PlayStation 4 : Observation, une aventure aux frontières de la raison sur PS4

PlayStation 4 : Observation, une aventure aux frontières de la raison sur PS4

6 juin 2019 0 Par Cyril Thevenot
Observation sur PS4 le Test VR4player

Le titre Observation développé par No Code édité par Devolver Digital est sorti le 21 mai sur PS4. Annoncé lors du dernier State of Play de, beaucoup ont pensé aux vues du trailer que le jeu serait compatible PlayStation VR. Rapidement la correction se fit et l’on nous confirma que le titre n’était pas prévu pour le PSVR.
Envisageant une possible mise à jour VR dans un futur proche et me référant à un titre comme Downward Spiral Horus Station jouable en écran classique ou VR, je me suis lancé dans l’achat du titre vendu au doux tarif de 25€ en version digitale pour le tester et voir si une conversion VR serait fondée.

Scénario d’Observation : 

C’est la grande force de Observation, nous avons affaire là à un véritable thriller de Science fiction, riche en rebondissements nous transportant aux frontières du rationnel. Dans ce jeu le joueur incarne SAM une IA assistant les habitants de la station orbitale internationale, le tout se déroulant dans un futur proche.
Le jeu se lance et c’est d’entrée la mouise, il s’est passé un incident, et l’on peut dire que la situation est mal barrée, la station est en perdition mais vous êtes en connexion avec l’astronaute Emma Fisher qui va, pas à pas vous aider à révéler au joueur le rôle de SAM. Et vous le lui rendrez bien en l’aidant elle aussi à survivre et à chercher des survivants. Je retrouve dans Observation une belle similitude avec 2001 L’Odyssée de l’Espace le roman de Sir Arthur C. Clarke. Une belle complicité d’acteur entre vous (SAM) et Emma Fisher l’astronaute élue s’installera au fur et à mesure. Quelques ressemblances également avec le film Gravity, sans Sandra ni George. Le jeu se lance et vous n’êtes qu’au début de vos peines, de cette aventure finement menée vous transportant jusqu’à Saturne.

Observation sur PS4 le Test VR4player
Observation sur PS4 le Test VR4player

Gameplay :

Votre théâtre de jeu dans Observation sera la station orbitale Internationale. Le jeu est très narratif, nous n’avons pas affaire là à un shooter donc exit les flingos…, ici il va falloir faire fonctionner un peu ses neurones pour progresser dans l’histoire. Nous commencerons le jeu dans la peau de SAM qui ne pourra communiquer que via son interface en actionnant le touchpad de la Dualshock4.
Pour se déplacer nous irons de caméra en caméra dans les différents modules. Avec celles-ci il faudra zoomer sur différentes endroits à découvrir et appuyer sur X pour scanner, actionner des processus, ouvrir des sas…
Observation comme son nom l’indique demandera beaucoup d’observation et d’écoute, si nous ratons la requête d’Emma nous pouvons la lui faire reformuler en maintenant L2 puis en appuyant sur Carré. Ou appuyer directement sur R3 pour avoir l’objectif apparaître. De toute façon on découvre au fur et à mesure le gameplay qui est assez pratique.
En évoluant dans le jeu nous finirons par pouvoir nous déplacer physiquement via une sphère. Celle-ci nous servira particulièrement pour des sorties extravéhiculaires. Mais il faudra régulièrement switcher entre la sphère et les caméras, faire aussi un tour sur notre interface OS pour compléter nos recherches. C’est simple mais c’est bien foutu, il y a plusieurs interactions possibles dans Observation, pas mal de recherches pour débloquer les indices qui nous permettront de résoudre des énigmes qui sont à la portée de tous. Le but n’est pas de nous ”écœurer” comme pourraient le faire celles de XING The Land Beyond par exemple. Ces énigmes sont là pour nous faire participer au plus prêt à ce thriller de science-fiction. On se prend rapidement au jeu que propose Observation.

Observation sur PS4 le Test VR4player
Observation sur PS4 le Test VR4player
Observation sur PS4 le Test VR4player

Graphismes :

L’ambiance visuelle d’Observation est surtout limitée aux intérieurs de la station mais pas seulement comme vous pourrez le voir si vous faites l’acquisition du titre. Nous sommes globalement face à un bon rendu graphique les modules ne sont pas vides, ni trop cubiques. Nous avons connu mieux mais le titre est resté propre. Les scènes avec Emma donnent du rythme sont bien réalisées même si Emma manque de souplesse faciale, son regard fait peur 😨
Lorsque nous sommes à bord de la sphère on s’y croit par exemple, votre vue sautera (problème de retransmission) lorsque vous touchez une paroi ou un objet, ce petit stratagème nous rapproche un peu plus de la réalité.

Bande Son :

Qui dit thriller dit ambiance sonore spécifique et nous y sommes en plein. L’ambiance peut par moment être pesante mais c’est là le but, elle rythme notre expérience de jeu sans être rébarbative.
Observation est en anglais mais il est intégralement sous-titré en français ce qui ne gênera aucunement la compréhension des objectifs et de l’histoire.

CONCLUSION :

Ayant acheté Observation pour voir s’il pourrait un jour être porté en VR ma réponse est : je n’en vois pas l’interêt.
Le jeu édité par Devolver Digital est une réelle réussite, il fait honneur au genre et comblera vos attentes pendant de nombreuses heures (variable en fonction de chacun et de ses capacités). Une fois le titre attaqué je n’ai pu m’en séparer qu’une fois achevé (c’est un bon signe).
Amateurs de jeux narratifs à l’histoire bien ficelée en milieu clos, foncez.