in

PlayStation VR : Afterlife sur PSVR, âmes sensibles s’abstenir

Afterlife

En la matière de Afterlife, nous ne vous parlons pas ici d’un jeu PlayStation VR bien gore où les tètes volent à souhait et le sang ne cesse de couler. Nous ne vous parlons pas non plus d’une expérience horrifique où les jump scares vous font tressaillir comme dans Affected The Manor.

Ici, rien à voir, avec Afterlife c’est une expérience terrifiante que vous propose de vivre Signal Spacelab : celle de la mort !

Afterlife

Qu’arrive-t-il à une famille lorsqu’elle perd quelqu’un trop tôt ? Qu’est-ce qui pourrait nous arriver, si nous défunt nous étions avec eux. Nous regarderions, nous serions spectateur du drame que subit la famille. Ça peut être inconfortable. Ça peut être dur. Mais cette aventure peut aussi être émouvante, touchante et profondément significative, comme une invitation à être présent dans la vie, comme jadis.

Signal Spacelab vous propose donc de vivre dans ce film interactif en réalité virtuelle, le quotidien d’une famille : Après la mort tragique d’un être cher, une famille est aux prises avec la perte de son ancre familiale et tente de réparer ses liens effilochés. Vivez la lutte à travers les yeux fantomatiques des défunts, incapables de se reposer alors que les bouleversements de leur mort ont pris la famille dans leur deuil. À l’aide d’une technique de tournage VR à la fine pointe de la technologie, Afterlife emmène l’auditoire à travers des récits ramifiés qui révèlent de façon transparente une histoire qui se déplace en fonction des personnages que le joueur choisit de suivre et des objets activés dans l’environnement.

Afterlife devrait sortir en mai 2019 sur Oculus Rift, Oculus Go, GearVR, Steam, HTC Vive, PlayStationVR, et pour les appareils mobiles sur iOS et Android. La partie 1 sera libre d’accès, et l’expérience complète devrait être au tarif de 9,99 $US.

Etant compatible avec plusieurs supports VR, le gameplay sera restreint, vous déplacerez des objets et choisirez le chemin des personnages à travers votre regard. Dans cette aventure 360° 3D, il sera permis aux joueurs d’affecter intuitivement l’histoire en montrant de l’intérêt pour un personnage plutôt qu’un autre.

Vous naviguerez et interagirez dans un récit riche d’action en direct où aucun jeu ne se ressemble, des milliers de choix uniques, axés sur l’histoire, signifient qu’il n’y aura pas deux voies identiques.

Les séquences d’action en direct permettent d’atteindre des niveaux d’immersion profonds et d’établir des liens étroits entre les joueurs et leur environnement.

 

 

Article de Cyril Thevenot

Tombé dans l'univers du 8 bits dès mon plus jeune âge, je me plais depuis à suivre son évolution.
La réalité virtuelle pour moi est une claque qui émoustille mes neurones.

Commentaires

Votre avis sur cet article ?

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Expérience intéressante. Je suis pas du genre à aimer les histoires morbides mais les expériences de vie poignantes ont un aspect narratif très intéressant. Les personnes qui ont jouées à What Remain Of Edith Finch se souviennent certainement d’un passage en particulier qui reprends le thème d’Afetlife. En espérant que le coté VR ne prenne pas le dessus sur la qualité d’écriture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theater Room VR VR4Player

Theater Room VR : Sony fait son Cinéma sur PlayStation VR !

Acron Attack of the Squirrels

PlayStation VR : ACRON Attack of the Squirrels, deviennent fous !