Ce que le Project Scarlett nous apprend sur la PS5 et le PlayStation VR

Ce que le Project Scarlett nous apprend sur la PS5 et le PlayStation VR

12 juin 2019 3 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

La conférence ShowCase de Microsoft qui a eu lieu au Microsoft Theater (à domicile) à Los Angeles dimanche dernier nous a permis de découvrir l’ébauche de ce que sera le Project Scarlett, à savoir, la prochaine génération de consoles de Microsoft. Ce projet devrait comporter deux consoles, la première la Lockhart devrait se destiner, un peu à la manière de la XBox One S Demat au marcher du Cloud Gaming XCloud. La seconde console l’Anaconda sera la plus puissante des deux consoles et devrait être la véritable rivale de la PlayStation 5.

Le 19 avril dernier, Marc Cerny décidait de communiquer sur quelques caractéristiques de la PlayStation 5, officialisant ce que l’on vous dit depuis octobre 2018 sur VR4Player. Il est très intéressant de comparer les annonces respectives de Sony et Microsoft pour y voir un peu plus clair.

SONY PLAYSTATION 5

• CPU AMD 8 cœur RYZEN ZEN 2

• GPU AMD NAVI de Radeon gravé en 7 nm

• Mémoire GDDR6 plus que probable

• Ray-Tracing

• La PS5 sera rétro-compatible avec les jeux PS4

• La PS5 sera compatible avec le PlayStation VR

• Unité personnalisée pour l’audio 3D 

• Disque dur SSD fait sur mesure pour la PS5

MICROSOFT PROJECT SCARLETT

• CPU AMD 8 cœur RYZEN ZEN 2

• GPU AMD NAVI de Radeon gravé en 7 nm

• Mémoire GDDR6 confirmée

• Ray-Tracing

• Le “Project Scarlett” sera rétro-compatible avec toutes les XBox

• Pas de VR annoncée

• Disque dur SSD fait sur mesure pour le Project Scarlett

PlayStation 5 - PS5 Concept Design VR4Player

PlayStation 5 VS Xbox Scarlett : Ça se tient sur le papier

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pratiquement aucune différence entre la fiche technique annoncée par Mark Cerny et celle annoncée par Microsoft. Ce qui fera la différence de puissance entre les deux consoles de salon sera la fréquence d’horloge choisie pour les processeurs (Attention au refroidissement ! ). Voilà peut-être la raison qui fait que chaque acteur va attendre l’annonce de l’autre en en disant le moins possible… La console qui sortira en deuxième sera la plus puissante… car on ne parle alors que de réglages de dernières minutes.

Il y a cependant une information essentielle que Microsoft a divulgué durant cette conférence. Le processeur APU de la Scarlett (CPU + GPU) développé avec AMD offrira une puissance 4 FOIS supérieure à celle fournie par la XBox One X ! La PlayStation 5 devrait donc avoir les mêmes caractéristiques. Pour un joueur console, annoncer publiquement qu’un processeur sera 4 fois plus puissant qu’une Xbox One X revient à dire que le Project Scarlett aura une puissance de 4x 6 Teraflops soit au final une console délivrant 24 TéraFlops ! Dans notre Concept Design PS5, nous nous sommes fait limite insulter en annonçant 14 TeraFlops et on était encore loin du compte ! Whoua ! Incroyable … Bon retournons de suite sur terre !

Project Scarlett PS5

24 TeraFlops ! WTF ?

Microsoft annonce clairement la couleur :

Le cœur de notre console de nouvelle génération est notre processeur de conception sur mesure exploitant les dernières technologies Zen 2 et Navi de nos partenaires AMD. D’un point de vue purement processeur, cette configuration est quatre fois plus puissante que la Xbox One X.

AMD étaient bien présent à l’E3 et viennent d’officialiser leurs nouvelles générations de GPU Radeon Navi, les Radeon RX 5700 XT et Radeon 5700, deux cartes destinées à concurrencer les GeForce RTX 2060 et 2070. Les performances sont très bonnes mais n’arrivent pas à dépasser le niveau d’une RTX 2080, les nouvelles Radeon font l’impasse sur le Ray Tracing en temps réel. La puissance de calcul démarre à 7,95 TFLOPS (RX 5700), jusqu’aux 10,14 TFLOPS pour la RX 5700 XT. Vous pouvez oublier de suite les 24 TFLOPS sur une console de salon (Si c’est le cas, ça sera une sacré surprise !). Microsoft ne nous donnent pas suffisamment de détails pour comprendre de quoi ils parlent. Il est possible que Microsoft parlent en fait de la puissance de la machine sur XCloud avec des serveurs de malade… ??? On pourrait atteindre ainsi ce 4 Fois plus puissant (24 TFLOPS). Ces cartes offrent cependant un gain de performances supérieur de 14% par rapport à une Radeon RX Vega 64. Concrètement, l’AMD Radeon RX 5700 XT bat la GeForce RTX 2070 dans un spectre de jeux.

Microsoft annonce également un Framerate de 120 FPS et une compatibilité avec la 8k… Sony avait annoncé de son côté la possibilité d’upscaler des jeux en 8K avec la PlayStation 5. Encore une fois, il faut faire très attention à ce qui est dit dans ce trailer Scarlett car une rtx 2080ti tourne à 30 images par seconde en 4k et raytracing. La 4k représente 8 millions de pixels à gérer, pour la 8k c’est 33 millions de pixels à gérer ! Alors on est encore très sceptiques sur ces chiffres annoncés… Ça sent l’entourloupe ou une puissance distante sur des serveurs XCloud …  mais dans ce cas, ça ne sera que de la théorie car aucune connexion internet ne peut streamer de la 8K à 120 fps pour le moment.

FP16 et FP32 … C’est quoi ça ?

Pour faire simple, un système informatique va devoir calculer différentes tâches. Certaines d’entre elles seront plus simples que d’autres à calculer. La PS4 Pro supporte le calcul en FP16 (moins précis) et en FP32 (plus précis) alors que la Xbox one X ne supporte que le FP32. L’intérêt de supporter les deux types de calculs et de pouvoir mélanger dans un algorithme des opérations de différents niveaux de précision supportés par le GPU, FP16 et FP32, pour n’exploiter les instructions plus lentes et plus gourmandes que là où elles sont réellement nécessaires. Sur un Benchmark, une carte vidéo compatible affichera donc deux puissances différentes. La PS4 Pro dispose d’une puissance de 8.396 TFLOPS en FP16 et 4.198 TFLOPS en FP32. La XBox One X en FP32 uniquement dispose de 6.001 TFLOPS. Le GPU Radeon RX Vega 64 dispose d’une puissance de 25.3 TFLOPS en FP16 et de 12.66 TFLOPS en FP32. Le véritable paramètre pour comparer la PS4 PRO, la Xbox One X et la Radeon RX Vega 64 est donc le FP32. La Nouvelle Radeon RX 5700 XT NAVI vient donc se placer pas très loin derrière une GTX 1080TI 11Gb qui est à l’heure actuelle une carte pas dégelasse sur PC ! Si Microsoft fait référence à une puissance en FP16, on atteint bien les 25 TFLOPS mais cette donné  n’est en aucun cas comparable à celle de la One X en FP32.

La Radeon RX 5700 XT bat la RTX 2070 dans “Assassin’s Creed: Odyssey”, “Battlefield V”, “CoD: Black Ops 4”, “Far Cry: New Dawn”, “Metro” Exodus, “La division 2”, “The Witcher 3”, et “Ghost Recon: Wildlands”. Si on ajoute les 14% de puissance en plus par rapport à une Radeon RX Vega 64, on obtient donc au final, une puissance de 14,43 TFLOPS FP32, soit une PS5 3,44 fois plus rapide qu’une PS4 Pro et une Xbox Scarlett 2,4 fois plus rapide qu’une Xbox One X !

On garde donc notre estimation autour des 14 Teraflops ! Peut-être 12, peut-être 16 TFLOPS… On ne change rien à nos premiers pronostiques. Il reste quand même une dernière chose à préciser. Les nouvelles Radeon AMD NAVI font l’impasse sur le Ray Tracing en temps réel, ce qui ne sera pas le cas des consoles PS5 et XBox Scarlett… On peut donc s’attendre à des surprises au niveau de l’optimisation des APU car ils seront des produits fait sur mesure pour nos consoles de jeux de salon. Il est important de préciser également qu’une console est entièrement optimisée pour le jeu et n’a rien d’autre à gérer derrière contrairement à un PC ! Il est probable que la prochaine génération de PlayStation et de Xbox fassent pâlir les pros PC… surtout sur le rapport Prix / Puissance…

Du côté du SSD, Microsoft annonce des performances 40 fois supérieures à un disque SATA classique. De son côté, Marc Cerny avait lui aussi annoncé des chiffres, sur un test réalisé sur Spiderman, le jeu d’Insomniac Games. La même action sur un devkit de PlayStation 5 prenait 0,8 seconde avec son SSD amélioré là ou elle prenait 15 secondes avant. Soit une vitesse 20 fois plus rapide sur un temps de chargement… Microsoft n’en disent pas plus, il est donc important de se méfier des ces phrases d’accroche marketing qui veulent à la fois tout dire et rien dire !

PlayStation VR 2 Sony VR4player

Toujours pas de Réalité Virtuelle sur Xbox Scarlett ?

On se souvient des propos de Phil Spencer en avril 2017 concernant le “Project Scorpio” :

Nous allons donc soutenir la réalité virtuelle sur le Projet Scorpio. Nous l’avons dit sur scène. Nous appuierons la VR sur le Projet Scorpio, nous allons le faire, je pense que c’est important, je pense qu’il existe de superbes expériences VR immersives.”

Souvenez-vous également de ce qui était clairement indiqué sur le site Microsoft au lancement de la XBox One X (Projet Scorpio), cette mention a été retirée quelques semaines plus tard :

“La seule et unique console capable d’afficher des jeux en vraie 4K et de la Réalité virtuelle en haute fidélité.”

Mike Nichols, Chief marketing chez Xbox confirmait en juin 2018 que Microsoft n’avait rien de prévu concernant la réalité virtuelle ou la réalité mixte sur Xbox. Dans la même période, Mike Ybarra, vice-président de Xbox, expliquait l’absence de VR sur Xbox. Il évoquait « de nombreux défis à relever avant d’amener la technologie dans le salon ». Puis est arrivé la vague d’annonce de Microsoft (Phil Spencer), Electronic Arts (Andrew Wilson), Disney (Cars3) ou Apple (Tim Cook) qui avaient subitement tous le même discours comme si ils sortaient tous d’une réunion avant de communiquer la même phrase : “Nous croyons plus en l’AR qu’en la VR ! “, “La VR n’est pas encore au point”…

Microsoft aurait pu communiquer sur la VR et le Project Scarlett durant sa conférence de dimanche dernier mais le mot VR n’a jamais été prononcé. Nintendo ont proposé de la VR avec une console en 720P et 1 Teraflop, Sony l’ont fait sur PS4 et PS4 Pro… Microsoft n’auront plus d’excuses pour ne rien proposer en VR avec une console de 14 Téraflops ou plus (24 Teraflops ! ). Il devrait logiquement y avoir de la VR sur la prochaine Gen de XBox. Si ce n’est pas le cas, ils admettront peut-être que la VR dérange car si cette technologie se propageait dans tous les foyers, sa forte nécessité de puissance pourrait mettre à mal les projets de Cloud Gaming… Entre la Réalité Virtuelle et le Cloud Gaming, la technologie la plus mature est clairement la VR !

On vous rappelle le dernier dossier publié par L’UFC-Que-Choisir. L’association a pu recueillir 32 millions de données et ainsi se faire une idée précise du débit moyen dans l’hexagone. Il en ressort que 6,8 millions de Français restent coincés à moins de 3 Mb/s ! 52,2% des consommateurs sont éligibles à une offre très haut débit (équivalant à 30 Mb/s en débit descendant) alors que 19,1% de la population n’a pas encore accès à un bon haut débit (plus de 8 Mb/s). Mais les 30 Mbit/s annoncés ici correspondront certainement à 15 Mbit/s sur le test d’éligibilité de Google Stadia … N’oubliez pas que Spanks avec des crêtes à 92 Mbit/s obtient un débit de 36,714 Mbit/s sur le test Stadia ! En France, le débit internet moyen est de 8,9 Mbps… loin derrière nos voisins. La fibre c’est bien, c’est cool, c’est rapide et c’est surtout… pas accessible à tout le monde. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article ci-dessous sur Google Stadia : 

Google Stadia VR4player Débits internet

Partagez nos articles !