PlayStation VR : BEAT SABER, le test du jeu de performance par excellence du PSVR

PlayStation VR : BEAT SABER, le test du jeu de performance par excellence du PSVR

25 novembre 2018 4 Par sylion
Beat Saber le test PSVR sur vr4player.fr

Annoncé comme le jeu PlayStation VR le plus attendu du catalogue en pré-conférence E3, BEAT SABER aura respecté ses délais de sortie cette année et nous respectons (presque) les nôtres avec son test écrit et vidéo ! BEAT SABER confirme-t-il l’essai réussi du PCVR au PSVR ?

Loin de sortir inaperçu sur PCVR en mai 2018, BEAT SABER des jeunes (mais pas inexpérimentés) studios tchèques Hyperbolic Magnetism avait fait l’effet d’une bombe sur la scène VR avec un concept con comme la lune mais diablement efficace en réalité virtuelle. A croire que la formule à la Superhot VR du jeu simple à comprendre, facile à prendre en main mais aussi difficile à maîtriser a fonctionné à merveille avec BEAT SABER qui joue la carte du jeu de rythme avec des sabres laser.

Beat Saber sur PlayStation VR - vr4player.fr

BEAT SABER, un jeu de rythme pour tous sur PlayStation VR …

Le gameplay de BEAT SABER est en effet enfantin : vous tenez dans chaque main un sabre de couleur, l’un rouge et l’autre bleu, et vous vous tenez immobile devant un couloir psychédélique d’où surgissent des cubes aux mêmes couleurs qu’il faudra frapper à mesure qu’ils arrivent. Outre le choix du bon sabre, le système de base inclut la subtilité des flèches qui indiquent sur chaque cube le sens dans lequel il faudra le couper (les cubes marqués d’un cercle ne réclament aucun sens, juste un coup bien appuyé). Pour rendre le tout encore plus instinctif, une mélodie hyper rythmée vous entraîne et vous donne le bon tempo, donnant son genre de jeu de rythme à BEAT SABER. Elémentaire n’est-ce pas ?

Il n’y a qu’à jeter un œil sur la toile pour se rendre compte que ce concept de jeu fédère par sa simplicité bon nombre de joueurs amateurs en réalité virtuelle qui n’ont pas trente-six boutons sur lesquels appuyer en bougeant en temps réel dans un environnement qui pourrait les perturber. On voit un cube bleu, on tape avec le sabre bleu dans le sens indiqué. Un rouge, on fait pareil avec l’autre main. Enfantin je vous dis. A tel point qu’on peut dire que BEAT SABER pourrait être joué par votre grand-mère, sans exagérer ! Le jeu à faire essayer à Noel en famille !

Alors oui, très tôt sont introduites d’autres subtilités, également faciles à comprendre, comme les murs qu’il faut prendre soin d’éviter de se manger avec son casque et les bombes qu’il ne faut surtout pas toucher des sabres. Ca reste évident et à la portée de tout le monde, en tout cas en mode normal …

Beat Saber

BEAT SABER, c’est surtout le jeu de performance par excellence du PSVR !

BEAT SABER est facile à comprendre donc, mais dans ses modes de jeu plus avancés, aussi très difficile à maîtriser, ce qui en fait le meilleur titre de performance en réalité virtuelle du moment ! Vous êtes un pilote hors pair sur WipEout Omega Collection ? Vous vous promenez en mode Madhouse sur Resident Evil 7 ? Vous pulvérisez les records sur Detached, Sprint Vector ou vous avez tout simplement le sens du défi et le rythme dans la peau ? Alors, BEAT SABER sera votre jeu idéal sur le long terme sur PlayStation VR !

Si vous n’avez pas peur d’en suer, de vous entraîner encore et encore aux sons Electro du titre de base qu’il faudra aussi apprécier de préférence (pas de moding prévu sur PSVR malheureusement), BEAT SABER risque de vous occuper longtemps pour réussir toutes ses chansons en full combo dans ses modes les plus difficiles, avec le summum (pour l’instant, un mode “Pro” arrivant bientôt sur PlayStation VR) de son niveau de difficulté “Expert” qui va vous décoincer les poignets !

Outre les modes Free to Play et Party (où l’on joue à tour de rôle en local), parlons justement de son mode Campagne qui vous fera découvrir tous les morceaux du jeu, avec une difficulté de plus en plus croissante (?) et des défis inédits : le long d’embranchements de la campagne,  vous débuterez en facile, continuerez rapidement en normal pour finir en Hard et Expert, avec parfois des contraintes plus ou moins gênantes : nombre de loupés plus ou moins tolérés, flèches qui disparaissent pour travailler votre mémoire et vous obliger à scruter les cubes les plus lointains, vitesse de la musique qui s’accélère, ajout des fameuses bombes et de murs, jeu avec un seul sabre, sans oublier la distance parcourue avec vos bras par chanson, tantôt ultra limitée (évitez tout mouvement superflu) ou au contraire avec un palier de plusieurs centaines de mètres, vous forçant tout du long à brasser des bras comme un danseur sous acides. Ridicule garanti si vous avez du public dans le salon ! Ces défis, indispensables à réussir pour continuer le mode campagne, ajoutent un peu de variété au jeu de base mais pourront aussi parfois sérieusement vous bloquer pour quelques centimètres de trop ou de moins ou des flèches qui disparaissent un chouia trop vite. Heureusement, à part les trophées, il n’y a pas de nouvelles chansons à gagner en campagne et vous aurez accès en Free-to-Play au total des titres proposés, dont certaines inédites sur la version PlayStation VR.

Tous ces modificateurs ont été introduits pour renouveler chaque chanson (vous pouvez les utiliser en Free-to-Play) et palier le manque de moding sur PSVR qui va d’ailleurs s’enrichir de trois packs d’ores et déjà prévus qui contiendront chacun 10 nouvelles chansons (comptez dix euros par pack environ). Il est dommage que Sony Music, la base données musicale la plus complète du marché ne soit pas mise à contribution pour les partitions de BEAT SABER mais sachez que le studio Hyperbolic Magnetism parle déjà d’incorporer à l’avenir des musiques d’autres jeux PlayStation et on imagine bien y retrouver dans le lot celles de WipEout ou Astro Bot par exemple.

BEAT SABER paie aussi le prix de son succès …

… Ou c’est plutôt nous, joueurs sur console, qui le payons … Justement, parlons-en du prix de BEAT SABER, sans même reparler des DLC payants à venir (des chansons gratuites sont aussi prévues, heureusement). C’est là le principal frein à l’achat du titre qui était, rappelons-le, vendu dans sa version PC sur Steam à seulement 20 euros. Avec ses 29,99 euros affichés sur le Store européen (29,99 dollars aux USA), sans aucune offre de lancement ou réservée aux abonnés PS+, on peut affirmer que BEAT SABER n’est pas donné. Et vous êtes sans aucun doute déjà nombreux à attendre la prochaine ronde de soldes des titres PSVR qui réduira un peu ce tarif avant de craquer …

BEAT SABER a été annoncé en conférence pré-E3 comme l’un des titres les plus attendus du PlayStation VR. Quand nous vous l’avions présenté en avant-première en février, nous avions senti la hype monter d’un coup et un grand intérêt de beaucoup de joueurs qui le hissait d’emblée comme le titre qu’ils attendaient le plus cette année. Avec un tel engouement, pourquoi se priver ? BEAT SABER ne possède pas de moding certes, mais les développeurs ont incorporé toutes sortes de modificateurs et des musiques supplémentaires pour faire passer la pilule. Mais je ne vais pas argumenter dans un sens ou dans l’autre concernant le prix pratiqué au lancement de ce jeu : pour moi, je ne vous cache pas que je trouve que le jeu vaut largement ses 30 euros et que l’investissement n’est finalement pas trop excessif par rapport à d’autres titres, PSVR ou sur écran plat. Tout dépend en fait de votre investissement in game, si vous êtes happés et vous lancez le défi de le maîtriser en mode Expert (voir Pro plus tard).

Dans tous les cas, le prix de BEAT SABER constitue clairement un point négatif qui sera pris en compte dans la note finale du test.

Beat Saber VS Electronauts

BEAT SABER Effect !

Avec la sortie de TETRIS Effect sur PS4 et PlayStation VR, on a reparlé du syndrome Tetris qui nous fait voir même les yeux fermés des cubes après de longues sessions de jeu. L’effet est clairement comparable sur BEAT SABER ! … Les éléments graphiques limités du jeu (le couloir psychédélique, les murs rouges, les bombes, mais surtout les cubes de couleurs rouge et bleue, sans compter certaines musiques) vont vous hanter même sans le casque sur les yeux et les oreilles !

Passons justement à la réalisation de BEAT SABER, ses graphismes, ses animations et ses sons : sans vouloir me répéter, le concept simplissime du gameplay s’allie au visuel, encore à la manière de Superhot, privilégiant la netteté des environnements pour un confort de jeu optimal : c’est simple certes, mais c’est net, sans flou et sans aliasing (en tout cas sur PS4 Pro), ça bouge sans être haché ; le jeu paraît parfaitement stable sur PlayStation VR (il a déjà été patché au bout de trois jours NDLR) et malgré le peu de fantaisie finalement des graphismes, on peut difficilement lui reprocher quoi que ce soit d’un point de vue technique.

Pour ce qui est des sons, et en l’absence d’importation de vos propres musiques, c’est forcément affaire de goûts. Il faut aimer le genre de musiques Electro composées essentiellement et spécialement pour le jeu par Jaroslav Beck qui reste le bon choix pour le tempo demandé mais qui plaira ou pas. Pour ma part, je les apprécie pour la plupart, alors je ne suis absolument pas déçu par ce point.

Pour finir sur la réalisation, il est un autre point indispensable à la réussite de BEAT SABER sur PSVR : le tracking des PS Moves : là encore, on est rassuré et les accessoires PS3 de Sony remplissent parfaitement leur mission (le patch susmentionné s’en étant chargé). Les cubes se tranchent réellement là où vous avez visé et les erreurs de sens de coupe résident dans notre mauvaise manipulation des Moves et pas dans leur tracking hasardeux. C’est précis, ça coupe net, il n’y a plus de perte de tracking, et c’est tant mieux car ce point est bien l’essentiel. La sensation de tenir dans ses deux mains des sabres laser et le plaisir n’en sont que décuplés. Pari réussi de sortir un titre speed demandant autant de précision sur PlayStation VR !

BEAT SABER : quelques vidéos de gameplay en vitesse normale et plus rapide :

La vidéo de test de BEAT SABER :

 TOP Conclusion testCONCLUSION

Je ne vous cache pas que j’attendais BEAT SABER sur PlayStation VR depuis son annonce et que je ne suis pas déçu ! On tient là un Must-have pour qui apprécie les jeux de rythme faciles à comprendre et difficiles à maîtriser complètement. Très addictif, BEAT SABER se savoure comme une séance de cardio sans se forcer, en bougeant son popotin et comble du bonheur en tranchant d’innocents cubes de couleurs aux sabres laser ! Les spécialistes (comprenez les geeks de reddit) précisent qu’on perdrait d’ailleurs une dizaine de calories par minute en jouant à ce jeu, si ça c’est pas de l’argument !

Pour placer la référence à Star Wars, on salive d’avance du futur jeu qui nous fera combattre avec ses armes en VR. Mais je m’égare : sauf si l’on déteste les musiques et qu’on est vraiment scandalisé par le tarif pratiqué pour la version PSVR, BEAT SABER est franchement une réussite et à l’origine d’un tout petit studio qui a gagné le jackpot avec ce titre ! Une belle Succes Story comme on les aime sur le marché émergeant de la réalité virtuelle !

Vient la question de sa note : BEAT SABER n’a sur le papier rien pour lui, il n’est pas franchement sexy à regarder, ne propose ni aventure épique ni même l’embryon d’un scénario, c’est juste un jeu de rythme où l’on bouge les bras, point barre. Mérite-t-il d’être sanctionné par son genre ? Je ne pense pas et c’est pourquoi j’affirme haut et fort que nous tenons là l’un des meilleurs jeux PlayStation VR tout court.

Bon c’est pas tout ça mais il faut que je m’entraîne pour enfin réussir à passer les niveaux en mode Expert ! BEAT SABER FOR EVER !

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
Graphismes6.5
Gameplay9
Sons8.5
Rejouabilité9
Immersion9
Ratio durée / prix7
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Un gameplay ouvert à tous en réalité virtuelle ...
... Et exigeant pour les fans de performances en VR
Des musiques au genre tranché mais de qualité et originales
Les modificateurs qui apportent de la variété et du challenge
Le tracking des Move irréprochable
Les moins
Le prix
L'absence de moding
8.5