PlayStation VR : No Man’s Sky, l’enfant terrible “enfin” sur PSVR

PlayStation VR : No Man’s Sky, l’enfant terrible “enfin” sur PSVR

13 août 2019 3 Par Cyril Thevenot

Si vous étiez jusqu’alors en perdition dans l’espace sans moyen d’émission ni de réception, sachez que dès demain 14 août, du lourd arrive sur PlayStation VR, PC VR mais aussi pour les joueurs sur écrans plats puisque No Man ’s Sky l’enfant terrible du jeu vidéo de ces trois dernières années va envoyer du lourd en devenant compatible dans son intégralité avec la VR (gratuitement). Ce tour de force sera donc effectif dès demain via la dernière mise à jour nommée No Man’s Sky Beyond. Cette mise à jour apporte la VR aux joueurs sévissant sur PSVR ou PCVR sans oublier les joueurs non encore équipés de casques VR. L’occasion pour nous de revisiter dans son intégralité le parcours hollywoodien de ce titre.

No Man's Sky PSVR VR4player

Pour rappel, le jeu du studio Hello Games est un jeu de science-fiction d’exploration et de survie dans un univers infini généré de manière procédurale.

No man ’s Sky est certainement l’un des jeux qui a eu le plus mauvais départ de cette génération de console. Il est sorti le 10 août 2016 (en Europe) sur PlayStation 4, le 12 août 2016 sur PC et en 2018 sur Xbox One. Son démarrage catastrophique est certainement venu de la hype qui s’est créée autour de No Man’s Sky… Un monde ouvert complètement libre sans limites de map dans un univers intergalactique avec des planètes toutes plus différentes les unes que les autres, avec leurs propres faunes et flores hostiles ou pacifiques… Seulement voilà, le jeu multi était tellement vaste que vous aviez autant de chances de rencontrer quelqu’un que de retrouver un Schtroumf sur la planète Pandora ! Certains ne l’ont jamais essayé suite à cette ”extrême” mauvaise publicité de lancement, ils ont préféré ”tailler” le jeu sur tous les forums… D’autres ont continué à le soutenir et Hello Games n’ont pas cessé de croire en leur destiné et n’ont pas chômé proposant une multitude de mises à jour en écoutant les joueurs pour arriver finalement à un jeu de qualité. Ce rêve américain, les 6 membres du studio Hello Games n’ont cessé d’y croire, créant à leur manière chaque jour un peu plus le succès en lettre d’or :

No Man's Sky

Pour les un an du titre, en août 2017, le studio sort la mise à jour 1.3 Atlas Rises, celle-ci apporte de la profondeur à l’histoire, pose la première pierre du mode multijoueur et offre également du contenu divers pour un meilleur confort. Rapidement, un possible portage vers la VR commence à transpirer et attire l’attention de nombre de joueurs PSVR, déçus de ne pouvoir s’essayer en VR à Elite Dangerous. Mais rien n’a été suivi d’effet.

Mars 2018 la grosse rumeur VR.

Si No Man ’s Sky est un titre de science fiction, que dire des méthodes de campagnes de marketing viral de No Man’s Sky. Hello Games utilise depuis longtemps un jeu de réalité alternative (ARG) dans son épopée spatiale appelée Waking Titan. Il se compose d’une série de faux sites Web, faux emails, numéros de téléphone et plus qui fournissent des indices pour les joueurs en faisant allusion à ce qui doit être inclus dans la prochaine mise à jour du jeu. Une sorte de chasse au trésor ayant amené sur le fake d’un casque de VR futuriste annonçant ni plus ni moins la direction VR laquelle tendait le jeu.

Tendance renforcée par le jeu du chat et de la souris de Sean Murray (PDG d’Hello Games), qui avait ajouté ses propres indices dans un tweet maintenant supprimé  présentant une image avec le code 6d, 6f, 72, 70, 68, 65, 75, 73. Un code hexadécimal se traduisant par «Morpheus». Nos confrères de chez UploadVR vérifièrent cela sur un site de traducteur. Le message de Sean Murray dans ce tweet était le suivant : “La cause est cachée, L’effet est visible à tous – Sean Murray (@NoMansSky) 28 mars 2018

Morpheus était, bien sûr, le nom de code du PlayStation VR (PSVR) quand il a été introduit pour la première fois en 2014.

Juillet 2018, une mise à jour majeure No Man Sky Next est disponible, celle-ci est présentée par le studio comme étant représentative de ce qu’aurait dû être No Man Sky à sa sortie. Le mode multi est plus abouti, jusqu’à quatre joueurs peuvent désormais travailler de concert afin d’explorer les systèmes stellaires, construire et développer leurs bases (où ils le souhaitent), bâtir des flottes spatiales d’explorations…pour le bien commun ou tout simplement pour s’affronter. Mais on ne parle plus de compatibilité VR.

Octobre 2018, dans la mise à jour du développement 6, section enquête sur les commentaires des explorateurs, il apparaît qu’un support VR pourrait être possible. En effet, à la question huit : « Laquelle de ces fonctionnalités aimeriez-vous voir plus souvent ? », le support VR est proposé.

Cela confirme un peu plus les événements de mars 2018 ainsi que les aspirations de Sean Murray lorsqu’il fut interviewé par Kinda Funny Games en mars 2016 où il déclarait à l’animateur de l’émission que No Man’s Sky serait un jeu “excitant” en VR.

“Je pense – j’en dis probablement trop mais – que No Man’s Sky serait un titre vraiment passionnant en réalité virtuelle. Je pense que ce serait une bonne chose, non ? Mais nous sommes pour le moment qu’une petite équipe qui travaille sur ce jeu”

Mars 2019, No Man’s Sky en VR sur PlayStation VR… Ça n’est plus une supposition mais bien une réalité. Le jeu du studio Hello Games arrive en VR. Sony le confirmant lors de leur premier live d’information ”PlayStation State of Play

14 août 2019, avec la mise à jour Beyond, la virtualité deviendra réalité, à nous l’intégralité du jeu en VR. Beyond apporte également du contenu supplémentaire au titre.

No Man’s Sky: Beyond  est une amélioration de cet univers procédural avec pour objectif de satisfaire les joueurs actuels, d’intéresser les joueurs désemparés (du début) à revenir et d’attirer de nouveaux joueurs dans le giron. Sony a eu d’ailleurs la bonne idée pour créer une véritable hype sur le titre, de faire une belle promo, passant le tarif du titre de 39,99€ à 19,99€.

En plus d’apporter la compatibilité VR, elle ajoute le multijoueur étendu avec notamment une station spatiale où 32 joueurs pourront tous se rencontrer pour discuter et partir en mission ensemble. C’est ici qu’on pourra montrer son vaisseau, s’y téléporter ou dans celui d’autres joueurs, de former des escouades. Hello Games commencera à organiser des missions communautaires auxquelles tout le monde peut participer semaine après semaine.

Selon les propos de Murray, recueillis par UploadVR, Beyond est l’occasion de «vraiment préciser les détails et d’approfondir certaines des façons de jouer» tout en s’assurant que les nouveaux utilisateurs et les anciens utilisateurs ne se perdent pas. Cela inclut l’équitation de créatures, l’agriculture, la cuisine, de nouvelles cartes galactiques, des bases plus grandes…  Toujours selon Murray la liste des modifications apportée avec Beyond serait deux fois plus longue que celle de No Man’s Sky Next en 2018.

No Man’s Sky, optimisé pour la VR :

No Man Sky en VR ?
No Man Sky en VR ?

Pour l’intégration VR, Hello Games a redimensionné ses vaisseaux et ses véhicules, tout en ajoutant à leurs intérieurs des détails supplémentaires pour une meilleure perception,  “et cela nous a permis d’améliorer considérablement la version non-VR”, ajoute Murray. “Vous avez juste plus de sens de l’échelle.”

Jamie Feltham  d’UploadVR a déjà pu s’essayer au titre en VR : « J’ai une idée de cela avec l’exploitation minière, qui vous permet de vous enfouir dans la surface des planètes. C’est un moment wow immédiat, vous loger dans un réseau de caves que vous avez vous-même créées. D’autres moments, comme observer un paysage enneigé alors que trois de ses coéquipiers y font du jogging, et s’émerveiller de la transition sans fatigue de l’atmosphère à l’orbite, sont tout aussi captivants. »

VR oblige, un langage corporel a été induit. Par exemple, pour sortir de son cockpit il faudra faire comme les vrais pilotes de chasse et mimer le soulèvement de la verrière ou pour activer le mode analyseur il faudra poser sa main sur sa tête et actionner une touche…

Avec la dernière mise à jour Beyond, No Man’s Sky voit plus grand et en VR. Le jeu est actuellement proposé à 19,99€ sur le store.

SEI

Les + de l’expert :

Si vous possédez déjà le titre mais que vous attendez le 14 pour le découvrir, pensez quand même à le démarrer en plat afin de vous familiariser avec l’univers de No Man’s Sky car au lancement le titre demande énormément de choses à assimiler: les conditions climatiques hostiles, l’urgence vitale, le craft qui est dense pour ceux qui n’ont pas l’habitude, de plus il faut se faire à la gestion des menus : Gérer le gameplay VR en plus de la tonne de choses à apprendre au début du jeu, pourrait-être compliqué pour certains joueurs ne désirant pas se prendre la tête.