PlayStation VR : Casques PC VR et PSVR, on lève les doutes

PlayStation VR : Casques PC VR et PSVR, on lève les doutes

16 décembre 2019 1 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

Réalité Virtuelle, Casques VR, PC VR, PSVR, PlayStation VR

Dernière ligne droite pour faire l’acquisition d’un PlayStation VR (PSVR) ou d’un casque PC VR afin de le déposer à temps au pied du sapin de noël. Toutefois, est-ce que ça vaut vraiment le coup, vais-je m’en servir… ? Bien des questions peuvent se poser à vous en pleine période d’achats de fin d’année et avec les offres du Black Friday reconduites sur les PlayStation VR il peut-être tentant de faire le pas et de se lancer dans l’achat d’un PSVR. Mais avec les derniers propos de Phil Spencer, la prise de position de certains studios contre la VR qui relèvent plus d’un argument commercial à court terme qu’autre chose vous pouvez légitimement vous demander s’il faut faire le pas de la VR. Après tout si l’on fait confiance aux « anti-VR » cette dernière n’a aucun avenir, ne sert à rien, n’a pas de jeux, donne la gerbe…

Face à ces « anti-VR » qui suivent aveuglément leurs gourous sans pour la plus part n’avoir jamais essayé un casque VR, font face les partisans de la VR aux premiers rangs desquels Sony, Valve, Oculus et la grande majorité des joueurs dont nous faisons partie, qui parlent avec objectivité et connaissance de cette technologie. Nous vous renvoyons à l’excellente vidéo réalisée par Laurent qui débusque la mesquinerie et le maquillage de la vérité par certains.

Nous allons voir ensemble de manière simplifiée l’univers fantastique de la VR et répondre à quelques unes de vos interrogations. Car la réalité virtuelle n’est pas là pour remplacer le jeu vidéo, elle est une technologie permettant d’offrir une nouvelle façon de jouer, elle est une extension naturelle du jeu vidéo, une autre façon de vivre le jeu tout en étant dans le jeu.

Pour ceux qui souhaitent plus de notions techniques, nous mettrons les liens renvoyant à nos dossiers détaillés sur le sujet.

 

La VR est-elle morte ?

Tout de go la réponse est non. Premièrement il existe différentes plateformes VR : les casques dédiés à l’univers du PC, les casque PC VR (HTC Vive, Oculus Rift…), le PlayStation VR qui est relié à la console PlayStation 4 et qui sera compatible avec la future PlayStation 5, les casques dis autonomes comme l’Oculus Quest qui ont ni besoin d’un PC ni d’une console et pour finir les casques mobiles dans lesquels on intègre son Smartphone. Notre intérêt se portera particulièrement sur les casques PlayStation VR et PC VR. Pour revenir à la question, la réalité virtuelle ne s’est jamais aussi bien portée, son nombre de casque est exponentiel, plus de 4,2 millions de casque PSVR se sont vendus d’octobre 2016 à mars 2019, plus de 10 millions de casques PC VR sont affiliés à un compte de la plateforme Steam. Ces chiffres sont loin d’être ridicules et témoignent d’un secteur vivace en plein développement vieux de seulement quelques doigts de votre main.

Par ailleurs, pensez-vous que si aux yeux des industriels la VR était morte, ceux-ci continueraient à investir dedans ? Avez-vous vu le nombre de salle VR qui fleurissent par-ci par-là ? Sans compter les gros studios comme Ubisoft, Bandai Namco qui ouvrent leurs parcs d’attractions VR ou développent des attractions VR spécifiques. Bref tout ça pour dire que s’il n’y avait pas de demande il n’y aurait pas d’offre. La VR est loin d’être morte soyez en certain, c’est même tout l’inverse.

 

Complément technique :

Il n’y a pas de jeux ni sur PSVR ni sur PC VR :

Idée reçue et mensongère. Sans rentrer dans le détail technique qui peut-être rébarbatif sachez qu’à l’heure actuelle il est compliqué de retrouver dans son casque le même détail graphique que sur votre écran de télévision ou de votre écran PC. Pourquoi ? Un casque se compose d’un ou deux écrans (Dans tous les cas, deux images sont calculées pour la 3D) sur lesquels une paire de lentille vient zoomer pour avoir un FOV (la largeur de vision) le plus proche du champ visuel humain. Ces deux images doivent être synchrones et demandent donc deux fois plus de puissance à votre PC ou à votre console pour fournir l’équivalent d’un jeu PC ou console sur écran plat. Ainsi un jeu comme Modern Warfare demanderait une puissance de calcul phénoménal que la PS4 Pro ou un PC de milieu de gamme ne peuvent fournir. Mais la donne est en train de changer puisque la puissance de calcul des PC hauts de gamme est à même maintenant de faire tourner de tels jeux en VR et la future PS5 pourra en faire de même. Il a été avancé (par Phil Spencer avant le lancement de la Xbox One X) que 6 téraflops étaient suffisants pour faire tourner un jeu VR comme Fallout 4. La prochaine PS5 en comptera au moins 12.

Mais pas besoin d’attendre le futur pour avoir déjà de bons jeux VR. Sur PC des jeux récents comme Asgard’s Wrath ; Stormland sont graphiquement fantastiques dans les casques PC VR et nous immergent dans un univers comme nul autre jeu. Et que dire d’Alf Life Alyx qui arrivera en mars prochain. Tous les genres sont disponibles en VR comme en témoigne la nouvelle production Oculus : Path of the Warrior. Coté PlayStation VR et PS4, nous ne sommes pas en reste, certes en raison de la faible puissance de la PS4 la résolution est moindre mais que dire d’Astro Bot Rescue Mission le gentil robot ambassadeur universel de la VR qui vous plonge dans un univers coloré à la troisième personne, de Skyrim VR vous transportant sans fin dans un monde que seul le cinéma peut vous faire voyager, de Blood & Truth qui vous met dans la peau de James Bond ou de John Mc Cain pour “vivre” en pleine action policière ; The Persistence qui vous plongera dans une atmosphère inquiétante comme le film Event Horizon ; Firewall Zero Hour le jeu Fps Tactique par excellence dans lequel vous jouez votre vie et celle de vos équipiers. Mais aussi Stardust Odyssey ; Moss ; Beat Saber

 

Complément Technique :

The Persistence PlayStation VR test review video, promos

La VR ça file la gerbe ?

Là nous rentrons dans le système physiologique de chacun. Nous sommes loin d’être tous égaux à ce niveau là : certains ne sont pas du tout touchés d’autres un peu mais finissent par s’y habituer, seule une infime partie est touchée d’un mal de mer sévère « incurable ». Des règles de bases simples existent pour s’habituer au motion sickness (si on y est sujet), il ne faut pas se lancer comme un bourrin dans un jeu VR. Il est recommandé comme toute chose que l’on découvre de prendre la mesure de cette dernière en commençant par des expériences ou des jeux softs afin de se tester, de mesurer sa sensibilité puis d’aller crescendo. Plusieurs procédés viennent vous assister pour réduire à vos débuts ce désagrément si tenté que vous soyez gênés et que dire de la qualité des jeux qui contribue à réduire cet effet indésirable. Autre point important si vous vous sentez fatigués, faites l’impasse sur la partie, car comme pour un jeu sur écran plat quand on est HS on finit toujours par avoir un mal de crane. Avec la VR vous vivez les jeux différemment, plus intensément, il faut donc faire le plein d’énergie.

 

Complément technique :

Les contrôleurs VR je m’y perds :

Les contrôleurs VR sur PC VR, PSVR,
Casque Sony PS4 Gold

Si vous vous dirigez vers une option PC VR, il n’y aura pas de quoi se perdre au niveau des contrôleurs VR. Les casques sont livrés avec une paire de contrôleurs qui vous serviront pour tous les jeux et expériences. C’est simple et très fonctionnel.

Sur PlayStation VR c’est un peu moins clair, il existe la manette DualShock 4, les PS move, L’AIM controller et le 3dRudder développé par la firme française 3dRudder.

Certains jeux sont de base compatibles DualShock 4 puis avec le restant des controller en fonction du type de jeu et du souhait des développeurs. En revanche certains titres ne sont compatibles qu’avec les PS move, vous ne pourrez y jouer que si vous en êtes équipés. Sony au sortir du casque en octobre 2016 ont fait le choix pour rendre leur offre VR abordable de rendre les PS move (datant de 2010) compatibles avec le PSVR. Si au lancement le mariage semblait parfait, ces moves n’offrent pas de déplacements libres dignes de ce nom comme peuvent le faire les controller VR sur PC VR. L’AIM controller (fusil d’assaut idéal pour des jeux comme Firewall, Bravo Team, Evasion…) ou le 3dRudder ne sont compatibles qu’avec seulement quelques jeux. Les contrôleurs VR sont donc le point faible de Sony. Toutefois, les plus gros jeux sont compatibles DualShock 4 et c’est notamment ces derniers que nous retrouvons dans les Mega Pack (Skyrim VR, Astro Bot, Wipeout Omega…). Si vous souhaitez faire l’acquisition de PS move, n’hésitez pas à chercher une offre d’occasion on en trouve encore à bas prix.

 

Complément technique :

Dois-je investir maintenant ou attendre encore quelques années ?

Tout dépend de vos envies et de ce que vous espérez voir dans votre casque. Les précédentes réponses sont déjà un élément prompt à vous éclairer sur ce point. Quoi qu’il en soit, si vous avez un PC VR Ready sachez que les offres de casques actuelles sont déjà abouties et très intéressantes. De bons coups de fusils sont encore à faire sur les casques Windows Mixte Reality (Asus, Samsung, HP, Acer, Dell…), HTC a développé sa gamme avec le Vive, le Vive Pro et le dernier né Vive Cosmos. Oculus de son coté propose le RIFT et le RIFT S (version améliorée). La Rolls-Royce quant à elle des casques VR reste le casque Valve Index mais il vous en coutera 1080€ pour le starter pack.

Sur PlayStation, pour l’instant pas de PSVR2 en vue, Sony misant principalement ses efforts sur le développement et le lancement de la PlayStation 5 (fin 2020). Même si la technologie du PSVR date de 3ans (comme le RIFT et le VIVE) il reste un bon compromis Plug & Play pour ceux qui veulent se lancer à moindre frais dans la VR et qui ne possèdent pas de PC. Sa dalle Oled RGB fait encore jeu égal avec des dalles à la résolution supérieure mais PenTile tout simplement parce que c’est un écran Oled RGB offrant une répartition plus harmonieuse des pixels (rouges, verts, bleus). Les offres du Black Friday ont été reconduites pour noël et le méga Pack comprenant 5 jeux + le casque et la PlayStation caméra est proposé à 219,99€ ou 189,99€ avec seulement un titre inclus. Par ailleurs le PSVR sera compatible avec la future PS5.

 

Complément technique :

Voilà, nous espérons que ce dossier a permis de lever le voile déposé par ce que vous avez pu lire ou entendre autour de vous fondé sur des appréciations erronées. Nous ne disons pas que la réalité virtuelle est dénuée de tous reproches (loin de là) que ce soit sur PlayStation VR ou PC VR mais au même titre que le jeu vidéo sur écran plat, elle a gagné en à peine trois ans le droit d’exister. Elle est un monde fantastique qui mérite d’être vécu, de nombreuses offres VR sont proposées à des tarifs évolutifs que ce soit sur PC ou console PlayStation 4. Alors si vous êtes tentés par la VR faites le pas.

Partagez nos articles !