[TEST] Vader Immortal PlayStation VR, le test du portage sur PSVR

[TEST] Vader Immortal PlayStation VR, le test du portage sur PSVR

8 septembre 2020 0 Par majaw

Partagez nos articles !

Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player

En attendant la sortie de Star Wars Squadrons, la série Vader Immortal est enfin arrivée sur PlayStation VR le 25 Août 2020, au prix de 26.99€ sur le Ps Store Europe. Le jeu développé par ILMxLAB et édité par Disney Interactive était sorti en mai 2019 pour son 1er épisode et en novembre 2019 pour le 3ème et dernier sur l’Oculus store exclusivement. Les possesseurs de PSVR ont la chance de voir porter ce « jeu » et la licence Stars Wars avec tous les épisodes en même temps.

Alors je vais être franc, je ne sais pas dans quelle catégorie je dois le mettre car il est, à mon avis, entre l’expérience et le jeu complet avec ses 3 chapitres.

Je vais donc choisir de l’évaluer comme un jeu complet du fait de son prix, en prenant en compte ce qui nous a été proposé depuis 4 ans bientôt sur PSVR. Alors qu’est-ce que ça vaut ?

Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player
Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player
Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player
QuickTest

Scénario :

L’histoire de Vader immortal se situe entre l’épisode 3 “La revanche des Siths” et l’épisode 4 (ou le 1er film Star Wars de la trilogie d’origine) “Un nouvel espoir” et vous place dans la peau d’un contrebandier capitaine de son vaisseau et accompagné de son droide Z0-E3 copilote mais aussi mécanicien de l’équipe.

Vous passez en hyper espace pour fuir une situation gênante mais tout ne se passe pas comme prévu et vous déviez de votre cap. Rapidement vous êtes accosté par un vaisseau amiral de l’empire galactique dirigé par le général Karius, qui vous ordonne de le suivre pour un contrôle, mais tout ceci est « louche » et vous n’allez pas tarder à découvrir leurs véritables motivations à votre sujet.

Vous êtes donc conduis sur la planète Mustafar au sein du QG de Dark Vador pour une quête dont vous n’imaginez pas l’importance. Il est utile de préciser que le scenario a été rédiger par David S.Goyer à qui l’on doit les films “Blade”, Batman “The Dark Knight Rises” et “Man of Steel” pour ne citer qu’eux.

Le scénario a également été canonisé au sein de la saga ce qui en fait une histoire intéressante à suivre. Sans être des plus originales, elle se laisse écouter avec plaisir, même si on peut lui reprocher une certaines lenteurs dans la narration, surtout dans le 1er épisode, mais qui est moins présente dans les 2 autres.

Gameplay et mode de jeu

Vader Immortal est « jeu » solo narratif à la première personne où vous enchainerez les phases de combats, d’interactions et de dialogues scénarisés. Cela se joue uniquement aux PS Move, les déplacements se font uniquement en téléportation dans cette version contrairement à la version Oculus Rift et surtout Oculus Quest qui possèdent un mode déplacement libre. Pourtant une option est présente pour assouplir l’accélération des déplacements mais celle-ci semble ne s’appliquer au déplacement pendant les phases d’escalades. Et là est déjà le premier souci avec ce portage, les déplacements gâche vraiment l’expérience, provoquant même parfois des bugs vous obligeant à relancer le niveau en cours, de plus chaque mouvement est suivi d’un écran noir ce qui est vraiment très agaçant à la longue.

Ensuite, comme vu dans les trailers et dans la version Oculus store, le principal intérêt du gameplay est bien entendu la possibilité de pouvoir maitriser la force et le l’emblématique sabre laser.

Alors oui, tout ceci est présent mais pas tout de suite, dans les premières minutes du jeu, vous accèderez, de manière scénarisée, à un tutoriel pour votre premier combat au sabre laser, assez simpliste, et parfois brouillon dû à la forte intensité de la luminosité du sabre laser, il vous sera demandé de contrer seulement, pas de parade ou d’esquive, en opposant votre sabre à l’arme ennemi dans l’une des trois directions et dans le bon axe pour ensuite pouvoir contre-attaquer votre adversaire. Les ennemis se retrouve ainsi avec un pattern un peu déroutant au début mais facile à retenir par la suite. Vous pourrez bien entendu renvoyer les tirs de blasters dans la direction de votre choix mais il faudra un peu d’entrainement, cela sera souvent approximatif au niveau de la précision.

Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player

Ensuite arrivera le pouvoir de la force lui aussi pratique pour vous défaire de vos opposants, avec un petit sentiment de puissance quand même assez jouissif je le confesse, en les attrapant et les projetant sur d’autres groupes ennemis, contre un mur, dans le vide ou simplement en les faisant venir a vous et les terminant avec un coup de sabre laser. Mais la force aura une part importante dans le gameplay contre certains combats de boss ou interaction dans les phases scénarisées pour déplacer un objet, activer un levier etc…

Vous pouvez également, uniquement à l’aide de la force, récupérer un pistolet blaster sur les cadavres et tirer avec sur vos ennemis, mais encore une fois la précision est assez approximative, ça fonctionne pour distraire et varier un peu le gameplay…

Concernant les modes de Vader immortal, il n’y en a que deux, le mode histoire qui, comme cité plus haut va vous compter l’aventure de notre équipage de contrebandier, et le mode dojo qui propose des enchainements de combats contre un mix de la majorité des ennemis du jeu et vous obligera a utiliser au mieux vos différents pouvoir pour optimiser au maximum vos combo et votre score ( une, deux ou trois étoiles) afin de débloquer de nouveaux pommeaux et couleurs pour le sabre laser. Il faudra compter environ une vingtaine de défis différents, mais toujours sur la même arène puisqu’il n’y en aura qu’une seul par épisode de disponible.

Ce mode dojo vient clairement rajouter un peu de “fun” et surtout de la durée de vie, parce que oui, la durée de vie et le second gros point noir du jeu : La campagne principale de Vader immortal ne dure que 2h à 2h30 maximum pour les trois chapitres, soit environ 45 min par chapitre ce qui est très court pour son prix aujourd’hui. La narration aussi en subi les conséquences car tous les évènements nous donnent l’impression de se passer en 2h30 dans l’univers lui-même. Cela est surement dû également a son coté épisodique sur la plateforme VR d’origine car le temps entre 2 épisodes était de plusieurs mois.

Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player
Vader Immortal PSVR PlayStation VR VR4Player

Graphisme et bande son

Le jeu tourne sous Unreal Engine 4, et on sait que c’est aussi le moteur qui a servi sur la série the Mandolarian, donc cela est aux petits oignons dans la direction artistique, l’environnement retranscrits bien l’ambiance de l’univers Star Wars, on a quand même cet effet “waouh” par moment et on se dit qu’on y est. Mais le jeu est quand même pas mal aliasé et flou dans les parties extérieures qui affichent une grande distance d’affichage. Par contre certains environnements sont parfois énormes et surtout ouverts, ce qui, malgré le clipping assez flagrant, donne un véritable sentiment d’immensité. Les textures sont correctes sans être exceptionnelles, la modélisation des personnages est très impressionnante et les animations (de près) également.

Concernant la bande son, tout est doublé en anglais, avec la voix officielle de Dark Vador, mais sous-titré en 6 langues, dont le français bien entendu. Par contre les bulles des sous titres sont très mal placées car elles sont en plein milieu de votre champ de vision et la peut-être gênant en phase de combat lorsque votre partenaire vous parle. J’ai aussi noté des absences de traduction lors de certaines phases de dialogues.

Les musiques sont orchestrales comme celles de John Williams dont elles s’inspirent, et collent plutôt bien à l’univers du jeu, mais le son des blaster et du sabre n’est pas en reste puisque tout est très fidèle à l’univers de star Wars de ce côté-là.

Vader immortal : Un portage imparfait… 

Vader Immortal Vignette PSVR PlayStation VRDur à évaluer ce jeu est ! En moi beaucoup d’objectivité je dois trouver !

On est clairement sur un jeu qui mise presque tout sur son environnement et la fidélité de de son univers avec la saga. Le but premier était de nous raconter une histoire, dans laquelle nous sommes acteurs, et c’est plaisant de se prendre au jeu, mais tout n’est pas rose bien au contraire, le gameplay quand même très limité, les déplacements inadmissibles en téléportations, certaines phases d’action trop molles ou trop longues, alors que d’autres auraient mérité d’être plus développées car il y avait un vrai potentiel de fun derrière, les bugs ( 2 plantages en 2h de jeu dues aux déplacements), la visée capricieuse, et la durée de vie, font que Vader Immortal  en devient un jeu moyen (ou une bonne expérience) et surtout cher pour son contenu très léger.

A ne pas mettre entre toute les mains, fan inconditionnelle de la série ou nouveaux venus dans le monde de la VR faites votre choix ça vaut quand même le coup d’œil, pour tous les autres passez votre chemin vous risquez d’être déçus.

L'Avis de VR4Player
Test réalisé sur PS4 PRO
Scénario6.5
Gameplay5
Graphismes7
Bande Son7.5
Immersion6.5
Rejouabilité4
Rapport Qualité / Prix / Durée2
Note des lecteurs1 Note5
Les plus
L'univers de STAR WARS
Dark Vador
La réalisation
Le sabre laser
Les moins
La durée de vie
Le gameplay vieillissant et trop limité
Les déplacements en téléportation injustifiés
Le prix
5.5

Partagez nos articles !