PlayStation VR : Sea of Memories, un aperçu PC avant sa sortie sur PSVR

PlayStation VR : Sea of Memories, un aperçu PC avant sa sortie sur PSVR

4 juin 2018 0 Par spanks

Partagez nos articles !

Sea of Memories

Sea of memories est un jeu développé et édité par Ivanovich games, le studio espagnol déja à l’origine de Operation Warcade. Le jeu est désormais disponible sur Steam VR et compatible avec tous les casques VR. Une version PSVR est prévue par les développeurs. Etant disponible sur PC je vous propose d’en découvrir le preview afin que ce titre vous soit moins obscure lors de sa venue prochaine sur PlayStation VR.

Menu, Scénario de Sea of Memories :

Ce jeu a pour prétention de jouer avec l’illusion optique des joueurs. On a à faire à un puzzle game marin, puisque l’intégralité du jeu se passera sur la mer à naviguer à bord de notre petit bateau. Comme le nom du jeu l’indique il s’agira de ” déterrer ” des souvenirs que l’on pourra découvrir en résolvant des casse têtes (au nombre de cent dans le jeu). Je n’ai trouvé sur le jeu aucun menu, par contre celui ci est traduit en français tout du moins les sous titres et la partie écrite.

Le Gameplay :

Sea of Memories Preview PC
Sea of Memories Preview PC

L’intégralité de Sea of Memories est jouable à la manette, clavier souris ou aux contrôleurs VR, j’ai bien sur favorisé ces derniers. Sea of memories pourrait donc être jouable soit à la DualShock et aux PS move à moins que le studio ne choisisse qu’un seul contrôleur à sa sortie sur PSVR.

Nous commençons le jeu directement à la barre de notre bateau, le pilotage est simple et efficace, à gauche la manette pour avancer reculer ou s’arrêter, le volant pour tourner devant nous, la liberté semble totale. Il faudra tout de même faire gaffe à ne pas rester coincé sur un banc de sable, il sera dur de s’en sortir. Le but est de naviguer de point en point pour atteindre les différents souvenirs à découvrir

Pour les casses têtes en eux même : il faudra reconstituer des objets grâce aux contrôleurs VR. Pour ceci nous avons des espèces de pouvoirs magiques et télékinétiques nous permettant d’attraper l’objet à distance, de la main que l’on veut et de le tourner tant bien que mal dans tous les sens (il y a un coup de main à prendre) jusqu’à trouver l’alignement parfait. Une fois que l’on a compris le truc on prendra plaisir à trouver et deviner par soi-même et sans aide la forme ou l’objet à découvrir. Car oui les développeurs ont quand même pensé à donner des indices pour les moins patients (j’en fait partie). Il faudra se rendre dans notre livre toujours présent sur notre droite et demander de l’aide en cochant avec un crayon à papier, une autre interaction intéressante du jeu. Le premier indice sera par exemple la forme de l’objet, le deuxième sera un indice de couleur : dès que nous nous rapprochons de la forme recherchée, les objets, les fragments se colorent en vert. Cette aide ne sera d’ailleurs parfois pas de trop… Le principe n’est pas sans rappeler les énigmes de Resident Evil 7 mais on n’y joue pas de la même façon.

Sea of Memories

Les graphismes :

Le jeu ne brille pas dans ce domaine, les graphismes sont très épurés et il y a un peu d’aliasing dans les décors. Le jeu ne semble pas super net même en augmentant le super sampling mais le tout reste toutefois correct. Il y a même plutôt une bonne ambiance dans l’ensemble : la mer bleue turquoise et les décors sont apaisant. On a même droit parfois à des changements météorologiques, un peu de pluie ou des orages, un coucher de soleil, plutôt sympa, divers horaires et si l’on rajoute à cela les oiseaux ou les poissons que l’on peut croiser… ça fait rêver.

La Bande Son :

Sea of Memories est suivie par cette petite musique (qui tourne en boucle) au piano très calme qui n’évolue pas beaucoup. On l’apprécie mais elle devient tout de même répétitive. Dans le fond elle reste apaisante et c’est ce que l’on recherche dans ce genre de jeu. On se laissera parfois emporter sur les eaux turquoises avec les chants de oiseaux exotiques, des mouettes et le bruit des vagues. Un ” ancien ” nous racontera en anglais tous ces souvenirs au fur et à mesure que nous résolvons les énigmes. Nous pouvons suivre tout ça dans notre livre des souvenirs où l’écrit est en français.

CONCLUSION :

Sea of memories m’a plutôt étonné, le jeu est simple et efficace et je suppose qu’il pourra ravir la plupart des fans de puzzle game en VR. Il faudra quand même parfois avoir les nerfs solides. Le fait de pouvoir se balader librement en bateau est rafraichissant et les décors sont dépaysants. Un dépaysement qui n’est pas sans rappeler celui de The Talos Principle même si le gameplay n’est pas le même.

Proposé au doux prix de dix euros (sur PC), le jeu semble avoir une durée de vie plus que correcte, puisqu’il m’aura fallu une heure environ pour résoudre dix souvenirs, sachant qu’il y en a cent en tout, ça laisse de la marge. Certains studios devraient d’ailleurs en prendre de la graine…

Je ne vois aucune contrainte graphique ou au niveau du gameplay à une bonne adaptation sur nos PSVR et on peut espérer une sortie rapide pour un prix tout aussi modique… du moins on l’espère.

Testé avec le Lenovo WMR. config pc : I7 8700k, GTX 1080 MSI, 16go de ram.

Partagez nos articles !