Playstation VR : MOSS, un monde merveilleux et prometteur…

Playstation VR : MOSS, un monde merveilleux et prometteur…

17 juin 2017 4 Par Laurent Ganne

Moss, un peu de féérie dans ce monde de brut … sur Playstation VR

Moss est un jeu PSVR développé par Polyarc, un nouveau studio créé en 2015 à Seattle. Ce jeune studio de 15 personnes n’en est pas à son premier essai puisqu’on peut compter parmi ses membres, des développeurs de talent qui ont participé sur des titres comme Destiny, Dragon Age 1&2, Guild Wars 2, Red Dead Redemption ou la série des Halo.

On a pu découvrir pour la première fois la bande annonce de Moss durant la conférence de Sony à l’E3 2017. Amis du Playstation VR, rangez vos AIM Controller et prenez le temps de vous détendre au milieu de paysages fantastiques et féériques …

Moss, Un petit pas pour la souris Quill, un grand pas pour la VR !

 

Dans Moss, vous n’incarnerez pas la petite souris du nom de Quill, elle sera votre coéquipière durant tout le jeu. Vous aurez un rôle d’ange gardien et vous devrez protéger votre petite compagne et lui ouvrir le chemin pour l’aider à passer différentes énigmes et passages difficiles.

Le jeu débute sur un livre mystérieux dans une grande bibliothèque voûtée qui vous emportera dans un conte fantastique pour petits et grands. Chaque étape franchie dans le jeu vous fera avancer dans le livre et dans l’histoire …

“Nous avons conçu Moss en prenant en compte les principes fondamentaux qui constituent un excellent jeu d’action et d’aventure tout en utilisant les opportunités exceptionnelles offertes par la VR pour créer un gameplay original”

Tam Armstrong, cofondateur et PDG de Polyarc

“Dans Moss, les joueurs peuvent toucher, interagir avec l’environnement tout en guidant Quill à travers son voyage. En tant que personnage à part entière de ce monde, les joueurs vont travailler avec Quill pour résoudre les casse-têtes, surmonter les obstacles et se débarrasser des ennemis qu’ils rencontreront “

Danny Bulla, cofondateur et directeur de design de Polyarc.

“Développer un jeu comme Moss a été un défi incroyable. Nous avons la possibilité de connecter les joueurs et les personnages au monde d’une manière entièrement nouvelle et passionnante. Par exemple, Quill peut vous voir et elle réagit à vos mouvements ainsi qu’aux environnements avec lesquels vous interagissez “

Chris Alderson, cofondateur et directeur artistique de Polyarc.

Le gameplay de Moss, un Zelda en VR !

 

Les créateurs de Moss se sont fortement inspiré de “The legend of Zelda” pour concevoir leur jeu. Moss sera un mélange entre des phases de réflexion et de résolution d’énigmes mais aussi de combats. Vous rencontrerez, tout au long de votre périple, de nombreux ennemis qui ne seront pas décidés à vous laisser avancer !

L’équipe de Polyarc n’était pas convaincu au début sur le fait de créer un jeu à la troisième personne pour la réalité virtuelle. Il est vrai que le mode à la première personne semble plus évident en réalité virtuelle. Mais après avoir décortiqué des jeux comme Herobound ou Chronos sur Samsung Gear VR puis par la suite, découvert l’excellent “Robot Rescue” de la compil’ de mini-jeux PSVR “The Playroom VR“, il semblait évident que ce type de Gameplay était parfaitement adapté à leur jeu !

Moss est donc similaire à The Legend of Zelda avec un angle de caméra descendant et des contrôles de gamepad, mais avec plus de concentration sur l’exploration et les casse-têtes plutôt que sur le combat. Les développeurs ont insisté sur l’interaction avec ce monde virtuel.

“Moss essaye d’intégrer tout ce qu’il y a de bon dans la réalité virtuelle. Le jeu peut vous transporter dans des lieux magiques et vous offre la possibilité d’interagir physiquement avec les choses. Nous voulions un environnement riche avec un fort sentiment de réalisme. C’est tellement plus puissant un jeu en réalité virtuelle ! ”

Tam Armstrong, développeur chez Polyarc.

Le joueur aura une taille humaine dans Moss mais il pourra se sentir tout petit dans certains décors gigantesques et également très grand et fort par rapport à Quill qui sera quand à elle de la taille d’une souris. Ce rapport de taille accentuera naturellement votre instinct protecteur envers des êtres fragiles et mignons comme Quill.

L’intégralité du jeu se fera à la Dualshock 4 (comme dans The Playroom VR). Moss est donc un jeu de plate-forme à la troisième personne présenté dans un style qui rappelle des jeux d’aventure classiques comme Monkey Island ou Grim Fandango, en ce sens, vous progresserez d’une scène à l’autre avec une vision de caméra stationnaire de la région plutôt qu’une caméra qui suit la souris. La bande-annonce de Moss ne montre pas vraiment ce que pourra être le Gameplay, mais c’est toujours un défi de représenter correctement un titre en VR en dehors de la VR.

La grande différence entre Moss et d’autres titres classiques comme Resident Evil 1er du nom est que le joueur assume son rôle du point de vue de la caméra. Vous voyez chaque zone d’un point de vue fixe, mais vous pouvez incliner votre tête, regarder à gauche et à droite, et même vous lever et vous déplacer un peu si vous le souhaitez (un peu comme dans Allumette) . L’avantage de ce mode de jeu sera l’absence totale de Motion Sickness … Le Gameplay sera donc assez proche de celui de Wayward Sky.

Moss présentera des défis de plate-formes et des combats légers, mais il semble que les «salles de puzzle» seront les véritables pièces maîtresses du jeu. Des puzzles à plusieurs étages qui impliqueront le déplacement de Quill et d’autres objets autour, à placer dans la bonne séquence afin de progresser. L’ensemble peut nous rappeler les mécanismes de Myst ou The Room.

Bien que le Playstation VR ne soit pas conseillé aux enfants de moins de 12 ans, Moss sera un jeu qui pourra les attirer sans être forcement un jeu que pour les enfants. Il vous sera possible de prendre le contrôle de Quill pour pouvoir avancer dans certains endroits plus exigus. Elle pourra alors actionner un levier pour ouvrir par exemple une porte à votre taille … Vous aurez également la capacité de guérir votre souris même en pleine phase de combat.

Le monde de Moss intègrera tous les ingrédients d’un univers féérique et non violant, un savant mélange de temps de pose pour résoudre des énigmes et de progressions avec des combats. Le jeu semble en tous cas magnifique, ce qui n’est pas surprenant lorsqu’on voit le CV de l’équipe qui l’a développé. Pas étonnant que ce dossier soit resté top secret jusqu’à la conférence de Sony à l’E3 !

On ne connait ni sa durée de vie, ni son prix, ni sa date exacte de sortie. Il est annoncé pour les vacances 2017 … cet été donc !

On vous en reparle dès qu’une lueur d’information aura éclos de cette si jolie forêt enchantée …