PlayStation VR : Hellsplit, Dark Fantasy gore sur PSVR

PlayStation VR : Hellsplit, Dark Fantasy gore sur PSVR

18 janvier 2018 3 Par Laurent Ganne

Hellsplit, annoncé en fin d’année dernière, sera un jeu d’aventure d’horreur, gore et réaliste à l’ambiance Dark Fantasy en VR. Voilà largement de quoi mériter qu’on revienne sur ce titre prometteur.

Le studio Deep Type Games l’a annoncé en octobre dernier : Hellsplit, leur tout premier projet VR, sortira sur tous les casques majeurs du marché. Et s’il se focalisent actuellement sur le développement de leur jeu sur HTC Vive, Hellsplit sortira bel et bien en 2018 sur PSVR.

Imaginez les plus sombres donjons de Skyrim VR, augmentez le réaliste à la sauce moderne au détriment du RPG et oubliez les timides décapitations du titre de Bethesda pour plonger dans l’horreur virtuelle mais bien gore du Dark Fantasy pur et dur. C’est à priori ainsi qu’on pourrait résumer Hellsplit, sorte de Skyrim darksoulisé en VR. Et rien que là, les amateurs du genre signent de suite. Jugez plutôt les ambitions des développeurs :

  • un système de combat au corps-à-corps qui prend en compte la physique de manière réaliste
  • l’usage d’armes médiévales : épées, masses, boucliers, haches
  • prise en compte des blessures, toujours de manière réaliste, allant sans vergogne vers le gore
  • modélisation complète de son avatar (pas de moignons flottants)
  • gestion de l’ombre de tout son corps, visible au sol ou selon les lumières
  • gestion poussée du poids de l’équipement
  • combos basés sur la combinaison de différentes touches
  • système de collisions toujours RÉ-A-LIS-TES : votre avatar pose les mains sur les murs, ouvre les portes sans passer à travers, etc.
  • mouvements en général toujours basés sur le réalisme on vous dit : comprenez qu’on se déplacera à vitesse “normale” (sans doute un jauge d’endurance à venir ?)
  • un vrai jeu d’aventures qui inclut une histoire, des secrets et des quêtes
  • des graphismes, vous l’avez deviné, qui se veulent réalistes, loin du design cartoon de World of Warcraft mais plus proches d’un Skyrim VR moderne
  • une atmosphère vraiment effrayante
  • un mode histoire et un mode entraînement pour maîtriser les différentes armes du jeu

Tout premier trailer de Hellsplit qui sert plus de démo technique :

L’attente sera sans doute longue, très longue avant de mettre les Move (lesquels ?) sur Hellsplit quand il sortira sur PlayStation VR. L’ambiance du titre de Deep Type Games intrigue dans tous les cas et promet une belle immersion en VR, comme de belles frayeurs. Quand on voit combien les donjons de Skyrim VR sont un plaisir à découvrir en réalité virtuelle, on ne peut qu’être curieux d’en apprendre plus sur ce jeu. vrplayer.fr ne manquera pas de vous tenir informés sur Hellsplit, un titre qui en montre peu pour l’instant mais qui semble prometteur sur le papier.