PlayStation VR : Test de Sairento VR, un jeu à détenir absolument sur PSVR ?

PlayStation VR : Test de Sairento VR, un jeu à détenir absolument sur PSVR ?

22 septembre 2019 2 Par Cyril Thevenot

Le tant attendu Sairento VR a posé son dévolu sur le PlayStation store et le PlayStation VR le 5 juillet 2019. Cette idylle amoureuse aura été compliquée tant de fois le jeu a été repoussé sur PSVR. Celui-ci fut moins capricieux pour sa venue sur les casques PCVR où le fruit de Mixed Realms studio est disponible depuis février 2018.

Alors, l’attente en valait-elle la peine ? Voyons ça ensemble

Sairento VR jouit d’une bonne cote sur PC VR, le jeu nous place dans la peau d’un cyber ninja d’une organisation secrète dans un Japon futuriste mais néanmoins féodal sous divers angles. L’action se passe en 2066 dans un Tokyo revisité où nous devons à la 1ère personne mener l’enquête sur la terreur qu’impose un groupuscule  suite à différentes attaques. Du point de vue scénaristique, le jeu est bien ficelé l’ensemble est accompagné de belles voix tout au long de la campagne. Malheureusement celles-ci sont en anglais, n’escomptez pas voir des sous-titres en français car toute trace de la langue de Molière est rayée du titre. Et cela pose problème car même s’il n’y a pas nécessité de comprendre l’histoire, ce manque nous a ôté une grande somme de plaisir sans compter que le niveau d’anglais demandé reste important notamment au niveau des réglages et autres possibilités qu’offre le jeu.

Gameplay

Sairento VR si vous ne disposez pas de 3dRudder, se joue uniquement avec les PS move. Le choix de la part du studio de préférer ce type de contrôleurs a du sens puisque nous sommes amenés à nous servir de nos deux mains, celles-ci permettant de combiner deux armes à feu ou deux sabres ou bien de mixer les deux. Le titre inspiré de Raw Data (Survios) permet ainsi de switcher à souhait. Cependant le choix des PS move plombe l’expérience de jeu. En effet le titre combine téléportation (pour se déplacer ou faire des doubles sauts) mais également ce que j’appellerais du semi-déplacements libres avec le move de gauche. En appuyant sur sa touche move et en orientant celui-ci on peut se déplacer « librement ». Toutefois cette configuration a ses limites puisque le jeu étant très rythmé entre les doubles sauts, les attaques sanglantes les courses sur les murs, on pourra rapidement perdre le file si nous ne sommes pas une fine lame ou fine gâchette.

Le 3dRudder palliera avec succès à cette problématique mais avec un coût financier supplémentaire.

Pour le reste le jeu est riche de contenu et s’offre même une approche (bienvenue) RPG. Il nous est possible d’upgrader ses armes son armure… au moyen de différents items que nous aurons récupéré au cours des missions de la campagne mais aussi des challenges, des missions simples (défis), multi, proposés.

Cependant dans l’ensemble tout cela reste relativement répétitif (mais quel jeu ne l’est pas).

La patte graphique du titre aura selon moi soufflé le chaud et le froid. Autant certaines missions ont des décors colorés représentant « magnifiquement » bien la perception que l’on peu se faire du Tokyo high-tech autant à contrario d’autres sont vides à en pleurer. Alors certes il y a sans doute une volonté de la part des développeurs de switcher entre le riche et la version épurée. Mais cette dernière est trop épurée sans compter le cubisme général des graphismes. J’ai eu l’impression d’évoluer tout du long dans un jeu fin de Gen PS2 voir PS3. J’attendais plus pour un jeu sorti il y a peu.

Sairento VR
Sairento VR

Sairento VR : Bande, Immersion et Rejouabilité

Niveau sonore le titre est bien pourvu les musiques sont sympas et sont discrètes, elles ne viendront pas agacer le joueur. Les bruitages (Armes à feu, fer contre fer…) sont fidèles à ceux du monde réel et permettent au joueur de se plonger plus profondément dans le titre. L’immersion est donc au rendez-vous. Si la campagne compte 10 missions, celles ci ont une difficulté allant crescendo et les multiples modes annexes donnent de la consistance ainsi que de la durabilité. La rejouabilite est donc bonne mais néanmoins plombée par son tarif trop élevé.

CONCLUSION :

Sairento VR est sans doute l’un des jeux les plus rythmés du catalogue PSVR, le bon est le moins bon cohabitent dans ce titre néanmoins ambitieux. Certains pourront lui reprocher sa patte graphique, d’autres le fait qu’il ne soit pas disponible en français néanmoins le jeu est doté de belles qualités qui font de Sairento un jeu à posséder sur PSVR pour qui aime le genre. 

L'avis de VR4Player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Scénario7
Gameplay6
Graphismes6
Bande Son6
Immersion6
Rejouabilité6.5
Rapport Qualité / Prix / Durée5
Note des lecteurs1 Note8
Les plus
Un jeu vitaminé
Ambiance Néo-Tokyo futuriste
Les attaques au sabre en mode Bullet Time
Compatible 3dRudder
Les moins
Répétitif
Graphismes
Niveaux vides par moments
PS Move parfois capricieux
6.5