PlayStation VR : Wolfenstein VR,  le CyberTest sur PSVR

PlayStation VR : Wolfenstein VR, le CyberTest sur PSVR

19 août 2019 0 Par Sebastian
Wolfenstein Cyberpilot à l'E3 2019 ?

Wolfenstein Cyberpilot est un jeu d’action et de tir en VR développé par Arkane Studios en collaboration avec Machine games et édité par Bethesda. Il est sorti le 26 Juillet 2019 au prix de 19,99€ sur le PlayStation Store. En temps normal, dans Wolfenstein nous sommes un résistant qui dézingue du nazi à la première personne, mais cette fois-ci, il en est autrement ; nous allons contrôler un pilote robotisé qui va pouvoir prendre le contrôle de trois machines distinctes au fil de l’aventure, ce qui permettra de varier un peu le gameplay qui peut s’avérer un peu répétitif. Cette production se joue à la manette DualShock 4 ou aux PS move, pour ma part j’ai préféré cette dernière solution. Plusieurs options s’offrent à nous afin d’aborder le jeu selon notre goût, moi je n’ai rien changé, cela me convenait et je n’ai pas ressenti d’inconfort. Rien à signaler du point de vue de la reconnaissance des contrôleurs VR non plus, je n’ai rencontré aucun problème ni aucun bug tout au long de l’histoire.

Le scénario est constitué de divers objectifs : tuer du nazi, anéantir toutes sortes de nazi, désintégrer du nazi, ah mais aussi essayer d’être un peu discret parfois, pirater des ordinateurs ainsi que des futurs joujoux. D’ailleurs ces derniers auront leurs propres caractéristiques, c’est à dire leurs propres armes et compétences. Il y a un tutoriel à chaque nouvelle mission nous permettant d’appréhender notre nouveau robot destructeur. En ce qui concerne le tout premier tutoriel, il faut savoir qu’il n’est pas vraiment complet, on ne nous indique pas par exemple comment faire des pas de côtés ou aller en arrière.

Niveau gameplay puisqu’on en parle, la touche move de gauche nous fait avancer tandis que celle de droite nous fait reculer. La gâchette gauche et droite correspondent chacune à une arme (en fonction de la machine que l’on contrôle), avec la manette de droite on tourne à gauche avec croix et droite avec rond, tandis qu’avec la manette de droite, ces touches nous serviront à faire des pas de côtés. Rien de bien compliqué, c’est plutôt bien fichu. Il reste aussi deux fonctionnalités que l’on peut activer directement sur le robot à l’aide de notre main, une attaque ou protection spéciale via le bouton rouge de gauche, ainsi qu’une réparation en posant notre contrôleur virtuel dans son encoche. Le problème avec la fonction de soin, c’est qu’on à tendance à l’activer sans le vouloir, si notre bras n’est pas tendu pour viser, on va se soigner au lieu de tirer… ça m’est arrivé plusieurs fois, rien de bien méchant mais je le signale quand même. De plus, on peut récupérer de la vie en se faisant tirer dessus, ce qui simplifie un peu le tout.

Visuellement Wolfenstein Cyberpilot est très propre, bien sûr en extérieur un effet de flou montre le bout de son nez mais ça reste très correct tout de même au vu de nos supports actuels. L’immersion est bien là, on prend plaisir à avancer en exterminant tout sur notre passage. Niveau sonore, c’est pareil, tout fonctionne parfaitement, et on va être accompagné tout du long par une voix féminine…

CONCLUSION :

Comme je le disais précédemment, il y a une certaine répétitivité, mais les développeurs ont fait en sorte de varier un peu le tout avec des transitions et du gameplay un peu changeant. Il ne m’a fallu que 2h15 pour en voir le bout, certains on mis plus de temps pour le finir (autour de trois heures), mais globalement cela reste uniquement une grosse expérience donc. Cependant si vous êtes fans de l’univers de Wolfenstein, que vous adorez pulvériser du nazi à gogo, Cyberpilot est un titre qui pourrait vous plaire ! Pour 19,99€, cela reste correct, d’autant plus qu’il y a trois modes de difficultés et trois sauvegardes possibles pour nous permettre de réitérer l’expérience quelques temps plus tard. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le jeu du siècle, mais c’est un titre bien produit qui vous défoulera comme il le faut le temps d’une soirée. Désormais, il ne nous reste plus qu’à attendre un bon vieux Wolfenstein à l’ancienne en VR pour être totalement comblés par cette licence.

Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Wolfenstein Cyberpilot - PSVR - VR4player.fr
Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
Scénario4
Gameplay6
Graphismes7
Bande Son7
Immersion7
Rejouabilité6
Ratio Prix/Durée6
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
L’univers de Wolfenstein en VR
Beau sur PS4 Pro
Dézinguer du nazi (baaah c’est vrai que c’est marrant !…)
Les moins
Court (ça reste une grosse expérience)
Un peu répétitif
Le joystick virtuel pour le soin un peu mal placé
Pas de ballade à pied ? (snif)
7