PS5, PlayStation VR et Cloud : Les coupes franches chez Sony inquiètent

PS5, PlayStation VR et Cloud : Les coupes franches chez Sony inquiètent

8 novembre 2019 3 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

Départs chez Sony Coupes Franches Sony Interactive Entertainment VR4Player

On est fan du PlayStation VR mais il est parfois important de regarder ce qu’il se passe dans le monde du jeu vidéo plus en général. Cela fait maintenant une année que l’on peut constater des mouvements relativement fréquents au sein de l’équipe dirigeante de Sony Interactive Entertainment. Cela n’est pas nouveau, les arrivées et les départs sont “monnaie courante” dans l’histoire d’une entreprise et ces quelques changements n’ont en général rien d’alarmant. Seulement voilà, dans le cas de Sony Interactive Entertainment (SIE) les mouvements sont brutaux et suffisamment nombreux en ce moment pour justifier (au moins) une interrogation, notamment sur le bon développement de la future PS5 et celui du PlayStation VR 2.

Pour constater cette tempête, il faut remonter un peu le temps et aller voir les différentes fluctuations de la maison Sony au cours de son histoire.

Akio Morita Sony

Akio Morita (Souvenez vous bien de ce nom) est diplômé en physique de l’Université impériale d’Osaka. Il a ensuite été nommé sous-lieutenant dans la Marine impériale japonaise, et a servi durant la Seconde Guerre mondiale en 1944. Pendant son service, Morita a rencontré son futur partenaire d’affaires Masaru Ibuka dans le comité de recherche de guerre de la Marine. Le , Morita et Ibuka fondèrent Tokyo Tsushin Kogyo Kabushiki Kaisha (l’ancêtre de Sony Corporation). Morita décède en 1999 à l’âge de soixante-dix-huit ans.

Entre 1993, Sony Computer Entertainment Inc. (SCEI) est créée en tant que co-entreprise entre Sony Corporation et Sony Music Entertainment (Japon) Inc. Le président Shigeo Maruyama prend sa retraite en 2002 mais reste dans le conseil d’administration jusqu’en juin 2007. On peut dire qu’entre 1993 et 2002, l’entreprise n’a pas présenté de grands mouvements de personnels.

Entre 2003 et 2012, Sony Interactive Entertainment continue son ascension et il n’y a rien non plus d’anormal dans ses fluctuations de personnels.

De 2008 à 2016

Ça va, ça vient chez Sony Interactive Entertainment …

Phil Harrison Sony Interactive Entertainment VR4Player

Phil Harrison

Phil Harrison est entré chez Sony en 1992. Il y a occupé les postes de dirigeant d’entreprise britannique et administrateur représentant, vice-président exécutif de Sony Computer Entertainment Europe (SCEE). À l’ E3 en 2005, il a présenté les premières démonstrations publiques en temps réel du matériel de développement de la PlayStation 3. Le 25 février 2008, Sony a annoncé la démission de Phil Harrison. Il est ensuite resté à la tête d’ATARI durant un an, puis a rejoint le comité consultatif du service de Cloud Gaming connu sous le nom de Gaikai. Il est resté vice-président chez Microsoft entre 2012 et 2015. Le 22 janvier 2018, Phil Harrison part chez Google en tant que vice-président et directeur général, responsable de Google Stadia .

Jack Tretton Sony Interactive Entertainment VR4Player

Jack Tretton

Jack Tretton a rejoint Sony en mars 1995 et faisait partie de l’équipe qui a créé la première PlayStation. Il a également participé au développement de toutes les principales consoles et ordinateurs portables de Sony. En novembre 2006, Jack Tretton a été promu président et chef de la direction de SCEA, succédant à Kazuo Hirai, devenu président et chef de l’exploitation de Sony Computer Entertainment. Suite à sa nomination en tant que président, Il présentait les conférences de Sony à l’ E3 de 2007 à 2013. En mars 2014, Sony annonce que Jack Tretton quittait le groupe en évoquant un accord mutuel entre lui et SCEA pour ne pas renouveler son contrat. Shawn Layden , qui était auparavant vice-président exécutif et directeur de l’exploitation de Sony Network Entertainment International, lui succède.

Jack Buser Sony Interactive Entertainment VR4Player

Jack Buser

Jack Buser est surtout connu des joueurs car il est le chef de projet du service PlayStation Home chez Sony. PlayStation Home est un projet de monde virtuel communautaire (ou métavers) développé par SCE London Studio, destiné aux utilisateurs de PlayStation 3 et faisant partie du PlayStation Network. Il se présente comme le lieu de rencontre et d’échange de la communauté PlayStation.Il quitte Sony en janvier 2016 pour rejoindre les rangs de Google et de sa future structure de jeux vidéo dans le Cloud Google Stadia.

Adam Boyes Sony Interactive Entertainment VR4Player

Adam Boyes

Adam Boyes est un développeur et dirigeant de studios de jeux vidéo canadien . Il est le fondateur de Beefy Media et l’ancien directeur de la production de Capcom USA ainsi que l’ancien vice-président des relations avec les éditeurs et les développeurs de Sony Interactive Entertainment (SIE). Après avoir démissionné de SIE le 26 juillet 2016, il est devenu le PDG d’ Iron Galaxy. Adam Boyes a quitté son poste chez SIE car il souhaitait revenir à la création de jeux vidéo. Il est remplacé par John Drake.

Adam Boyes nous rappelait en 2013, comment échanger un jeu PS4 en compagnie de Shuhei Yoshida dans un spot destiné à se moquer un peu de la décision de Microsoft qui verrouillait (à l’époque) un jeu à une console et qui n’autorisait plus les reventes sur XBox One. La firme américaine est revenue par la suite sur sa décision mais le mal était fait pour les ventes de Xbox…

Jusqu’ici, tout va bien ! 

Les départs et les arrivées se succèdent mais c’est à partir de la fin de l’année 2017 que commence une vague de départs jamais vue pour Sony Interactive Entertainment. En 2 ans, Sony a vu partir un grand nombre de dirigeants qui ont fait le succès de la marque PlayStation, à commencer par Andrew House.

Andrew House Sony Interactive Entertainment VR4Player

Andrew House

Andrew House déménage à Tokyo en 1990, où il commence à travailler chez Sony. Il parle couramment japonais, langue dans laquelle il anime la plupart des conférences publiques de Sony. Il a fortement contribué à la promotion et au lancement des consoles PlayStation, PlayStation 2 et PSP. Il prend la place de Kazuo Hirai, devenu PDG du groupe et devient le président de Sony Interactive Entertainment le 1er septembre 2011. Il explique son départ en précisant qu’il souhaite accomplir de nouveaux défis… Il est considéré comme le père de toute la génération PlayStation 4. Après 27 ans de bons et loyaux services pour la marque PlayStation, son départ est une surprise brutale pour les joueurs et semble déjà annoncer un changement de direction pour la marque.

Richard Marks Sony Interactive Entertainment VR4Player

Richard Marks

Nous connaissons tous Richard Marks indirectement. Il est entré chez Sony en 1999 pour diriger pendant une bonne partie de sa vie le Magic Lab de Sony, un petit groupe d’ingénieurs dédié aux idées les plus avancées en matière de technologie de jeu vidéo. Il est à l’origine des caméras EyeToy et PlayStation Eye, qui ont fait leurs débuts en 2003 sur la console PlayStation 2. Il a également participé au développement des contrôleurs PlayStation Move sur  PS3 en 2010. Enfin et surtout, il est l’un des principaux architecte du PlayStation VR. Il est débauché par Google durant l’été 2018 où il rejoint le groupe ATAP (Technologie et projets avancés) de Google. A ce moment précis, l’arrivée de Google sur le marché du jeu vidéo n’est plus un secret pour personne. On se demande alors si Google vont, eux aussi, se lancer dans la Réalité Virtuelle…

John Kodera Sony Interactive Entertainment VR4Player

John Kodera

John Kodera est toujours chez Sony mais son arrivée de remplaçant de Andrew House est pour le moins bien étrange. Il était depuis 2013 président de Sony Network Entertainment International, spécialisé dans les activités réseau de PlayStation, notamment du PlayStation Network. Il devient le quatrième PDG de PlayStation après Ken Kutaragi (qui sera resté 24 ans à ce poste), Kazuo Hirai (de 2007 à 2011 mais qui a quitté ce poste pour la promotion que l’on connait) et Andrew House (6 années). Ce qui est étonnant, c’est que John Kodera ne va occuper le poste de président de Sony Interactive Entertainment que durant 18 petits mois. Dans le cas où John Kodera était un président de transition, cela confirmerait que le départ de Andrew House n’avait pas du tout été anticipé par Sony. Si par contre, il était prévu pour durer, alors il semblerait qu’il y ait eu des querelles en interne… Il est donc retourné à sa place après une courte période de promotion. Étrange !  Ce mouvement n’est peut-être pas anodin dans une période de signature de partenariat avec Microsoft.

Kazuo Hirai Sony Interactive Entertainment VR4Player

Kazuo Hirai

Kazuo Hirai était sur la plus haute marche de la firme nipponne. Depuis 2012, il avait conduit la restructuration du géant japonais. Grâce à lui, Sony a redressé ses comptes de façon spectaculaire. Il commence sa carrière chez Sony en 1995. Il devient le PDG de Sony du 1er avril 2012 au 2 février 2018 (Poste de “Dieu”). Il est remplacé par Kenichiro Yoshida en avril 2018 mais restera président du conseil d’administration jusqu’au 18 juin 2019, un poste qui peut être perçu comme un voie de garage ? Dans tous les cas, après 35 ans de fidélité à la marque Sony, il est étrange qu’il annonce son départ à la retraite quelques semaines après la signature du partenariat avec Microsoft le 16 mai 2019.

Selon Bloomberg,

“Les négociations avec Microsoft ont débuté en 2018 et ont été gérées directement par la direction de Sony à Tokyo sans la participation de l’unité PlayStation et laissant la division américaine de côté dans la surprise la plus totale le jour de l’annonce. Les employés de la division des jeux ont été pris au dépourvu par la nouvelle. Les dirigeants ont dû calmer les travailleurs et leur assurer que les plans de la PS5 n’étaient pas affectés. Ils est donc possible que certains dirigeants américains n’est pas forcement digéré la pilule…

Le pivot vers Microsoft a été précédé par plusieurs changements de personnel clé chez Sony, notamment le transfert de certains membres du personnel senior de PlayStation Now dans d’autres divisions, a déclaré la personne. John Kodera, qui a gravi les échelons dans la hiérarchie réseau, a également été remplacé à la direction de PlayStation en février, un peu plus d’un an après sa nomination à la tête du groupe.”

“Peut-être que personne n’a été plus choqué que les employés de la division PlayStation de Sony, qui ont passé près de deux décennies à lutter contre le géant américain Microsoft”

John Drake Sony Interactive Entertainment VR4Player

John Drake

En juillet 2019, Disney annonce le recrutement de John Drake, qui occupait le poste de vice-président des relations avec les éditeurs et les développeurs de Sony Interactive Entertainment (SIE). John Drake devient donc le vice-président du développement commercial et des licences pour les jeux Disney. Les départs se multiplient dangereusement, surtout durant une période durant laquelle les équipes devraient toutes être concentrées sur la PS5. Ce départ est d’autant plus risqué car John Drake emporte avec lui un carnet client important. On ne sait pas encore quels sont les ambitions de Disney dans le jeu vidéo.

Shawn Layden Sony Interactive Entertainment VR4Player

Shawn Layden

Dans la nuit du 1er Octobre 2019, on apprend subitement le départ de Shawn Layden. Une très grosse surprise d’autant plus que ce départ n’est pas annoncé par un communiqué officiel de Sony Interactive Entertainment mais par un simple Tweet direct de PlayStation ! D’habitude, on a droit à des éloges pour un départ, dans son cas, c’est plutôt direct surtout après 35 années chez Sony. Shawn Layden était devenu une figure emblématique de la marque après avoir remplacé Jack Tretton à la tête de Sony Computer Entertainment America en avril 2014. Un départ de plus qui n’arrive pas durant la période la plus simple, celle de la préparation prochaine de la sortie de la PS5.

Atsushi Morita Sony Interactive Entertainment VR4Player

Atsushi Morita

Le même jour de l’annonce du départ de Shawn Layden (Le 1er octobre 2019), on apprend que Atsushi Morita quitte à son tour le navire. Attention cependant, cette fois ce n’était pas une surprise car ce départ avait été annoncé lors de la publication des résultats du premier semestre fiscal. Atsushi Morita était le patron de PlayStation Japon, il prend officiellement sa retraite. Il était le neveu de Akio Morita, l’un des deux fondateurs de la marque Sony. Ce départ à la retraite ajoute encore une pierre lourde à porter à la communication de Sony. Ça commence à faire beaucoup de départ sur une si courte période…

Gio Corsi Sony Interactive Entertainment VR4Player

Gio Corsi

Le 4 novembre 2019, c’est au tour de Gio Corsi d’annoncer son départ après plus de 6 ans chez Sony. Gio Corsi était connu du public depuis 2013, en devenant directeur du département PlayStation Third Party Production. Il avait été un incroyable soutien à la PS Vita et avait contribué activement à la faire connaître auprès des studios de développement qui ne lui avaient pas réservé l’accueil qu’elle méritait. Son départ, ajouté à tous les autres départs, annonce clairement un changement de cap pour Sony. Les coupes franches continuent… Une restructuration sérieuse est en court…

Shuhei Yoshida Sony Interactive Entertainment VR4Player

Shuhei Yoshida

Bon, je n’ai même pas le temps de finir un article que ça continue ! Vendredi 8 Novembre 2019, c’est au tour de Shuhei Yoshida de tirer sa révérence ! Attention, comme John Kodera, Shuhei Yoshida ne quitte pas Sony mais laisse sa place de président de SIE Worldwide Studios à Hermen Hulst. Hermen Hulst est le directeur général et le co-fondateur de Guerrilla Games (Horizon Zero Dawn, Killzone). Il se retrouve donc à la tête des 14 studios de Sony !

Le rôle de Shuhei Yoshida sera de s’occuper à partir de maintenant des petits studios indépendants externes à Sony. Ça ressemble fortement à une retrogradation pour Shuhei Yoshida. Les dirigeants ne gardent pas leur poste bien longtemps en ce moment chez Sony…

PlayStation 5 PS5 PSV SONY VR4Player

Le bon développement de la PS5 de SONY peut-il être chamboulé ?

Comme vous pouvez le constater, les coupes franches chez Sony Interactive Entertainment sont anormalement nombreuses depuis 2 ans. Cela peut provenir d’un choix de repartir avec une toute nouvelle équipe pour le lancement prochain de la PS5. On veut bien croire que certains aient quitté le navire pour des promotions mais vu le nombre de départs, cette situation n’est pas sans laisser une certaine inquiétude sur le bon lancement prochain de la PS5.

En effet, ces différents chamboulements pourraient peut-être retarder l’arrivée de la console Next Gen de Sony. Pire encore, on est en droit de se demander si la nouvelle équipe en place va poursuivre des projets officiellement engagés… On veut bien entendu parler du PlayStation VR 2 ! Il n’y a pas besoin d’être alarmant tant que rien d’officiel n’a été publié mais tous ces mouvements sont pour le moins inhabituels sur une si courte période. Il n’y a pas de fumée sans feu et il est possible qu’il y est de profonds désaccords en interne. D’un point de vu purement marketing et communication,  tout ceci n’est pas très rassurant.

Jim Ryan Sony

Dans une interview accordée au site GamesIndustry.biz , Jim Ryan, l’actuel président et chef de la direction de SIE a tenté de justifier les changements.

“Si nous voulons réussir, nous devons vraiment exploiter les opportunités offertes par la mondialisation”.

“Les planificateurs de produits ont maintenant une seule conversation au lieu de trois régionales différentes souvent conflictuelles ou contradictoires, avec un processus sans fin d’itérations et de consensus”

Selon GamesIndustry.biz, Jim Ryan a affirmé que la société restait “engagée” dans la réalité virtuelle. Des promotions et des offres supplémentaires sont prévues aux alentours du Black Friday et de la période de Noël. Rien n’a été dit concernant le PSVR2.

L’équipe qui a fait le succès de la marque et des 102,4 millions d’exemplaires de PS4 vendues à travers le monde est aujourd’hui bien défraichie et l’avenir de la marque PlayStation devient relativement floue. Le Cloud Gaming serait-il un raz-de-marée qui va nous embarquer vers une façon de jouer imposée ? Les choix d’hier vont-ils rester ceux de demain avec cette nouvelle équipe ? Que va devenir la VR dans tout cela ? On espère juste que les départs ne vont pas continuer à se multiplier durant les 6 prochains mois car ce serait un message de plus en plus inquiétant pour l’avenir. 8 Départs ou mouvements en quelques mois, ça commence à faire beaucoup …

Tous ces hauts dirigeants ont-ils quitté Sony pour de meilleures opportunités professionnelles ou l’ont-ils fait car ils étaient en désaccord avec l’orientation que prenait la société ? Je ne pense pas qu’on le saura un jour… N’hésitez pas à nous donner votre avis sur la question dans les commentaires, car là, on ne sait plus trop quoi en penser !

Partagez nos articles !