PlayStation VR : Sony n’en finit pas de fêter l’anniversaire du PSVR !

PlayStation VR : Sony n’en finit pas de fêter l’anniversaire du PSVR !

17 octobre 2017 9 Par Laurent Ganne

Encore une nouvelle publicité PlayStation VR ! A l’occasion du premier anniversaire du PSVR, Sony vient de lancer un nouveau trailer, avec toujours plus de surenchère : après la maladresse Spiderman Homecoming VR de la pub du mois dernier et le court spot aux trois jeux AAA de début octobre, découvrez la dernière vidéo consacrée exclusivement au PSVR qui va finir par vous convaincre de commander le casque de Sony.

Surenchère : c’est bien le maître-mot de ce nouveau spot publicitaire de presque deux minutes qui enchaîne à un rythme supersonique une liste de 30 titres PlayStation VR au potentiel certain. On ne va pas tout de suite vous les énumérer tous, on vous laisse les découvrir et on revient après la page de publicité du PSVR :

Le PlayStation VR nous présente une sélection de 30 jeux classés par catégorie.

Si la publicité commence par la désormais ritournelle des plus de 100 jeux et expériences du catalogue PSVR, on passe très vite (c’est le cas de le dire) à la liste des fameux jeux mis en avant qui sont rangés dans cinq catégories distinctes : les Blockbusters, les jeux d’horreur, les jeux de tir bourrés d’adrénaline, les défis compétitifs et enfin, les expériences à couper le souffle.

Marketing oblige, la pub annonce la couleur avec les aventures Blockbusters qui regroupent plusieurs stars du PSVR : on commence avec le chevalier noir, Batman Arkham VR, toujours aujourd’hui l’une des meilleures ventes mensuelles du Store PlayStation VR. Sans attendre, on poursuit avec Skyrim VR, et sa quête à remplir du plus long jeu à faire avec un casque de réalité virtuelle (son destin dépendra sûrement de ses modes de locomotion). Puis apparaît pendant une seconde, l’équipage de Star Trek Brigde Crew d’Ubisoft, comme crédité au générique dans un second rôle. Et enfin, on finit cette première partie des gros jeux AAA PSVR par l’imminent GT Sport et ses duels à priori trop faciles contre l’ordinateur. Ce premier panel de qualité offre plusieurs genres distincts, du view and clic à l’Action-RPG, en passant par l’aventure multi-joueurs et le jeu de course, de quoi sustenter la majorité des joueurs. Tous ces jeux ont en commun des noms connus et des éditeurs de renom, de quoi rassurer et retenir l’attention du consommateur dès le début du message publicitaire.

La deuxième catégorie réunit tous les titres d’horreur, la machine à cauchemars du PSVR qui a bien alimenté le catalogue des jeux du PlayStation VR pendant cette première année. La publicité introduit tout d’abord The Inpatient de Supermassive Games, encore inédit et exclusif au PSVR, une aventure courte soit, mais très attendue par beaucoup de joueurs, tant Rush of Blood Until Dawn du même studio a été une énorme succès du catalogue PSVR. Sans crier gare, le père infecté des Baker déboule et nous rappelle que Resident Evil 7 n’est pas pour rien aujourd’hui encore le jeu préféré et le plus joué des titres PlayStation VR. En attendant sa version Gold … Ensuite, Paranormal Activity est également mis à l’honneur, avec quelques images et spoils qui font encore frissonner. Alors qu’on ne l’attendait plus, The Persistence remontre le bout de son nez après une longue traversée du désert côté news et nous remémore qu’il faudra bientôt compter avec ce nouveau challenger du genre de l’infiltration-horreur. S’en suivent quelques extraits d’Arizona Sunshine, un autre titre à succès, qui fait presque plus rire que peur et que l’AIM, le mode coop’ et de nombreux patchs ont sauvé. Enfin, le court (et inachevé ?) TheSeus apparaît dans la liste des jeux d’horreur, sans doute pour les plus arachnophobiques d’entre nous.

Puisqu’on parle d’araignées, celles de Farpoint sont donc rangées dans la troisième catégorie de la vidéo, celle des jeux de tir bourrés d’adrénaline, pour les joueurs sans peur et sans reproche. Le génial Superhot lui emboîte rapidement le pas, suivi du moins connu VR Invaders, jeu de tir aux Move qui se montre très speed dans ses phases de scoring contre des vagues infinies de drones. Viens ensuite Mortal Blitz, autre jeu de tir très Arcade qui s’était fait attendre en Europe ; ce dernier s’est également très bien vendu dans le monde entier et devrait bénéficier de prochains DLC pour prolonger la trop courte expérience. On continue dans le style des vagues d’ennemis à éradiquer avec le sympathique Dick Wilde et sa compatibilité avec l’AIM Controller. A surveiller, le shooter multijoueur à couvert Bravo Team se montre à nouveau, malheureusement toujours avec les mêmes extraits de Gameplay. Et les jeux de tir se terminent avec une grosse page consacrée à Doom VFR, particulièrement mis en avant dans cette publicité et qui veut nous faire aimer les téléportations en VR.

Les jeux compétitifs représentent la quatrième et avant-dernière famille des jeux PSVR dévoilés dans le spot Sony. Sparc en est le meilleur émissaire et ambitionne de lancer le VR-Sport en crossplay : pas étonnant de le voir en premier dans cette catégorie d’avenir en réalité virtuelle. Les autos suivent de près, avec le technique Dirt Rally VR (en attendant le 4ème opus sur PSVR ?) et le plus surprenant Tiny Trax du jeune studio anglais FuturLab. On enchaîne très vite sur la Science-Fiction, avec le shooter spatial et multi StarBlood Arena et le mystérieux StarChild qu’on est surpris de voir dans la catégorie des jeux de compétition… Avec ses tournois virtuels du plus gros poisson, Final Fantasy XV Monster of the Deep justifie également à peine sa place dans ce classement. Idem pour No Heroes Allowed! VR, le jeu de stratégie d’Acquire tout juste sorti. Mais comme dirait Josette : “ça dépend, ça rentre pas dans les cases…”

En guise de dernière catégorie, la publicité de Sony nous remontre quelques-unes des innombrables expériences qui ont fait le bonheur (ou le malheur) des joueurs casqués du PSVR. On citera sans commenter davantage Spiderman Homecoming VR et on appréciera vraiment la présence de Statik, le jeu de réflexion très malin des studios Tarsier ; comme de revoir la museau de Moss qu’on attend particulièrement chez VR4Player, même si l’aventure sera à priori de courte durée. Enfin, on finit par des expériences sans interaction mais non sans intérêt, avec Ctrl et Allumette. qui ferment la marche des presque 30 jeux et expériences mis en lumière par le dernier spot publicitaire du PlayStation VR.

Bon alors, après tout ça, vous en voulez encore ? Aucun problème : on rappelle pêle-mêle que le blog officiel de PlayStation a confirmé une liste longue comme le bras de nouveaux titres PSVR sortis du chapeau (une soixantaine pour être précis), que GT Sport, No Heroes Allowed! VR, Megaton Rainfall, The Invisible Hours et Raw Data sont les “petits” jeux PlayStation VR qui sortent cette semaine, que le bundle PSVR vient de baisser de prix et que nous autres joueurs européens avons enfin aussi le droit de goûter le gâteau d’anniversaire du casque de Sony sur le Store, grâce aux promotions exceptionnelles de plein, mais alors PLEIN de jeux PSVR… Ce n’est vraiment que le début du PlayStation VR …