in

PlayStation VR : Along Together notre Test PSVR. Où est passé ce chien ?

Along Together sur PSVR le 29 mai VR4Player.fr

Je vais me lancer un défi pour ce test d’Along Together : ne jamais le comparer au dernier gros jeu de plateforme aventure sorti sur PSVR. Mais si vous savez, celui avec la sourie. Tout d’abord parce que tout le monde le fait, mais surtout parce que si l’on omet le point de vue de la caméra de l’action, les deux jeux n’ont rien à voir.

Along Together est un jeu d’aventure/énigme sorti sur PSVR (et toutes les plateformes VR) le 29 mai, développé par le studio Turbo Button. L’équipe est déjà responsable de plusieurs jeux plateforme aventure dont l’adaptation de la série déjantée « Adventure Time » (indisponible sur PSVR) et « Floor Plan » dans un tout autre genre, sorti le 26 mai dans toutes les bonnes crémeries. MAIS !!!, où est encore passé ce chien ?? Bon on va le chercher dans ce test, suivez moi !

Scénario d’Along Together : Chacun cherche son chien !

Dans Along Together, nous suivons une petite fille ou un petit garçon à la recherche de leur chien bizarroïde mauve : Rishu. Le joueur lui incarne l’ami imaginaire de l’enfant choisi en début de partie et l’aidera à traverser les niveaux et les diverses énigmes qui se mettront sur leur chemin. Et c’est pas plus compliqué que ça, pas de seconde lecture ni d’interprétation à trouver la dedans : la quête est simple à comprendre et est prétexte à traverser des univers colorés et mignons sans se prendre la tête. Et c’est dans cet univers enfantin que nous traversons les 3 mondes du jeu, composés d’une poignée de niveaux (entre 5 et 6, selon) pendant les 3 heures que dure l’aventure. Les énigmes ne sont globalement pas trop compliquées mais prendront un petit moment à être résolues dans les derniers niveaux.

Along Together le TeST PSVR
Along Together le TeST PSVR

Gameplay : comme un chien dans un jeu de quille

Pour aider l’enfant dans sa quête, inutile d’appeler la fourrière, les contrôles se font manette en main : le joueur est incarné par une main qui suit les mouvements de la manette. Pour jouer sur tous les mécanismes croisés, c’est très simple : on vise la partie à bouger, on agrippe avec R2 et on la bouge avec le stick gauche : simple et efficace, du point and click version motion gaming comme disent les développeurs.

Il faut aussi contrôler l’enfant avec le stick gauche et toutes les interactions se font avec le bouton X. Les sauts se font automatiquement (à la Zelda 64) mais peuvent provoquer de rares glitchs de collisions avec certaines plateformes, rien de bloquant mais une petite rustine des développeurs serait appréciée. Parfois Rishu le chien zarbi intervient dans la résolution des énigmes ce qui permet d’apprécier un gameplay asymétrique bien maîtriser par l’IA.

Nous serons amenés quelquefois de contrôler un lance pierre afin de tirer sur des boutons ou certains éléments du décors, là encore la détection du mouvement de la manette fonctionne très bien pour viser. Ces passages sont sympas, s’il y’en avait eu un peu plus c’eut été sympa (c’est le cas de le dire).

Pour choisir son niveau dans Along Together, on se retrouve devant une carte dans une cabane d’enfant typique avec sur la droite la collection de tous les objets cachés dans les divers niveaux. Vous pourrez tous les essayer  notamment le petit jeu sur la Gameboy chinoise pour hardcore gamer.

La caméra suit les mouvements du kid de manière fluide et ne devrait pas gêner les plus sensibles au motion sickness. Et enfin niveau options, aucune fioriture : le jeu peut être en français dans le texte, les enfants ayant la conversation d’un bébé de 15 mois.

Les graphismes : C’est un chien ça ? On dirait un chewing gum écrasé !

Ma première réaction quand j’ai lancé la partie c’est : « Waouh, que c’est net ». Sur PS4 standard, aucune trace de flou de prêt ou de loin. Le moteur graphique Unity utilisé pour Along Together fait vraiment bien le taf. Le jeu tourne en mode 120Hz natif apportant un confort indéniable pour les yeux. Tout ceci est dû à un design cartoon charmant qui n’a pas besoin de nous balancer du polygone inutile au visage : C’est mignon, c’est épuré, c’est net et les enfants ont des expressions sympas, des animations crédibles, ha oui, j’allais oublier : le chien aussi. D’ailleurs il est OÙ ce chien ? Chacun des 3 mondes traversés à sa propre ambiance bien distincte, cassant la monotonie qu’on peut observer dans certains jeux.

Le son : le chien aboie, la caravane passe !

Along Together, on y croise des enfants qui parlent par onomatopées mais se font bien comprendre, les oiseaux chantent, Rishu aboie, les chauves-souris grincent et le tout en son 3D efficace permettant de bien détecter d’où vient le bruit. La musique est discrète, se la joue Harry Potter parfois mais manque de variété : ça c’est pour chipoter car ce n’est pas du tout gênant, globalement ça le fait.

CONCLUSION :

Along Together propose un univers enfantin, coloré et mignon, truffé d’énigmes diverses et variées qui se parcourt avec plaisir pendant les 3 heures de jeu proposées (qu’il est possible d’allonger si on veux le faire avec le garçon ET la fille). Avec ses graphismes simples mais variés et techniquement irréprochables de part sa netteté et son mode 120hz natif, Along Together est une bonne pioche pour petites (rappel : pas avant 12 ans) et grands. Turbo Button propose ici son jeu le plus ambitieux et m’est avis qu’ils nous proposeront à l’avenir des titres toujours de plus en plus prometteurs.

Proposer à 19€99 (14€99 abonnés PlayStation Plus), il serait dommage de passer à coté de ce  » petit  » moment de plaisir sucré. Mais où est donc passé  ce chien ? RISHUUUUU !!

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Fat
Scénario
5
Gameplay
8
Graphismes
8
Bande Son
7
Immersion
8
RATIO PRIX / DURÉE DE VIE
7
Rejouabilité
6
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !2 Notes
7.5
Les plus
Graphismes Utra nets et fluides
Enigmes et environnemets divers et variés
Le jeu idéal pour les plus jeunes
Un thème dynamique offert avec le jeu
Le regard pénétrant de Rishu
Les moins
Comme tous les bons jeux on en veux plus
Quelques bugs (glitchs) lors de sauts sur certaines plateformes
Mais où est donc passé Rishu
7

Article de Sei

Ça fait plus de 25 ans que j'ai découvert les jeux vidéo. Je n'arrive toujours pas à décrocher et c'est pas la Réalité Virtuelle qui va arranger les choses 😉

Commentaires

Un Commentaire

Laisser un commentaire
  1. ALONG TOGETHER, je viens de le terminer à l’instant, et honnêtement, très gros coup de coeur pour moi (je le considère même comme l’un des meilleurs jeux VR de l’année – en même temps, je suis un grand fan de jeux de plate-forme depuis ma tendre enfance). Alors oui, en effet, on ne peut pas le comparer à Moss (par exemple), mais le concept est vraiment très sympa. Idem, j’en aurais voulu plus. Les énigmes sont bien dosé, et les dernières m’ont bien fait creuser les méninges. J’ai aimé la simplicité de prise en main, qui, en effet, va permettre à tous (que ce soit débutants ou confirmés d’y jouer). Les univers sont sympas, visuellement, c’est peut être simple aussi, mais tellement net, et ça fait du bien !!! Bref ! CLAPPEMENTS de MAINS et FELICITATIONS à Turbo Button ! Une super réussite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sony, les studios Europe VR4player.

Sony PlayStation VR : E3 2018, Les studios internes Europe et la VR

One Piece Grand Cruise VR4player

PlayStation VR : One Piece Grand Cruise notre Test sans concession