PS4, PlayStation VR : CHESS ULTRA sur PSVR, un mode sans échec ?

PS4, PlayStation VR : CHESS ULTRA sur PSVR, un mode sans échec ?

1 juin 2018 1 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

CHESS ULTRA, le jeu d’échecs qui se mate en 4K sur PS4 se joue aussi sur PlayStation VR : avec 15 coups en retard, en voici notre test review dans sa version PSVR.

chess ultra

Chez vr4player.fr, on se distribue spontanément les tests de jeux PSVR entre rédacteurs, selon les affinités voire les envies du moment et de chacun, sinon contraints et “forcés” selon nos disponibilités ou par absence de choix … Avec CHESS ULTRA on est quand même loin du dernier choix mais le jeu d’échec est aussi loin d’être au cœur de l’actu des jeux PlayStation VR ou même PS4 :

CHESS ULTRA est un titre PS4 compatible PSVR sorti en juin 2017 déjà alors pourquoi un test si tardif ? Outre que les jeux d’échecs seront éternellement classiques, je dois vous avouer tout de go que plusieurs problèmes techniques entachent l’expérience et ne m’ont pas donné envie d’y revenir en VR, d’où le retard du test final. Pas de suspense donc : CHESS ULTRA est un échec sur PlayStation VR pour ceux qui y croyaient encore et pour des raisons purement techniques …

Qu’on soit clair cependant : la note du court test qui suit ne concerne que CHESS ULTRA dans sa partie VR, lequel compatible PSVR est également jouable en confortables 4K sur votre télévision.

chess ultra
chess ultra

CHESS ULTRA : GRAPHISMES/REALISATION

Si CHESS ULTRA reste jouable en ligne et doté d’une I.A. solide “saluée par les grands maîtres”, les fameux graphismes PS4 ne se matent plus vraiment en 4K avec un casque PlayStation VR … Ce qu’on peut comprendre bien-sûr mais de là à voir si flou dans un jeu aussi statique ! … Le downgrade graphique fait encore mal aux yeux. CHESS ULTRA perd énormément en confort visuel avec le casque et c’est bien dommage de ne pas retrouver l’une de ses grandes qualités en VR.

Les textures des pièces (en pierre, bois, terre, etc.) deviennent bien fades et les environnements désespérément flous. A s’en demander si CHESS ULTRA n’est pas une simulation de retraité qui a perdu ses lunettes ! Les échecs c’est pas fou si en plus c’est flou en VR .. Définitivement un gros point noir d’autant plus impardonnable qu’on est immobile à chaque partie …

chess ultra

CHESS ULTRA : IMMERSION/JOUABILITE

… Et qu’il faudra le rester, le cercle de vos mouvements au casque étant particulièrement limité. CHESS ULTRA ne permet pas de faire le foufou en zooms et contre-plongées dans ses niveaux ULTRA flous. Il vaudra d’ailleurs mieux rester bien centré face à l’échiquier sinon gare à l’autre gros défaut technique qui vous guette à chaque partie : le décalage inévitable vers la gauche de votre point de vue, rendant au pire difficile la visibilité de vos propres pièces, au mieux inconfortable votre façon de jouer ainsi de travers. Ce bug m’est arrivé plusieurs fois et ne peut pas toujours se régler par simple recalibrage.

Toujours dans les déceptions liées à la technique (ou de design paresseux), sachez que CHESS ULTRA n’est malheureusement pas compatible avec les MOVE, avec lesquels on aurait naturellement joué avec ses mains sur l’échiquier. Seule la manette DualShock4 est ici reconnue, mais même pas en mode détection, puisque vous sélectionnez chaque pièce en allant la chercher à l’ancienne au joystick. On perd définitivement en immersion ce qu’on gagne en précision.

Dernière incompréhension toujours d’ordre technique : l’absence d’adversaire modélisé ! Notre retraité fan d’échecs joue avec des fantômes puisqu’aucun adversaire n’est à scruter en face et en VR pendant les parties … A une exception près : un duel en enfers avec la Mort incarnée “physiquement” devant vous apporte un peu de fantaisie au trop classique CHESS ULTRA. Un détail appréciable à voir en VR (le comportement de la Mort et l’environnement changent selon l’évolution de la partie) qu’on aurait aimé admirer avec une myriade d’avatars possibles. CHESS ULTRA CLASSIC : l’intérêt des échecs est ailleurs certes mais l’immersion en VR n’y est pas pour autant, à cause de ces quatre principales raisons d’ordre technique.

chess ultra
chess ultra

CHESS ULTRA : échec et mat ? 

CHESS ULTRA pêche par plusieurs défauts techniques qui rendent ses parties d’échec pratiquement injouables sur PlayStation VR : quand on est fan d’un des jeux de plateau les plus classiques, c’est bien dommage. Alors que sa version sur TV est très agréable, quoique toujours trop classique, CHESS ULTRA est l’exemple-type du portage PSVR paresseux, très mal optimisé et indigne du jeu d’origine. On oublie pas qu’à ce prix, vous aurez finalement un jeu 2D ET VR, mais franchement, qui est prêt à passer du temps avec un casque dans un jeu aussi flou, rigide et austère ?

L'avis de vr4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
GRAPHISMES3
SONS5.5
JOUABILITÉ3
IMMERSION4
DURÉE DE VIE8
Note des lecteurs1 Note2
Les plus
Le premier jeu d'échec compatible PlayStation VR
Une I.A. solide et un mode en ligne
Les duels contre la Mort
Une durée de vie potentiellement infinie
Les moins
Des graphismes pas fous et flous
Des décalages intempestifs de la caméra
Pas de compatibilité aux PS-MOVE
Aucun adversaire visible en face pendant les parties
4.5

Partagez nos articles !