PlayStation 5 et DualShock 5 : PS5 Analyse d’un marché en plein virage

PlayStation 5 et DualShock 5 : PS5 Analyse d’un marché en plein virage

22 janvier 2020 0 Par Laurent Ganne

PlayStation 5 et DualShock 4 : Un module de fixation dorsale

Avant de commencer avec la PlayStation 5 (ou de la PS5), nous devons vous parler d’un accessoire sur PS4 ! Vous l’avez certainement vu passer, ce petit adaptateur destiné à la DualShock 4 qui permettra aux joueurs les plus exigeants d’ajouter quelques boutons supplémentaires à votre manette pour améliorer vos performances sur des jeux d’E-sport ou des titres dans lesquels chaque seconde compte. Ce module optionnel est à l’origine de cet article car il nous a fait nous poser plusieurs questions, notamment sur la future DualShock 5 et, tant qu’on y est, sur la PlayStation 5 et ses innovations.

On doit vous l’avouer, notre première réaction à la sortie de cette option a été : “Mais c’est pas un peu tard pour sortir un accessoire ? La PS4 est carrément en fin de vie ! ” . Les manettes de jeux professionnelles comme la Razer Raiju Ultimate ou la Nacon Revolution Pro ne sont pas données, leurs prix tournent autour des 200,00€. La fixation dorsale pour DualShock 4 est donc une alternative non négligeable pour apporter quelques fonctions “Pro” à vos parties à la maison. Il vous est possible d’attribuer jusqu’à 16 actions différentes aux deux touches dorsales pour un prix défiant toute concurrence : 29,99€ !!!

DualShock 4, Module boutons PS5 VR4Player

Une rétrocompatibilité des DualShocks

C’est bien en voyant ce Module de fixation dorsale que nous avons immédiatement pensé aux plans de la future DualShock 5 qui devrait disposer, elle aussi, si les brevets se confirment, de deux boutons supplémentaires placés à peu près à la même place ! Des photos volées et notamment une photo montre bien les deux prises mini jack présentes sur le brevet, ce qui nous fait dire que ce brevet est bien le bon ! (Photo ci-dessous à gauche) Nous nous sommes dit alors que l’arrivée si tardive de l’accessoire modulaire de la DualShock 4 n’était pas anodin, que son prix relativement bas n’était pas non réfléchi et qu’il aurait certainement un rôle à jouer avec la PlayStation 5 et la DualShock 5.

Une “bourde” sur le site de PlayStation France avait précisé récemment que tous les modèles de PlayStation 4 seraient compatibles avec, à la fois, la DualShock 4 mais aussi la la future manette PlayStation 5 DS5 !  Cette information n’est pas restée longtemps et a été corrigée. Certaines sources comme le site respawnfirst.com affirment que la PlayStation 5 sera compatible avec les manettes de jeu de la PS4. Nous aurions donc droit à une compatibilité dans les deux sens des manettes PS5 sur PS4 et Vice Versa.

PS5 PlayStation 5 Concept VR4Player Sony

2 nouveaux boutons (ou plus) sur la manette PS5 !

Nous pouvons donc revenir maintenant sur notre fameux accessoire de la DualShock 4. Sa mise en vente plutôt très tardive nous laisse supposer qu’il servira donc à “émuler” les deux boutons présents sur la future manette de la PlayStation 5. Cela veut dire que les joueurs pourront bien utiliser librement leurs vieilles manettes en deuxième joueur sur PS5. Cette attention particulière de la part de Sony ne semble cependant pas anodine.

En reprenant le brevet de la manette PlayStation 5 datant de Novembre dernier, on peut noter de nombreuses innovations. La barre lumineuse qui permettait le tracking de la manette sur Astro Bot (par exemple) a disparu, cet espace laisse place à une prise de recharge rapide USB-C. On y apprend également que la manette est équipée d’un micro intégré et que cette dernière serait connectée à internet en permanence. Pour finir, cette manette PlayStation 5 proposerait en sortie un son 3D avec deux mini Jack (droite gauche) et des fonctions Haptiques pour améliorer les sensations en jeu.

Jim Ryan, le PDG de Sony Interactive Entertainment s’est exprimé sur cette nouvelle manette PlayStation 5 :

“Si vous jouez avec des contrôleurs de rétroaction audio et tactile 3D, vous remarquerez que c’est un autre changement incroyable. Le simple fait de jouer à un jeu de course comme Gran Turismo Sport avec la manette PS5 est complètement différent. J’ai pu faire une bonne course avec ma DualShock 4 existante, mais si je fais l’expérience du ressenti de la fine surface de la route avec un contrôle haptique et d’un déclencheur adaptatif sur la DualShock 5, je ne peux pas revenir à l’original.

Un autre point intéressant vient d’un Tweet de PlayStation France qui semble Teaser les fonctions haptiques de cette future manette PlayStation 5 !

Une manette PlayStation 5 plus chère ?

“Se pencher dans les virages pour mieux tourner” doit faire référence aux gyroscopes intégrés dans la manette de la PlayStation 5. “Appuyer plus fort pour mieux se battre” indiquerait que les nouveaux boutons sous la DualShock 5 seraient donc haptiques et enfin “Dire Aïeuh! quand on se fait toucher” fait référence au micro présent sur le contrôleur.

Cela n’explique pas cependant pourquoi Jim Ryan précise que si on essaye une DualShock 5, on ne peux plus revenir à l’originale (DS4). Car jusqu’à présent, on changeait de manette avec la console. On ne s’est jamais demandé sur PS4 si on allait jouer avec une manette PS3 ou choisir la DualShock 4. Pourquoi aurions-nous à faire ce choix aujourd’hui ?

Cela nous amène à une idée. Il est donc possible que la manette PlayStation 5 coûte plus chère qu’une DualShock 4 (vu toute la technologie supplémentaire qu’elle intègre en plus). La possibilité de jouer sur PS5 avec des manettes PS4 permettrait aux joueurs (limites dans leurs finances) de ne pas prendre cette manette avec la console PlayStation 5. La DualShosk 5 pourrait donc être vendue séparément. Ce qui permettrait d’afficher un prix très intéressant pour cette première offre de PS5 sans manette. Le fameux “À partir de”. Si cette manette est vendue séparément, il n’est pas inimaginable que la manette soit lancée avant l’arrivée de la PlayStation 5. Les joueurs pourraient alors avoir un avant goût de la PS5 avant son lancement et tout le monde parlerait de ça ! De plus je vous rappelle qu’elle serait compatible avec tous les modèles de PS4 ! Il semble bien entendu plus évident que la manette PlayStation 5 sera bien vendue en même temps que la console… car le contraire serait du jamais vu chez PlayStation.

PS5 PlayStation 5 Concept VR4Player Sony

PlayStation 5 : Mais Pourquoi une DualShock 5 vendue séparément ?

C’est là que ça devient croustillant ! Une manette, jusqu’à présent, n’était que l’extension de la main du joueur vers la console… mais le marché est en constante évolution et s’apprête à passer un virage serré ! Celui du Cloud Gaming ! Comme vous le savez tous, Google propose avec Stadia une console virtuelle dans le Cloud. La console en elle même ne se limite qu’à la manette ! Si vous avez eu l’occasion de tenir une manette Stadia, vous vous êtes peut être aperçu qu’elle était plutôt lourde. Car une manette prévues pour le Cloud intègre d’autres technologies que celles d’une manette PS4. Hors on sait que cette DualShock 5 intègrera (Si le brevet se confirme et il semble le faire) un module Wifi qui permettra de connecter cette manette en permanence. L’utilité d’une telle fonction ne servirait pas à recevoir vos Emails sur votre manette… mais plutôt à plusieurs choses.

C’est là que la fonction de micro et l’avancée technologique de Sony en matière d’IA entre en fanfare. On peut imaginer une manette PlayStation 5 reliée dans le Cloud à un serveur d’intelligence artificielle, comme l’assistant SIRI sur les Iphones d’Apple qui comprendra ce que vous lui direz. Cette fonction aura son utilité dans le fonctionnement d’un Chat Vocal. Il se chargerait d’écrire toutes les phrases que vous lui dictez verbalement et de les afficher sur les écrans. Voilà peut-être comment vous pourrait “dire Aïeuh” si vous vous faites toucher ! Dans une version moins évoluée (donc plus probable), le micro de la manette vous permettrait de discuter avec les autres joueurs en ligne sans avoir besoin de casque audio micro gamer, mais dans ce cas pourquoi connecter la manette PlayStation 5 à internet ?

Xbox, XCloud PS5

L’avenir du jeu vidéo : Le Cloud

Notre théorie la plus probable concernant l’utilisation d’une manette PlayStation 5 reliée à internet est bien entendu le Cloud ! SONY ont bien compris que le marché changeait et que Stadia (ou d’autres), bien que non menaçant pour le moment, pouvait le devenir dangereusement. C’est donc le moment de ne pas se laisser distancer ! La possibilité d’avoir une manette connectée à internet sur votre réseau fibré ou wifi permettrait d’accéder à toute les fonctions que peut offrir le PlayStation Now dans le Cloud ! On pourrait donc jouer, avec un abonnement PlayStation Now, à des jeux en streaming en utilisant les serveurs Azure de Microsoft (Je vous rappelle que Sony et Microsoft ont signés un partenariat). Cela veut dire que l’on pourra, comme avec Stadia ou XCloud, prendre sa manette, commencer un jeu sur sa télé, sa console et le continuer sur son téléphone portable ou sa tablette sans allumer la console !

Le second intérêt pour Sony sera de pouvoir vendre des abonnements PlayStation Now présentant une grande partie de son catalogue en achetant uniquement une manette DualShock 5, d’ou notre hypothèse d’une disponibilité sans la console ! Cela permet donc d’avoir une offre “Entrée de gamme Cloud” au prix d’une manette à 120,00€ par exemple. On parle ici d’une offre comparable à celle de Stadia avec un module additionnel de type “Chromecast Ultra” (pas du prix de la manette seule) et de plusieurs offres matérielles PS5 seule ou PS5 avec une ou deux manettes etc.

Le troisième intérêt est de proposer le PlayStation Now sur tous les appareils disposant d’une connexion internet et d’un écran. Je veux bien évidemment parler des PC et des plus de 700 millions de joueurs qu’ils représentent. Non, il n’y aura pas d’exclusivités PlayStation qui sortiront sur PC. Mais les joueurs PC pourront certainement s’abonner au PlayStation Now (en achetant une manette PlayStation 5) pour disposer des jeux proposés sur cette plateforme ! Ça sera à Sony de jauger, ensuite, les sorties sur le Cloud pour ne pas court-circuiter ses ventes PS5 ! Mais tant que le réseau internet ne proposera pas de fibre dans tous les foyers, le physique sera encore là ! Cette transition se passera donc en douceur…

Google Stadia VR4player Débits internet

Le Cloud et la Rétro-compatibilité

Le dernier point intéressant avec le Cloud sera la mise en place d’une rétro-compatibilité de tous les jeux PlayStation depuis le cloud et le PlayStation Now. Bien que la console physique PS5 / PlayStation 5 soit rétro-compatible avec les jeux PS4 et PlayStation VR. Nous n’avons par d’information pour le moment qui valident une rétro-compatibilité complète des jeux Playstation 1, PS2 et PS3. On pourrait cependant imaginer que l’insertion d’un jeu physique PS1 dans la PS5 puisse débloquer sa version numérique dans le Cloud sur le PlayStation Now si ce dernier est disponible. La PlayStation 5 deviendrait ainsi (d’une certaine façon) complètement rétro-compatible !

La guerre des consoles entre Sony et Microsoft aura t-elle lieu sur cette génération… On y croit de moins en moins ! Si elle a lieu, elle viendra des joueurs rageux ! Car oui, Sony utilisera bien les serveurs Azure de Microsoft pour disposer d’un PlayStation Now plus performant mais le partenariat entre PlayStation et Microsoft est donnant / donnant. Ceux qui contrôleront le gaming de demain contrôleront à la fois le Cloud (Microsoft) mais aussi les appareils physiques munis d’un écran… et je vous rappelle que Sony vendent des téléviseurs, des téléphones portables, ils ont eu fait des consoles portatives comme la PlayStation Vita et peut-être bientôt reviendront-ils aux PC ou aux Tablettes… 

Pendant que certains joueurs passent leur temps à se “Fighter” sur les forums, perso, je pense que PlayStation et XBox sont en train d’avancer main dans la main ! 😉

PlayStation 5 PS5, Portrait robot de la future PlayStation par VR4Player

Et le PlayStation VR dans tout ça ?

On entend bien souvent dire que les 5 millions de casques PlayStation VR vendus sont ridicules par rapport aux 20 millions de ventes de Kinect ou aux 16,2 millions de vente de PlayStation Vita. De plus, autant Kinect que la PS Vita sont considérés comme des échecs commerciaux par beaucoup. Mais ce n’est pas sur le nombre de ventes que l’on peut juger d’un succès ou d’un échec d’un matériel mais bien sur sa rentabilité ! Un casque VR n’est rien d’autre qu’un écran, avec un système gyroscopique et un système de tracking… L’écran de la PS Vita a de plus était réutilisé dans le PlayStation VR, ce qui a permis de sensiblement réduire les coûts de fabrication. Le PlayStation VR était rentable dès son lancement et il est possible qu’avec 5 millions de PlayStation VR vendus, Sony ait réalisé, en réalité, plus de bénéfices avec le PSVR qu’avec la PlayStation Vita !  Si on imagine qu’un PlayStation VR coûte 100 euros pour sa fabrication, je vous rappelle qu’il était vendu à 399,00€ (c’est 300% de marge !) lors de son lancement et que SONY récupère environ 30% de chaque vente de jeux VR.

Le PlayStation VR n’est donc pas mort car il est rentabilisé aujourd’hui et peut donc être vendu à prix coutant pour s’introduire dans plus de foyers et faire découvrir la Réalité Virtuelle à un plus grand nombre. Il sera un parfait ambassadeur pour promouvoir le PlayStation VR 2 ou PSVR Pro. Car la VR a quelque chose de différent du jeu plat, on ne peut pas montrer sur une vidéo Youtube ce qu’elle procure, pour le savoir il faut essayer ! Voilà pourquoi SONY n’abandonna pas la VR sur PlayStation 5 car bien que cette technologie pose encore de sérieux problèmes dans le Cloud, la prochaine génération de console sera bien physique et le Cloud n’est pas encore un marché mur pour le moment. De plus, il n’apporte pas grand chose de nouveau pour le joueur (Les SSD vont très bientôt permettre aux jeux de se lancer presque instantanément et la 4K 60Fps stable et sans compression est déjà acquise). Le Cloud apporte beaucoup aux fabricants de Hardware qui vont pouvoir se passer des contraintes de gestion de stock et donc faire des bénéfices. La Réalité Virtuelle est, par contre, une véritable révolution du jeu vidéo pour les joueurs ! Elle propose un vrai changement de la façon de jouer et une véritable innovation du jeu vidéo depuis le début des années 80. De plus, elle est plus écologique ! (Écrans plus petits, pas de Cloud pour le moment)

Voilà pourquoi Sony ne devrait pas abandonner la VR …