STADIA, le Stream Gaming by Google, nos premières impressions

STADIA, le Stream Gaming by Google, nos premières impressions

20 mars 2019 3 Par Laurent Ganne
STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player

STADIA, l’avenir du jeu vidéo par Google

On vous en parlait hier… Cette fois c’est fait, Google a officiellement annoncé son projet Gaming et il sera disponible cette année aux États-unis, au Canada, au Royaume uni et sur la plupart des pays d’Europe. Il n’y aura pas de console physique chez Google mais un service de streaming de jeux vidéo. En d’autres termes, vous n’aurez besoin que d’une manette Google et d’un abonnement et vous pourrez jouer aux jeux de leur catalogue sur votre téléviseur, sur votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur sans console ! La vision de Google du futur du jeu vidéo porte un nom : STADIA. Une fois que vous aurez souscrit à un abonnement, il vous sera possible avec STADIA d’aller sur YouTube, de regarder la bande annonce d’un jeu et si ce titre vous intéresse, de commencer à y jouer en cliquant sur le bouton ”Play” directement, immédiatement, sans téléchargement, sans patch, sans mises à jour et sans installation. STADIA offre un accès instantané à vos jeux en streaming.

STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player
STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player
STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player

Google a présenté le système STADIA en démonstration durant leur keynote sur le jeu Assassin’s Creed Odyssey en présence de Yves Guillemot, le co-fondateur de Ubisoft. Le jeu était en 1080P à 60fps. Il n’y a plus de console de salon, il ne reste qu’une manette sans fil qui vous permettra de jouer sur n’importe quel appareil compatible muni d’un écran… Le pad se connectera automatiquement en WIFI au serveur. STADIA va autoriser des performances jusqu’en 4K native à 60fps en HDR et avec un son Surround. Google annonce qu’il sera capable dans le futur de streamer des jeux en 8K !

C’est AMD qui a développé avec Google la puce qui sera embarquée sur chaque instance STADIA. Son GPU délivrera une puissance de 10.7 Teraflops, soit plus puissant que la Xbox One X et la PS4 Pro réunies. Le CPU est cadencé à 2.7 Ghz et l’unité disposera de 16Gb de Ram. Enfin, STADIA offrira une compatibilité totale avec les moteurs Unreal Engine et Unity ainsi que le moteur de physique Havok. Aucun tarif n’a été communiqué.

STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player
STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player

STADIA, un catalogue de jeux en streaming 4K 60Fps pour Tous ? Hum… Non pas vraiment !

Et oui, ce joli discours bien marqueté cache aussi de jolis points noirs bien camouflés ! STADIA ne sera pas disponible pour tous, loin de là, car pour jouer où vous voulez, quand vous voulez, vous aurez besoin d’un connexion WIFI très haut débit… Autant vous dire tout de suite que les enfants ne pourront pas terminer leur jeu à l’arrière des voitures sur l’autoroute en descendant en vacances, que vous ne pourrez pas non plus jouer en pleine campagne… Oh non, on est invité chez lui ? Mais il a une connexion de minitel, vite ! trouves une excuse, on y va pas ! STADIA se présente comme une évolution du marché du jeu vidéo et sur le papier ça fait rêver en effet mais dans la réalité…

Que fait une console actuelle ? Elle propose des jeux en 4K à 30Fps voir 60Fps. Que va proposer STADIA pour une grande majorité de joueurs dans le monde ? Certes des serveurs intégrants une puissance GPU de 10,7 TeraFlops mais dans la réalité, des jeux en 1080P à 30FPS ? Cela dépendra toujours de votre connexion… Il est clairement écrit sur le site officiel de STADIA que la résolution maximale sera des jeux en 4K HDR à 60 Fps MAIS que ”l’accès à la 4K HDR à 60 Fps dépendra de votre bande passante. L’expérience de jeu pourra varier en fonction de la qualité de votre connexion internet”. Si votre connexion internet est inférieure à 25 Mbit/s en fibre optique ou en VDSL, autant vous le dire de suite, STADIA ne servira à rien pour vous ! Avec 17 Mbps de débit descendant bien réel (Test réalisé sur SpeedTest, Ariase et DegroupTest), ma connexion est selon 60 millions de consommateurs supérieure à 50% des français. Ça calme de suite…
La France se place à la 23ème position mondiale en débit avec une moyenne nationale de 24,23 Mbps. Attention à ces chiffres ! car cela ne veut pas du tout dire que 50% de la population dispose d’une connexion supérieure à 24,23 Mbps ! Si 99% des personnes ont un débit de 20M et 1% a 850M, on obtient une moyenne nationale de 28,3M ! Au royaume uni par exemple le débit moyen est de 18,57 Mbps !

Sony et Microsoft vont sortir une nouvelle génération de console de Salon bien physique et c’est tant mieux ! Google ne sera pas l’outsider redouté. Le produit n’est pas mauvais, loin de là mais il dépend de la qualité de connexion de nos foyers… L’offre est sympa, interessante et présente ce que sera l’avenir du jeu vidéo mais Google met un peu la charrue avant les boeufs sur ce coup. Bref ! On a encore le temps pour ça !

STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player

Pas de VR avec STADIA !

Google n’a pas évoqué la moindre fois le mot VR durant sa Keynote et la raison en est très simple. Il est déjà difficile de faire tourner un jeu en 4K native à 60Fps alors la VR qui demande bien plus de ressources c’est pas pour tout de suite sur un service de streaming. Voilà sans doute la raison pour laquelle Microsoft freine cette technologie en la boudant, car ils savent très bien qu’ils ne pourront pas associer la VR à une offre en full streaming. La seule solution viable reste le bon vieux téléchargement du jeu sur votre disque dur et là, Google n’ont rien de prévu car ils n’ont pas de machine. Il est possible que Google communique à ce sujet à l’avenir car le gros avantage de STRADIA est que, comme un service de leasing, on sera toujours à la pointe de la puissance avec ce système. La console virtuelle est évolutive mais pour permettre des affichages en 8K (Je pense ici à la vidéo 360° VR) il faudra encore attendre un peu … La VR reste pour le moment un plaisir local. On espère en apprendre plus sur ce sujet dans les prochaines semaines. Il sera techniquement possible de jouer à des jeux du niveau du PSVR mais on n’est pas du tout ici sur une console de cette génération (Virtuelle ou pas) et on est en droit d’attendre beaucoup plus !

STADIA Le streaming Gaming Google VR4Player

La révolution STADIA… Oui mais pas tout de suite.

La révolution annoncée ne sera pas pour cette génération, sauf si le débit mondial moyen se voit booster massivement en quelques mois. Microsoft veut introduire le tout streaming et le dematérialisé sur leurs consoles depuis 2013, date à laquelle ils ont perdu la guerre face à la PS4. Du côté de Sony, il ne lui reste plus qu’à sortir une machine de compétition de 11 ou 12 Teraflops, avec une technologie de Ray Tracing, une retrocompatibilité avec les jeux PS4 et de continuer à développer leur service PlayStation Now et le PlayStation VR 2. Ils seront en accord avec leur époque, ni trop en avance, ni trop en retard. Il est clair que la PlayStation 5 sera certainement la dernière console physique de Sony. Google parle d’une concurrence bridée en puissance par ses machines, perso je vois le service STADIA bridé par un débit national et mondial insuffisant pour exploiter pleinement les 10,7 Teraflops annoncés. On nous fait miroiter un superbe 4K 60Fps mais dans la pratique, il ne faudra pas rêver. Pour séduire les chanceux qui ont été tirés au sort (Car oui, cette sélection est injuste) et qui disposent d’un débit supérieur à 100Mbps, il faudra également proposer un très gros catalogue car pour s’engager sur un abonnement à long terme, il faudra plus que quelques titres…
STADIA, une histoire à suivre !