PlayStation VR, PSVR : Verti-Go Home, le speed test d’un Endless Runner

PlayStation VR, PSVR : Verti-Go Home, le speed test d’un Endless Runner

12 mars 2019 0 Par Okami7

Partagez nos articles !

Hola ! Mettez-vous en condition avant de lire ce test, sortez vos mojitos, votre sombrero et mettez vous sous votre lampe halogène avec un bon cigare entre les dents. C’est bon, c’est fait ? Car oui ce que nous propose le studio Trucker VR avec leur adaptation sur PlayStation VR (PSVR) de VERTI-GO HOME, c’est une glissade infinie dans l’univers del  ” Dia de los muertos “, comprenez par-là que si vous n’appréciez pas l’univers de la fête de la mort mexicaine, passez directement votre chemin. Sortie sur le store Oculus en Octobre 2016 au tarif de 2,99 Euros, VERTIGO-GO HOME est disponible depuis le 1 er Mars au tarif de 19,99 Euros sur le PlayStation store européen. Que nous propose cet endless runner s’opposant directement au lumineux et speed Race to the sun ? Place au Test.

Verti-Go Home sur PSVR VR4player.fr
Verti-Go Home sur PSVR VR4player.fr
Verti-Go Home sur PSVR VR4player.fr

Gameplay : Shake your head avec Verti-Go Home !

A l’image de son scénario inexistant, VERTI-GO HOME ne s’est pas tracassé avec des commandes à se torturer le cerveau et heureusement car ce sera votre tête qui dirigera votre trajectoire ! En effet, Le jeu se lance avec un unique descriptif de gameplay : Penchez votre tête à gauche ou à droite et vous irez latéralement dans ses directions précitées. Le tire Arca’s Path VR usait du même procédé. Le principe est simple, en vue à la première personne, vous avancez automatiquement dans un tube hexagonal sans avoir recours au frein, en évitant des obstacles disposés aléatoirement sur le tracé générés de manière procédurale. Trucker VR a mis en avant le scoring et la performance au détriment de la variété car ne vous attendez pas à remplir des challenges ponctuels ou des défis. Tous les trois niveaux, nous atteindrons un point de contrôle nous faisant grâce de recommencer l’intégralité de notre partie d’autant plus que le nombre d’essaie est illimité car aucune vie ou game over viendra perturber votre progression. De plus la vitesse augmentera au fur et à mesure de votre progression, ce qui vous demandera des réflexes ainsi que de la concentration avec un défilement ahurissant rappelant les vitesses élevées de Wipeout OMEGA Collection. On notera également un framerate constant à 90 images/seconde, que ce soit sur PlayStation 4 standard ou Pro.

Verti-GO Home sur PSVR - VR4player.fr
Verti-GO Home sur PSVR - VR4player.fr

Bande son, Graphismes et Immersion : Je suis le Burning man de Mexico !

Le premier constat que l’on fait lorsqu’on lance une partie de VERTI-GO HOME, c’est le volume sonore et ne cherchez pas de réglages dans les options puisque que les développeurs n’ont pas pris la peine d’en inclure, donc, exit les options de confort, vous aurez toujours le masque noir lors des déplacements et le volume global du jeu se réglera uniquement avec les commandes manuelles de votre casque. Est-ce voulu pour nous mettre dans l’ambiance ? Une chose est sûre, dès les premiers instants, la musique du jeu nous plonge dans cet univers mexicain au rythme endiablé, les sonorités sentent bon le soleil et la fiesta ! Entre du rap, de l’électro, de la musique western, le jeu nous pousse à continuer notre glissade vertigineuse uniquement pour son aspect musical et les graphismes excentriques offrent un cocktail explosif, on se surprend à slalomer entre des squelettes, des barillets géants, des iguanes, des sombreros et autres accessoires folkloriques enrobés par des couleurs psychédéliques frôlant parfois le trip sous acide et la crise d’épilepsie sans jamais provoquer le mal des transports. Cela rappellera également les anciennes introductions des Demo Maker parues sur Atari ST et Amiga 500. L’immersion est bien là mais on regrettera l’absence de réelles sensations propres aux simulations de rollercoaster.

CONCLUSION :

Le endless runner a su créer un nouveau genre en vogue sur mobile et fédérer une communauté casual prenant quelques minutes sur les pauses ou les récréations. Trucker VR exploite le genre avec VERTI-GO-HOME et mise tout sur son gameplay simpliste, son framerate élevé, sa bande son léchée et son univers atypique qui ne plaira pas à tout le monde mais nous ne pourrons pas lui reprocher son manque de créativité. Malheureusement, une certaine redondance revient tous les dix chapitres car nous recommençons le jeu avec les mêmes musiques en boucle et les mêmes niveaux s’enchainent dans le même ordre, encore et encore ce qui finira par lasser le joueur finissant deux ou trois fois les « boucles ». De plus, la vitesse de défilement ne compensera pas avec la simplicité des graphismes de VERTI-GO HOME, sans parler du tarif qui est beaucoup trop élevé (comme toujours le prix n’est pas fixé seulement par le studio) pour ce genre de jeu en concurrence direct avec du Farpoint, Astrobot et consort d’un point de vue qualité / prix. Nous vous conseillons donc d’attendre une baisse de prix ou une promotion et vous invitons volontiers à découvrir VERTI-GO HOME si celui-ci descend sous la barre des 5/6 Euros.

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Gameplay7
Graphismes5
Bande Son7
Immersion6
Rejouabilité5
Ratio Prix/Durée4
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Une bande son éclectique
Jouabilité simple et efficace
Framerate élevé
Les moins
Trop cher
Répétitif
Des graphismes en demi-teinte
4

Partagez nos articles !