PlayStation VR : Gungrave VR U.N, on teste son style sur PSVR

PlayStation VR : Gungrave VR U.N, on teste son style sur PSVR

15 janvier 2019 0 Par sylion

Prenez une série tombée dans l’oubli depuis plus de 10 ans en jeu vidéo, Gungrave VR et ranimez-la en exclusivité sur PlayStation VR ! Ca paraît alléchant, non ?

Chose promise, chose due : voici le speed test de Gungrave VR U.N. Attention, je précise bien U.N. car il existe deux jeux indépendants sortis le même jour chez nous sur le Store (le 7 décembre dernier), deux jeux séparés donc qui se suffisent (presque) à eux-mêmes. Des différences il y en a, et même de l’innovation pour Gungrave VR U.N qui a été développé après Gungrave VR tout court, puisque l’épisode qu’on teste propose non plus seulement deux vues (une vue à la troisième personne pour 90% du jeu et 10% de vue subjective à certains moments) mais carrément trois vues différentes qui sont imposées selon les niveaux. Cette fameuse troisième vue revient au classique du genre et remet au goût du jour le scrolling horizontal propre à la série, et c’est là que ça se gâte …

Tant pis pour le suspense du test, cette vue de côté n’est finalement pas du tout une bonne idée en réalité virtuelle et n’a d’intérêt que pour l’hommage rendu aux premiers jeux de la série Gungrave. Alors que ce point de vue fonctionne parfaitement avec Bloody Zombies, la caméra trop rapprochée empêche d’anticiper les vagues ennemies venant de gauche comme de droite (mais aussi des hauteurs). Et à force de tourner la tête de gauche à droite pour visualiser le terrain, les nausées ne sont pas loin !

Graphiquement, le titre souffre d’autant plus de ce mode de vue qui ne rend pas honneur au personnage principal ni aux décors qui aliasent pas mal. La zone à explorer ne rehausse d’ailleurs pas le niveau puisque Gungrave VR U.N se situe exclusivement dans une usine désaffectée, sans extérieur ni variété.

Les animations sauvent un peu le tout grâce à leur dynamisme hérité du manga. Les ennemis en revanche, qu’on peut compter sur les doigts d’une main, ne sont pas aussi soignés et avancent assez machinalement, montrant toujours les mêmes pattern de coups sans surprise.

Côté sons, le bilan n’est pas très glorieux non plus : les musiques rock limite hard rock plairont peut-être mais ne sont pas très inspirées. Il y a bien des doublages disponibles en anglais et en japonais mais ceux de notre partenaire, très bavarde, sont souvent agaçants (l’action est bloquée quand elle parle) et surtout très forts.

Le gameplay quant à lui respecte les bases du genre et se montre malheureusement très vite répétitif, par sa simplicité apparente (tirer, refroidir ses armes, faire une roulade, faire tourner son cercueil pour frapper). Encore une fois, les développeurs d’Iggymob ont voulu conserver la marque d’antan de Gungrave si bien que cela manque cruellement de profondeur en 2019 …

Côté immersion, on est ainsi proche du néant dans toutes les phases en vue de côté (80% du jeu), un peu moins lors des moments en vues subjective et TPS. A se demander où est l’intérêt de proposer un titre avec ce gameplay en VR ? Comme quoi, toutes les idées de jeux vidéo ne fonctionnent pas forcément bien en réalité virtuelle …

 

Conclusion

Impossible de conseiller Gungrave VR U.N, sauf si vous êtes mordu affamé de la série. La réalisation plus que moyenne, entachée par le choix de la caméra de côté, en rebutera plus d’un. Et c’est sans parler de la durée de vie du titre (1h30-2h à tout casser) qui finit de réenterrer Gungrave dans les limbes du jeu vidéo. Si vous avez vraiment la nostalgie Gungrave, préférez-lui largement Gungrave VR tout court qui propose au moins une vue à la troisième personne bien plus agréable, ou mieux patientez jusque Gungrave G.O.R.E. qui devrait sortir cette année mais sur écran plat uniquement.

 

Test réalisé sur PS4 Pro
Gameplay5
Graphismes5.5
Sons5.5
Immersion3.5
Durée de vie3
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Le retour de Gungrave en jeu vidéo, PSVR qui plus est !
De l'arcade pure et simple rendant hommage à la série
Les moins
Un choix de vue de côté à côté de la plaque en VR
Un ratio durée / prix limite (15 euros pour 1h30)
Peu de variété d'action, de décors et d'ennemis
4