PlayStation VR : Blood & Truth sera un véritable film

PlayStation VR : Blood & Truth sera un véritable film

22 mai 2019 7 Par Cyril Thevenot
Blood and Truth

Alors que la sortie du titre Blood and Truth est « imminente » jetons un œil sur le studio créateur du soft tant attendu : London Studio, pour en découvrir un peu plus sur le jeu, qui, à n’en pas douter devrait faire un carton sur PlayStation VR.

London Studio est à Sony ce que Psygnosis (Wipeout) fut lors du lancement de la PlayStation (première du nom), une perle rare, ça ne fait aucun doute.

Jamie Feltham de chez Upload VR s’est rendu dernièrement dans leurs locaux, à Londres et pour lui il n’y a pas photo, London Studio n’est pas un studio VR comme les autres.

Tout y est démesuré, le studio s’étend sur trois niveaux. Tout y a été pensé pour que Blood & Truth soit un succès artistique, commercial et critique. Le soin du détail a été poussé jusqu’à acheter et « virtualiser » des costumes de personnels de sécurité pour que ceux-ci rendent le plus réel possible les ennemis. L’horizon de Londres a également été capturé par drones et numérisé. Coté ambiance sonore, le paquet a également été mis.

 

Mais c’est au niveau du rendu des personnages qui composent le jeu que le studio semble avoir souhaité faire le maximum, un énorme travail de captures faciales a été réalisé afin d’apporter toujours plus de réalisme :

« Il y a une sorte de règle empirique dans la VR selon laquelle la photogrammétrie ne fonctionne pas et nous voulions l’essayer avec ce jeu. C’était très difficile du point de vue du casting. » Stuart Whyte

Et cela, aux vues des vidéos disponibles, semble avoir fonctionné puisque si l’on compare le vrai Colin Salmon (acteur britannique ayant joué dans des James Bond), sa représentation dans le jeu est saisissante. Le studio semble souhaiter qu’avec Blood & Truth nous nous plongions dans le jeu comme dans un film, que nous nous identifiions au personnage. Le jeu de l’aveu de Stuart Whyte doit être cool, fun pour le joueur, donner du rythme à la manière d’un film et ne pas être seulement une succession de flingages en règle :

« Il y a ce que nous appelons la fatigue d’intensité», « C’est comme si, au beau milieu d’une bataille, le rythme devenait tellement fou et tendu que vous deviez vraiment rompre le match. La stimulation en VR et certainement dans Blood & Truth est quelque chose que nous avons trouvé extrêmement critique. Ce n’est pas juste une longue bagarre. Vous devez briser ça par… les interactions, le drame, l’exploration de l’environnement. Il y a beaucoup de subtilité à bien faire les choses. » S.W

Autre point important, après sa sortie Blood and Truth se verra ajouter gratuitement un niveau de difficulté supplémentaire :

« un mode Difficile sera ajouté ultérieurement en tant que contenu téléchargeable gratuit » S.W

 

Avec Blood & Truth, Sony semble vouloir frapper et marquer d’un grand coup cette troisième année de commercialisation du casque PlayStation VR. Toute l’expérience d’un studio de renom qui a déjà produit des AAA devrait créer de la valeur ajoutée à ce titre tant attendu. Plus que quelques jours avant la fin des spéculations et la sanction de la critique. Car si depuis son annonce Blood and Truth s’est beaucoup montré et a pu être testé via des démos, des zones d’ombre sur le liant du titre n’ont pu être effacées. Réponse la semaine prochaine.