in

PlayStation VR : Chromagun, le test haut en couleur sur PSVR

Chromagun sur PlayStation VR, PSVR- VR4player.fr

Chromagun VR est un Puzzle game développé par le studio indé Pixel Maniacs sorti ce 19 février sur PlayStation VR (PSVR) au tarif de 20€. Il s’agit du portage intégral en réalité virtuelle du jeu déjà sorti depuis fin 2015. Ce jeu nous l’attendions depuis longtemps et nous vous avions proposé de le découvrir en preview. Nous sommes heureux enfin, de pouvoir vous le présenter sous toutes ses coutures. Place au Test.

Principe et Scénario de Chromagun VR :

On se retrouve dans les laboratoires Chromatech qui sont les inventeurs d’un prototype d’arme bien curieux : Le Chromagun. Il s’agit d’un gros pistolet qui permet de générer trois couleurs primaires : rouge, bleu et jaune.

Pour essayer ce nouveau joujou, le jeu vous propose de parcourir les différentes salles de test mis à disposition par Chromatech. Il se compose donc de huit chapitres qui se subdivisent en 7 ou 8 salles chacun. Le jeu propose au final une durée de vie d’environ 6-7 heures de jeu ce qui n’est pas trop mal.

À noter que le jeu est intégralement en anglais (voix et textes) mais que cela n’est vraiment pas dérangeant pour progresser dans le jeu.

Le Gameplay :

Le jeu est jouable à la manette DualShock 4 ou à l’Aim controller. Les déplacements sont totalement libres et nous avons la possibilité de choisir les rotations libres ou angulaires suivant notre sensibilité au motion sickness. Les mouvements sont très naturels si nous jouons équipé de l’Aim controller et l’immersion est vraiment au rendez-vous. À la manette DualShock 4, il faudra pointer son arme en utilisant le motion gaming, le jeu reste tout autant jouable mais tout de même moins immersif.

Les  » énigmes  » se durcissent au fil de l’évolution dans les chapitres du jeu : le premier Chromagun proposé pour une partie plus  » didacticiel  » pour se mettre dans le bain ne pourra générer qu’une seule couleur, le jaune. Mais on passera vite au dernier prototype qui est capable de générer les trois couleurs primaires comme expliqué plus haut. On se cassera donc un peu les méninges au début en se rappelant nos cours d’arts plastiques durant nos années d’études pour effectuer différents mélanges et obtenir les couleurs souhaitées : jaune + bleu = vertjaune + rouge = orange rouge + bleu = orange. Tout cela sera très vite (ré)assimilé après quelques minutes de jeu.

C’est pour cela que les petits gars de Pixel Maniacs ont rajouté de petites subtilités ou des pièges pour pimenter certains passages.

Comment les couleurs sont elles à utiliser ?

C’est simple. Pour circuler de pièce en pièce nous devons au début viser des pans de murs et les colorier de la même couleur que les drones qui bloquent le passage. Les drones sont ensuite attirés vers le mur qui est de la même couleur. On se servira ensuite de se système pour déplacer les drones sur des sortes d’interrupteurs et ouvrir des portes mais également ensuite pour éviter des pièges. Par la suite certains drones ne seront plus inoffensifs et vous fonceront dessus si vous ne l’attirez pas vers un mur de sa même couleur, il est donc possible de mourir dans Chromagun et cela nous fera recommencer au début de la salle à laquelle nous en étions.

L’idée et le principe du jeu sont très bien pensés. Pour pimenter le tout, Chromagun mettra également nos réflexes à dure épreuve durant certains niveaux, il faudra être rapide et précis pour pouvoir évoluer dans les salles suivantes, c’est une bonne idée de la part des développeurs car cela casse un peu la routine qui vient parfois s’installer. Car on se rendra compte que la difficulté n’est finalement pas si prononcée et reste inégale au fur et à mesure de la progression dans le jeu. On se creusera parfois un peu la tête sur une salle pour passer celle d’après les doigts dans le nez, ce qui est un peu dommage. Finalement l’ensemble le jeu n’est pas si difficile que ça.

Graphismes :

Graphiquement, Chromagun tient bien la route et même si les décors restent sensiblement les mêmes durant tout le jeu avec un ton blanc très prononcé. Bon en même temps tout se passe dans des salles de laboratoire c’est donc plutôt normal. Le jeu est très légèrement flou et aliasé mais ce n’est pas du tout gênant, c’est quand même du bon boulot.

Un des chapitres du jeu arrivera à proposer une ambiance quelque peu différente ce qui est très appréciable. J’ai beaucoup aimé ce changement. Vous l’aurez aussi peut être remarqué mais l’ambiance générale du jeu n’est pas sans rappeler un certain Portal, la référence du genre.

Musique et sons :

Le jeu propose un thème musical assez calme que j’ai bien apprécié mais qui peine un peu à se renouveler. Les bruitages ne sont en général pas transcendants (disons que le Chromagun n’est pas un fusil d’assaut) mais ils font le job. Une voix off (en anglais) nous accompagne tout au long du jeu pour nous conseiller ce qui nous fait nous sentir un peu moins seul.

CONCLUSION :

Chromagun dans sa version PlayStation VR est un bon cru qui permet d’une façon plus originale que d’habitude de se servir de nos Aim Controller. Le fait de jouer avec les couleurs de cette façon est une super idée et on parvient à vraiment rentrer dans le jeu sans s’ennuyer. Je regrette tout de même que la difficulté ne soit pas plus prononcée que ça et soit si inégale (j’aurais apprécié une difficulté un peu plus croissante tout au long du jeu).

Niveau Prix/durée de vie, rien à dire, le jeu fait ce qu’il faut : 20 euros pour une durée de vie de 6 à 7 heures, c’est plutôt raisonnable.

Je le conseille fortement aux fans de Puzzle Game possédant l’Aim controller !

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Scénario
7
Graphismes
8
Gameplay
8
Bande Son
6
Immersion
8
Rejouabilité
7
Ratio Prix / Durée
8
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !0 Note
0
Les plus
Jouable à l'AIM controller
La gestion des couleurs
La durée de vie
Les moins
Difficulté mal répartie et assez faible
Musique lassante
7.5

Article de spanks

Passionné de musique old school, de cinéma et de jeux vidéo, j’ai toujours beaucoup aimé l’époque du 2D mais j’ai maintenant trouvé la foi en la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les nouveaux jeux PSVR du Store vr4player.fr

PlayStation VR : les nouveaux jeux PSVR de la semaine

shawn layden psvr

PlayStation VR : Shawn Layden, le passé, le présent et l’avenir du PSVR