PlayStation VR : STATIK ou comment promouvoir la pratique du Yoga Test Review

PlayStation VR : STATIK ou comment promouvoir la pratique du Yoga Test Review

17 janvier 2018 5 Par XtofVr

WARNING ! WARNING ! Je tiens à signaler que suite à la lecture de cette critique positive, et en cas d’achat du jeu ”Statik”, le site ”VR4player” et moi-même ne seraient être tenus responsable des manettes Dualshocks désintégrées, des consoles PS4 éventrées, des casques VR explosés. WARNING ! WARNING ! Zombies, Ectoplasmes, Revenants, et autre mort-vivants dénués de tout esprit de réflexion, passez votre chemin… WARNING ! WARNING ! Ceci est un avertissement. Ne vous lancez pas dans le jeu, vous vous videriez de votre sang-froid.

Créé par le studio Suédois Tarsier, ”Statik Institute of Rétention” est un VRAI BON JEU de réflexion (ou puzzle game) sorti fin avril 2017. Pour ma part c’est le meilleur jeu de réflexion en VR disponible à l’heure actuelle sur le playstation store. Attention !!!!! Le meilleur, UNIQUEMENT dans le sens : énigmes compliquées à résoudre, voir très compliquées. Il n’est pas le meilleur si vous voulez dézinguer des zombies, désintégrer des araignées géantes ou exploser des vaisseaux etc….. Il n’est pas le meilleur si vous voulez hurler de terreur, si vous voulez frissonner d’effroi ou passez vos nerfs sur des ennemis surarmés venus de l’autre bout de la galaxie. Il n’est pas le meilleur si vous voulez être bluffé visuellement ou si vous voulez vivre un moment de zénitude et de décompression….

Non Statik est juste le meilleur si vous voulez faire fonctionner votre CERVEAU, ou le faire fumer, ou le faire disjoncter. Il est juste le meilleur si vous voulez tester la résistance de la manette Dualshock projetée contre un mur ou la solidité de la structure plastique de la PS4pro. Il est juste le meilleur si vous voulez savoir à quelle température le casque VR va se mettre à fondre.

”En clair, ce jeu a le mérite de vous courrir sur le système surtout lorsque vous bloquez depuis plusieurs put…. de jours de bor…. de chio……. sur une énigme de mer… !!!!!!!!” anonyme

Pour continuer, je voudrais souligner qu’on parle souvent dans les médias de la qualité de vie Suédoise. De l’indice du bonheur de vivre en Suède. De l’atmosphère douce qui règne en Suède et patati et patata…..

‘Mais quel peuple peut être à ce point déjanté pour nous avoir pondu un jeu pareil ! Ils sont fous ces vikings !!!” anonyme

Pour terminer, prévoyez des séances d’Hatha Yoga, si au bout de 3 heures de jeu, vous vous apercevez que vous venez d’éteindre votre PS4 sans avoir avancé d’un iota. La pratique d’une dizaine “d’Asanas” (postures) lors d’une séance de “Yoga du Soir” seront nécessaires et indispensables avant de vous coucher…. Vous êtes prévenu(e)s.

STATIK, LE MENU, L’INTERFACE

On peut jouer assis confortablement dans un fauteuil. C’est déjà un point positif. Le menu est très simple. Pas de PSmoves à régler puisque seule la manette Dualshock est acceptée, pas de calibration au départ du jeu, si ce n’est de temps en temps d’appuyer sur la touche option pour recalibrer la caméra. Les options sont sommaires : afficher des Sous-titres (en anglais),  et la possibilité de partager le jeu avec une autre personne jouant sur la télévision (?).

“To play the multiplayer puzzles, connect a device to this PS4 system using the PS4App, select the “second screen” feature and go back to the main menu”

PS : A mon humble avis cette option permettra au nouveau couple de tester la solidité de leur union.

Le vrai point négatif comme pas mal de jeux VR présents sur le playstore, c’est qu’il est disponible uniquement en anglais. Et pour ce style de jeu c’est un vrai problème car même avec les sous-titres anglais, si vous possédez ”a middle english”, il est parfois difficile de comprendre ce que nous dit le Dr Ingen, le maître des lieux. Ce qui sera un VRAI problème (pour ma part) dans 4 des 14 épreuves de Statik … Pour les autres il n’y a pas de problème. De toute manière ce jeu va vous énerver, alors un peu plus ou un peu moins….

LE SCENARIO

Vous vous réveillez dans ce que l’on pourrait appeler une salle blanche, une salle d’examen, une salle d’interrogatoire, avec les mains liées à un appareil technologique des plus complexe et affublé d’une sorte de camisole de force. Sur votre gauche, un chercheur en blouse blanche, le Dr Ingen, vous parle tout en prenant des notes. Il n’est pas difficile de comprendre que vous êtes devenus son cobaye, que vous devrez traverser différentes épreuves des plus ardues pour espérer pouvoir sortir de cet asile de fou et que pour traverser ces épreuves sans trop de dommages vous devrez faire preuve d’intelligence, de perspicacité, de finesse, d’ingéniosité, d’inventivité et de toute sorte d’autres aptitudes aussi essentielles.

Statik se compose de 14 épreuves, 14 énigmes au total qui se révèleront aussi fourbes, tortueuses, vipérines et perfides que le Dr Ingen semble aimable et courtois. Et il est aimable et courtois le fourbe, avec sa voix doucereuse à faire hérisser la pilosité sourcilière du Dalai-Lama.

Autant vous dire que je ne mise pas un kopeck sur la réussite de la plupart d’entre vous :-)))) Yek yek yek !!!!  Je plaisante bien sûr. :-)))))) Bien au contraire, je vous conjure de relever le défi et de prouver au Dr Ingen que nous autres, visiteurs de ”VR4player”, sommes à la hauteur.

LE GAMEPLAY

On comprend vite pourquoi les PSmoves ne sont pas sollicités dans ce jeu. La résolution des énigmes passe par la manipulation des différentes touches de la Dualshock. Pour débloquer les terribles mécanismes qui entravent vos mains virtuelles, il faudra trouver ”quelle touche fait quoi”… Et s’en souvenir… Et les possibilités sont nombreuses… Et ça ne simplifie pas les choses… Et ça m’énerve… Et on a envie d’envoyer tout paître… Car tout y passe : les touches R1, R2, L1, L2, les joysticks (la pression sur les joysticks également), la surface pad, et les 8 touches haut, bas, gauche, droit, O, X, triangle et carré…

On ne se déplace pas dans le jeu, donc l’argument du “motion thickness” ne tiendra pas si vous n’arrivez pas à terminer le jeu. Je vous préviens. Vous êtes en présence d’un vrai casse-tête… dans le vrai sens du terme. Ça va vraiment vous casser la tête. A chaque résolution d’une énigme, une autre deviendra disponible. Même si le thème principal se trouve être “les mains fixées à des machines des plus démoniaques” par intermittence vous vous trouverez dans un décor d’allure neutre, spatial, avec des parties de cubes qui apparaissent et dont vous devrez savoir quoi en faire…. On nage dans l’inconnu, dans les méandres du cerveau humain.

Le bémol de Statik, si on passe le fait de nous mettre les nerfs en compote, c’est que : sur les 14 épreuves, durant 4 expériences je n’ai absolument rien compris. Alors pour ceux qui se demanderont où j’ai bloqué, je certifie que mon anglais est très scolaire. Un anglais scolaire option ”fond de la classe avachi sur la table”… voir même ”option dans les nuages”. Heureusement il s’agit d’épreuves du style ”questionnaire” ou ”test de rorschach” et que l’on réussisse ou pas, on passe quand même au niveau supérieur. Il n’en va pas de même pour les 10 autres restantes.

Les graphismes

Pour être honnête ils sont sympas et la 3D est bien faite, mais globalement on s’en moque. Personnellement, je trouve que ça ne scintille pas et que le rendu est correct mais peut-être que d’autres diront que c’est flou et que c’est moche… On s’en fout. Je ne suis pas là pour essayer de vous convaincre que le jeu est beau, mais pour essayer de vous prévenir de la dangerosité de ce jeu avant que vous ne vous transformiez en Serial Killer de PS4.

En gros même si le contenant est très très convenable, c’est le contenu le plus important.

Le son

Elle rend folle….. une vrai musique d’asile de fou. Elle t’empêche de réfléchir. C’est de sa faute si je bloque, si je débloque !!!! Non je plaisante. Je plaisante… C’est pire !!!! Une vraie petite balade de musique d’ascenceur accompagnée de la voix très énervante du Dr Ingen qui te nargue en permanence. On est dans le domaine de la torture !!!! C’est à tester de toute urgence.

Conclusion et durée de vie

Vous l’aurez compris j’espère, cette critique a été écrite au second degré et j’ai énormément apprécié ce jeu. Je dois avouer que la satisfaction n’est que purement intellectuelle quand on réussit à finir un niveau. Ce n’est peut-être pas la meilleure des satisfactions et je comprends si d’autres privilégient d’autres émotions, d’autres motivations (la peur, l’action, la rapidité, les réflexes etc…). Mais bon, c’est malgré tout une sacrée satisfaction de réussir à finir ce jeu surtout lorsque votre belle soeur, elle, ne passe pas le premier niveau….. Yeeeeeaaaahhhhhh !!!!! :-))))))

Pour finir et pour éviter de vous prendre en traître,  il faut passer du temps et avoir beaucoup de patience. Le jeu pourra durer plusieurs jours sans que vous avanciez d’un pouce ou quelques heures si vous avez hérité des gènes d’Albert Einstein.

Ma note sera excellente car c’est le premier jeu en VR qui fait vraiment office de Casse-Tête VRAIMENT difficile et VRAIMENT énervant. Rien que d’écrire la chronique j’en ai des sueurs froides. Passez cela, il n’y a VRAIMENT rien d’autre à en tirer. Vous êtes prévenu(e)s.

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PlayStation 4 Pro
Énigmes9
Gameplay8
Scénario8
Graphismes7
Bande son7
Ratio Prix / Durée de vie9.5
Accessibilité (Langue)4
Note des lecteurs4 Notes8.3
Les plus
La difficulté des énigmes
L’ originalité des énigmes
Le jeu est énervant
Le jeu est très énervant
Les moins
Uniquement en Anglais
Le jeu est vraiment très énervant
7.5