PlayStation VR : Operation Warcade le jeu d’arcade testé sur PSVR

PlayStation VR : Operation Warcade le jeu d’arcade testé sur PSVR

12 avril 2018 1 Par Cyril Thevenot

Operation Wolf ça vous parle ? Vous avez dépensé à l’époque de nombreuses heures et de nombreuses pièces de 5 et 10 francs (Et oui ça date) dans la salle d’arcade la plus proche de chez-vous ? Operation Warcade du studio Ivanovitch Game propose de déplacer chez vous votre salle d’arcade préférée et de vous replonger dans vos souvenirs de guerrier, en revivant une expérience similaire mais cette fois-ci de chez vous avec votre casque PSVR. Allons nous revivre la même ambiance gonflée à la testo, nous replonger dans la peau de Schwarzi et de son film commando ou celle de Stallone avec Rambo, Operation Warcade tiendra t’il la comparaison avec Operation Wolf, l’opération séduction a t’elle fonctionné ? Si vous lisez le Test de VR4player.fr vous le saurez 😉

Menu et Interface d’Operation Warcade :

 

Operation Warcade sur PSVR
Operation Warcade sur PSVR
Operation Warcade sur PSVR

Après le lancement de l’application Operation Warcade, nous nous retrouvons dans une salle d’arcade donnant le ton sur l’objectif visé par le studio et l’opération séduction. En ce lieu, vous aurez l’étape de détection des controleurs rappelant les trois possibilités : Dualshock, PS move et AIM controller.

Puis après une longue phase de chargement, montrant un béret vert à la mâchoire bien carrée, Uzi en main rappelant là encore l’époque bénie des films où tout se réglait à grands coups d’Uzi : Cobra… (On sent que ça va défourailler) nous nous retrouvons sur notre borne d’arcade dans le menu des possibles. Les options sont limitées : classement des joueurs, choix des langues, vibration, effacer les données ou les restaurer.

C’est simple, clair, pas de fioritures inutiles, on reste bien dans l’esprit à savoir l’efficacité. Le jeu se compose de 6 parties chacune contenant 6 missions. Chaque mission finie débloque la mission suivante et chaque partie finie complète la suivante. Sur cette page de menu vous pouvez sélectionner votre contrôleur, parcourir les trophées et revenir aux options de réglages. Il vous est proposé dans Operation Warcade de vivre le jeu selon deux angles différents. Dans Operation Warcade vous aurez le choix de vivre le jeu soit avec le mode Classique 3D Edition vous faisant vivre l’expérience depuis une borne d’arcade, soit directement dans le jeu (comme si vous aviez la tête dans la borne d’arcade) avec le mode Immersive Edition. Toutefois il est à noter que le mode Classique 3D Edition ne sera pas disponible avec tous les contrôleurs (nous y reviendrons).

Operation Warcade sur PSVR
Operation Warcade sur PSVR

Le Scénario :

Le scénar heuuu comment dire inexistant ou du moins tout implicite. Un guerrier solitaire défit une armée entière aux quatre coins du globe, libère des otages… bref, rien de neuf sous les tropiques mais il reprend les thèmes de nombreux jeux de bornes arcades des années 80 – 90.

Le Gameplay : il y a le choix !

Operation Warcade sur PSVR
Operation Warcade sur PSVR

Le gameplay d’Operation Warcade est ce qu’il y a de plus sommaire. Ouvrir le feu, éviter les projectiles ennemis et flinguer ou détruire tout ce qui bouge. Pas besoin d’avoir fait Science Po pour en prendre la maîtrise. Nous avançons dans le jeu comme sur un rail shooter mais latéralement cette fois-ci. Là encore rien de surprenant nous sommes dans la même veine que son ainé Operation Wolf.

Le jeu est jouable avec les PS move, L’ AIM Controller, la Dualshock. Il nous est possible quelque soit le contrôleur utilisé d’ouvrir le feu avec son arme et de jeter des grenades, rien de sorcier. Dans Operation Warcade, les munitions de votre arme principale sont infinies. Les grenades en revanche ne le sont pas, il faudra veiller à repérer les caisses de munitions trainant sur le champs de bataille pour combler de nouveau les stocks. Ces caisses peuvent d’ailleurs donner des grenades spéciales (grenades Freeze). Au cours des missions d’autres armes vous seront temporairement proposées comme un fusil de sniper, arc, un fusil vous permettant d’attirer à vous en lévitation tous objets (humains, véhicules, mobilier urbain) et de les projeter afin de créer un maximum de dégâts.

Il est possible dans Operation Warcade de varier le plaisir en prenant place dans des véhicules, bâtiments ou lieux spécifiques et de temporairement poursuivre votre opération de nettoyage. Pour ce faire prêtez attention à l’icône qui une fois touché déclenchera le nouveau point de vue. Vous pouvez même piloter un avion. Cependant ces plaisirs sont entrecoupés de chargements qui rythment négativement la partie. Par ailleurs le jeu peut avoir des bugs sans doute qu’une mise à jour réglera le problème.

 

  • AIM Controller :

Operation Warcade est jouable avec l’AIM. L’idée d’intégrer la gestion de l’AIM controller est excellente, elle vous replonge à l’époque ou vous faisiez face à la borne, une reproduction plastique d’un Uzi à échelle 1 que vous vous serviez comme contrôleur. Votre arme a deux fonctions : tir et lance – patates. Avec l’AIM vous n’aurez pas accès au mode Classique 3D Edition, c’est dommage car nous aurions été là au plus prêt d’Operation Wolf.

  • Ps move :

Les PS move vous donnent droit d’accès aux deux modes de jeu (Classique 3D Edition et Immersive Edition. De votre main droite vous tenez votre arme et de votre main gauche vous lancez les grenades. Chose sympa dans le mode 3D Classique Edition vous faites face à votre borne d’arcade et sur un lancé de grenade, vous voyez votre bras lancer la grenade dans l’écran.

  • Dualshock :

La dualshock comme les PS move donne accès aux deux modes de jeu. Rien de particulier à noter sauf que vos mains sont resserrées et visuellement c’est pas ce qui ce fait de mieux (je chipote).

Operation Warcade sur PSVR
Operation Warcade sur PSVR

Les Graphismes :

Ce qui aurait pu être un point fort du jeu ne l’est pas. Operation Wolf était à son époque riche de décors, nous parcourrions comme dans un traveling la mission, c’était coloré, des explosions de partout, c’était vivant et hautement immersif. Operation Warcade au moyen du PSVR aurait du faire au minimum comme son ainé niveau immersion. Il en est malheureusement rien. C’est lent, les décors sont pauvres : quatre arbres qui se battent en duel, un cours d’eau où l’on voit le fond, les projectiles ennemis on les cherche. Les véhicules (hélico, VAB) apportent un peu d’intérêt mais tout est gâché par un flou et de l’aliasing omniprésents. Cependant, en mode Classique 3D Edition les graphismes sont plus fins, moins d’aliasing, on vit une nouvelle expérience. Le jeu prend une tout autre dimension.

La Bande Son :

De ce coté ci c’est du classique, du bruit et de la musique old school. No comment.

Conclusion :

L’idée de mettre au goût du jour Operation Wolf avec Operation Warcade était excellente. Le gameplay de ce genre de jeu se marie parfaitement avec l’utilisation de la VR. Mais à trop vouloir surfer sur la vague nostalgique, on s’y noie surtout quand la nouvelle mouture 2018 n’arrive pas à la cheville de son ainé. En revanche l’intégration du mode Classique 3D Edition en plus du mode Immersive Edition est un vrai plus. En outre, il est graphiquement plus fin, on se croit sur une borne d’arcade. Ce mode apporte beaucoup de consistance au titre. Perso c’est celui que je préfère.

Le jeu coute 20 euros sur le store, 15 auraient été mieux. Il manque au titre du fun (hors mode Classique), du rythme pour que la magie opère malgré le système de changer de points de vues. Piloter un avion c’est sympa, ça varie. Ce jeu mieux réalisé cartonnerait, il y a de l’idée, c’est dommage il manque pas grand chose.

Il reste néanmoins sympathique, les passionnés de bornes d’arcade seront plus réceptifs au titre que la nouvelle génération

 

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
SCENARIO3
GRAPHISMES4.5
GAMEPLAY6
BANDE SON5
REJOUABILITE6.5
IMMERSION6
RATIO PRIX / DURÉE DE VIE4
Note des lecteurs4 Notes6.9
Les plus
Cote d'amour d'Operation Wolf
Gameplay
Mode Classique 3D Edition
Les moins
Aliasing
Il manque quelque chose
5