in ,

PlayStation VR : La PS5 va-t-elle tuer la VR sur consoles ?

PlayStation 5 - PS5 Concept Design VR4Player

Ne rigolez pas, cette question n’est pas anodine, elle a bien plus de sens qu’il n’y parait. Alors que le PlayStation VR (PSVR) vient de fêter ses trois ans d’existence commerciale le 13 octobre dernier, la fin de cette génération de consoles (PS4 et PS4 Pro) devant faire place à la PS5 fait bien plus de mal à la VR sur console que nous aurions pu l’imaginer. Alors que les dernières semaines sont quasi mortes en terme d’intérêt de jeu et ce malgré l’arrivée bien heureuse de L.A. Noire, le nombre de titres majeurs sont aux abonnés absents exception faite de la compatibilité VR du titre No Man’s Sky.

La « faute » à la PS5 qui accapare l’esprit des stratèges de chez Sony mais aussi des développeurs eux mêmes qui attendent avec impatience l’arrivée d’une bête de course pour produire des titres nouvelle génération sur écrans plats voir pourquoi pas en VR. Car ce n’est plus un secret, la future next gen de Sony qui s’appellera bien PlayStation 5 est prévue pour une commercialisation fin 2020, ce qui nous a fait grandement plaisir ici chez VR4player puisque nous vous parlions de cette date depuis 2017 bien avant certains influenceurs bien connus dans notre contrée, comme quoi… (SOURCE)

Le but avoué désormais par Sony est de préparer au mieux l’arrivée de la prochaine console en ne restant focus que sur celle-ci. Cela a du sens car même si le PlayStation VR a été un succès commercial, c’est bien les consoles et les jeux vendus qui font la « richesse » de Sony Interactive Entertainment, les chiffres parlent d’eux mêmes, après plus de 100 millions de consoles PS4 vendues et 4 millions de casques PSVR écoulé, Sony a encaissé des marges sur plus de 1 Milliard de jeux vendus !

PlayStation 5 PS5 PSV SONY VR4Player
PlayStation 5 PS5, Portrait robot de la future PlayStation par VR4Player

Un compatibilité PS5 – PSVR garantie à 100% ?

Alors certes le PlayStation VR est garanti d’être compatible avec la PS5 (source) mais rien ne garanti que les titres VR actuels seront sublimés dans nos casques par la puissance de la PS5. En effet, hormis un outil de type supersampling intégré directement dans l’antre de la console, les jeux devront être optimisés PS5 pour profiter de la puissance de la bécane, un peu à la manière des jeux optimisés PS4 Pro qui arrivent quand les développeurs pensent que ce sera bénéfique pour leurs titres. Ce doit être pour ça que Hello Games ne sort pas de patch Pro, ils attendent la PS5. Vous m’avez compris, cette compatibilité PS5 – PSVR est acquise mais pour le reste, rien n’est garanti. Il n’a pas été annoncé par SIE que des jeux PS5 VR sortiront avant le casque PSVR2 et seront donc compatibles avec le PSVR.

Cette compatibilité annoncée par Marc Cerny, le producteur et développeur de la PS5 ayant déjà supervisé la conception de la PS4 n’apporte qu’un peu de répits au PSVR. En effet, comme dit plus haut, c’est la troisième année de commercialisation du PSVR. Depuis son lancement, aucune refonte majeure n’a été apportée au casque hormis la version V2 apportant quelques changements au niveau ergonomique mais rien au niveau technique. Sa dalle Oled RGB d’une définition de 1920X1080px avait jusqu’à présent su tenir la dragée haute aux dalles proposées par la concurrence sur leurs casques vendus bien plus cher. Mais voilà, la concurrence a déjà commencé sa mue, les versions améliorées de leurs casques sont déjà sorties (Oculus RIFT S et HTC Vive Pro) et la prochaine génération est en cours de développement. Pour rappel, Oculus a dernièrement annoncé que le Quest était le dernier model de la génération actuelle de casques VR. Place à l’avenir…

SIE devraient donc réagir sous peu oui mais voilà, tout est misé sur la future PS5, SIE ne s’en sont pas cachés en faisant passer le message via Dominic Mallinson  » Nous n’avons aucune raison de faire coïncider cela (PSVR2) avec une nouvelle console. Du point de vue du consommateur, être bombardé de nombreuses choses – oh, vous devez acheter ceci, vous devez acheter cela – est un message que nous ne voulons pas envoyer. À certains égards, il est bon d’avoir un peu d’espace entre ces choses. «  (SOURCE)

Ça veut dire quoi concrètement ? Qu’ hormis une possible intox de la part de SIE, le prochain model de casque VR estampillé PlayStation ne devrait pas arriver avant début 2021 au plus tôt. Et là, en l’état, le PSVR aura non plus 3 ans mais pas loin de 5 ans sans évolution technologique, ça fait long.

PlayStation VR 2, PSVR2, welcome to the futur VR4Player

PS5 ; VR ; PSVR 2 ; PS move 2 : tout un programme

Mais après tout, est-ce que Sony ne pourrait pas sortir non pas un nouveau casque PSVR2 mais simplement une évolution du casque actuel comme ils ont su le faire avec les casques HMZ T1 ; T2 ; T3 ? Une telle mise à jour hardware semble toutefois peu probable, SIE souhaitant placer au plus vite dans un maximum de foyers la nouvelle boite estampillée PS5. Sortir une nouvelle mise à jour du PSVR avant la sortie de la PS5 risque de bloquer l’achat de cette dernière. SIE ne misent ils pas plutôt sur une version bradée du PSVR pour les prochains Blackfriday et fêtes de fin d’année afin de soutenir l’intérêt de la VR tout en garantissant que le portefeuille sera suffisamment garni pour l’achat principal de noël 2020 ?

Pour cela il faut comme toujours de bons jeux VR qui tirent la quintessence de la PS4 et pourquoi pas de la PS4 Pro avec une optimisation rapide. De bons titres doivent encore arriver d’ici quelques semaines comme par exemple Golem. Plus tard début 2020 arrivera Iron Man VR qui sera le fer de lance Sony de cette nouvelle année. Je fais volontairement l’impasse sur la marée de brevets qui actuellement nourrit les pages des sites qui jusqu’alors ne s’intéressaient pas à la VR. Ces brevets confirment la volonté de SIE d’apporter des solutions aux problèmes relevés par les consommateurs depuis la sortie du PSVR à savoir : un système de tracking par led pas suffisamment précis, l’absence d’un réel Roomscale et de sticks analogiques qui permettraient intuitivement des déplacements libres. Les nouveaux PS move qui se dessinent au travers des brevets Sony et devraient enfin satisfaire les joueurs VR sur plateforme Sony arrivent. Mais sortiront-ils avant la sortie d’un PSVR2 ? Cette mise en avant des brevets n’est-elle pas là pour faire patienter, rassurer les joueurs PSVR qui se demandent quand va s’améliorer leurs expériences de jeu sur PlayStation ? Car en l’état selon les brevets, ces nouveaux PS move 2 ne seraient pas compatibles avec le système de tracking par Leds actuel. Nous voyons mal l’équipementier sortir un accessoire optionnel permettant de rendre ces moves 2 compatibles avec les PS4 – PS4 Pro. À moins que Sony veuillent étaler les achats et soulager les portefeuilles de ses fans ?

CONCLUSION :

Sony avec la PS5 vivent une période de transition à risque, l’avenir de Sony en tant que consolier passe par un succès de la future console. Si Sony ne désavouent pas leur intérêt pour la VR, cette branche reste dans un premier temps secondaire par rapport à la PS5. Cet étalement dans le temps d’un PSVR 2 sans une annonce majeure risque fort de ralentir l’engouement pour la VR sur console. Une annonce précisant que des jeux PS5 VR sortiront dès le départ avec la PS5 et seront compatibles avec le PlayStation VR serait la bienvenue… Quatre à cinq ans sans amélioration technologique c’est trop long, la concurrence PC fait déjà bien mieux et la prochaine génération de casques l’écrasera définitivement, tuant par la même occasion la poule aux oeufs d’or.

Article de Cyril Thevenot

Tombé dans l'univers du 8 bits dès mon plus jeune âge, je me plais depuis à suivre son évolution.
La réalité virtuelle pour moi est une claque qui émoustille mes neurones.

10 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. C’est vrai le casque sera plus que démodé à la sortie de la ps5, sony vont nous appâter mais de quelles manières… pour les possesseurs du casque nada et pour les autres PSVR bradé… qui aurait cru à la récupération des ps moves quand se fut un échec cuisant à leur sortie? sony a plus d’un tour dans leur logo 🙂

    Pour le business plan, celà reste logique le coût diminue avec le temps et celà permet d’accentuer la mise au point des brevets.
    De plus il faut la console ET le casque pour la vr et celà fait beaucoup pour une seule marque, ils ont pas le droit à l’erreur.

  2. Je crois que Sony a un moyen pour réussir son lancement : Imposer la PS5 dans le maximum de foyers de joueurs.

    – Avant ma démonstration, je précise que je pars du principe que tous les joueurs non équipés sont potentiellement intéressés par la VR, et que seul le prix d’accès ou le manque de jeux intéressants seraient un frein.

    – Et je considère que rien n’empêche les développeurs de sortir un jeu exclusif à la PS5 avant même la sortie du PSVR 2.
    [ Le casque pourrait toujours être traqué par la caméra (adaptateur port PS-Cam > USB-C) et des contrôleurs nouvelle génération sortiraient en même temps que la PS5 (peut-être même livrés dans la boîte).
    Ils pourraient très bien être équipés eux-même de micro caméras destinées à traquer les leds du casque pour un positional tracking sans zone morte.
    Le PSVR 2 sortirait plus tard avec une techno différente pour le tracking du casque, mais pourrait très bien adopter cette même méthode pour les nouveaux contrôleurs qui l’accompagneraient. On aurait ainsi deux types de contrôleurs; des assez classiques (comme ceux sur PC actuellement) et des plus sophistiqués qui arriveraient plus tard (avec retour haptique, finger tracking, etc…).]

    Cela se ferait en deux étapes.
    1- D’abord faire fondre le prix du PSVR à tel point que tous les joueurs ayant une PS4 soient tentés; voire forcés (genre, à moins de 100€, ce serait criminel de passer à côté).
    Comme je l’ai supposé plus haut, il ne manque pas grand chose pour faire basculer un max de gens. Au prix d’un jeu, le -« Après tout, pourquoi pas »- serait comme une chanson qui s’incrusterait dans l’esprit de beaucoup de joueurs. Et ça pourrait très vite se chiffrer en millions d’unités.
    Admettons une première baisse à 150€ début Décembre, et une seconde à prix coûtant en Mars.

    2- Une fois que plusieurs dizaines de millions de joueurs auraient un casque, annoncer que des jeux exclusifs PS5 VR seraient dans le line-up de lancement.
    La console ferait tourner des jeux développés pour tourner sur le PSVR-2 (donc exclusifs à la PS5), mais pourrait tout aussi bien les faire tourner sur le 1. Après tout, le casque n’est qu’un écran, et rien ne l’empêche d’afficher des images spectaculaires.
    Ainsi, les développeurs pourraient sortir leurs jeux VR nouvelle génération avant même la sortie du PSVR-2.
    Bénef pour Sony, bénef pour le marché de la VR, et pas de vide commercial d’un an ou deux dans la VR console.
    Et les joueurs ayant un casque VR dans le salon ne sauraient résister au désir de tester la nouvelle génération de jeux VR, et donc d’acheter une PS5.

    Je sais que ça fait beaucoup d’hypothèses, de conjectures alambiquées; mais dans le fond, Sony a plusieurs cartes à jouer, et l’agressivité commerciale sur un secteur qu’ils maîtrisent un peu serait un bon joker.
    Après tout, c’est bien eux qui ont vendu le plus de casques sur la première gen; grâce à des tarifs très concurrentiels et à du matériel déjà implanté (PS Cam + PS Moves ).

    • avec des brevets déposé sur un supposé casque vr et une recrudescence de studio porté sur la vr, celà se profil dans se sens, ce qui chagrine c’est le timing cumulé entre le PSVR1 et une futur gen en comparaison à la concurrence qui avancé très vite ! après la concurrence c’est un casque, sony c’est une console ET un casque.

  3. mode Jean-Claude Convenant *on
    Mais tout ça c’est une question d’étude de marché. Tous ceux qui ont investis dans le PSVR et qui sont satisfaits ou moyennement satisfaits par l’offre vont pas investir dans un nouveau casque tout de suite, ils vont avoir l’impression de se faire blouser. Il faut leur vendre du rêve et un Cerny qui leur dit que le PSVR 1080 sera compatible PS5, et ce sera fait. Après tout, c’est un bon casque. La dalle est très bonne, même comparée aux casques sur PC. La qualité graphique n’est pas que liée à une résolution. Regardez un jeu magnifique en ultra sur PC en 1080 à 60 FPS et un jeu en moyen 30 FPS en 4K et osez me dire que c’est plus beau grâce à la résolution. Alors oui, en 1080 y’a plus de marches à monter ( effet escalier ) mais finalement , les joueurs ce qu’ils veulent c’est du confort de jeu… voila.. et des effets graphiques.
    Et faut pas oublier les joueurs plats, hypés à l’avance par cette PS5, c’est trop facile. Ce sont des acheteurs potentiels de VR. C’est ce publique la qu’il faut conquérir qui ne connais pas la VR. Les sceptiques. A Sony de trouver le bon moyen de les harponner. On leur propose plusieurs offres, pour les plus curieux le PSVR old school, pas cher, utilisable de suite et totalement compatible. Lorsqu’il sera trop vieux, en 2021, hop, nouveau modèle avec une meilleur rez et un nouveau système de tracking. ET la PAF ! comme pour la PS4 pro, les joueurs auront l’impression de passer un cap technologique. A raison d’un sens car ce sera un peu mieux.
    Mais finalement, quand on y pense, le marché de la VR est encore trop fragile pour que Sony prenne des risques inconsidérés. Ils sont seuls sur le marché de la console ( quoi? la Switch? tu sors… ). Leur meilleur option ? Ménager la chèvre et le choux : consolider sont marché plat ( Goliath ) et continuer de charmer la niche ( David ). Qui gagne à la fin ?
    Mode Jean-Claude Convenant *off / Madame Irma *on
    Half Life 3… sniff sniff… bon présage.

    • Oh, je vois que toi aussi, tu as la fibre commerciale. ^^
      Bon, par contre, Jean-Claude, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de la jouer modéré (« ménager la chèvre et le chou »), car même s’ils sont seuls pour le moment, c’est le démarrage de la next gen qui se prépare aujourd’hui, et ils ne seront plus en eaux calmes.
      Les nouveaux casques PC prennent une telle distance qu’il va être dur de rester compétitif à vitesse de croisière.
      Et si M$ fait une annonce fracassante (du genre casque AR sur Scarlett), je doute que continuer à vendre des casques VR 1ère gen à 200 ou 300 € ne suffise à fidéliser des joueurs.
      Il faut les rendre captifs. Souviens-toi toutes les C14 que tu as réussi à vendre en déplaçant la virgule, tu peux le refaire !

      Et si je rajoutais 20€ à ma consultation, est-ce que Mme IRMA pourrait me dire si elle voit un Half Life 3 lâcher son exclusivité Steam au bout d’un an pour aller s’illustrer sur d’autres plateformes ?
      Et aussi, ou est-ce que pépé à planqué son coffre avant de nous quitter ?

  4. En tous cas ! Merci à tous pour vos commentaires ! et je crois que je suis d’accord avec tout le monde là ! J’aime beaucoup l’idée de vendre le PSVR prix coutant pour faire entrer la VR dans tous les foyers ! Quand il y aura 30 millions de casques sur le marché, les devs débloqueront des budgets pour faire plus de jeux… et la PS5 sera le lieu idéal pour faire du bon gros jeu plein de beau graphismes dans nos casques en 1080P !!! N’oublions pas que le PSVR peut monter à 120 fps !

  5. Et bien avec vous les amis, je vois que la VR sur consoles n’est pas « morte » 🙂

    J’achète toutes les idées proposées mais faut-il qu’elles soient entendues par le grand manitou. Ça fait du coup beaucoup d’interrogations supplémentaires.
    Il ne semble pas être dans l’air du moment de brader le PSVR comme en témoignent les derniers bundles. Peut-être quelques exceptions sont à espérer pour cette fin d’année notamment avec le blackfriday.
    Concernant les move 2, on en saura plus d’ici peu 😉 mais il n’est pas dans la politique de Sony de faire des accessoires optionnels (ils l’auraient fait depuis longtemps avec les PS move).

    Mais avec Sony tout est possible, leur logique n’est pas la notre 🙂 comme la version V2 du PSVR sortie de nulle part un an après la V1.

    Bref, me concernant, du moment que ça bouge je serai content. Il n’y a effectivement aucune limite technologique à ce qu’un jeu PS5 VR soit compatible PSVR sauf le fait que ça n’est pas été annoncé (Sony devraient le faire car effectivement ils doivent s’appuyer sur le casque actuel) et que les PS move actuels réduiront l’effort à néant.

  6. Pas de panique les amis, la VR n’est pas morte sur console, en faite..elle n’est pas encore née, 5 millions de casque….sur 100 millions, cela démontre que ce n’est qu’un casque test, voir un avant gout, parce que 95% n’ont potentiellement pas essayé l’accessoire. Le PSVR a prouvé que ca marche…que ca peu être rentable, mais c’est le PSVR 2 qui va démontrer que c’est accessible pour tous. Bref, le lancement du PSVR 2 fera davantage office de prise 2 pour Sony.

    Décidément par contre, l’écart de temps entre le PSVR1 et 2 est énorme, surtout pour un casque qui était déja a la ramasse a sa sortie par rapport a son tracking et ses moves d’une autre époque. Par conséquent, nous frapperont encore nos sabres a Beat Saber avec des moves qui datent de 2011….en 2021….incroyable. Toutefois, malgré une résolution plus basse que la competition, le PSVR rend une tres belle image qui pourra encore tenir sur PS5 en début de vie.

    Le PSVR 2 sera décisif, il devra vraiment corriger ce qu’on lui reproche, une meilleur resolution, le eye tracking sera absolument essentiel pour compenser la faible puissance de la console et afficher des jeux presque aussi beau que sur écran plat. Surtout, il faudra des moves digne de la VR et de gros jeux au lancement du genre un Stormland et Astro Bot 2..pas question cette fois de lancer un accessoire avec un Batman VR d’une heure de durée de vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Slum Ball - VR4player.fr

PlayStation VR, PSVR : Slum Ball, Test de la bonne surprise venue de l’Est

ALVO PSVR PlayStation VR VR4Player

PlayStation VR : Des nouvelles d’ALVO, un FPS toujours prévu sur PSVR