in

PlayStation VR : Sprint Vector nous fait mouiller la chemise! Test Review

Sprint Vector, le jeu Sportif de Survios dans sa version PlayStation VR sur le banc d’essai !

Après Raw Data, Sprint Vector est le deuxième jeu commercialisé du studio de développement Survios, que vous connaissez bien si vous êtes un habitué de VR4player. Survios nous avaient d’ailleurs accordé une interview exclusive en Décembre dernier. On change totalement de style cette fois en passant de l’ambiance cyberpunk de Raw Data avec des rendus plus réalistes au Design plus léger et coloré de Sprint Vector.  Ici, on ne devra tuer aucun robot mais cela ne veut pas dire que ça va être facile … bien au contraire ! Sprint Vector est un jeu de sport, cela veut dire que vous ne pourrez pas enchaîner les niveaux si votre condition physique ne suit pas. Après le test de Spanks sur Oculus Rift de la version Bêta fermée, il est temps de tester ce nouveau jeu de Survios sur PlayStation VR.  A qui s’adresse-t-il ? Vaut-il vraiment le coût ? On vous répond de suite !

Vos objectifs

Sprint Vector est un jeu de course avec une approche Arcade qui intègre des Power-up dans son Gameplay. Votre objectif sera de gagner un tournoi de plusieurs circuits sur lesquels il faudra finir parmi les premiers pour marquer des points. Vous commencez le jeu dans un stade olympique et une ambiance à la Rigs. Le jeu est une course sportive de Rollers futuristes dans laquelle vous avancerez grâce au mouvement de vos bras (et de vos PS Move).

L’interface de Sprint Vector

Survios est un studio qui ne développe (pour le moment) que des jeux en Réalité Virtuelle. On le ressent dès notre arrivé dans Sprint Vector. Le menu se contrôle aux PS Move. Il suffit de poser son doigt sur l’écran qui se présente devant nous et de sélectionner l’option désirée. Comme tout bon jeu de course qui se respecte, vous aurez le choix entre huit personnages colorés tirés de tous les coins de la galaxie, de l’artiste de rue Daxx à l’éthérée Luna, en passant par Hendrix, le requin-marteau. Chaque personnage a ses propres caractéristiques de vitesse, d’accélération et plusieurs skins à débloquer.

Sprint Vector vous propose 12 « circuits » très variés, des Matchs multijoueurs compétitifs en réseau public ou privé jusqu’à 8 joueurs, la possibilité de vous entrainer en solo sur les différents tracés à votre rythme, des parcours de défis et bien sûr, des Power Up pour  booster votre vitesse. Rien à dire sur le papier, le jeu est complet, varié et promet de longues heures de sport !

Sprint Vector, le Gameplay… Un conseil : Échauffez-vous !

Bien souvent, lorsqu’on commence un nouveau jeu, on est tellement pressé d’y jouer que l’on zap souvent le Tuto de départ en se disant qu’on apprendra sur le tas (Ne dites pas que vous ne l’avez jamais fait ! ^^). Sprint Vector commence donc par une série de Tutoriels qui va vous faire comprendre par étapes tout ce que vous avez besoin de savoir sur le jeu pour commencer une course sans rester planter sur la ligne de départ ! Un conseil, faite le correctement si vous ne voulez pas vous faire atomiser ! Il ne suffit pas de gigoter vos bras dans tous les sens pour avancer dans Sprint Vector. Il vous faudra apprendre à utiliser les boutons de vos PS Move (Obligatoires) et de trouver le bon mouvement, le plus puissant, qui vous fera avancer le plus vite. Vous allez devoir également sauter tout en avançant et ce n’est pas si simple au début. Vous allez devoir également récupérer des Power-up sur votre parcours pour laisser derrière vous quelques pièges à vos concurrents. Les PS Move sont particulièrement bien adaptés au Gameplay.

Survios développent des jeux en VR à partir d’une version HTC Vive qui dispose d’un Roomscale de qualité. Ils se sont fait connaître grâce à Raw Data qui utilisait avec brio cette technologie sur PC. Mais il faut bien admettre que le PlayStation VR ne dispose pas d’un véritable Roomscale. Nous mettons ici le doigt sur un des plus gros défaut du jeu ? Pas vraiment du jeu mais plutôt du PSVR !  En pleine partie, vous allez devoir suivre la route et votre personnage s’orientera sur le tracé en fonction de la position de votre corps. Seulement voilà, on se fait très vite prendre au jeu et on se retrouve très facilement dos à la PS Caméra qui ne reconnait plus vos PS Move ! C’est ici que le Gameplay diffère de celui de l’Oculus et du Vive. Vous allez devoir utiliser les boutons des Moves pour tourner, ce qui « flingue » un peu l’immersion et demande un peu plus de temps d’adaptation surtout que le naturel revient vite au galop …

Vous aimez les jeux vidéo en VR ? Vous aimez le Sport ? Alors vous allez adorer Sprint Vector !

On ne le rappellera jamais assez, ce n’est pas une note dans un test qui fait que vous allez aimer ou pas un jeu. Il faut avant tout aimer le type de jeu et Sprint Vector n’est pas un titre fait pour tous les joueurs. La condition physique fait partie des qualités requises et le titre est réellement un véritable jeu de VSport tout comme Sparc. Ne vous attendez pas à rester tranquillement dans votre canapé pour pouvoir avancer. Le jeu se joue debout. Il faut prévoir de n’avoir aucun obstacles autour de vous car vous allez faire de gros mouvements et votre conjoint(e) pourrait bien se manger un PS Move dans la figure s’il s’approche de trop prêt …

Personnellement, après avoir fait le tuto, j’ai enchaîné 4 circuits de suite. Je me suis arrêté car j’avais besoin d’une pause pour souffler un peu. L’effort physique est bien réel et vous allez transpirer dans vos PlayStation VR ! Profitez bien du jeu en ce moment car je n’ose pas imaginer jouer à ce titre en plein été si vous n’avez pas de climatisation. Vous êtes prévenu ! Ses avantages peuvent donc aussi être considérés comme des inconvénients par certains. Vous n’enchaînerez pas les heures de jeu sur Sprint Vector, vous serez sur les rotules avant … et cela peut être un point faible pour certains joueurs.

Les graphismes et le Design

Malgré un aliasing toujours présent mais jamais dérangeant, Sprint Vector est plutôt joli dans l’ensemble. Le look cartoon et l’environnement beaucoup moins réaliste que celui de Raw Data y sont pour quelque chose.  Les décors sont travaillés, fournis et très variés (contrairement à Radial-G). Les 12 circuits vous feront voyager dans différents environnements allant de la montagne, à des paysages égyptiens ou au contraire à dans des bâtiments plus industriels. La variété des personnage est elle aussi plutôt sympa … Bref, les graphismes et le Design de Sprint Vector ne sont clairement pas un point noir !

Les bruitages et la musique

Ici encore, rien à dire ! Les effets sonores sont très bien intégrés dans le jeu. On peut même attendre le mouvement de nos bras durant la course. Chaque son est particulièrement bien placé et synchronisé avec les vibrations de vos PS Move. Un détail au passage, vos PS Move arrêteront de vibrer lorsque vous serez dans les airs, le son change également, ce qui intensifie l’impression de chute.

Niveau musique, les morceaux collent parfaitement avec le type de gameplay. La bande son saura vous motiver pour vous surpasser !

Conclusion

Il est évident que Sprint Vector ne plaira pas à tout le monde. Les joueurs qui préfèrent rester tranquillement dans leur canapé, une Dualshock à la main pourraient lui attribuer une note de 5-6/10. A l’inverse, ceux qui recherchent un jeu sportif ne seront pas déçu et lui donneront sans hésiter un 8, voir un 9/10, le titre est excellent ! Le seul point négatif que l’on pourra citer est celui du Roomscale du PlayStation VR mais on ne peut pas sanctionner Survios pour cela ! Sprint Vector rassemble pratiquement que des atouts, des graphismes de qualité (bien que parfois un peu aliasés), Une variété de « circuits », un multijoueur à 8, des défis, la possibilité de faire les différentes courses en mode cool, une variété de personnages … Survios ont pensé à tout !  Malgré une prise en main qui demande une certaine familiarisation et les premières courses plutôt difficiles, on commence à prendre vraiment du plaisir à y joueur au bout de quelques tours de circuit. Sprint Vector est une réussite ! Il enchantera tous les joueurs qui recherchent un titre de quatité, d’une bonne durée avec un gameplay  Sportif !  

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PlayStation 4 Pro
Gameplay
8
Graphismes
7
Bande son
9
Intérêt et rejouabilité
8.5
Prise en main
8
Rapport Qualité / Prix / Durée
8
Options et variété
7.5
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !5 Notes
8.6
Les plus
Un vrai jeu de sport ! Vous allez suer !
Graphismes
Multijoueur Privé ou public 8 joueurs
Tutoriel très bien fait
Bande son et Musique
Les moins
Le Roomscale perfectible du PlayStation VR
Peu ne pas plaire à tout le monde (Jeu Sportif ! )
8

Article de Laurent Ganne

Passionné depuis tout petit par les nouvelles technologies (Oui, je sais c'est original !). Je suis graphiste de profession et spécialisé dans tout ce qui touche à l'image (3D, Web, Vidéo, PAO, Animation, Illustration, logo etc ...) et l'un de mes hobbies (qq j'ai le temps) c'est les jeux vidéos ! (Oh! Ça aussi c'est original !)

Commentaires

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Encore merci pour le concours ^^
    Premier avis à chaud (j’ai juste fait les 2 premiers tutos et 3 courses en multi), je trouve le jeu plutôt chouette graphiquement.
    Le concept et génial, les commandes réponde bien par contre je me retrouvais toute les 30s dos a la caméra. Je galèrais vraiment avec les boutons pour me remettre dans la bonne direction (se serait sympa d’avoir un indicateur pour savoir ou est la caméra).
    En tout cas je sens qu’il y a des heures de fun et de rage en perspective 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PlayStation 5, PS4 pro, VR4Player

PlayStation 5 : Si la PS5 arrive, faut-il craquer pour la PS4 PRO ?

ManMade

PlayStation VR : ManMade pensé pour la VR verra t’il le jour sur PSVR ?