PlayStation VR : CODE 51 arrive enfin sur le Store européen !

PlayStation VR : CODE 51 arrive enfin sur le Store européen !

19 août 2018 0 Par sylion
Code 51 PlayStation VR vrplayer.fr

Code 51 aura pris son temps pour balancer ses Mechs sur le Store européen du PlayStation VR mais le voilà enfin officiellement prévu pour le 28 août prochain ! Mieux vaut tard que jamais ?

C’est en fouillant un peu le Store européen dans sa section des nouveaux jeux PS4 qu’on trouve recensé Code 51 Mecharena dans les titres PSVR à venir. Inutile de le chercher depuis votre ordinateur, il n’apparaît que depuis votre console. Autant dire qu’il est plutôt bien caché (voir mes captures d’écran ci-dessous en allemand, puisque je vis à Hambourg). Là où ça devient intéressant, c’est que le jeu de Mech du studio SmellyRiver est accompagné d’une date, à savoir le 28 août ! Enfin ! Et il n’y a plus bien longtemps à attendre …

Ceux d’entre vous qui suivent un peu l’actualité des sorties PSVR tiqueront sans doute sur le choix de cette date … qui tombe pile le jour du lancement du plus gros jeu PlayStation VR à venir, à savoir Firewall Zero Hour. Même si ces jeux ne jouent pas dans la même catégorie (encore que, ce sont des FPS multijoueurs VR en arène), ce n’est sans doute pas une excellente idée d’avoir attendu aussi longtemps pour sortir Code 51 face à un tel hit annoncé sur PSVR. Rien n’est perdu ou gagné, pour l’un comme pour l’autre, mais on ne m’enlèvera pas qu’on n’est pas loin de l’autodestruction de son Mech avec un tel calendrier …

Sur ce, je vous laisse avec le test de la version américaine de Code 51 Mecharena par Sei dont vous retrouverez l’intégralité avec ce lien.

Code 51 : Mecha Arena est un jeu de deathmatch multijoueur sorti le 24 avril 2018 aux Etats-Unis et dont la sortie en Europe a dernièrement été repoussée. Il est développé par SmellyRiver, compagnie chinoise spécialisée dans les projets de réalité virtuelle et réalité augmentée mais aussi  dans d’autres secteurs hors jeux vidéo. Vous aimez la tôle froissée ? L’odeur du cambouis ? La série de jeu Armored Core et les explosions ? Bienvenue sur  le jeu Code 51.

Code 51 : Le scénario 

« War have change » disait Solid Snake. Bah pas tant que ça Coco ! 2040, plus de ressources alors les gens se font de nouveau la guerre après être passés proche de la cata, pour obtenir une précieuse énergie (Code 51) qui alimentera leurs méchas. War is War.

Sans rentrer dans les détails, disons que le Lore du jeu est disproportionné par rapport à son contenu in game. A base de découvertes de documents dans la zone 51, de fin de civilisation. Au final, nous nous retrouvons dans un jeu de deathmatch sur 3 maps…

Code 51 sur PlayStation VR

Le Gameplay :

Code 51 est donc un jeu centré sur le multijoueur, en mode deathmatch à 4 sur la même partie. Celui-ci est intégralement en Anglais mais cela ne gêne en rien pour ce type de jeu.

Nous contrôlons des méchas de combat rutilants dans des batailles acharnées. Jouable à la manette et exclusivement à la manette, les contrôles sont typiques de tout bon FPS sur console, à ceci près que la visée se fait au casque (comme RE7 m’voyez ?). Malgré leur imposante stature, les méchas sont véloces : on court, on saute, on dash, on tire et on FRAG ! C’est très agréable, instinctif et plus on joue, plus on prend du plaisir à manier ces machines de guerre.

Les parties se déroulent sur 3 cartes, assez petites et assez plates finalement. Vu la maniabilité des engins, un peu plus de verticalité aurait été vraiment sympa. Un peu partout on trouve des bonus de soin et d’attaque pour se soigner tout en enchainant les kills.

Grâce au système de niveaux gagnés après avoir suffisamment cumulé l’EXP lors de vos victoires, vous pourrez débloquer jusqu’à 9 méchas. Chacun à un design unique et inspiré, plutôt classe. De plus ils possèdent chacun des caractéristiques de défense et d’attaque différentes. Allant du gros bourrin, sac à PV, mais lent ; au petit agile qui snipe mais qui tombe facilement : chacun y trouvera son plaisir. Ils ont également un tir secondaire qui leur est propre comme les missiles téléguidés ou les grenades IEM par exemple.

Malgré cette variété, il n’est pas possible d’upgrader ses armes ou son mécha préféré, le personnaliser en changeant quelques options, c’est un peu dommage car cela rend l’ensemble très statique.

Pour débuter et se familiariser avec les commandes on nous propose un petit tuto d’une dizaine de minutes, un peu scénarisé et mis en scène. C’est le SEUL mode solo proposé en dehors des parties deathmatch contre des BOTS. C’est vraiment dommage car ils auraient pu aller plus loin en proposant un solo intéressant avec l’univers qu’ils ont mis en place.

Et en parlant de solo, malgré plusieurs tentatives depuis la sortie US, je n’ai pas croisé un seul humain sur les cartes (sauf dans ma vidéo de présentation : UN !!), que des bots à l’intelligence très sommaire. L’amputation de la partie Multi, de fait, est bien dommageable. Mais le studio n’est pas responsable du désamour des joueurs.

Code 51 sur PlayStation VR

Les graphismes :

Code 51 propose des graphismes détaillés de prêt (les cockpits sont clairs et bien foutus), et assez jolis en général. Le design des cartes et des méchas rendent vraiment bien et aide à s’immerger dans cet univers post-apo. Techniquement ça fonctionne également : le jeu est net et ne souffre d’aucun bug à ma connaissance. Les animations des robots sont bien rendues, les effets pyrotechniques efficaces et rien ne vous fera « sortir du jeu » visuellement.

Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR

La Bande Son :

Les effets sonores font le taf : à savoir que vous n’aurez pas à rester le nez sur votre hub pour savoir s’il vous reste de la vie, si vous êtes locké par un ennemi ou encore si votre jauge de dash est vide. On sait également d’où viennent les autres méchas, voir même de quelle classe ils sont avec un peu d’oreille. Par contre va falloir arrêter de reprendre les « ultra kill » et autres « monster kill » d’Unreal Tournament à chaque frag, on est plus en 1999.

Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR
Code 51 : Mecha Arena Testé sur PSVR

CONCLUSION :

Code 51 : Mecha Arena est un jeu de deathmatch au gameplay sympathique et assez bien équilibré, aux graphismes très propres sur PS4 Fat et au design post-apo du plus bel effet.

Mais voilà, nous nous retrouvons devant un jeu sans grande progression, sans grande profondeur, sans solo (hormis un tuto de 10 minutes) et sans joueurs (ou très peu). Pour un jeu multi ça la fout mal car jouer contre des bots est amusant pendant quelques parties mais est vite lassant.

Doté d’un scénar qui voulait aller quelque part, le jeu ne va pas au bout de ses ambitions, et c’est vraiment dommage. Wait and See