PlayStation VR : Out of Ammo a-t’il assez de cartouches sur PSVR ? Notre test

PlayStation VR : Out of Ammo a-t’il assez de cartouches sur PSVR ? Notre test

1 février 2018 2 Par sylion
out of ammo, playstation VR VR4player.fr

Out of Ammo est un jeu de stratégie disponible depuis le 30 janvier sur le PlayStation Store au prix de 14,99 euros, en bundle avec CastleStorm gratuit pour ceux qui l’auront précommandé. Et pour les autres qui se demandent ce que ce nouveau jeu de Zen Studios a dans le ventre, voici son mini-test, comme le mini-jeu qu’il est.

Car oui, pas de suspens pour la présentation, à ce prix-là, Out of Ammo est un petit jeu PSVR. Vous commencez votre formation de petit soldat cubique sous la tente de commandement, tout seul comme un bleu laissé en rase campagne. Autour de vous, vous trouvez les premières infos : les menus sous forme de panneaux qui décrivent les contrôles du jeu, quelques maigres options de configuration (musique, sous-titres, hauteur), des polaroids des différents champs de bataille du mode survie (8 au total) et ceux des modes Surveillance, Vertige et Icare. Dehors, vous trouverez des cibles et un panier de basket (parce qu’on est dans un jeu VR après tout). Et bien-sûr, vous avez à disposition bien aligné tout un arsenal pour s’entraîner aux joies de la guerre de pixels : pistolets, fusil à pompe, fusils de sniper, mitraillettes, couteaux de combat, grenades et le très tentant gros bazooka que les connaisseurs ne manqueront pas de s’emparer directement pour faire leurs premiers pas. En parlant de pas, n’y allons pas par quatre chemin mais plutôt par téléportation, puisque oui, il n’y en a pas (de pas).

Et Là, j’enchaîne directement par un des gros défauts du jeu (j’ai dit : pas de suspens). Le premier contact avec Out of Ammo commence donc à la dure avec des contrôles pas évidents qu’on aimerait ne plus jamais voir dans un jeu VR. Aurais-je oublié de préciser que le titre se joue exclusivement aux PS Move ? Un premier indice pourtant, mais pas que, certains jeux s’en sortant très bien avec ces accessoires d’un autre âge.

Comme dit, les téléportations se font en pressant triangle sur la manette de gauche et en pointant la direction souhaitée (un saut de puce, littéralement). Mais c’est maintenant que ça se gâte : pour pivoter, Out of Ammo ne propose (pour l’instant du moins) rien de mieux que des virages éclair à 90 degrés, en utilisant (tenez-vous bien) les touches croix de chaque PS Move. Si l’on peut finalement s’y habituer et qu’on a vu pire dans un jeu VR, ces pivotations abruptes au milieu du champ de bataille auront tôt de vous désorienter. Pas vraiment pratique, mais comme toute bleusaille qui se respecte, un peu d’entraînement est nécessaire. La première impression de ces modes de déplacement laisse à penser qu’Out of Ammo ne serait peut-être pas bien optimisé pour le PlayStation VR. Ce que confirme la résolution du jeu.

Parlons graphismes justement ! Out of Ammo propose un design carré à la Minecraft, un choix qui allie clarté de l’action et gestion des ressources de la console PS4 (ou Pro sur laquelle j’ai fait ce test). Malgré cette simplicité cubique qui rappelle nos parties de Playmobil ou de Lego (merci les placements de marque de jouets) dans le salon, on ne va pas crier au sacrilège : nos soldats en herbe sont assez mignons et ont leur style bien à eux. Même les décors sont jolis et s’étendent bien loin sur la carte, nous permettant de deviner les ennemis virtuellement à des kilomètres. Les effets de lumière, les avions de chasse, les hélicoptères et les fusillades étonnent même par leur réalisation, très honnête. Par contre, dès que vous essayerez de prendre le contrôle d’un sniper, la distance d’affichage et surtout la résolution du casque PSVR montreront leurs faiblesse ! Ca picote aussi pas mal, malgré l’énorme lunette de visée et la tête carrée des envahisseurs (on attend le patch pour corriger tout ça). Et je ne reviens pas sur les Move qui nous demandent de mimer la visée avec une arme à deux mains !

Puisqu’on en vient à la jouabilité, il faut reconnaître qu’Out of Ammo porte parfaitement son nom : et là je parle des phases où vous êtes l’arme au poing. Avec chacune d’entre elles, vous pourrez tirer (encore heureux) et dès que votre chargeur sera vide, vous devrez l’enlever de votre gun et en insérer un nouveau, manuellement, sans simplement appuyer sur une touche (gare à pas le laisser tomber, combien de fois ai-je galérer pour le saisir une fois par terre). Une originalité très bien utilisée en VR qu’on espère revoir dans des titres un plus ambitieux, comme Firewall Zero Hour et ALVO par exemple. Ca n’a l’air de rien mais le fait de gérer ses balles et de timer son changement de cartouches amène un plus bienvenu dans un jeu de tir en réalité virtuelle.

Ah bon ? Out of Ammo, c’est seulement un petit jeu de tir ? Non bien-sûr, je vous la fais à l’envers puisqu’il serait temps de parler du Gameplay. Comme dit plus haut, Out of Ammo propose plusieurs modes de jeu. Le principal et le premier pour lequel le titre existe est son mode Survie (c’est d’ailleurs le seul qui nécessite un didacticiel, assez bien expliqué par étapes, malgré des voix en anglais uniquement sous-titrés en français légèrement flou). Le mode Survie donc vous place aux commandes d’une base à protéger de vagues de plus en plus drues de soldats ennemis.

En vue aérienne, vous commencerez par sélectionner les caisses (largués par des hélicoptères, vos meilleurs amis) qui renferment des bâtiments et baraquements pour vos propres unités : simples sacs de sable pour se protéger, tours de guet pour les snipers, bunkers équipés de mitrailleuse lourde et j’en passe. Après que vos ingénieurs ont fini de construire tout ça, il vaudra mieux y assigner un soldat et ne pas traîner ! Car les premiers envahisseurs arriveront de tous les côtés ! Inutile de préciser que l’emplacement de vos renforts sera d’une importance stratégique ! Et là, j’en entends qui poussent un ouf de soulagement : Out of Ammo est donc un jeu de stratégie ?! Oui, un peu, très peu, trop peu. On est loin des jeux de tower defense qui proposent un arbre de technologie à développer. Et c’est bien dommage.

Pour les plus téméraires, Out of Ammo permet dans ce mode d’incarner n’importe quelle bleusaille et, selon ses talents de guerrier, de le transformer en véritable Rambo ! Fini la vue aérienne, vous vous retrouverez dans votre Playmobil, l’arme dans votre Move, prêt à shooter tout ce qui bouge. Dans les moments tendus, choisir de prendre les devants sur le terrain pourra s’avérer décisif, parce qu’il faut bien avouer que vos troupes savent plus ou moins bien viser. Et si la situation devient vraiment critique, vous pourrez aussi reprendre vos galons de général et utiliser vos bottes secrètes : dans votre main gauche, vous tenez en effet un dispositif qui permet de lancer des bombardements, des tirs multiples de sniper et des vagues de mitrailleuses mega lourdes. Attention, cependant, ces capacités spéciales sont limitées et dépendent d’un temps de rechargement à chaque utilisation. Ne soyez pas “Out of Ammo” au moment crucial !

Les autres modes de jeu d’Out of Ammo sont malheureusement bien plus anecdotiques et sont à considérer comme de simples bonus. Vous aurez ainsi droit au mode Surveillance qui consiste à sniper en hauteur les méchants Lego qui tenteront de tuer vos troupes au sol, en mission de sauvetage : évitez les pertes, au risque de devenir vous-même la cible des snipers ennemis et de laisser les innocents se faire plomber. Sans me répéter, ce mode souffre nettement du manque de précision de la résolution du casque et de la maniabilité à deux Move du fusil de snipe. Difficile de faire mouche dans ces conditions.

Le deuxième mode bonus s’appelle “Vertige” et vous met pour le coup tout seul en mission top secrète dans un appartement de luxe où vous devrez récupérer des données. Malgré le code binaire à composer pour voler les données, les gardes finiront pas vous cerner, arrivant de partout. Outre votre arme à un coup qui rend les choses compliquées, c’est surtout les déplacements par téléportation et les pivotations à 90 degrés qui vous poseront le plus de problèmes ici.

Enfin, dans le mode Icare, vous vous retrouverez seul rescapé du crash de votre avion, sans cartouches à stocker, dans le noir, à scruter les ennemis qui vous tomberont dessus en attendant les secours. Cinq minutes de fusillades d’un ennui mortel …

CONCLUSION

Out Of Ammo est un petit jeu à petit prix, avec un mode Survie efficace et fun à plusieurs (de 2 à 4 joueurs, fait suffisamment rare pour être signalé). On peut excuser la simplicité de sa forme (un parti pris côté design), moins celle de son fond (l’aspect stratégique est somme toute très limité). Mais il faut le prendre comme il est, c’est-à-dire un jeu de type tower defense Arcade sans prétention.

Bien qu’il soit déjà sorti depuis longtemps sur les autres casques VR, Out of Ammo reste cependant un titre frais, original et amusant, offrant une dualité de gameplay inédite sur PSVR (à la fois FPS et RTS). Au moment du test, le jeu souffre quand même particulièrement des limites techniques du PlayStation VR (la résolution et les Moves), qui donnent peu de chances aux Snipers en herbe de briller.

L'avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
GRAPHISMES5
GAMEPLAY5
SONS4.5
DURÉE DE VIE6
Note des lecteurs4 Notes5.5
Les plus
Pas de temps mort pour le mode Survie réussi
le multijoueur fun en coopération
la dualité gestion-action du mode Survie
un prix de lancement très honnête
Les moins
une résolution trop faible
des sons tout simplement ratés
des modes bonus sans grand intérêt
les contrôles aux Move
Pas de mode campagne
5.5