PlayStation 5 : Si la PS5 arrive, faut-il craquer pour la PS4 PRO ?

PlayStation 5 : Si la PS5 arrive, faut-il craquer pour la PS4 PRO ?

14 février 2018 7 Par Cyril Thevenot
PS5 remplaçante de la PS4 PRO
PS5 remplaçante de la PS4 PRO
PS5 remplaçante de la PS4 PRO

Depuis une dizaine de jours, la rumeur concernant une probable sortie de la prochaine génération de console de Sony Interactive Entertainment, la PS5 (ou tout autre nom que souhaiterait lui donner la firme) ne cesse d’enfler sur le net. C’est une véritable frénésie. Alors, PS4 PRO, PS5, que faut il faire ?

Mais pourquoi une telle agitation autour de la PS5 ?

PS5 remplaçante de la PS4 PRO

Que Sony travaille depuis de longues années sur une nouvelle génération de console, ce n’est pas nouveau et c’est même salutaire pour la marque et nous autres joueurs. Souvenez-vous qu’il fut une époque où beaucoup pensaient que les consoles n’avaient plus d’avenir. Andrew House alors CEO de Sony Interactive Entertainment se demandait :

« Suis-je le dernier gouverneur de Hong Kong à superviser la fin des consoles? »

Il n’en fut rien, fort heureusement, le succès de la PS4 le prouve. Mais un nouveau modèle de console se prépare en amont, c’est comme pour les constructeurs automobiles et la conception d’un de leurs nouveaux modèles qui prend plusieurs années de recherches. Ça ne tombe pas du ciel. Sortir des consoles c’est donc ce que Sony fait depuis 1994 avec les lancements respectifs de la PlayStation, PS2, PS3, PS4 et son évolution la PS4 PRO en novembre 2016.

Toutefois ces derniers temps, les rumeurs d’un nouveau modèle ce sont accentuées à tel point que beaucoup sont sur la retenue, hésitent à se lancer dans l’aventure en investissant dans une PS4 PRO alors que la nouvelle PS5 va sortir. “Après tout s’ils le disent c’est que c’est vrai”.

PlayStation 5, PS5 suite logique VR4Player

Que savons nous ?

PS5 remplaçante de la PS4 PRO

28 avril 2017, dans un article sur les résultats financiers de Sony, le très sérieux Wall Street Journal, reprend les prédictions de l’analyste Damian Thong, prévoyant la sortie de la PS5 en 2018.

1er mai 2017 l’excellent Julien Chièze, dans une de ses vidéos, parle de sources qui ne démentent pas une arrivée éventuelle de la PS5 pour 2018. (Dans sa dernière vidéo du 12 avril, il estime aujourd’hui une arrivée potentielle de la PS5 pour fin 2019 voir même pour le premier semestre 2020.)

23 juin 2017 dans un interview accordé au site Golem.de, Shawn Layden, Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios confirme qu’une PS5 finira pas sortir mais pas avant un bon moment.

20 novembre 2017, nous appuyant sur les dires d’analystes et professionnels comme Michael Pachter, Damien Thong ou même Yves Guillemot (Ubisoft), VR4player.fr avance ce que pourrait être techniquement la prochaine PS5, ses jeux, le support VR nouvelle génération mais surtout qu’elle ne devrait pas sortir avant 2020. Je vous invite à lire le dossier : Que savons-nous sur la future console de Sony ?

Le 03 avril 2018, le site SemiAccurate connu pour avoir donné les bonnes spécifications de la PS4 dès 2012 et délivré des infos sur le projet Nx de Nintendo, publie à son tour des infos techniques sur la PS5 : La Playstation 5 fonctionnerait sous une architecture AMD probablement Navi (non précisé), CPU Zen personnalisé, Distribution de kit de développement. La toile s’enflamme, les gros groupes embrayent le pas, tout le monde y va de son enquête et de son émission.

Le 11 avril 2018, Andrew House ancien CEO de Sony Interactive Entertainment, interrogé par le site Polygon durant la GamesBeat conference évoque favorablement le rallongement des cycles de vies des consoles :

“Je suis très optimiste vis-à-vis des cycles de vie plus longs pour les consoles. Les consoles sont tellement sous-représentées et ont un taux de pénétration tellement sous-développé dans tant de marchés à travers le monde. Il y a tant de potentiel. N’oublions pas que la Chine est un marché largement inexploité.” 

La toile réagit en annonçant que la PS5 ne sortira pas avant 2020-21.

Sony commence t’il à faire le buzz avant l’E3 ?

Le duo PS4 – PS4 PRO fonctionne à plein régime. Les résultats financiers sont excellents. Sony va de records en records depuis la sortie de la PlayStation 4 fin 2013. La firme a annoncé dans un communiqué de Presse datant du 07 décembre 2017 avoir vendu plus de 70 millions d’unités (70,6) de PS4. L’attrait pour cette bête de compétition étant dû à une très bonne campagne de lancement, mais aussi grâce à une bibliothèque de titres exclusifs plébiscitée par les consommateurs (Uncharted 4, Horizon Zero Dawn), Sony a également annoncé avoir vendu plus de 617 millions (617,8) de jeux.

Certes, Sony distribue des kit dev qui sont, vous vous en doutez bien, de bons gros ordinateurs de puissance équivalente à ce que devrait être la PS5 mais ces kits vont encore évoluer et se rapprocher doucement des spécifications commerciales du prochain monolithe de Sony. Il n’y a donc pas de raison d’anticiper la sortie de la console remplaçante de la PS4 PRO. De bons jeux sont à venir et ce, même si les ventes croîtront moins vite durant l’année 2018 en raison d’une concurrence plus vive : Nintendo Switch et Microsoft Xbox One X. Toutefois, il ne faut pas oublier que  le salon de l’E3 (même s’il est chaque année un peu plus décrier par les professionnels de l’industrie) reste le saint graal du secteur. Des empire s’y sont fait et d’autres y ont été défait. Souvenez vous :

E3 1995 : Fort de son succès avec la Megadrive, tout devait sourire à Sega et sa nouvelle console la Saturne. Sony leur coupe l’herbe sous les pieds en annonçant juste après la conférence de Sega le tarif de la PlayStation à 299$ au lieu de 399 $ pour la Saturne. Ce jour là un géant est né.

E3 2013 : Sony avait habilement maîtrisé sa communication pour arriver lors de sa conférence de l’E3 à enfoncer le clou et prouver au monde entier que son offre PS4 était supérieure à celle de Microsoft. Les Américains avaient présenté leur Xbox One avec des jeux, soit dématérialisés, soit verrouillés sur la console et plus utilisables sur une autre xbox one après le premier lancement ! Le lendemain, Sony (Qui avait modifié la date de sa conférence pour passer après celle de Microsoft) annonçait une PS4 pouvant toujours accepter des jeux d’occasion, 100 euros moins cher que sa concurrente : psychologiquement la PS4 gagne par KO.

Les semaines qui précédent le salon de l’E3 sont donc cruciales, nous sommes dans le Money Time. Beaucoup d’info, beaucoup d’intox. Le 14 mars, Microsoft a annoncé via Xbox Wire que ce serait une présence exceptionnelle pour eux, informations annonçant sans équivoque la couleur : Annonce d’un line-up exclusif à la One X ? Annonce que la One X aura son casque VR dédié ? Microsoft officialise son union avec EA ou Valve ? Infos – Intox ?

Que doit faire Sony : laisser Microsoft occuper le terrain ?

Avez-vous remarqué que depuis plus de 10 jours, la Presse spécialisée ne parle que de Sony et de sa PS5 ? Mais avez vous lu ou entendu Sony communiquer ? Non. C’est très fort car sans officiellement communiquer, Sony occulte littéralement son concurrent direct.

Alors on fait quoi : PS4 PRO ou pas ?

Ce que nous savons en définitive, c’est que tout le monde ne sait pas grand chose ou seulement les miettes que les professionnels de la com de chez Sony veulent bien lâcher par ci par là. Une chose est certaine, la PS5 sortira bien. Comme dit plus haut, la PS4 à sa sortie en novembre 2013 (US) avait déjà sa remplaçante en réflexion car il faut plusieurs années pour imaginer et concevoir une console ainsi que son système d’exploitation. C’est un travail de longue haleine.

Il est peu probable que Sony communique sur sa future console durant l’E3 cette année, tout simplement parce qu’une telle annonce pourrait court-circuiter les ventes de PS4 Pro et si c’était le cas, à la manière de la One X, ils confirmeraient juste l’existence du projet mais ça ne voudrait pas dire qu’elle sortirait fin 2018 ou courant 2019. La PS4 PRO n’a pas encore deux ans d’existence, sa puissance n’a pas été exploitée à son maximum notamment en VR et elle peut tenir tête encore un peu face à la One X. Le line-up PS4 est conséquent, God of War noté comme jamais (Jeuxvideo.com 20/20, Gamekult 8/10, Gamblog 20/20, IGN10/10), Detroit become Human, Days Gone, Spiderman, Metro Exodus, Anthem, Dreams… Sa concurrente directe la One X manque cruellement de titres, certes elle se vend (80 000 unités la 1ère semaine de commercialisation au Royaume-Uni) mais semble boudée par certaines enseignes de distribution, sans doute en raison de la volonté de Microsoft de généraliser son Game Pass.

Si vous vous tâtiez pour acheter une PS4 PRO et bien n’hésitez pas, car même si la PS5 venait à sortir au plus tôt fin 2019, une console a besoin d’atteindre une vitesse de croisière afin de remplir son catalogue. Il n’y aura que peu de jeux à vous mettre sous la dent au début. Si vous envisagez aujourd’hui d’investir dans une PS4 Pro, c’est que vous n’êtes pas un Fan Boy qui achète toutes les consoles de Sony Day-One. Vous ne prendrez donc pas la PS5 le jour de sa sortie. Votre investissement sur une PS4 Pro devrait donc vous combler durant 2 à 3 années sans trop de problèmes. Qu’en pensez-vous ?

Gran Turismo Sport sur PS4 Pro