PlayStation VR : Sharknado VR, Preview du Nanar De La Mer

PlayStation VR : Sharknado VR, Preview du Nanar De La Mer

23 janvier 2019 0 Par Sei

Vous aimez les nanars ? Vous allez être servis ! Une tornade de requins fous a débarqué sur tous les casques PC le 7 novembre 2018. Et comme une catastrophe n’arrive jamais seule, les possesseurs de casques PlayStation VR (PSVR) ne seront pas épargnés par le Sharknado VR. Même si les prévisions sont assez évasives à l’heure où j’écris ces lignes, nous savons que ça va nous tomber dessus, et ça va faire mal !

Après avoir rincé l’industrie du téléfilm avec sa franchise ultra lucrative, Sharknado VR : Eye of the Storm compte conquérir le monde du jeu vidéo en réalité virtuelle. Et c’est grâce au studio Autumn VR que nous avons le plaisir de nous y pencher. A quoi s’attendre de l’adaptation d’une série de film « mal fait exprès » ? Bah à un jeu mal fait, mais pas forcément exprès !

C’était beau, y’a 15 ans !

Sharknado Vr : Eye of the Storm est un wave shooter qui vous opposera à une pluie de requins, de barils, de poulpes et plein d’autres ennemis qui n’ont rien à faire dans le ciel. Dans une poignée de niveaux et armé de toutes sortes d’armes à feu et autres tronçonneuses, vous devrez butter ce qu’il reste d’une espèce menacée dans l’insouciance la plus totale. Le soft va à fond dans le second degré, le gore et l’irrévérencieux, donnant une ambiance débile plutôt agréable qui n‘est pas sans rappeler Postal 2. Graphiquement, les deux jeux sont d’ailleurs du même calibre : c’est assez moche et peu détaillé avec des animations vraiment ridicules (rappelons que Postal 2 est sorti en 2003, il y’a 15 ans… et s’en sortait tout de même un peu mieux).

Libre comme un requin dans une tornade

Les contrôles sont totalement libres (OUI OUI !!) avec les sticks des moves du WMR, le tout se contrôle comme un FPS classique. J’ai noté un léger bug cependant : j’ai tendance à avancer tout seul alors même que je ne touche pas mes contrôleurs. En mouvement et dans le feu de l’action, ça ne gêne pas trop. On est curieux de voir comment cela va être géré sur nos PS Move !

Sharknado VR : Eye of the Storm : Un peu de fun !

Les phases de folie meurtrières seront ponctuées de petits événements aléatoires comme un donut géant qui passe dans le décor, une jeune femme dans sa baignoire prise dans la tornade, ou encore King Kong qui se balade et bien d’autres choses. Il y aura également des mini missions à effectuer comme par exemple aider un aveugle et son chien à traverser un boulevard, sauver des manifestants protecteurs des requins, ou encore protéger le convoi d’un président américain fan de Big mac et de Kayne West…  Le jeu ne manque pas de surprises à ce niveau-là.

Un jeu à prendre au second degré comme les films

Sharknado Vr : Eye of the Storm est résolument arcade et débile dans le fond comme dans la forme. Un tableau des scores vous permettra de vous la mesurer avec vos amis.

Seulement voilà, le problème est que ce jeu est une blague à 15€ sur Steam et à un niveau de production et de finition très mauvais. Les graphismes sont vraiment moches avec des décors, des personnages et des animations horribles, le concept est répétitif et ennuyeux, la visée n’est pas très précise et le fun s’évanouit sous une coulée de boue de médiocrité. Le comble est la grande difficulté qu’on peut avoir pour lancer le jeu sur PC : après l’installation, mon antivirus perçoit le fichier du jeu comme un faux positif (il essayait sans doute de me prévenir), et, passé la séquence d’intro et la sélection du niveau, le jeu plante dans un bruit strident : obligé de relancer le jeu 4 ou 5 fois avant qu’il veuille bien démarrer comme par miracle.

Alors à moins d’être un novice ultra enthousiaste de la réalité virtuelle ou un fan hardcore de la saga Sharknado, nous ne pouvons vous conseiller l’achat de ce titre à l’heure actuelle. A moins d’un miracle le constat risque d’être le même sur PlayStation VR (PSVR), mais ça, seuls la suite et un test nous le diront.

Sharknado VR Eye of the Storm propulsé sur PSVR vr4player.fr

Retrouvez notre article précédent sur Sharknado VR : Eye of the Storm !