PlayStation VR et PS5 : Analyse optimiste du futur de la VR chez Sony

PlayStation VR et PS5 : Analyse optimiste du futur de la VR chez Sony

4 novembre 2020 20 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

PlayStation VR PlayStation 5 Couple PS5 PSVR les jeux VR exclusifs VR4Player

Nous venons de nous prendre 4 grands coups de batte de Baseball dans la figure cette semaine de la part de Sony concernant la compatibilité du PlayStation VR et de la PS5. Et on ne vous parle pas ici d’une batte classique, du petit coup de bâton mais plutôt de Lucille, vous savez, l’amoureuse de Negan dans la série The Walking Dead, celle qui picote un peu la tête de Glen et qui fait saigner les gencives ! Ça commence à faire beaucoup tout ça pour une seule semaine et il est maintenant venu le moment d’analyser toutes ces déclarations attentivement… Nous vous proposons donc, dans cet article, une synthèse de toutes les informations chocs de la semaine en essayant cette fois de trouver une fin heureuse à cette histoire… Et vous allez voir que ça n’est pas si simple. Le moindre petit détail compte !  

Sony PS5 PSVR PSVR2 PlayStation VR Abandon VR4Player RIP
PS5 PlayStation 5 PSVR PlayStation VR - jeux PS5 VR - VR4player
PlayStation VR Dev Kit PSVR PS5 PlayStation 5 VR4Player
RESIDENT EVIL 8 PSVR PlayStation VR VR4Player

L’article du Washington Post qui sème le trouble

Tout est parti tel un feu de paille après l’intervention de Jim Ryan dans le Washington Post le 30 Octobre. L’article vient d’un site mondialement reconnu. Il comporte, en plus, une vidéo de Jim Ryan durant l’interview. La déclaration de Jim Ryan la plus partagée était celle qui ne parlait pas du PSVR2 mais plutôt de l’avenir de la réalité virtuelle.

“Je pense que nous sommes à plus de quelques minutes de l’avenir de la réalité virtuelle. PlayStation croit en la réalité virtuelle. Sony croit en la réalité virtuelle et nous sommes convaincus qu’à un moment donné dans le futur, la réalité virtuelle représentera une composante significative du divertissement interactif. Cela arrivera-t-il cette année ? Non. Cela arrivera-t-il l’année prochaine ? Non. Mais cela viendra-t-il à un moment donné ? Nous le croyons. Et nous sommes très satisfaits de toute l’expérience que nous avons acquise avec PlayStation VR, et nous sommes impatients de voir où cela nous mènera dans le futur. “

Bien que cette déclaration ressemble plus à une mise en pause du marché de la VR pour Sony. Elle n’est cependant pas forcément trop pessimiste non plus ! Mais l’article en question comporte plusieurs phrases bien plus violentes et lourdes de sens.

“Ryan dit qu’il n’y aura pas de sauts immédiats de Sony dans l’expérience de jeu la plus immersive, la réalité virtuelle (VR). (…) Il n’y a actuellement aucun projet public pour un casque spécifique à la PS5.

Le lendemain, le Washington Post publie un correctif de son article précisant :

Une version antérieure de cet article attribuait à Jim Ryan le manque de plans connus du public pour un casque spécifique à PlayStation 5. Ryan n’a pas spécifiquement abordé le problème d’un casque PS5 VR. Sony n’a fait aucun commentaire public sur de tels projets à ce jour.

Nous pouvons souffler un peu, l’une des deux phrases les plus sombres pour le PSVR saute donc !

On ne sait pas vraiment ce que Jim Ryan sous-entend ici par “Sauts immédiats”, est-ce dans un an ? dans deux ans ? Parle-t-il à plus cours terme ou à long terme ? On sait depuis longtemps que le PSVR 2 ne sera pas lancé en même temps que la PS5 ! Et cette question est plus qu’importante quand on balance dans la presse ce genre de skud ! En admettant que le PSVR 2 serait annoncé en Juin 2021, il pourrait très bien être commercialisé en Octobre ou Novembre 2021… Cette période pourrait-elle correspondre à ce “saut Immédiat” ?

Quoi qu’il en soit, que ce PSVR2 arrive fin 2021, en 2022, 2023 ou 2024, il faut dans tous les cas que le PSVR joue un rôle et occupe le terrain durant cette phase de transition. C’est là que les autres déclarations ont fait mouche !

Jim Ryan CES 2020 VR4Player

La PS5 n’est pas compatible nativement avec le PSVR !

Les jours qui suivent ne sont pas de tout repos avec des annonces qui vont toutes dans le même sens ! Un porte-parole de Sony déclare à UploadVR* par e-mail que nous aurons besoin de la version PS4 de Hitman 3 pour le lire en VR puisque le PSVR fonctionne comme un appareil rétrocompatible. Le représentant a ensuite précisé :

“Nous n’avons pas annoncé de titres PS5 pour le PSVR”. (Est-ce pas encore ou pas du tout, Jamais ?) 

Puis c’est au tour du développeur, Victor Blanco, créateur du jeu PSVR DWVR de nous donner quelques précisions sur le Dev Kit de la PS5 en annonçant :

”Il n’est pas possible de prendre en charge le PSVR dans les applications PS5. Tous les jeux PSVR qui fonctionnent sur PS5 ne le feront que par la rétrocompatibilité”. (C’est plutôt clair là non ?) 

Enfin c’est au tour de la fiche du jeu Resident Evil 8 qui, n’étant pas compatible PS4 ne porte aucune mention sur une éventuelle compatibilité PSVR ! Que pouvons-nous déduire de cela ?

Que le PlayStation VR n’aura que la fonction d’un Device retro-compatible permettant aux joueurs de jouer à ses jeux PSVR PS4 via la rétro-compatibilité sur PS5. Il n’y aura pas de jeux PS5 en VR tournant sur PSVR ! Là c’est clair, net et précis ! Pas de Resident Evil 8 non plus en VR vu que le titre ne sort pas sur PS4, ni de No Man’s Sky Next Generation  PS5 ou de Hitman III PS5 sur notre PlayStation VR !

C’est un peu là que ça pique, car non seulement Jim Ryan qui ne semble pas annoncer un casque VR spécifique pour la PS5 pour tout de suite mais en plus, cette annonce est couplée au fait que la PS5 ne sera pas compatible nativement avec le PSVR actuel ! La PS5 étant déjà presque commercialisée, les joueurs PSVR sont donc en droit de se poser des questions sur l’interêt de se payer une PS5, vu qu’ils n’auront donc rien de mieux que ce que leur propose déjà leur PS4 PRO !

En admettant que le PSVR2 sorte dans un an, on pourrait se dire ici que les joueurs vont pouvoir patienter cette année avec leurs jeux PSVR PS4, il y a encore quelques titres annoncés (mais ils ne sont pas nombreux, ce qui augmente l’inquiétude).

Si par contre, le PSVR2 n’arrive que fin 2022, voir encore plus tard, alors il semble évident que Sony lâche la VR ! Car le PSVR déjà obsolète ne tiendra pas jusque là ! Des précisions sur la phrase de l’article du Washington Post sont donc capitales :

“Ryan dit qu’il n’y aura pas de sauts immédiats de Sony dans l’expérience de jeu la plus immersive, la réalité virtuelle (VR).”  (Cela se compte en mois, en années ?) 

A quel délais Jim Ryan fait-il allusion quand il parle de “sauts immédiats” ? Et ça, on ne le sait pas ! Un peu plus de clarté serait bienvenue car, aucune mention de VR n’est indiquée depuis l’annonce de la PS5, sur aucun site, ni sur la boîte de la console, cela serait pourtant un argument de vente ! Sony parle du Disque SSD ultra haute vitesse, du Ray tracing, du Retour tactile et des gâchettes adaptatives de la Dualsense, du Son 3D, des jeux 4K, du framerate de 120 FPS, de la Technologie HDR et même d’une Sortie 8K qui ne servira jamais à rien mais ne mentionne JAMAIS une seule fois une éventuelle compatibilité VR ! Cela nous rappelle les discours nébuleux de Phil Spencer concernant la VR durant les annonces de la Xbox Scorpio (One X) ou de la Xbox Series X ! 

* Au passage, pourquoi Sony a-t-il envoyé une console PS5 à Upload VR gratuitement si il sait qu’il arrête la VR ? Uniquement pour faire essayer des jeux VR en rétro-compatibilité ? La PS4 PRO était suffisante non ? 

Resident Evil Village Resident Evil 8 PSVR PlayStation VR VR4Player

Une dure réalité… pas du tout Virtuelle !

L’hypothèse de la sortie d’un casque PlayStation VR de seconde génération dans un an ne tient pas vraiment la route en réalité. D’une part, parce qu’il y aurait forcément des fuites venant de studios de développement. D’autre part parce que SONY n’aurait peut être pas communiqué de la sorte. Il était clair dès le début que Sony n’allait pas mettre au coude à coude un PSVR et une PS5. Le PSVR2 ne semble pas prêt d’arriver avant longtemps donc !

Le PSVR ne représente qu’un marché de niche et il n’est clairement pas prioritaire dans l’équation ! 5 ou 6 millions de casques vendus face à 116 millions de PS4 et PS4 PRO ! SONY aurait pu profiter du PSVR, vendu à bas prix, pour démocratiser le marché et augmenter sa base d’utilisateurs. Pour cela, il était important d’ouvrir la console PS5 au PSVR. Mais cette action pose un nouveau problème. Le fait, pour les studios, de devoir à la fois développer des jeux VR sur PS4 et PS4 PRO avec une PS Camera, des PS Move ou un AIM Controller, mais aussi les rendre compatibles sur PS5 avec une caméra PS5, la Dualsense et donc les commandes haptiques et d’autres accessoires exige une charge de travail plus conséquente qui sera difficile à rentabiliser vu la taille du parc de machines ! Il serait alors plus simple d’autoriser des jeux exclusifs VR sur PS5, ce qui permettrait pas mal de portages (moins compliqués), provenant du monde PC de jeux comme Half Life Alyx. La console serait ouverte et les studios seraient libres de proposer ce qu’ils veulent. Le “CrossGen” obligatoire n’est pas saint pour un si petit marché, on a vu ce que cela donnait entre la PS4 et la PS4 PRO. Il y aura encore quelques jeux qui sortiront en VR sur PS4 mais il y a bien un risque réel d’assister à la mort du PSVR à terme … (Oui, je sais, j’ai dit que j’allai être optimiste ! C’est loupé pour ce chapitre, passons au suivant ! )

La Réalité Virtuelle au centre du débat chez Sony

On a beau essayé d’être optimiste, à ce stade, nous n’avons pas beaucoup d’éléments nous permettant de valider la sortie prochaine d’un nouveau casque VR ou même d’une ouverture sur le couple PSVR/PS5. Quels sont les plans de communication de PlayStation concernant la VR dans les jours, les mois ou les années à venir ? Nous ne voyons pas l’interêt d’être aussi mystérieux sur la VR. Au contraire parler de la PS5 avec un logo VR n’aurait gêné en rien la com principale de la PS5. C’était même un argument de vente pour 5 ou 6 millions de joueurs. Il faut donc chercher ailleurs et élargir un peu notre recherche pour trouver quelques éléments…

Même si toute notre attention reste braquée sur la marque PlayStation et sa PlayStation 5. La surprise pourrait arriver du côté de SONY en fait. En Mai dernier, le numéro 1 de Sony Corporation, Kenichiro Yoshida s’était exprimé sur la Réalité Virtuelle. L’idée il y a 6 mois était que Sony intensifiait ses efforts pour perfectionner son casque de réalité virtuelle. La firme semblait parier sur une demande de concerts en ligne, d’événements sportifs sans foule et de jeux d’évasion qui pouvaient propulser la technologie VR vers le grand public et le divertissement à domicile. Kenichiro Yoshida avait alors accordé une interview au Financial Times. La question de départ ne parlait pas de VR, le Financial Times lui demandait comment SONY, qui possède certaines des plus grandes sociétés de films, de musique et de jeux au monde, remodèlerait l’offre de divertissement en plein Covid-19. La réponse de Kenichiro Yoshida fut la suivante :

“Le défi est de savoir comment organiser des concerts [concerts] à distance, à la fois immersifs et en temps réel. Nous expérimentons la diffusion en continu de concerts à l’aide de la réalité virtuelle, mais la clé est de savoir comment offrir l’expérience plus facilement.”

“Il y a beaucoup de place pour le progrès pour la VR. Nous devons continuer à améliorer notre technologie.” Kenichiro Yoshida

Du côté des analystes, certains ont également réagi sur la Réalité Virtuelle et sur Sony. Hirokazu Hamamura, expert en jeux et conseiller principal du conseil d’administration de l’éditeur Kadokawa avait déclaré :

“Il peut encore y avoir des problèmes avec le matériel, mais la COVID-19 accélérera diverses approches de la réalité virtuelle et cela lui donnera un fort coup de pouce” Hirokazu Hamamura

Pour Pelham Smithers, un analyste indépendant, la Réalité Virtuelle serait une condition nécessaire mais non suffisante pour assurer le succès de la nouvelle console PS5 de Sony.

“Sony recherchera tous les avantages par rapport à Microsoft plus tard cette année, et il est logique de pousser un domaine comme la VR où ils ont un avantage significatif sur la concurrence” Pelham Smithers

CINE VR Cinéma sur PlayStation VR PSVR VR4Player

Et pourquoi pas un casque SONY VRPC, Autonome et compatible PS5 ?

La réalité virtuelle, ça n’est pas seulement qu’une histoire de jeu vidéo ! Son application est bien plus étendue que ça. Cette technologie peut tout d’abord intéresser SONY MUSIC. En effet, Justin Bieber, J Balvin, Jillionaire et le label indépendant Top Dawg Entertainment (domicile de Kendrick Lamar, SZA et Schoolboy Q) ont investi dans Wave, une plateforme spécialisée dans les spectacles en VR. Les concerts virtuels ont augmenté pendant la pandémie. L’émission de 12 minutes de Travis Scott (Sous label SONY MUSIC) sur Fortnite (EPIC) en mai a attiré 27 millions de téléspectateurs uniques.

L’industrie musicale se cherche encore un nouveau business modèle et la plupart des majors, à l’instar de SONY, regardent de plus en plus près les univers numériques, les artistes ont multiplié les performances en ligne pendant le confinement.

Sony a annoncé avoir investi 250 millions de dollars dans Epic Games, le créateur américain de Fortnite et surtout du moteur 3D Enreal Engine. Cette participation minoritaire pourrait être synonyme de retombées particulièrement riches pour le géant japonais. Cette participation n’est pas uniquement centrée sur le jeu vidéo et devrait aussi donner à Sony un accès plus marqué aux événements musicaux organisés sur Fortnite. Durant le confinement, le titre accueillait en effet un véritable concert virtuel du rappeur américain Travis Scott… un artiste sous contrat SONY MUSIC. Notons d’ailleurs que Sony a récemment créé une équipe spécialement dédiée aux “expériences numériques”.

L’autre interêt pour la Réalité Virtuelle serait le Cinéma et SONY PICTURES pourrait profiter d’un casque VR autonome de marque SONY et pas PlayStation. On sait que le développeur de BigScreen, l’application sociale VR qui permet de partager un écran géant entre 12 amis en ligne a rencontré des problèmes pour passer la validation de PlayStation. L’application avait tout simplement été rejetée sans raison d’après son développeur.

Dans le même style, mais cette fois plus intéressant, l’application CINE VR du Français Vincent Tessier a elle aussi de gros soucis pour se faire valider comme une application PlayStation. Le PlayStation VR est le seul et unique casque du marché qui a pour l’instant refusé l’application. Chose étrange, CINE VR est en contrat avec SONY PICTURES, tous les films qu’elle propose en VOD dans une salle de cinéma virtuelle sont des productions SONY ! Pourquoi une telle décision si Sony abandonne la VR ? Peut-être parce que Sony a prévu de faire sa propre application ? 

PSVR2 PlayStation VR2 PS5 PlayStation 5 VR4Player Synthèse

En conclusion, oui, il faut bien l’admettre, la VR est bien mal barrée sur PlayStation. Le PlayStation VR nous fait penser de plus en plus au destin tragique de la regrettée PS VITA. Le PlayStation VR est peut-être bien mort ! Tous les éléments que nous avons pris en pleine figure cette semaine ne sont pas du tout là pour nous rassurer mais plutôt pour nous enterrer ! Le COVID-19 est passé par là et tout le marché de la VR en 2020 a baissé (d’environ 6%) alors qu’il n’est pas encore très solide. Doit-on pour autant imaginer le pire ? Oui et Non. Il faut savoir lire entre les lignes et la déclaration de Jim Ryan est clairement pessimiste pour un dirigeant de cette envergure. Cependant, le rayon de soleil pourrait bien venir d’autre part.

On se focalise ici sur la marque PlayStation et le PSVR. Mais il ne faut jamais oublier que la Réalité Virtuelle ne se limite pas aux Jeux vidéo. Tuer volontairement le PlayStation VR aurait du sens pour Sony. Les casques VR PC ne touchent que la VR dite “Haut de gamme”. Le Quest 2 va toucher à la fois les Casuals (Cinéma, Concerts et Spectacles), les joueurs VR qui ne portent pas un grand interêt aux graphismes (VR Bas de gamme mobile) et les joueurs PC Haut de gamme (Via l’Oculus Link). Un éventuel casque SONY AUTONOME serait le seul casque du marché à toucher toutes les gammes d’utilisateurs. A la fois, les professionnels (Medecins, industriels), les Casuals (Sony Music, Sony Pictures), les casques Autonomes (Il autoriserait l’accès à tous nos jeux PS4 VR, donc un catalogue déjà conséquent), Le Milieu de gamme sur PS5 avec des graphismes améliorés grâce à un casque relié en filaire via le port USB-C et enfin une ouverture sur le haut de gamme PC et l’accès à Steam, à l’Epic Store mais aussi peut-être à des jeux VR du PlayStation Store pour contrer l’Oculus Store. Il serait alors le seul casque VR à toucher tous les utilisateurs, il ne se limiterait plus à la console comme peut le faire le PlayStation VR !

Bien entendu, on ne va pas excuser la communication catastrophique de Playstation autour de l’avenir de la VR sur PS5. Ça ressemble en tous point au positionnement de Phil Spencer quand il parle de VR ! Les joueurs PSVR ont très mal accueilli toutes ces nouvelles et on ressenti ces annonces comme un coup de couteau dans le dos de la part de PlayStation ! Alors peut-être qu’il n’y aura plus rien avant de nombreuses années, PLAYSTATION préférant mettre ses 13 studios sur des jeux “plats” pour essayer de tenir face à Microsoft et ses 23 studios (et certainement plus prochainement). Il se peut que l’on assiste ici aussi au déclin du marché de la Réalité Virtuelle. Enfin, il reste aussi la possibilité que l’aventure VR n’en soit qu’à ses débuts et que SONY nous réserve quelques surprises… Si c’est le cas, la PS5 étant verrouillée pour le PSVR, il va falloir régir très vite ! On verra bien ! Si Microsoft ouvrait maintenant sa SERIES X à la VR, la réaction de Sony serait éclaire ! Une console Oculus serait également bienvenue pour dynamiser cette technologie… Mais il ne faut pas trop rêver !

En attendant nous plantons sur nos positions : Tant que la PS5 ne sera pas nativement compatible avec la VR, ça sera #NoVRNoBuy #NoVRNoPS5 pour nous !

Partagez nos articles !