PlayStation 5 : Focus sur les 3 kits de développement (Dev Kit) de la PS5

PlayStation 5 : Focus sur les 3 kits de développement (Dev Kit) de la PS5

26 mai 2020 1 Par Laurent Ganne
Dev Kit PlayStation 5 PS5 VR4Player

Le design de la future PlayStation 5 sera très bientôt dévoilé mais la seule image qui reste officielle pour le moment est bien celle de son Dev Kit. Sa forme en “V” très caractéristique a été dévoilée pour la première fois dans un brevet de dessin technique déposé dans la base de données de l’OMPI en aout 2019. Le nom de code de ce Dev Kit était “Prospero“. La PlayStation 4 est commercialisée depuis 2013 mais Sony travail sur la PS5 depuis 2015. Comme pour un jeu en version Bêta Test, les Dev Kits sont un moyen simple pour les développeurs de commencer à travailler sur les futurs jeux d’une console Next gen, de connecter leurs ordinateurs au matériel de la console, leur permettant de compiler des logiciels sur leur PC et de les voir jouer directement sur la console mais aussi de tester les différents accessoires comme Kinect sur Xbox ou le PlayStation VR sur PS4. Vu le temps qu’il faut pour développer un jeu vidéo, certains studios disposent de ces Dev Kits PS5 depuis déjà de nombreux mois. Ils sont également un très bon moyen pour le constructeur de procéder à de nombreux tests concrets. Voilà pourquoi ces Dev Kits sont très souvent mis à jour aussi bien d’un point de vu Hardware que Software. Le Dev Kit de la PlayStation 5 a comme particularité d’avoir une ouverture centrale en V lui permettant d’être ainsi correctement ventilé si plusieurs de ces modules sont empilés les uns sur les autres. Bien attendu, rien ne peut nous garantir que cette forme en “V” (le chiffre romain de la PS5) sera conservée sur la version finale de la PlayStation 5. Les Dev Kits sont toujours très différents de la version commerciale. Pour s’en convaincre, faisons un bref tour de ces Kits PlayStation…

Dev Kit PlayStation 5 PS5 VR4Player
Dev Kit PlayStation 5 PS5 VR4Player

Il existe plusieurs variantes du kit de développement de la toute première PlayStation. Une variante du kit de développement ne comportait que trois composants alors que la version Ultimate avait jusqu’à 26 composants. Il y a eu cependant deux “Dev Kits” pour les “Amateurs” sortis après la commercialisation de la première PlayStation. Une version de la PS1 noire nommée “Net Yaroze” qui avait certaines fonctionnalités supprimées et ajoutées par rapport au kit de développement PlayStation officiel (complet). Une autre version bleue de la PlayStation permettait de lire les disques CD-R de marque PlayStation officiels mais aussi les CD-R ordinaires. Les devs pouvaient ainsi graver leur jeu sur CD et les faire tourner sur leur console PlayStation “spéciale”. Le véritable DEV Kit n’avait rien à voir avec la version commerciale de la PlayStation 1. Le temps nécessaire pour adapter un jeu PC sur ce kit de développement est estimé entre 1 à 2 mois par Mark Cerny durant sa vidéo “The Road to PS5“. 

PlayStation 1 PS1 VR4Player Version commerciale

Le Dev kit de la PlayStation 2 est sans doute celui qui ressemblait le plus à sa version commerciale, si ce n’est qu’il était sensiblement plus volumineux ! Mais c’est aussi à partir de cette version que Sony a évité de divulguer ses Designs sur ses Dev Kits. L’arrivée d’internet et les fuites possibles étaient devenues bien trop risquées. Voilà sans doute pourquoi les Dev Kits de la PS3 et de la PS4 ressemblaient à de gros magnétoscopes ! Le temps pour adapter un jeu PC sur ce kit est estimé entre 3 à 6 mois.

PlayStation 2 PS2 VR4Player Version commerciale

Le Dev kit de la PlayStation 3 intégrait l’architecture du célèbre processeur CELL. Il ressemblait plutôt à une platine de duplication DVD. Il avait comme particularité de permettre aux développeurs enregistrés de publier leurs jeux sur le PlayStation Network. Les difficultés de développement sur ce kit (couplé à d’autres facteurs comme le prix de vente de la console) sont certainement à l’origine des ventes décevantes au lancement de la PS3. Sony a cependant réussi par la suite à redresser la barre et la PS3 s’est finalement vendue à 87,4 millions d’unités, la plaçant à la 7ème place des consoles les plus vendues de tous les temps. Ce kit ne reste cependant pas un bon souvenir pour pas mal de développeurs. Le temps pour adapter un jeu PC sur ce kit est estimé entre 6 à 12 mois !!! 

PlayStation 3 PS3 VR4Player Version commerciale

Enfin, le kit de développement de la PS4 était lui aussi à des années lumières du Design final de sa version commerciale. Il ressemblait à une sorte de gros magnétoscope V2000 du début des années 80. Il permettait (comme celui de la PS3) de publier les jeux sur le PlayStation Network, les rendant accessibles sur PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation Vita et PlayStation TV. Le nom de code de ce kit était “Orbis“. Les établissements universitaires pouvaient s’inscrire pour recevoir des kits de développement PS4 à des fins éducatives. Le temps pour adapter un jeu PC sur ce kit est estimé entre 1 à 2 mois. Sony propose avec la PS4, la simplicité de développement de la première PlayStation.

PlayStation 4 PS4 PRO VR4Player Version commerciale

Revenons maintenant à notre Dev Kit de la PlayStation 5, nom de code “Prospero“. Il est intéressant de constater que ce kit de développement est le premier à proposer un écran LCD sur sa façade. Cela ne veut pas forcément dire que la PS5 aura un écran mais c’est une possibilité ! D’après les différentes “fuites” de certains studios, le Dev Kit de la PlayStation 5 en serait à sa troisième version.

Le temps du portage d’un jeu sur PS5 serait de moins de 1 mois d’après les dires de Sony Interactive Entertainement dans la vidéo de présentation de Mark Cerny, ce qui ferait de la PS5 la console Sony la plus facile à prendre en main. 

En janvier 2019, l’analyste Niko Partners divulguait l’information que les premiers kits de développement “ALPHA” PlayStation 5 avaient commencé à être distribués et que les premiers retours étaient plutôt positifs.

Le site Wired a été le premier à parler de la PS5 le 16 avril 2019 (son nom n’était pas encore PlayStation 5). Une démo technique des fonctionnalités du SSD de la PS5 était publiée sur un tout premier kit PS5. Ce devkit était une première version “à basse vitesse” d’après Wired reprenant les propos de Mark Cerny en personne.

Ensuite, Cerny fait la même chose sur un kit de développement de nouvelle génération connecté à un autre téléviseur. (Le devkit, une première version «à basse vitesse», est dissimulée dans une grande tour argentée, sans composants visibles.) Ce qui prenait 15 secondes prend maintenant moins de 0,8 seconde, pour être exact. Wired

Ce premier kit de développement nommé “Prospero” intègre une puce AMD. En avril 2019, un internaute averti met la main sur des tests préliminaires d’un nouveau processeur AMD “Gonzalo”. Quelques mois plus tard, la puce change de nom, Nom de code : Oberon. Elle intègre un CPU de huit cœurs Zen 2 et un GPU de 36 unités de calcul Navi à 2Ghz. Digital Foundry précise que d’après ces fuites, le GPU aurait les mêmes 40 unités de calcul que la partie Navi 10 basée sur PC trouvée dans le RX 5700 et RX 5700 XT. Soit une PS5 de 9,2 TeraFlop.

Dev Kit PlayStation 5 PS5 VR4Player

En mai 2019, AMD dévoile le GPU de la PS5 devant de nombreux journalistes au Computex (World Trade Center de Taipei à Taiwan). Il est alors annoncé que la PS5 disposera d’une architecture RDNA 1.0.

En juin 2019, c’est à l’E3 que AMD livre enfin les détails de sa première gamme de GPU sous architecture AMD Navi gravée en 7 nm : les Radeon RX 5700. Ces cartes reposent sur l’architecture RDNA 1.0 qui ne gère pas le Raytracing Matériel. AMD ne prévoit pour ces cartes que des rendus Ray Tracing complet par l’intermédiaire du Cloud. C’est aussi en juin que l’on entend parler d’une deuxième version du Dev Kit de la PS5.

À la sortie de la démo Unreal Engine 5 “Lumen in the Land of Nanite“ ce mois-ci, Epic Games a répondu à de nombreuses questions (notamment sur Twitter) et a précisé que cette démo avait été développée sur un Kit Dev de l’an passé (2019) en 5 mois. Il est donc clair que cette démo a été construite sur un Kit Dev PS5 de Juin 2019, donc équipé du processeur Oberon et d’une architecture RDNA 1.0. Mark Cerny venait tout juste de préciser que la PS5 disposerait bien d’un RT Matériel, ce qui ne correspondait pas avec les annonces de Lisa Su, la présidente d’AMD. Il faudra attendre le 10 mars 2020 pour que AMD confirme officiellement, lors de son événement financier, le lancement de RDNA 2.0 (Ray Tracing Matériel). Le 18 mars 2020, Mark Cerny confirme à son tour que le cœur de la PS5 sera bien construit sur une architecture RDNA 2.0. Cela explique donc pourquoi la démo Unreal Engine 5 présentée récemment par Epic Games n’utilisait pas de RayTracing Matériel. La troisième version du Dev Kit PS5 en cours de distribution devrait donc être la plus proche de la version finale et commerciale de la PlayStation 5.

il y a beaucoup plus à venir. Le lancer de rayons accéléré par matériel sera pris en charge dans Unreal Engine 5, par exemple, mais il ne fait pas partie de la démo technologique PS5 révélée aujourd’hui. Digital Foundry

Lisa Su, la directrice de AMD est intervenue de suite sur Twitter après la publication de cette démo technique le 13 Mai et a déclaré :

Nouveau contenu magnifique fonctionnant sur @PlayStation 5. J’aime voir la @Radeon RDNA2 en action. Une Grande nouvelle démo de @epicgames. Lisa Su

On peut parler ici d’une intervention purement marketing car cette démo graphique d’Epic Games ne supportant pas le RayTracing Matériel, elle ne met pas en valeur les caractéristiques techniques de RDNA 2.0 …

A quoi ressemblera la PlayStation 5 ? Personne ne peut le dire aujourd’hui. Bien que la forme en “V” du Dev Kit nous ait relativement inspiré dans nos différents Concepts 3D, il faut bien se rendre à l’évidence qu’il est plutôt peu probable que le Design final de la PS5 soit proche de celui de son Dev Kit. Le mystère est encore là !

Côté technique, la PS5 n’a pas encore annoncé toutes ses surprises. On vous rappelle que Jim Ryan avait déclaré en Janvier 2020 :

“Mais il y a encore plus dans la PS5, il y a quelque chose de plus unique que les consoles traditionnelles, car nous n’avons pas encore annoncé les “plus grandes différences”.

Parlait-il du SSD révolutionnaire de la PlayStation 5, de sa fréquence variable ou d’une autre fonctionnalité encore secrète ? On vous rappelle que nous n’avons à ce jour aucune information sur la gestion du RayTracing Matériel, nous ne connaissons pas non plus la taille de la puce ni le prix de vente de la PS5. La question de la rétro-compatibilité a été survolée et on souhaiterait en savoir plus. Sony a encore de gros atouts à poser sur la table. Nous attendons également une future évocation du devenir de la Réalité Virtuelle sur PS5, des annonces de grosses licences, de jeux à la fois VR et plats et pourquoi pas l’annonce du rachat d’un studio de renom ? Une chose est sûre aujourd’hui, la réponse à toutes ces questions arrive à grand pas… On sera bientôt fixé !