PlayStation VR : Rage Room ou comment calmer ses nerfs sur PSVR

PlayStation VR : Rage Room ou comment calmer ses nerfs sur PSVR

11 janvier 2018 1 Par sylion

Rage Room va bientôt nous défouler après une sale journée : le patron vous a encore allumé au boulot et une mémé vous a doublé à la caisse ? Rage Room, prévu sur PlayStation VR au début de l’année, va vous donner l’occasion de passer vos nerfs en VR, dans la bonne humeur et sans danger pour autrui.

Rage Room, sorti à Noel sur HTC Vive et Oculus Rift, est bien prévu sur PSVR : le jeu-défouloir développé par le studio Lockem Reality sortira au début de l’année … Ne ragez pas ! Comme bon nombre de jeux qui sortent en dernier sur PSVR (après les casques PC), les versions PSVR sont en général plus mûres, mieux finies et avec plus de contenu (en théorie parce qu’on garde tous quand même un souvenir amer de Raw Data sur PSVR). Début 2018, on aura donc droit à un jeu un peu particulier puisqu’il va nous mettre face à des mannequins de type crash-test (Dummies) à littéralement défoncer de plein de manières : avec à disposition plus de 50 armes (marteau, shuriken, sabre, fléau, chaise pliante, gants de boxe, bazooka, fusil à pompe, etc etc.), tous les moyens seront bons pour se défouler et les exploser gaiement.

Comment ça, c’est trop simple ? Tabasser du mannequin sans qu’ils ne répondent ? On est loin du challenge de Superhot VR ? Pas de panique, Rage Room ne sera pas qu’une expérience VR pour newbies et proposera plusieurs modes de jeu : un mode libre donc, qui vous fera choisir parmi tout votre arsenal acquis; accumuler les crédits pour monter en puissance et fracasser du mannequin de crash test sans risquer de vous faire mal. Mais Rage Room proposera aussi un mode histoire (?!) qui vous demandera un peu plus de finesse dans le choix des armes et l’art de l’exécution puisque vos souffre-douleurs finiront pas répondre avec plus ou moins de vigueur à chaque niveau.  Et enfin, un mode Frénésie qui vous mettra en concurrence et en temps limité avec d’autres exécuteurs pour tabasser du mannequin.

A ne pas confondre avec la convivialité du gratuit Rec Room, Rage Room a tout du défouloir après une sale journée, une nouvelle expérience exutoire à découvrir au premier trimestre 2018 sur PlayStation VR. Et ça coutera combien de se calmer les nerfs ? Comptez à priori 15 euros (le prix du jeu sur HTC et Rift). Voici déjà le trailer de Rage Room pour décompresser :