PSVR2 : Le futur de la VR et du PlayStation VR de Sony

PSVR2 : Le futur de la VR et du PlayStation VR de Sony

16 septembre 2019 0 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

PlayStation VR 2, PSVR2, welcome to the futur VR4Player

Le PSVR2 se fait attendre… Le calme relatif qui sévit sur l’univers de la VR est l’occasion pour nous autres de faire une pause et de se projeter vers l’avenir, à nos aspirations à tous en thermes de jeux ou d’expériences VR.
Après bientôt 3 ans d’existence, nous devons reconnaître que si la qualité des titres PlayStation VR s’est dans la grande majorité améliorée, force est de constater que celle-ci, pour de nombreux joueurs reste en retrait par rapport à leurs souhaits. Le joueur veut retrouver dans son casque, à quelques choses prêt, la même qualité que celle qu’il avoir sur un écran plat.

La prochaine génération de PlayStation et du PSVR2 se fait attendre

Personnellement, avec l’approche de la future génération de console diablement plus puissante que nos PS4 Pro et PS4, j’attends avec impatience de pouvoir m’éclater en VR sur des titres proches de ceux existants sur écrans plats. Quand je vois les titres VR qui commencent à apparaître sur des PC aux configurations solides, je suis parfois à deux doigts de craquer et de basculer du coté des casques PC VR qui offrent (n’ayons pas peur de le dire) ce qu’il se fait de mieux à l’heure actuelle en VR aussi bien en jeux qu’en matériels. Mais je reviens rapidement à la raison quand ressurgissent mes souvenirs de galère lorsque je sévissais sur PC ainsi que le budget nécessaire pour une telle configuration .

Pour moi, au delà de la qualité d’image qui demanderait, pour un rendu équivalent à celui d’un écran plat, des ressources de puissances conséquentes, c’est surtout les types de jeux (FPS, RPG…) mais aussi l’approche du gameplay qui me semble important pour les titres à venir sur PlayStation VR. L’écart est à l’heure actuelle trop important entre les versions à l’ancienne (jeux Plats) et VR. Les joueurs demandent de vrais gros jeux compatibles. Pourquoi ne pas produire plus de titres PS4 compatibles VR ? Resident Evil VII est toujours dans le peloton de tête bien qu’il soit sorti en Janvier 2017 !  Je commence à fatiguer de jouer en VR avec des contraintes trop importantes : Les fils, le temps d’installation, les petites expériences un peu chères pour ce qu’elles proposent etc… Si je les acceptais jusqu’à présent, il est temps désormais d’aller plus loin, de franchir l’étape suivante qui permettra de donner ses lettres de noblesse à la VR. À cela, une solution : La Prochaine Génération et le PSVR2 ?

L’herbe est-elle plus verte ailleurs ?

Comme dit l’adage, cette 4ème génération de consoles Sony a porté à bras le corps la VR sur ce type de support. Si la PS4 Pro n’a pas été exploitée comme elle aurait dû l’être en VR, nombre de jeux sortis sur PC VR n’ont pu arriver sur le casque PSVR, la faute à des carences de puissance de la PS4 fat mais aussi Pro, je pense à des titres comme Project Cars 2, Elite Dangerous ou Fallout 4 et ce malgré le souhait avéré des développeurs désireux de profiter d’un parc de casques plus conséquent.
D’autres studios se sont essayés à la production de titres VR et ont décidé de mettre en suspens leur orientation VR. Le manque de puissance était une contrainte trop importante et leur projet s’éloignait beaucoup trop de leurs idées de départ, de leur savoir faire, je pense à From Software.
La prochaine génération de consoles soulève un espoir immense chez les joueurs actuels (VR) et pourrait être à même de faire basculer sous les spotlight la réalité virtuelle. Cette nouvelle génération engendrerait également l’apparition d’un nouveau casque PSVR mais aussi de nouveaux contrôleurs VR tant désirés par la communauté.

Les points d’amélioration probables

Sony travail en ce moment même à la conception d’une prochaine génération de casques PlayStation VR. Voici les perspectives d’un PSVR2 vues par le vice-président directeur de la recherche et du développement chez Sony, Dominic Mallinson :

  • Le double de résolution et le HDR :

Pour Mallinson le premier point à traiter pour le PSVR2 est la résolution de l’écran car la VR sollicite notre sens le plus important (la vue) de manière intense.

“C’est plus de pixels par degré. Il s’agit de la netteté et de la clarté de l’affichage. Et vous devez être capable de faire correspondre ce que les gens s’attendent à voir aujourd’hui avec la haute définition. Je m’attendrais à ce que la résolution double dans les prochains produits VR.”

Ainsi, avec plus de pixels, le casque VR peut réduire l’effet redouté de « screen door effect » qui désigne la visibilité des lignes entre les pixels, ce qui déforme l’image.

  • Le HDR

L’autre point à traiter sur le PSVR2, toujours selon Mallinson, est le HDR :

« Et enfin, le HDR. Dans l’industrie de la télévision, le HDR est déjà extrêmement important pour créer les meilleures expériences. L’œil humain voit une énorme gamme de lumière allant de la lumière brillante à l’ombre profonde. Les écrans actuels ne capturent qu’une infime fraction de cela. Donc, afin d’accroître le sentiment de présence, je m’attends à voir le HDR adopté dans un proche avenir.»

  • Un Champ de vision plus proche de la réalité :

«Parallèlement à cela, nous avons également besoin d’un plus grand champ de vision», a-t-il poursuivi. «Le système visuel humain est à environ 180 degrés. La plupart des casques de réalité virtuelle atteignent aujourd’hui environ 100 degrés… Mais je m’attendrais à ce que la prochaine série de produits représente environ 120 degrés de champ de vision.»

PlayStation VR 2, PSVR2, welcome to the futur VR4Player

Des contrôleurs VR nouvelle génération (PS move 2)

Le 10 janvier 2019, soit un an jour pour jour après la première publication, un nouveau brevet Sony est rendu public. Ce brevet est peut-être une ébauche des prochains contrôleurs du PSVR2. Premier constat, le Design général de ce projet n’a pas changé ! Il est toujours très abouti pour un brevet.. détaillé jusqu’à sa moindre petite pièce. Ce projet se rapproche peu à peu des meilleurs contrôleurs du moment : Les Valve Knuckles (Valve Index). L’ensemble de la partie haptique mécanique (la partie couteuse) a été retirée. Le manche a été totalement re-dessiné, il s’agit ici bien d’une évolution du premier brevet. Sony a ajouté un système de dragonne permettant de fixer à la main le “PS Move 2” même si elle est ouverte (Exactement le principe des Valve Index).

PS Move 2 PlayStation VR 2 Brevet VR4Player
PS Move 2 PlayStation VR 2 Brevet VR4Player
PS Move 2 PlayStation VR 2 Brevet VR4Player

Des studios souhaitent produire des AAA VR

  • From Software :

Dernièrement, Mr Masanori Takeuchi, producteur du studio From Software, dans un entretien accordé au site Destructoid, expliquait que le studio stoppait la VR faute de visibilité suffisante, d’un problème de hardware et de savoir faire.

Celui-ci, en lisant entre les lignes laissait supposer que le studio attendait tout simplement la nouvelle génération de consoles mais aussi du PSVR2 :

” Nous allons peut-être attendre un peu pour voir ce qui se passe avec le matériel de la PS5 ou de la prochaine génération, puis voir quelle sorte de performance nous pouvons obtenir, ce que nous pouvons rendre avec ce matériel, puis prendre une décision. “

” L’équipe «préfère attendre que nous puissions lever la barrière du FPS et de la résolution et que cela soit une expérience confortable où nous pouvons amener le joueur à s’engager avec ce que nous voulons faire.”

  • Polyphony Digital :

Le studio derrière Gran Turismo explique que le prochain opus de la série arriverait sur PS5 et que cette bête de puissance (config PS5) servirait sans aucun doute la réalité virtuelle :

“La première chose qui sera affectée par plus de puissance est la réalité virtuelle», «Je ne pense pas qu’il y ait autre chose qui nécessite autant de puissance de traitement.”

“La réalité virtuelle dépend de l’évolution de l’alimentation du processeur graphique et de son matériel, même des périphériques d’affichage. C’est quelque chose où vous ne pouvez jamais avoir assez de puissance de calcul; il y aura toujours cette limite matérielle, et cette limite ne sera jamais assez élevée pour nous! De toute évidence, cela va progressivement s’améliorer avec le temps et nous ferons en sorte de suivre cela.”

  • Ubisoft :

Un troisième larron de poids, cador de la profession, passe la vitesse supérieure et se dirige vers la production d’un titre AAA VR. Il s’agit d’Ubisoft et plus précisément de leur champion Red Storm (The Division, Far Cry…) ayant déjà produit en VR les titres Werewolves WithinStar Trek : Bridge Crew et Star Trek Bridge Crew : The Next Generation.

Nous avions relevé début juillet un message de David Votypka (Creative Director chez Ubisoft), annonçant que Red Storm et Ubisoft étaient à la recherche de profils à même de travailler sur un projet AAA VR ayant un budget de AAA. Depuis la chose s’est confirmée et amplifiée puisqu’Ubisoft serait en cours de création d’une équipe de plus de 50 développeurs à même de travailler en VR sur des titres AAA comme Splinter Cell. Si pour l’heure la rumeur parle d’un partenariat avec Oculus et donc d’une orientation PC VR, il ne faut pas oublier que notre champion national a toujours fait en sorte de produire leurs titres VR sur toutes les plateformes.

  • Insomniac Games :

Le rachat récent d’Insomniac Games par Sony donne également le ton sur la nouvelle orientation que prendront les jeux VR sur PlayStation. En effet, cette acquisition fait que désormais, Sony devient de facto propriétaire du titre Stormland prochainement disponible sur casques PCVR mais aussi de projets en réalité virtuelle en cours. On ne parle ici bien entendu pas d’une arrivée prochaine du titre Stormland sur PSVR (Quoi que sur PS5, cela ne serait pas impossible techniquement si l’on fait abstraction du contrat d’exclusivité avec Oculus) mais bien de l’acquisition d’un savoir faire pour de futurs titres VR sur PS5 et pourquoi pas sur PSVR2.

Dans un article paru sur Famitsu, nous apprenons que lors de La CEDEC 2019, la plus grande conférence de développeurs et de divertissements informatiques au Japon qui s’est tenue à Pacifico Yokohama du 4 au 6 septembre dernier, une conférence de Sony Interactive Entertainment a porté sur : «PlayStation VR Review»

Animée par M. Kensei Akiyama du département des technologies de développement mondial de Tokyo SIE, adepte des conférences techniques sur PlayStation 4 et PlayStation VR, ce dernier constate que le nombre de personnes jouant en VR longtemps a augmenté, qu’elles sont devenues résistantes au Motion Sickness et qu’elles ne se lassent pas de la réalité virtuelle. Il ajoute qu’il faut maintenant répondre à ce souhait, même si cela pouvait nuire à ceux qui ne sont pas encore familiers avec la réalité virtuelle et informer les joueurs en prévenant à chaque fois qu’un mode de fonctionnement de caméra agressif sera mis en œuvre.

Pour augmenter la qualité perçue des productions, Mr Kensei Akiyama a fait remonter auprès des développeurs l’abus de la reprojection, 120 Htz pour lesquelles, les informations de position / orientation de HMD sont incorrectes, le calcul de l’heure également et où les couches ne sont pas séparées correctement (interface graphique 2D). Le cas le plus évident est le cas où la cadence de prise de vue est insuffisante rendant la scène relativement floue.

Il met en avant également la méthode de rendu Foveated, qui augmente la résolution au centre et diminue la résolution à l’extérieur. Cette technologie est très efficace. Pour lui, il n’est pas nécessaire de restituer la vidéo œil droit ou œil gauche. Les deux peuvent être traités en une seule fois.

En conclusion, on peut déjà rappeler que la VR par SONY est loin d’être morte. Le PSVR2 ne sortira pas en même temps que la PlayStation 5. Sony ne souhaite pas court-circuiter les ventes de sa console ou d’imposer un achat supplémentaire aux joueurs, durant cette période de lancement cruciale pour la marque (Certainement fin 2020). Voilà une raison qui a pu pousser SONY à rendre la PlayStation 5 compatible avec le PSVR. La PS4 PRO était bridée par la PS4. Les jeux VR exclusifs à la PS5 utiliseront bien toutes les ressources de cette nouvelle génération de console, certainement 7 à 8 fois plus puissante que la PS4. N’oublions pas qu’un casque VR n’est en fait qu’un écran et un système de tracking. Les joueurs pourront patienter sur des jeux bien plus qualitatifs sur PS5 / PSVR en attendant l’arrivée du PSVR2 qui améliorera la définition de ces mêmes jeux.

Si vous êtes limités en budget, ce n’est certainement pas le meilleur moment pour investir dans un PC. La nouvelle génération de processeurs gravés en 7Nm arrive et ce type d’investissement aujourd’hui pourrait bien se retrouver aussi puissant qu’une PS5 (bien moins chère) dans un an environ…

La VR relativement moquée à ses débuts commence petit à petit à être prise au sérieux. Les joueurs attendent juste une amélioration notable. La Next Gen sera peut-être le détonateur de l’explosion de la VR sur Console de salon ! À suivre …

Partagez nos articles !