre alléchante intègre en effet un abonnement au GAMEPASS ULTIMATE À 12,99€ par mois. Le GAMEPASS vous propose entre 100 et 200 jeux directement accessibles depuis votre console (60 jeux EA Games vont arriver très bientôt). Elle n’est cependant pas forcément à conseiller à tous les profils de joueurs, bien qu’il soit proposé avec une console Casual (La SERIES S).

Par exemple, sur une génération de console de 7 années, un joueur qui achètera plus de 22 jeux neufs, qui joue très souvent en réseau et souhaite avoir toujours la machine la plus récente, sera gagnant avec un abonnement GAMEPASS ULTIMATE.

Le joueur Casual qui joue peu, par contre, payera beaucoup plus cher cette offre alléchante. Sur la XBOX SERIES X, par exemple, il payera donc 35€ par mois durant 24 mois, soit 840€. Puis, si il poursuit son abonnement sur les 5 années restantes, il dépensera 780€ supplémentaire. Soit un total de 1 620€. Une Xbox SERIES X étant proposé à 499€ et un abonnement GAMEPASS ULTIMATE à 12,99€, il payera donc un supplément de 29,24€ durant les deux premières années (Le coût du crédit à 3,48%). Il pourra ensuite décider de stopper son abonnement et donc de perdre ses jeux pour acheter ensuite des jeux neufs ou d’occasion d’une façon plus traditionnelle. Si ce joueur Casual “oublie” de stopper son abonnement, alors qu’il ne joue que quelques heures, toujours sur son jeu préféré (Fortnite, ARK Survival ou Minecraft par exemple)… la note sera bien plus salée pour lui !

De plus le programme XBOX ALL ACCESS propose également de pouvoir remplacer votre console par le dernier modèle au bout de 18 mensualités. Dans ce cas, vous rendez votre console qui sera remplacée par la dernière à la mode moyennant un nouvel abonnement de 24 mois. Votre console doit être en bon état et vous gagnez alors 6 mensualités de 35€ (pour une Xbox SX). Vu que sur ces 35€, 15 euros représentent le Gamepass Ultimate et que vous repartez pour 24 mois sur ce service… Au final, c’est un peu comme si Microsoft vous offrait 120€ (6 x 20 euros) pour votre SERIES X vieille de 18 mois… Dans ces conditions, si l’offre ALL ACCESS explose, on peut s’attendre à ce que Microsoft sorte une nouvelle console beaucoup plus fréquemment… (Le syndrome du téléphone portable ! )

Si nous vous parlions dans le chapitre précédent de Fortnite, Ark Survival ou Micecraft, c’est que ces jeux, n’étant pas scénarisés, n’ont pas de réelle fin. Les plus anciens se souviennent des années Super Nintendo où les jeunes étaient toujours au courant des dernières sorties, avoir un nouveau jeu était un jour important.

Aujourd’hui, les choses ont changé. Les jeunes, au collège, jouent tous les jours au même jeu durant un an, voir beaucoup plus… Ils ne cherchent même pas à jouer à de nouveaux jeux. Pour cette tranche de joueurs, un seul jeu est bien souvent suffisant pour longtemps… Les parents risquent donc de payer un abonnement que leurs bambins n’utiliseront pas… Il est donc important de bien adapter le profil du joueur avec ce type d’abonnements…

Pour Microsoft, c’est la poule aux œufs d’or, en multipliant les contrats XBOX ALL ACCESS, la firme américaine s’assure une rente annuelle constante et surtout un démarrage en trombe de sa XBOX SERIES X pour Noël ! Tout comme Kinect qui était imposé avec les premières XBox One, nous allons très vite entendre que l’offre GAMEPASS a explosé ! Il sera alors peut-être judicieux de regarder les chiffres de vente de l’offre XBOX ALL ACCESS (qui ne seront certainement pas communiqués facilement).

XBOX ALL ACCESS, Microsoft et le TROJAN MARKETING

Dans l’environnement publicitaire actuel, lorsque les consommateurs voient un message marketing ou une promotion, leurs mécanismes de défense se mettent en action presque immédiatement. Pour une grande entreprise comme Microsoft, la question est de savoir comment réussir dans un tel environnement. Les réponses peuvent être trouvées dans la mythologie grecque : Le cheval de Troie ou Trojan (en marketing).

Le Trojan Marketing consiste à faire passer un message commercial au-delà des barrières des consommateurs pour bloquer les tentatives de séduction de son concurrent (techniques de vente, communication, marketing…). Pour réussir une campagne, il s’agit de savoir comment positionner le marketing en tant que cheval de Troie : Comme un cadeau, comme une distraction bienvenue, comme une belle pensée à laquelle tout le monde va adhérer, voire comme une réponse du ciel… Bref, susciter une émotion !

Au lieu de s’adresser directement au marché, Microsoft utilise ici un un plan d’attaque indirect en proposant quelque chose comme appât pour attirer les clients, une console à 35€ par mois par exemple, couplées à un abonnement qui permettra au client de découvrir son produit et surtout de rester client… le plus longtemps possible ! Combien de personnes dans le monde ont un abonnement Netflix et ne regardent que très peu la télé ? Du vrai Trojan Marketing !

Vaincre son adversaire sans combattre est le summum de la compétence, le cheval de Troie est un triomphe de la stratégie d’évitement. Il s’agit d’un plan visant à offrir aux clients un cadeau, une console pas chère la plus puissante du monde en échange d’un accès qui, au bout du compte, s’avère fatal pour la concurrence et engageante pour le client..

 

Opération séduction de Microsoft

“il s’agit de savoir comment positionner le marketing en tant que cheval de Troie : Comme un cadeau, comme une distraction bienvenue, comme une belle pensée à laquelle tout le monde va adhérer”

 

Quelle sera la réponse de Sony avec la PlayStation 5 ?

En conclusion, on peut déjà dire que l’offre XBOX ALL ACCESS de Microsoft est brillante. La firme américaine n’a pas forcément réussi, par le passé, à s’imposer comme elle le voulait face à une concurrence plutôt omniprésente des japonais SONY et NINTENDO. Microsoft change aujourd’hui son fusil d’épaule en ne soutenant plus forcément ses propres machines mais en s’en servant comme une porte d’entrée à son offre Gamepass, qui se transformera d’ici quelques années en offre XCloud et qui devrait réellement chambouler le marché du jeu vidéo de façon définitive. La Xbox n’est plus qu’un outil pour parvenir à récupérer le plus de joueurs possibles dans le Gamepass. Si par la suite, Microsoft réussi son pari, il aura à la fois évincé ses deux concurrents Japonais Sony et Nintendo mais aussi détruit le marché des consoles intégrant sa Xbox. La stratégie de Microsoft ne dépend donc pas de ses Xbox car une fois que la Gampass sera devenu XCloud, les PC ou les consoles ne serviront plus à rien de toutes façons… Il ne restera plus que les hardwares munis d’un écran ! (Téléphones, tablettes, téléviseurs…etc)

Sony aurait tort de sous estimer la force de son rival américain et de ne pas proposer, à son tour, une offre similaire. Même si ce genre d’offres ne faisaient pas partie de ses plans, il est essentiel, pour les ventes de PS5, que Sony réagisse tout de suite, avant les fêtes de Noël. Tous les yeux seront braqués sur la conférence PlayStation Mercredi 16 Septembre à 22h00 (Heure Française). L’offre XBOX ALL ACCESS permet de vendre des produits d’une nouvelle façon dans le jeu vidéo.

PlayStation pourrait, par exemple, proposer une offre PS5 à 35€ intégrant à la fois une PS5, le PS PLUS et le PS NOW mais aussi taper fort là où ça fait mal avec une offre PS5 + PS PLUS bien plus avantageuse (à 25,00€ par mois sur 24 mois) ou un crédit sur 36 mois à la place de 24 mois, rabaissant le coût mensuel de leur offre à 18€/mois ?

Quoi qu’il en soit, la console PS5 reste la seule et unique console de salon proposant de la VR… Il ne reste plus qu’à attendre la réaction de Sony ! On sera très vite fixé ! Le prix de vente d’une machine est l’un des principal pilier de sa réussite, tous les projecteurs sont aujourd’hui sur PlayStation !

Partagez nos articles !